Gendarmes Et Citoyens

Créé le 1er avril 2007
 
AccueilPortailCarteQui est quoi ?CalendrierFAQRechercherMembresGroupesConnexionS'enregistrerMentions légalesLiens

Partagez | 
 

 Taux horaire facturé : policiers et gendarmes n'avaient pas la même valeur !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
clint
4 étoiles
4 étoiles


Nombre de messages : 2145
Localisation : Rhône-Alpes
Emploi : Retraité
Date d'inscription : 13/09/2007

MessageSujet: Taux horaire facturé : policiers et gendarmes n'avaient pas la même valeur !   Mar 21 Déc 2010 - 19:19

Policiers et gendarmes n'avaient pas la même valeur !...

Ce titre, ressemblant à un slogan publicitaire connu, n'est pas du tout destiné à ouvrir une polémique.

Mais, au nom d'une nécessaire transparence démocratique, il ne faut pas craindre de fournir des éléments d'information
concernant certains errements, afin de contribuer à l'amélioration de nos institutions.

Dans une république, même dans "notre bonne vieille" République, on a pu, et on peut encore, constater des disparités
de traitement, entre fonctionnaires, militaires ou agents publics exerçant des fonctions similaires.

C'est, et c'était le cas, notamment, pour le taux horaire facturé par l'Etat pour ses policiers et pour ses gendarmes.

Un tarif très modéré, surtout pour les gendarmes (héritage du Mindef ?), tarif que le Minint et le ministre du Budget
prévoient de relever par étapes, tout en tendant à une harmonisation de l'heure facturée pour chaque gendarme
ou policier.
Mais l'on restera encore loin du coût réel supporté par l'Etat !

******


Des informations utiles dans l'article ci-dessous :
http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2010/12/20/04016-20101220ARTFIG00558-l-etat-va-facturer-plus-cher-ses-policiers.php

" Un décret prévoit d'augmenter de 15% par an le coût de mise à disposition des gendarmes et des policiers.
[.......]
Courses cyclistes, matchs de foot, concerts: chaque jour, des gendarmes et des policiers assurent la sécurité des manifestations
partout en France.
Dans la très grande majorité des cas, ce service est payant: l'État en refacture le coût aux organisateurs des événements.
Or, la note va devenir de plus en plus salée.
Car le gouvernement a décidé de relever ses «prix», après des années de stabilité. Et ce au nom d'une meilleure utilisation
des forces de l'ordre.
«Le recours à un policier coûtait jusqu'à présent 12 euros de l'heure, contre 20 euros pour un stadier privé.

Du coup, les organisateurs avaient tendance à faire énormément appel aux forces de l'ordre.
Or ce n'est pas la mission première des policiers et des gendarmes que de faire du gardiennage», souligne-t-on dans l'entourage
de Brice Hortefeux, le ministre de l'Intérieur.

Concrètement, les tarifs vont augmenter chaque année de 15% au 1er juillet pour atteindre, en 2014, 20 euros par agent
et par heure.
Cette hausse est inscrite dans un décret qui vient d'être ratifié dans le projet de loi de finances rectificative de 2010.
Pour le gouvernement, cette augmentation n'est pas de nature à mettre en danger l'équilibre financier des manifestations.
Interrogé sur le sujet au Sénat le 16 décembre, François Baroin, le ministre du Budget, a estimé que «l'évolution sera certes importante mais restera atteignable».
Surtout, le ministre a précisé que «ce montant-cible de 20 euros restera inférieur de 40% au coût réel d'un gendarme ou d'un policier».
De fait, Bercy évalue ce coût horaire à 35 euros par agent.
Du côté du gouvernement, on estime donc que l'État continuera de se montrer généreux…

Reste tout de même un cas épineux, celui des courses cyclistes. Comme elles se déroulent en milieu rural, elles sont sous la surveillance de la gendarmerie.
Or jusqu'à présent, l'État ne refacturait pas les gendarmes mobilisés.
Les organisateurs ne payaient que les prestations d'entretien, à raison de 2,40 euros par agent et par heure.

Mais, avec le nouveau décret, qui prévoit un alignement des pratiques de la gendarmerie et de la police, cette exception aurait dû disparaître, ce qui reviendrait à multiplier par six le coût de la maréchaussée.
Autant dire que le choc aurait été terrible pour certaines courses!
[..................]
Conscient du problème, le ministère de l'Intérieur organise demain une réunion avec la Fédération et la Ligue nationale de cyclisme.
«Nous voulons que ces courses continuent d'exister», dit-on au ministère.
L'idée est la suivante: que l'État accepte de relever plus progressivement sa note et qu'en échange, les organisateurs
de course recourent davantage à du personnel privé. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
asterix
4 étoiles
4 étoiles
avatar

Nombre de messages : 4174
Age : 62
Localisation : Auvergne - Allier - Vichy
Date d'inscription : 02/04/2008

MessageSujet: Re: Taux horaire facturé : policiers et gendarmes n'avaient pas la même valeur !   Mer 22 Déc 2010 - 9:18

pas une surprise Clint de lire encore une fois ce qui est dans les faits depuis 2002.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
interceptor
4 étoiles
4 étoiles
avatar

Nombre de messages : 2306
Emploi : CBTA
Date d'inscription : 16/02/2009

MessageSujet: Re: Taux horaire facturé : policiers et gendarmes n'avaient pas la même valeur !   Mer 22 Déc 2010 - 14:04

Ouai ......

et quoi ?

mes derniers services sous convention pour des courses cyclistes du dimanche remontent à une époque à laquelle nous portions encore l'imperméable ...
Suite à des "restrictions" bienvenues, il n'y avait plus que quelques grandes épreuves sportives ... même si nous faisions garde de bien percevoir la petite allocation qui devait nous être attribuée, on bougonnait mais sans plus. Ben oui, les organisateurs étaient bien souvent des amis de la Gendarmerie avec lesquels nous avions des relations "amicales", sans parler des enfants ou des Gendarmes mêmes qui faisaient partis des clubs.
Nous participions alors et à notre façon à la vie locale, chose que beaucoup semblent regretter aujourd'hui
maintenant et depuis des années d'ailleurs des signaleurs sont employés.
C'était juste un petit rappel qui n'a rien à voir avec la question bien évidement.

je trouve que le problème soulevé dans la question, à savoir LA DIFFERENCE DE TRAITEMENT ... cela n'a vraiment aucun intérêt




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vilain canard
2 étoiles
2 étoiles
avatar

Nombre de messages : 188
Localisation : par là
Date d'inscription : 29/03/2010

MessageSujet: Re: Taux horaire facturé : policiers et gendarmes n'avaient pas la même valeur !   Mer 22 Déc 2010 - 16:47

et l'adjudant poête
Effectivement le cout horaire police /gendarmerie ne rime pratiquement à rien car cela n'ira jamais dans la poche de ceux qui y participe. Ce qui est payé par les demandeurs de service d ordre s'est toujours perdu dans les méandres des ministères, et n'a jamais servi à rajouter du crédit aux budgets des deux forces de l'ordre. Sinon la gendarmerie circulerait en 4X4 dernier cris avec du matériel informatique rutilant.

Ce qui est sûr c'est que , l'argent n"arrive jamais à ceux qui sont sur les trottoirs, mais plutôt à ceux qui ont les cigares aux lèvres et des grosses "bagouses". Cool afro

Une exemple; les services d'escortes, à part la prime repas et "découché" dont le taux est fixé à la mission et non à l'heure, je n'ai jamais vu les personnels y participer être imposé à l'I.S.F.



et l"adjudant poête
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cti 41
4 étoiles
4 étoiles


Nombre de messages : 4550
Age : 70
Date d'inscription : 14/01/2008

MessageSujet: Re: Taux horaire facturé : policiers et gendarmes n'avaient pas la même valeur !   Mer 22 Déc 2010 - 17:00

Les grandes classiques cyclistes sont organisées par des entreprises privées qui en tirent de substanciels bénéfices. Si on leur accorde un service d'ordre gratuit, qu'il en soit de même pour tous les clubs qui organisent des compétitions sportives. On verra vite les limites d'un tel système. Ils ont largement les moyens de payer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GENDSTAS
4 étoiles
4 étoiles


Nombre de messages : 2257
Age : 67
Emploi : retraité
Date d'inscription : 25/04/2010

MessageSujet: Re: Taux horaire facturé : policiers et gendarmes n'avaient pas la même valeur !   Jeu 23 Déc 2010 - 1:40

Bonsoir,
La différence de traitement montre une évidence, le "poids" des chefs. Difficile d'être exigeant lorsque l'on craint toujours de déplaire à un puissant et que l'on décide sans que les échelons concernés aient leur mot à dire ou ne soient consultés.
Les organisateurs des grands évènements ne s'y trompaient pas en organisant certaines réunions avec le support d'un bon restaurateur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
electron84
4 étoiles
4 étoiles


Nombre de messages : 3445
Age : 47
Localisation : là où il fait bon vivre
Date d'inscription : 18/12/2007

MessageSujet: Re: Taux horaire facturé : policiers et gendarmes n'avaient pas la même valeur !   Jeu 23 Déc 2010 - 7:17

Citation :
Effectivement le cout horaire police /gendarmerie ne rime pratiquement à rien car cela n'ira jamais dans la poche de ceux qui y participe. Ce qui est payé par les demandeurs de service d ordre s'est toujours perdu dans les méandres des ministères, et n'a jamais servi à rajouter du crédit aux budgets des deux forces de l'ordre. Sinon la gendarmerie circulerait en 4X4 dernier cris avec du matériel informatique rutilant.

Ce qui est sûr c'est que , l'argent n"arrive jamais à ceux qui sont sur les trottoirs, mais plutôt à ceux qui ont les cigares aux lèvres et des grosses "bagouses". Cool afro

Une exemple; les services d'escortes, à part la prime repas et "découché" dont le taux est fixé à la mission et non à l'heure, je n'ai jamais vu les personnels y participer être imposé à l'I.S.F.

Restons vigilants et mesurés et ne nous départissons pas de ce discernement essentiel !!!!!!!!! [i] Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil cheers cheers cheers cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NARDO
4 étoiles
4 étoiles
avatar

Nombre de messages : 5372
Age : 57
Localisation : Gironde - Libourne
Emploi : Gérant de société
Date d'inscription : 03/11/2007

MessageSujet: Re: Taux horaire facturé : policiers et gendarmes n'avaient pas la même valeur !   Jeu 23 Déc 2010 - 16:31

GENDSTAS a écrit:
Difficile d'être exigeant lorsque l'on craint toujours de déplaire à un puissant et que l'on décide sans que les échelons concernés aient leur mot à dire ou ne soient consultés ................
Je me demande si cette phrase ne pourrait pas s'appliquer à certains DGGN ! !

Comment ? ? ?

Ah, tu y avais pensé aussi ? ? ?

Ca ne m'étonne pas.

Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Taux horaire facturé : policiers et gendarmes n'avaient pas la même valeur !   

Revenir en haut Aller en bas
 
Taux horaire facturé : policiers et gendarmes n'avaient pas la même valeur !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gendarmes Et Citoyens :: Archives du forum :: Archives rémunération / grilles indiciaires-
Sauter vers: