Gendarmes Et Citoyens

Créé le 1er avril 2007
 
AccueilPortailCarteQui est quoi ?CalendrierFAQRechercherMembresGroupesConnexionS'enregistrerMentions légalesLiens

Partagez | 
 

 "Entre nos mains"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Komugi chan
Membre de l'équipe G&C
Membre de l'équipe G&C
avatar

Nombre de messages : 6162
Age : 65
Localisation : Deux Sevres
Emploi : Infirmière psy
Date d'inscription : 09/11/2007

MessageSujet: "Entre nos mains"   Mer 29 Sep 2010 - 13:53

C'est un film sur le monde du travail , mais pas sur le harcèlement ou la souffrance au travail. Pendant plus d'un an Mariana Otéro, la réalisatrice, a planté sa caméra dans une entreprise de textile, tenue majoritairement par des femmes, qui au bord de la faillite se lancent dans l'aventure de la Scop et cette aventure avec tous les questionnements sur les changements de rapport au travail est vécue comme un véritable suspense.
« Confrontés à la faillite de leur entreprise de lingerie, des salariés - majoritairement des femmes - tentent de la reprendre sous forme de coopérative.
 Au fur et à mesure que leur projet prend forme, ils se heurtent à leur patron et à la réalité du « marché ».
 L'entreprise devient alors un petit théâtre où se jouent sur un ton espiègle, entre soutiens-gorge et culottes, des questions fondamentales économiques et sociales.
 Les salariés découvrent dans cette aventure collective une nouvelle liberté. »
Sortie en salle le 06/10/2010



Club 13 - 15 avenue Hoche 75008 Paris

Confirmation des inscriptions auprès de Cécile Salin à l'adresse suivante

cecilesalin@diaphana.fr

Mais aussi :

A l'occasion de la sortie de ENTRE NOS MAINS, la réalisatrice va présenter son film lors d'avant-premières dans toute la France.
Voici les prochaines dates de la tournée:
27 septembre - Cinéma Katorza - Nantes
28 septembre - Cinéma 400 Coups - Angers
29 septembre - Cinéma Studio - Tours
30 septembre - Saint Germain des Prés - Paris
01 octobre - Comoedia - Lyon
02 octobre - Cinéma des Cinéastes - Paris
03 octobre - TNB- Rennes
04 octobre - Cinéma Le Méliès - Montreuil
05 octobre - Cinéma Les Carmes - Orléans
06 octobre - Les Parnassiens - Paris
07 octobre - Utopia - Toulouse
08 octobre - Utopia - Bordeaux
10 octobre - Ecrans - Saint Denis
11 octobre - Café des Images - Caen
12 octobre - Cinéma Méliès - Saint Etienne
13 octobre - Théâtre - Malakoff
14 octobre - Cinéma Rialto - Nice
15 octobre - Espace 1789 - Saint Ouen
19 octobre - Théâtre - Poitiers
20 octobre - Trianon - Romainville
21 octobre - Luxy - Ivry/Seine / Select - Antony
25 octobre - Gardanne
26 octobre - Château Arnoux
27 octobre - Le Royal - Toulon
29 octobre - Prévert - Les Ulis / CinéMassy - Massy
30 octobre - Les 400 Coups - Chatellerault
31 octobre - Lectoure
1 novembre - Ciné 32 - Auch
2 novembre - Sainte Foy la grande
3 octobre - Pessac / Saint Medard
4 novembre - Marmande
9 novembre - Cinécentre - Dreux
13 novembre - Lumina - Saint Lunaire

http://www.mediapart.fr/club/edition/complices/article/280910/mediapart-vous-invite-la-projection-en-avant-premiere-du-docum

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
El jubilado
2 étoiles
2 étoiles


Nombre de messages : 168
Date d'inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: "Entre nos mains"   Mer 29 Sep 2010 - 17:04

Chapeau bas, Mesdames !

Si les salles sont combles, ce serait amplement mérité
Ces femmes mènent un beau combat.
Des ouvrières qui se battent pour sauver leur outil de travail ne peuvent qu’inspirer la sympathie.
La concurrence doit être très rude dans ce type de confection, comme dans tant d’autres domaines d’ailleurs.
Il me vient une idée, à soumettre aux modérateurs de G & C.
A l’approche de l’hiver, les tee-shirts ne sortent pas des armoires, ils attendront le printemps.
Que penseriez-vous d’un gilet sans manches, avec plein de poches, estampillé G & C ?
Idéal pour bricoler ou pour aller cueillir les champignons.
Cette entreprise peut-elle, techniquement parlant, confectionner ce style de vêtement ?
Vous pourriez toujours leur poser la question et ensuite, informer les membres G & C.

A voir.







Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Komugi chan
Membre de l'équipe G&C
Membre de l'équipe G&C
avatar

Nombre de messages : 6162
Age : 65
Localisation : Deux Sevres
Emploi : Infirmière psy
Date d'inscription : 09/11/2007

MessageSujet: Re: "Entre nos mains"   Jeu 30 Sep 2010 - 1:52

El jubilado a écrit:
Chapeau bas, Mesdames !

Si les salles sont combles, ce serait amplement mérité
Ces femmes mènent un beau combat.
Des ouvrières qui se battent pour sauver leur outil de travail ne peuvent qu’inspirer la sympathie.
La concurrence doit être très rude dans ce type de confection, comme dans tant d’autres domaines d’ailleurs.
Il me vient une idée, à soumettre aux modérateurs de G & C.
A l’approche de l’hiver, les tee-shirts ne sortent pas des armoires, ils attendront le printemps.
Que penseriez-vous d’un gilet sans manches, avec plein de poches, estampillé G & C ?
Idéal pour bricoler ou pour aller cueillir les champignons.
Cette entreprise peut-elle, techniquement parlant, confectionner ce style de vêtement ?
Vous pourriez toujours leur poser la question et ensuite, informer les membres G & C.

A voir.

Comme ça, d'emblée, je trouve que c'est une super idée ! Et celle du gilet plein de poches aussi : j'en commande un tout de suite et transmets à l'équipe.
Maintenant, il y a le contexte: en faisant une recherche, je tombe sur, daté d'avant-hier :

Les ouvrières de Lejaby assignées en justice
LYON (Reuters) - La direction de Lejaby a saisi lundi en référé le tribunal de Lyon pour obtenir l'évacuation de son siège social, occupé depuis le...
REUTERS | RMC.fr | 27/09/2010
Voir l'article à http://www.rmc.fr/editorial/128194/les-ouvrieres-de-lejaby-assignees-en-justice/

et, daté du Figaro d'hier :
Un médiateur désigné chez Lejaby AFP
28/09/2010 | Mise à jour : 16:46 Réactions (3)
http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2010/09/28/97002-20100928FILWWW00604-un-mediateur-designe-chez-lejaby.php

A suivre.......

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
El jubilado
2 étoiles
2 étoiles


Nombre de messages : 168
Date d'inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: "Entre nos mains"   Ven 1 Oct 2010 - 0:01

Komugi Chan a écrit : ----

- Comme ça, d'emblée, je trouve que c'est une super idée ! Et celle du gilet plein de poches aussi : j'en commande un tout de suite et transmets à l'équipe.
Maintenant, il y a le contexte: en faisant une recherche, je tombe sur, daté d'avant-hier :

Les ouvrières de Lejaby assignées en justice
LYON (Reuters) - La direction de Lejaby a saisi lundi en référé le tribunal de Lyon pour obtenir l'évacuation de son siège social, occupé depuis le... "

Lire, ci-après, l'article du Progrès.fr : ----


ouvrières de Lejaby
Publié le 30.09.2010 04h00

- Il a fallu de très longues négociations pour en arriver là. A 1 heure du matin, hier, et grâce notamment à la médiation du directeur régional, Michel Delarbre, syndicats et direction ont fini par s'entendre sur un protocole d'accord : il prévoit des primes de départ de 15 000 euros brut par salariée licenciée, plus 600 euros brut pour les cinq premières années de présence, et 500 euros au-delà. Les jours de grève à compter du 16 septembre seront payés et la reprise du travail est prévue demain. La direction a consenti un effort (elle proposait jusqu'ici 12 500 euros de prime de départ, plus 420 euros par année d'ancienneté). « Mais on est loin de deux ans de salaires qu'on réclamait et notre demande de fusion des ateliers de Bourg et Bellegarde n'est pas retenue », souligne Nicole Mendez. « Le protocole d'accord prend en compte la situation des salariés et celle de l'entreprise », rétorque le président de Lejaby, Raymond Mahé, qui nous a reçu hier après-midi dans son bureau. « Quant à garder le site de Bourg, cela aurait été renoncer à la moitié des efforts prévues par ce plan » insiste-t-il. Le plan social prévoit 197 suppressions de postes (un tiers de l'effectif) à partir de mi-novembre, avec la fermeture de trois usines (Bellegarde et Bourg, dans l'Ain; Le Teil, en Ardèche). Un comité central d'entreprise se tiendra aujourd'hui au siège de Lejaby pour fixer notamment les modalités du reclassement interne et externe.
N. B.

----

Désolé pour elles et pour les gilets sans manches.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Komugi chan
Membre de l'équipe G&C
Membre de l'équipe G&C
avatar

Nombre de messages : 6162
Age : 65
Localisation : Deux Sevres
Emploi : Infirmière psy
Date d'inscription : 09/11/2007

MessageSujet: Re: "Entre nos mains"   Ven 19 Nov 2010 - 19:23

Suite de l'histoire :
http://rhone-alpes-auvergne.france3.fr/info/rhone-alpes/victoire-des-salariees-lejaby-65485523.html

Victoire des salariées Lejaby



Par Dolores MAZZOLA
archivesFrance 3 RA

Le plan social du fabricant de lingerie annulé par la justice. La direction va faire appel du jugement du TGI de Lyon


Le plan social du fabricant de lingerie Lejaby, prévoyait la suppression de 193 emplois et la fermeture de trois sites de production en Rhône-Alpes. La décision du Tribunal de Grande Instance de Lyon est tombée mardi 19 octobre : l'ensemble du plan social a été suspendu.




Une décision de justice motivée notamment par un point : le comité central d'entreprise n'a pas reçu une information de taille concernant le litige opposant le principal actionnaire de Lejaby (le groupe autrichien Palmers) à l'ancien propriétaire (l'américain Warnaco).


>> A suivre dans le 19/20 Rhône-Alpes (20/10/10), le reportage réalisé sur le site du Teil (Ardèche) - X.Schmitt & N.Ferro -un clic ICI pour consulter cette édition



Rappels - Le plan social de Lejaby, qui prévoyait la fermeture des sites du Teil, de Bourg-en-Bresse et Bellegarde-sur-Valserine, avait poussé les salariées à occuper pendant deux semaines le siège de l'entreprise, à Rillieux-la-Pape, près de Lyon. Fin septembre, un accord entre la direction et les syndicats sur les primes de licenciement avait mis fin à ce siège. (voir ci-dessous)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Komugi chan
Membre de l'équipe G&C
Membre de l'équipe G&C
avatar

Nombre de messages : 6162
Age : 65
Localisation : Deux Sevres
Emploi : Infirmière psy
Date d'inscription : 09/11/2007

MessageSujet: Re: "Entre nos mains"   Ven 19 Nov 2010 - 19:28

El jubilado a écrit:
Il me vient une idée, à soumettre aux modérateurs de G & C.
A l’approche de l’hiver, les tee-shirts ne sortent pas des armoires, ils attendront le printemps.
Que penseriez-vous d’un gilet sans manches, avec plein de poches, estampillé G & C ?
Idéal pour bricoler ou pour aller cueillir les champignons.
Cette entreprise peut-elle, techniquement parlant, confectionner ce style de vêtement ?
Vous pourriez toujours leur poser la question et ensuite, informer les membres G & C.

A voir.

Bonjour El Jubilado,

Pour ton idée, l'équipe de modérateurs est ok.

Le problème, c'est de joindre les ouvrières pour la leur soumettre. Je reçois aujourd'hui le message ci-dessous, auquel je réponds en demandant s'il les possible de les joindre pour leur transmettre cette proposition, avec un lien sur ce sujet. Si j'ai une réponse positive, je la communique ici.
_______________________________________________

Si vous avez raté ENTRE NOS MAINS de Mariana Otero
LES WEEK-ENDS DU CINEMA INDEPENDANT
Ce weekend à l'Escurial, l'ACID et Les Ecrans de Paris vous proposent
ENTRE NOS MAINS de Mariana Otero

• Dimanche 21 novembre à 11h à l'Escurial, Paris 13ème
Cette projection sera suivie d'une rencontre avec la réalisatrice et Jean-Louis Gonnet, cinéaste.
"La cinéaste a réussi un petit bijou de film, aussi politique que théâtral, aussi drôle que dramatique (...) Pas de doute, Mariana Otero est une cinéaste hors pair."
Les Inrockuptibles

Week end du cinéma Indépendant
Tarif unique : 5,90 euros- Cartes / Pass acceptés




L'ACID / 14 rue Alexandre Parodi / 75010 PARIS / 01 44 89 99 74 /www.lacid.org

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
El jubilado
2 étoiles
2 étoiles


Nombre de messages : 168
Date d'inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: "Entre nos mains"   Dim 21 Nov 2010 - 12:10

Chère Komugi Chan,

Toutes mes félicitations, tu as de la suite dans les idées.

Vu les circonstances, la première étape consisterait à soumettre, verbalement, le projet à la personne qui, légalement parlant, est investie de tous les pouvoirs décisionnels au sein des trois sites LEJABY.
L'ensemble du plan social ayant été suspendu, pour la forme et non sur le fond, je crains que la survie de cette entreprise ne tienne qu'à un fil.
De toute façon, avant de passer toute commande ferme accompagnée d'un acompte, nous devrons attendre le résultat définitif du jugement en Appel soumis au TGI de Lyon.

Bien amicalement,

El Jubilado





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Komugi chan
Membre de l'équipe G&C
Membre de l'équipe G&C
avatar

Nombre de messages : 6162
Age : 65
Localisation : Deux Sevres
Emploi : Infirmière psy
Date d'inscription : 09/11/2007

MessageSujet: Re: "Entre nos mains"   Dim 21 Nov 2010 - 14:16

El Jubilado,

J'ai de la suite dans les idées, mais quand je me plante au départ, il vaudrait mieux que je sois temporairement frappée d'amnésie Crying or Very sad :

Voici la réponse au message que j'avais envoyé :
Citation :


"Je pense que vous faites un malentendu.
Le film ne se passe pas du tout chez Lejaby...
Cordialement"

Shocked Shocked Shocked Shocked
Donc il semble que ce sujet repose sur un gros malentendu effectivement.
J'ai répondu en demandant s'il était possible de joindre les personnes du film de Marianne Otero pour leur proposer ton idée, et là, pas de réponse.
Tempête sous un crâne ! Question Question Question

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: "Entre nos mains"   

Revenir en haut Aller en bas
 
"Entre nos mains"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gendarmes Et Citoyens :: Forums annexes :: Divers : TOUT SAUF LE BOULOT !-
Sauter vers: