Gendarmes Et Citoyens

Créé le 1er avril 2007
 
AccueilPortailCarteQui est quoi ?CalendrierFAQRechercherMembresGroupesConnexionS'enregistrerMentions légalesLiens

Partagez | 
 

 Meutre de gendarme : 30 ans.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
NARDO
4 étoiles
4 étoiles


Nombre de messages : 5372
Age : 57
Localisation : Gironde - Libourne
Emploi : Gérant de société
Date d'inscription : 03/11/2007

MessageSujet: Meutre de gendarme : 30 ans.   Mer 13 Oct 2010 - 15:16

En percutant le contrôle de gendarmerie ce 1er janvier 2007 dans les Ardennes, Ceringo Visse avait bel et bien l'intention de donner la mort. En appel, le ferrailleur d'Hirson a été condamné à 30 ans de réclusion pour le meurtre de Jacques Lourties.

SUR le banc de la partie civile, Angélique Noizet s'accroche désespérément à la main de son père. Depuis le début de ce procès, la famille, les amis et les collègues de Jacques Lourties font bloc autour de la compagne du gendarme tué. À l'heure du verdict, les pensées de la jeune femme, dont le courage et l'attitude ont forcé l'admiration tout au long de cette épreuve s'envolent vers celui qui a partagé sa vie, ses valeurs durant sept années. « Il ne s'agissait absolument pas d'un accident. Il faut que la justice reconnaisse le meurtre de Jacques », déclarait-elle il y a quelques jours encore. Cette reconnaissance, Angélique Noizet, également gendarme a décidé d'en faire son combat : « Pour lui, et pour nos enfants, Malia et Lucas ». Loin, bien loin de tout sentiment de vengeance.

Un homicide volontaire

À 16 h 30, Ceringo Visse pénètre dans le box des accusés. Tête baissée. « Un caïd aurait soutenu le regard d'Angélique Noizet », a d'ailleurs souligné son avocat, Me Broyart au cours de sa plaidoirie. Son client encourt la réclusion criminelle à perpétuité si la cour d'assises de la Marne reconnaît l'intention de tuer. Il y a un an, la cour d'assises des Ardennes avait condamné le ferrailleur d'Hirson à 30 ans de réclusion criminelle assortis d'une peine de sûreté de 20 ans. Hier, l'avocat général avait requis la même peine lors de ses réquisitions. « Il s'agit clairement d'un homicide volontaire. Jacques Lourties a perdu la vie parce qu'il était gendarme. Il est tombé dans un piège posé par Ceringo Visse ». Intention criminelle confirmée par Me Blocquaux, l'avocat d'Angélique Noizet : « La vie d'un gendarme pour quelqu'un comme Ceringo Visse, ça ne vaut rien ».
Décrit comme un gendarme d'un grand professionnalisme et un père exemplaire, l'ombre de Jacques Lourties a plané tout au long de ce procès.
La tâche de défendre l'accusé, au parcours judiciaire déjà chargé n'aura donc pas été chose facile. Une tâche ardue dont Jean-Philippe Broyart s'est plutôt bien sorti. « Je comprends la douleur de la victime », tout en estimant « que la peine réclamée par le parquet est démesurée ». Sur le caractère intentionnel, l'avocat est catégorique : « A 40 km/h, on est loin de s'imaginer que l'on peut donner la mort ».
Il explique que « Ceringo est aujourd'hui sur la voie du changement, d'ou sa lettre d'excuses à la compagne du gendarme Lourties. L'accusé n'a t-il pas le droit d'avoir des remords ? ». Au jury, il lance alors : « Vous allez devoir juger un homme repentant… »

La peur d'Angélique Noizet

Il aura fallu moins de deux heures aux jurés pour rendre leur verdict.
La cour d'assises confirme en tout point la peine prononcée dans les Ardennes. Le sort de Ceringo Visse est désormais scellé. Angélique Noizet, elle se laisse submerger par l'émotion. Les larmes coulent. Des larmes de soulagement, peut-être, de douleur, sûrement.
Dans la salle, le meilleur ami de Jacques Lourties se laisse aller à verser, enfin quelques larmes. À l'issue de l'audience, les collègues du gendarme tué se succèdent auprès de la compagne de Jacques Lourties. Sans un mot, ils embrassent la jeune femme, ultime hommage au gendarme sauvagement tué un jour de fête, ce 1er janvier 2007 lors d'un contrôle à La Neuville-aux-Joûtes.
« Sans mes enfants, je ne sais pas si j'aurais pu mener ce combat jusqu'au bout… », confie Angélique Noizet, qui dans quelques jours va rejoindre le centre opérationnel de la gendarmerie nationale où elle travaille désormais.
« J'ai retrouvé le contact avec le public, mais derrière un téléphone », assure celle qui craint encore ses réactions dans le cadre de sa mission de service publique. Aujourd'hui, la militaire ne cache pas sa peur de se retrouver sur le terrain.
Tout comme Grégory Aupied, le collègue de Jacques Lourties, Angélique Noizet ne pratiquera plus jamais son métier de la même façon. Il y a désormais un avant et un après Jacques Lourties. Ceringo Visse dispose maintenant de cinq jours pour se pourvoir en cassation.

Corinne LANGE
http://www.lunion.presse.fr/article/aisne/gendarme-tue-30-ans-confirmes-pour-laxonais


Salut à toi pour la dernière fois Jacques. Courage à ta famille et à tes amis. La Justice a fait ce qu'elle a pu pour tes proches. Cela ne te rendra pas la vie mais espérons que cette décision fera réfléchir ceux qui auraient envie d'imiter ton meurtrier.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NETHEM
Membre de l'équipe G&C
Membre de l'équipe G&C


Nombre de messages : 3889
Age : 52
Localisation : GIRONDE/LANGON/ST MACAIRE
Emploi : Retraité
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: Meutre de gendarme : 30 ans.   Mer 13 Oct 2010 - 19:55

C'est bien ! Justice est rendue.

Reposes en paix Jacques.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
moulinier
3 étoiles
3 étoiles


Nombre de messages : 1276
Age : 69
Localisation : guilherand granges 07
Emploi : retraité et grand père trois fois
Date d'inscription : 26/05/2008

MessageSujet: Meurtre de gendarme : 30 ans    Mer 13 Oct 2010 - 20:33


La justice populaire est passée !

Courage à la famille du gendarme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://moulinier.guy@wanadoo.fr
michel78
1er flocon
1er flocon


Nombre de messages : 20
Date d'inscription : 03/01/2009

MessageSujet: Re: Meutre de gendarme : 30 ans.   Mer 13 Oct 2010 - 22:31

pas de réjouissement quant à ce verdict, plutôt une pensée pour la famille de ce gendarme, et à tous les autres aussi qui sont victimes chaque jour de la bêtise des humains .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
motoraleuse02
4 étoiles
4 étoiles


Nombre de messages : 2608
Age : 40
Localisation : en centronie... je me suis rapprochée de mon chaton
Emploi : polyvalent à temps doublement plein.
Date d'inscription : 10/11/2007

MessageSujet: Re: Meutre de gendarme : 30 ans.   Jeu 14 Oct 2010 - 23:20

une grosse pensée pour cette jeune femme, courageuse que j'ai croisé l'année dernière lors du jugement des mineurs.... bêtement je n'ai pas osé l'approcher pour lui dire mon soutien. mal à l'aise d'être à la place où j'étais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hans87
3 étoiles
3 étoiles


Nombre de messages : 1587
Date d'inscription : 18/01/2010

MessageSujet: Re: Meutre de gendarme : 30 ans.   Jeu 14 Oct 2010 - 23:36

Il y a certainement assez de casernes en France pour que celles-ci portent le nom de nos camarades tombés en service.
Pour ne pas oublier !

Message en l'air pour nos futurs PPM, Référents et autres Conseillers.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Meutre de gendarme : 30 ans.   Aujourd'hui à 18:14

Revenir en haut Aller en bas
 
Meutre de gendarme : 30 ans.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gendarmes Et Citoyens :: Gendarmes Et Citoyens : le Forum PRINCIPAL :: Les forces de l'ordre victimes de leur devoir ou les risques du métier-
Sauter vers: