Gendarmes Et Citoyens

Créé le 1er avril 2007
 
AccueilPortailCarteQui est quoi ?CalendrierFAQRechercherMembresGroupesConnexionS'enregistrerMentions légalesLiens

Partagez | 
 

 NARBONNE - Les gendarmes attaquent leurs ministères en justice

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
GMG
3 étoiles
3 étoiles


Nombre de messages : 1382
Date d'inscription : 06/06/2008

MessageSujet: NARBONNE - Les gendarmes attaquent leurs ministères en justice   Mer 2 Fév 2011 - 10:19

Cinq gendarmes de la caserne mobile de Narbonne attaquent leurs ministères de tutelle, celui de l’Intérieur et celui de la Justice. Ils les ont assignés devant le tribunal administratif de Montpellier après avoir contracté la tuberculose lors d’une mission en Guyane en 2009.

Plus d'informations demain dans votre édition locale de Midi Libre.

http://www.midilibre.com/articles/2011/02/01/NARBONNE-Tuberculose-Les-gendarmes-attaquent-en-justice-1524886.php5
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MARSOUIN 26
5 étoiles
5 étoiles


Nombre de messages : 12531
Age : 63
Localisation : DROME
Emploi : Retraité Gie
Date d'inscription : 24/11/2007

MessageSujet: NARBONNE Atteints de tuberculose cinq gendarmes assignent l’État !   Mer 2 Fév 2011 - 12:46

Si l’on parle à nouveau de la Mobile, ce n’est pas - hélas - pour annoncer une avancée dans le délicat dossier du départ éventuel de l’escadron de Narbonne... En effet, cet escadron de gendarmerie revient sur le devant de la scène narbonnaise pour une tout autre actualité.

Plus de 70 militaires narbonnais avaient été envoyés en Guyane d’avril à juillet 2009. Dans le contexte sécuritaire de la lutte contre les orpailleurs, certains d’entre eux ont été plus particulièrement chargés de l’extraction des prisonniers détenus au centre pénitentiaire de Remine-Mont-Joly au Palais de Justice de Cayenne.
Or la tuberculose, présente dans ce département d’Outre-Mer depuis 2008, faisait des ravages à cette époque-là. Les militaires, chargés du transfèrement des détenus, ont été en contact étroit avec les hommes tirés des cellules, ils les ont fait monter avec eux dans les fourgons, et ont attendu dans les mêmes salles avant leur présentation devant le tribunal.

Conformément à leur mission, ils les ont “serrés” de près, sans imaginer être en contact avec le virus. Mais, les choses se sont gâtées lorsqu’un détenu, gravement malade, a dû être hospitalisé. Ces mêmes militaires ont été chargés de la surveillance de la chambre de l’établissement de santé, et le prisonnier est décédé à l’hôpital.

Aucune transparence

En dépit de ce climat fortement marqué par la maladie, l’escadron n’a jamais reçu d’information, et - a fortiori - n’a pas bénéficié de protection adaptée au virus. Ce n’est qu’en juillet, à leur retour, que les militaires ont été contactés par le service de médecine de l’Armée et envoyés à l’hôpital militaire de Marseille pour des examens.
Dans l’hypothèse d’une tuberculose, les médecins ont entrepris des examens cliniques, radiologiques, bactériologiques et anatomopathologiques. Les résultats ont permis d’établir le diagnostic.

Cinq militaires ont ainsi été hospitalisés, et l’un d’entre eux envoyé dans le “civil” pour pratiquer un examen radiologique plus poussé. Les gendarmes atteints ont été soumis à un long traitement. Ils étaient physiquement éprouvés, et profondément affectés par le manque de considération à leur égard.

Pourquoi n’ont-ils pas été informés ? Comment a-t-on pu les laisser rentrer chez eux sans respecter de période de quarantaine, et risquer de contaminer ensuite leurs épouses et leurs enfants ?

Action en justice contre l’État

Les cinq militaires narbonnais ont donc assigné l’État. Ils intentent une action devant le tribunal administratif contre le ministère de la Justice, car le centre de détention ne pouvait ignorer les cas de tuberculose à l’intérieur de la prison. Une action aussi à l’encontre du ministère de l’Intérieur, leur tutelle. Frédéric Pinet, leur avocat, a saisi en référé le tribunal administratif de Montpellier, le 19 août 2010. Pour lui, il s’agit, avant tout, de déterminer l’ampleur du préjudice : « Le tribunal vient de se prononcer, et il a ordonné une expertise. Deux médecins ont été désignés. Après l’action en référé, viendra le fond. Les militaires ont subi un long arrêt maladie, ils ont été interdits de missions. Ils ont perdu de l’argent. Consignés chez eux, ces hommes ont broyé du noir, craignant de contaminer leurs proches. Ils ont surtout été choqués de l’opacité autour de cette tuberculose qu’ils ont contractée au cours de leur mission ».

L’escadron de gendarmerie mobile de Narbonne, meurtrie dans sa chair par ce fâcheux épisode n’avait nul besoin d’un tel traitement. Après le succès remporté par les deux compagnies de CRS de Sainte-Foy-lès-Lyon et de Marseille, la disparité entre les traitements se rappelle plus que jamais douloureusement à eux.

http://www.lindependant.com/articles/2011-02-02/atteints-de-tuberculose-cinq-gendarmes-assignent-l-tat-327975.php
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zoran
2 étoiles
2 étoiles


Nombre de messages : 163
Localisation : Il n'y fait pas très beau
Emploi : Intéressant mais jusque quand??
Date d'inscription : 08/12/2007

MessageSujet: Re: NARBONNE - Les gendarmes attaquent leurs ministères en justice   Mer 2 Fév 2011 - 12:59

Bonjour,
si cette histoire est réelle et s'est déroulée comme indiqué, moi je dis bravo aux autorités responsables qui prennent les Gendarmes mobiles pour quantité négligeable.
Comme indiqué, au delà de leur santé, ils auraient pu contaminer leur famille, enfant etc..
La honte aux décideurs qui je l'espère, en cas de responsabilité avérée, seront justement sanctionnés
C'est du grand n'importe quoi, désolant, tout fout le camp.. Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yzaure
1 étoile
1 étoile


Nombre de messages : 45
Localisation : Région Centre
Emploi : civile et épouse de gendarme
Date d'inscription : 10/06/2009

MessageSujet: Re: NARBONNE - Les gendarmes attaquent leurs ministères en justice   Mer 2 Fév 2011 - 13:45

Bonjour

Cette procédure va en appeler d'autres. Des centaines de gendarmes mobiles déplacés en Côte d'Ivoire se sont vus imposer la prise d'antipaludéen, dont les effets secondaires étaient déjà connus des autres armées. la prise de ce traitement a provoqué une vague de furonculoses.
Ou en sommes nous en France ?
Les militaires de la Gendarmerie participeraient-ils à leur insu à des phases de tests et d'expérimentations de laboratoires ?

Les Lcnas contenant de l'amiante non encapsulé.
Quand les gendarmes auront-ils accès aux DDT, ERNT et le petit dernier qui sera obligatoire en 2013, le DPE- constat de risque d'exposition au plomb- autant de documents que nous sommes en DROIT de consulter et de détenir lorsqu'ils son obligatoires -logements collectifs- en fonction des régions et de l'année de construction des logements. Voir liste avec la DASS.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Komugi chan
Membre de l'équipe G&C
Membre de l'équipe G&C


Nombre de messages : 6162
Age : 64
Localisation : Deux Sevres
Emploi : Infirmière psy
Date d'inscription : 09/11/2007

MessageSujet: Re: NARBONNE - Les gendarmes attaquent leurs ministères en justice   Mer 2 Fév 2011 - 16:07

MARSOUIN 26 a écrit:

Or la tuberculose, présente dans ce département d’Outre-Mer depuis 2008, faisait des ravages à cette époque-là. Les militaires, chargés du transfèrement des détenus, ont été en contact étroit avec les hommes tirés des cellules, ils les ont fait monter avec eux dans les fourgons, et ont attendu dans les mêmes salles avant leur présentation devant le tribunal.

Conformément à leur mission, ils les ont “serrés” de près, sans imaginer être en contact avec le virus.

http://www.lindependant.com/articles/2011-02-02/atteints-de-tuberculose-cinq-gendarmes-assignent-l-tat-327975.php

Erratum :
La tuberculose n'est pas propagée par un virus, mais par une bactérie aérobie, le bacille de Koch ou Mycobacterium tuberculosis .

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Komugi chan
Membre de l'équipe G&C
Membre de l'équipe G&C


Nombre de messages : 6162
Age : 64
Localisation : Deux Sevres
Emploi : Infirmière psy
Date d'inscription : 09/11/2007

MessageSujet: Re: NARBONNE - Les gendarmes attaquent leurs ministères en justice   Mer 2 Fév 2011 - 16:08

Komugi chan a écrit:
MARSOUIN 26 a écrit:

Or la tuberculose, présente dans ce département d’Outre-Mer depuis 2008, faisait des ravages à cette époque-là. Les militaires, chargés du transfèrement des détenus, ont été en contact étroit avec les hommes tirés des cellules, ils les ont fait monter avec eux dans les fourgons, et ont attendu dans les mêmes salles avant leur présentation devant le tribunal.

Conformément à leur mission, ils les ont “serrés” de près, sans imaginer être en contact avec le virus.

http://www.lindependant.com/articles/2011-02-02/atteints-de-tuberculose-cinq-gendarmes-assignent-l-tat-327975.php

Erratum :
La tuberculose n'est pas propagée par un virus, mais par une bactérie aérobie, le bacille de Koch ou Mycobacterium tuberculosis.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Komugi chan
Membre de l'équipe G&C
Membre de l'équipe G&C


Nombre de messages : 6162
Age : 64
Localisation : Deux Sevres
Emploi : Infirmière psy
Date d'inscription : 09/11/2007

MessageSujet: Re: NARBONNE - Les gendarmes attaquent leurs ministères en justice   Mer 2 Fév 2011 - 16:09

[quote="Komugi chan"][quote="Komugi chan"]
MARSOUIN 26 a écrit:

Or la tuberculose, présente dans ce département d’Outre-Mer depuis 2008, faisait des ravages à cette époque-là. Les militaires, chargés du transfèrement des détenus, ont été en contact étroit avec les hommes tirés des cellules, ils les ont fait monter avec eux dans les fourgons, et ont attendu dans les mêmes salles avant leur présentation devant le tribunal.

Conformément à leur mission, ils les ont “serrés” de près, sans imaginer être en contact avec le virus.

http://www.lindependant.com/articles/2011-02-02/atteints-de-tuberculose-cinq-gendarmes-assignent-l-tat-327975.php

Erratum :
La tuberculose n'est pas propagée par un virus, mais par une bactérie aérobie, le bacille de Koch ou Mycobacterium tuberculosis.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
moulinier
3 étoiles
3 étoiles


Nombre de messages : 1276
Age : 69
Localisation : guilherand granges 07
Emploi : retraité et grand père trois fois
Date d'inscription : 26/05/2008

MessageSujet: NARBONNE   Mer 2 Fév 2011 - 16:29


Voilà encore une histoire qui ne va pas arranger les affaires de la Gendarmerie.
HSCT bon sang !
Mais que se passe t il ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://moulinier.guy@wanadoo.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: NARBONNE - Les gendarmes attaquent leurs ministères en justice   

Revenir en haut Aller en bas
 
NARBONNE - Les gendarmes attaquent leurs ministères en justice
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gendarmes Et Citoyens :: Gendarmes Et Citoyens : le Forum PRINCIPAL :: Les forces de l'ordre victimes de leur devoir ou les risques du métier-
Sauter vers: