Gendarmes Et Citoyens

Créé le 1er avril 2007
 
AccueilPortailCarteQui est quoi ?CalendrierFAQRechercherMembresGroupesConnexionS'enregistrerMentions légalesLiens

Partagez | 
 

 agression

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
z
2 étoiles
2 étoiles


Nombre de messages : 456
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: agression   Lun 20 Sep 2010 - 10:43

Rappel du premier message :

http://www.ledauphine.com/isere-sud/2010/09/19/un-gendarme-roue-de-coups-par-des-plaignants

la fonction de planton de plus en plus risquée

SAINT-MARCELLIN - Isère
Un gendarme roué de coups par des “plaignants”
Samedi matin, à l’accueil de la brigade de gendarmerie de Saint-Marcellin. Trois personnes un homme de 22 ans, sa petite amie, âgée de quatorze ans et demi, et la mère de l’adolescente se présentent au guichet : confrontées à des conflits familiaux, ils veulent déposer une plainte.

Sauf que le jeune gendarme qui se trouve alors derrière le comptoir leur demande plus de détails sur les tenants et les aboutissants de l’“affaire”. Il pose une série de questions qui finit manifestement par excéder les “plaignants”.

Ceux-ci auraient alors haussé le ton, disant au militaire que s’il ne voulait pas prendre leur plainte, ils iraient la déposer ailleurs. En partant, la jeune fille aurait fini par insulter le gendarme, lequel est aussitôt sorti de derrière son guichet et l’aurait suivie dans la cour jusqu’au portail pour la faire entrer de nouveau et s’expliquer. Il l’a retenue par l’épaule, ce que n’a apparemment pas supporté son petit copain : ce dernier aurait étranglé le gendarme par-derrière avec son avant-bras, le faisant chuter au sol, et le militaire aurait alors été roué de coups par les trois personnes, notamment à la tête.

Alertés par les éclats de voix, ses collègues sont rapidement intervenus et l’ont dégagé. Ils ont aussi interpellé les deux adultes, l’adolescente parvenant à partir. Elle est revenue dans l’après-midi et a rejoint sa mère et son petit ami en garde à vue. Souffrant de problèmes de santé, elle a cependant été laissée libre dans la soirée.

Présentés hier matin au parquet de Grenoble, le jeune homme et sa “belle-mère” font l’objet d’une convocation devant le tribunal correctionnel de Grenoble, le 13 octobre prochain. L’adolescente, elle, devrait être prochainement convoquée devant le juge des enfants.

Le gendarme, quant à lui, a eu la clavicule cassée et souffre d’une entorse cervicale, d’une autre à la cheville et de multiples contusions. Il fait l’objet d’une incapacité totale de travail de 21 jours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

AuteurMessage
TISOTE
2 étoiles
2 étoiles
avatar

Nombre de messages : 111
Date d'inscription : 22/08/2008

MessageSujet: agression   Mar 21 Sep 2010 - 7:52

rien de nouveau dans cette montée de la violence qui gagne maintenant l'intérieur de nos locaux. enseignants, policiers, pompiers, personnel soignant, dans l'exercie de leur fonction au service du "public" sont tous la cible de ces individus. Plus belle la vie de jour en jour.
Il faut prendre connaissance des commentaires :

http://info.sfr.fr/faits-divers/articles/agaces-des-plaignants-rouent-de-coups-un-gendarme,148209/
http://www.lepost.fr/article/2010/09/20/2228719_ils-viennent-porter-plainte-et-tabassent-le-gendarme_0_4595092.html


courage à tous ces personnels confrontés à ces agressions.
Prompt rétablissement à la victime.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
electron84
4 étoiles
4 étoiles


Nombre de messages : 3445
Age : 47
Localisation : là où il fait bon vivre
Date d'inscription : 18/12/2007

MessageSujet: Re: agression   Mar 21 Sep 2010 - 8:08

Citation :
rien de nouveau dans cette montée de la violence qui gagne maintenant l'intérieur de nos locaux. enseignants, policiers, pompiers, personnel soignant, dans l'exercie de leur fonction au service du "public" sont tous la cible de ces individus. Plus belle la vie de jour en jour.
Il faut prendre connaissance des commentaires :

http://info.sfr.fr/faits-divers/articles/agaces-des-plaignants-rouent-de-coups-un-gendarme,148209/
http://www.lepost.fr/article/2010/09/20/2228719_ils-viennent-porter-plainte-et-tabassent-le-gendarme_0_4595092.html


courage à tous ces personnels confrontés à ces agressions.
Prompt rétablissement à la victime.

D'accord avec toi Tisote sur le constat , mais en revanche sur la réponse pénale c'est plus que léger ..................entendre ENCORE ET TOUJOURS des
VIVE LA REPUBLIQUE VIVE LA FRANCE à la fin de certains discours , c'est assez usurpé me semble t il ,non ? Rolling Eyes Rolling Eyes Rolling Eyes Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lareran
2 étoiles
2 étoiles
avatar

Nombre de messages : 304
Localisation : Picardie
Emploi : U.R.
Date d'inscription : 16/06/2009

MessageSujet: Re: agression   Mar 21 Sep 2010 - 8:50

sans vouloir du mal à qui que ce soit, tant que ca ne sera pas des magistrats qui prendront des coups, ils ne feront rien.

Si on regarde bien, quand les gendarmes ou les policiers se font insulter, c'est normal car c'est les risques du métier. Quand c'est un magistrat, ca devient une grosse affaire d'outrage.

Quand un gendarme ou un policier qui se fait frapper, c'est un convocation au TC. Attendons de voir quand un magistrat ramassera sur la gu....

La situation actuelle, ce sont les magistrats qui l'ont engendrée. Il est facile de dire que l'on n'a pas les moyens de travailler quand on passe son temps à saper le travail des autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: agression   Mar 21 Sep 2010 - 10:17

+ 1 Lareran.

C'est pas le même magistrat qui a mis l'autre hurluberlu en liberté? Celui impliqué (???) dans le H.U d'un casino et où son collègue y a laissé la vie? Ce qui a conduit aux émeutes. Si ce n'est pas le même, et bien il y a du souci à se faire, car de tels magistrats semblent fleurir en ce moment, pourtant ce n'est pas le printemps.
Mais comme on dit, restons calme.
-Pourquoi la brigade victime de cet assaut idiot ne ferme t-elle pas les portes en signe de solidarité avec leur collègue? Toutes les brigades dans le ressort du TGI. Ah oui c'est vrai! on a pas le droit. C'est ballot.
Et ce taré, âgé de 22 ans, il aime la chair fraiche. S'accoquiner avec une adolescente de 14 ans. Il les prendrait au berceau que ça ne m'étonnerait pas. Drôle de famille dans tous les cas.
Et la mère, vous êtes sûrs que ce n'est la la réincarnation de la mère des Daltons?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: agression   Mar 21 Sep 2010 - 11:32

Bon rétablissement à notre camarade.

Pour ce qui est de la répose pénale, je préfère ne pas la commenter, je risquerai de devenir grossier.

Lorsque l'on voit comment cette affaire est traitée par la justice, on a du mal a imaginer un avenir serein.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: agression   Mar 21 Sep 2010 - 12:40

Lareran a écrit:
sans vouloir du mal à qui que ce soit, tant que ca ne sera pas des magistrats qui prendront des coups, ils ne feront rien.


Le pire est qu'ils seraient capables de tendre l'autre joue. Idéologie quand tu nous tiens...
Revenir en haut Aller en bas
Shotokan
2 étoiles
2 étoiles
avatar

Nombre de messages : 393
Localisation : Par là ...
Emploi : Gendarme
Date d'inscription : 02/05/2010

MessageSujet: Re: agression   Mar 21 Sep 2010 - 12:56

Ca fait peur. Cette réponse là est la réponse de ce qui est désormais susceptible (on aime bien ce mot chez nous ...) de nous arriver dans notre quotidien de gendarme. Quelle honte mais quelle honte. En plus, très courageux, l'agresseur arrive par derrière .... Et pourquoi pas par devant. Ah oui c'est plus difficile. Et puis en nombre c'est mieux, on est plus fort.
La réponse pénale une fois de plus n'est pas à hauteur des actes commis. Et si le gendarme dans la rixe avait mis un mauvais coup ? N'aurait-il pas quelques soucis aujourd'hui ? ?
Je suis indigné de voir cela.
Bon rétablissement à notre camarade. Qu'il reprenne le boulot sereinement quand il aura récupéré.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
electron84
4 étoiles
4 étoiles


Nombre de messages : 3445
Age : 47
Localisation : là où il fait bon vivre
Date d'inscription : 18/12/2007

MessageSujet: Re: agression   Mar 21 Sep 2010 - 13:06

C'est vrai quand on lit cela , ca fait pas cher de la prime de risque .Vaut mieux être officier , à part les querelles d'égo , le risque d'être agressé est nul Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil ......................est dire qu'on a recruté 3000 officiers sur un plan quinquenalces dernières années ; j'ai fait un petit calcul cela coûte aux contribuables 250 millions d'euros par an .Elle est pas belle la vie !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!. pale pale pale pale pale pale Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil
.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JEAN de larmes
1 étoile
1 étoile
avatar

Nombre de messages : 82
Localisation : Epinal dans les Vosges
Emploi : Tranquille puisque civil
Date d'inscription : 31/03/2010

MessageSujet: Planton aggressé   Mar 21 Sep 2010 - 20:22

A la lecture de ce sujet j'ai juste une petite pensée pour ma collègue enceinte qui va prendre le planton demain, en civil, sans arme et qui risque fort de se retrouver seule au cours de la journée.....


Tout va très madame la Marquise, tout va très bien, tout va très bien.......

JEAN de larmes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: agression   Mar 21 Sep 2010 - 20:33

merci pour ta réponse electron84, ça démontre le peu d'intelligence et de recul dont certains sont capables au sein de notre insititution !!! Franchement ça me sort par les yeux ce genre de réflexions. Fais le nécessaire, deviens gestionnaire et on verra si tu es meilleur !! je suis pas spécialement pro officier par contre une chose est sûre, j'ai horreur de ce genre de généralités qui ne font rien avancer !!
Et si mes propos te posent un souci je reste à ta disposition en privé pour en parler
Revenir en haut Aller en bas
electron84
4 étoiles
4 étoiles


Nombre de messages : 3445
Age : 47
Localisation : là où il fait bon vivre
Date d'inscription : 18/12/2007

MessageSujet: Re: agression   Mar 21 Sep 2010 - 22:23

Citation :
merci pour ta réponse electron84, ça démontre le peu d'intelligence et de recul dont certains sont capables au sein de notre insititution !!! Franchement ça me sort par les yeux ce genre de réflexions. Fais le nécessaire, deviens gestionnaire et on verra si tu es meilleur !! je suis pas spécialement pro officier par contre une chose est sûre, j'ai horreur de ce genre de généralités qui ne font rien avancer !!
Et si mes propos te posent un souci je reste à ta disposition en privé pour en parler



Tu dois bien me connaître pour avoir un jugement aussi péremptoire .
Suspect Suspect Suspect Continue , tu es sur la bonne voie ; car c'est vrai que toi par ta force de propositions , tu fais avancer le schmilblick ..........En qualité de franc tireur, c'est certain . Rolling Eyes Rolling Eyes Au fait , je suis déjà gestionnaire . Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil
Au plaisir de te lire "BREIZH DE NICE " Wink Wink Wink Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: agression   Mar 21 Sep 2010 - 22:37

Il est vrai que certains postes sont moins sujets aux agressions. Il faut quand même en convenir. Je pense notamment à un réservoir assez important ou le risque est presque à zéro : La direction, mais il y d'autres postes tout aussi dépourvu de risque, c'est certain. La liste serait longue je pense à énumérer.
Revenir en haut Aller en bas
Curieuxdetout
1 étoile
1 étoile


Nombre de messages : 61
Localisation : là ou on ne m'attend pas !!!
Emploi : futur retraité
Date d'inscription : 09/08/2008

MessageSujet: Re: agression   Mar 21 Sep 2010 - 23:15

c'est désespérant , comment lutter contre cet abandon de nos droits , j'ai de plus en plus l'impression qu'il vaut mieux être plus prêt de la fin que du début

Bon rétablissement à la victime de ses coups , en espérant qu'il ne restera pas trop marqué par cette affaire surtout au vu de la suite qui lui a été donné
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shotokan
2 étoiles
2 étoiles
avatar

Nombre de messages : 393
Localisation : Par là ...
Emploi : Gendarme
Date d'inscription : 02/05/2010

MessageSujet: Re: agression   Mar 21 Sep 2010 - 23:50

Je pense que le coeur du sujet n'est pas de savoir si l'on est officier ou non. Il y a les s/off et les off. Chacun son boulot. Ne rentrons pas dans ce genre de considération. Regardons plutôt qu'il y a un camarade de blessé. Pensons qu'un jour, lors d'un planton, ça peut nous arriver, ou même lors d'une inter. Perso, dans ce cas, le thème des off ou pas .... je m'en fous un peu, au risque d'être vulgaire. Il y a aussi des gendarmes secrétaires, des gendarmes garagistes, etc, etc, etc. Il y a aussi de bon officiers et de mauvais officiers, de bons et de mauvais gendarmes, etc etc ....
A l'heure d'aujourd'hui nous devons plutôt réfléchir à la manière dont nous pouvons essayer de faire en sorte (je dis bien essayer) que ça ne se reproduise pas. Je ne suis pas un moraliste. Je parle en toute modestie et avec le plus de simplicité possible.
Nos off ont besoin de nous et nous avons besoin d'eux.
Encore une fois : bon rétablissement à notre camarade. Et .... faisons gaffe.
Cordialement.
BEN
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GENDSTAS
4 étoiles
4 étoiles


Nombre de messages : 2257
Age : 67
Emploi : retraité
Date d'inscription : 25/04/2010

MessageSujet: Re: agression   Mer 22 Sep 2010 - 1:12

Pour Electron84,
D'après vous aucun officier n'a jamais été blessé ou tué en service ?

Comme gendarme-auxiliaire, lors de notre première intervention sur une arrestation en flag, les sous-officiers d'active nous ont généreusement laissés passer les premiers ;
Comme sous-officier, sur une intervention de nuit, il m'est arrivé de me retourner et de voir que le camarade plus ancien s'était prudemment éloigné ;
Comme officier, lors d'une battue pour la recherche d'un meurtrier que nous savions bouclé sur zone, il m'est arrivé de me sentir bien seul en constatant que certains "ralentissaient" lorsque ça devenait plus risqué et que je me retrouvais seul 30 mètres devant. Et lorsque le loup est sorti du bois, un gradé a prudemment détourné la tête malgré une certaine distance, c'est un "képi bleu" qui lancera l'alarme.
Sur un autre flag, les trois malfrats étaient déjà à terre les mains sur la tête alors que le gendarme qui m'accompagnait n'était pas encore sorti du véhicule...
Je pourrais encore vous donner d'autres exemples mais je crois que vos camarades vous ont dit ce qu'ils en pensaient.
Mais pour être honnête, je dois dire que dans les mêmes commandements, j'ai pu monter ou procéder à des arrestations musclés avec un groupe de sous-officiers capable de traumatiser même des brigands chevronnés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
electron84
4 étoiles
4 étoiles


Nombre de messages : 3445
Age : 47
Localisation : là où il fait bon vivre
Date d'inscription : 18/12/2007

MessageSujet: Re: agression   Mer 22 Sep 2010 - 4:07

Citation :
Pour Electron84,
D'après vous aucun officier n'a jamais été blessé ou tué en service ?

Comme gendarme-auxiliaire, lors de notre première intervention sur une arrestation en flag, les sous-officiers d'active nous ont généreusement laissés passer les premiers ;
Comme sous-officier, sur une intervention de nuit, il m'est arrivé de me retourner et de voir que le camarade plus ancien s'était prudemment éloigné ;
Comme officier, lors d'une battue pour la recherche d'un meurtrier que nous savions bouclé sur zone, il m'est arrivé de me sentir bien seul en constatant que certains "ralentissaient" lorsque ça devenait plus risqué et que je me retrouvais seul 30 mètres devant. Et lorsque le loup est sorti du bois, un gradé a prudemment détourné la tête malgré une certaine distance, c'est un "képi bleu" qui lancera l'alarme.
Sur un autre flag, les trois malfrats étaient déjà à terre les mains sur la tête alors que le gendarme qui m'accompagnait n'était pas encore sorti du véhicule...
Je pourrais encore vous donner d'autres exemples mais je crois que vos camarades vous ont dit ce qu'ils en pensaient.
Mais pour être honnête, je dois dire que dans les mêmes commandements, j'ai pu monter ou procéder à des arrestations musclés avec un groupe de sous-officiers capable de traumatiser même des brigands chevronnés
**Bonjours GENDSTAT

Encore une fois ne détournons pas mon propos .Dans mon post , j'indiquais sciemment et ce dans un cadre général , que les risques pris étaient du côté des sous officiers , et que personne ne contredira .Je précisais également que c'était une gabégie d'avoir recruté un nombre important d'officiers (et je ne parle pas des officiers pagre )alors que dans le même temps on dégraissait le corps des sous officiers .La stratégie s'il y a ,et dont il faudra m'expliquer les tenants et aboutissants , est inconséquente et coûteuse .Voilà quel était l'esprit de mon message . Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil .........et loin de moi l'idée d'anti officier que d'aucuns pourraient me prêter. Rolling Eyes Rolling Eyes Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GENDSTAS
4 étoiles
4 étoiles


Nombre de messages : 2257
Age : 67
Emploi : retraité
Date d'inscription : 25/04/2010

MessageSujet: Re: agression   Mer 22 Sep 2010 - 5:46

Bonjour Electron84,
Je m'étais déjà expliqué sur ce sujet il y a quelque temps.
On ne peut pas qu'un côté demander des revalorisations de carrière et la parité avec la police et les emplois de la fonction publique et de l'autre refuser les mesures qui vont dans ce sens.
L'absence de syndicats et de mouvements de revendications font que la gendarmerie, sans que les intéressés ne s'en aperçoivent, est rester à la traîne de l'évolution générale des carrières de la fonction publique, le logement de fonction et les primes dissimulant cela.
Il faut comprendre que la situation actuelle n'est que transitoire et comme pour toutes les évolutions, il y a ceux qui en profitent et ceux qui passent à côté. Exemple : les adjudants-chefs anciens lors de la création du grade de major. Beaucoup étaient alors adjoint au commandant de compagnie et ils n'ont pu bénéficier de la réforme en raison de leur âge. Ils ont été d'autant plus frustrés que les jeunes majors concours passaient devant eux avec moins d'expérience et de compétences.
Lorsque la "génération PAGRE" sera la norme, un major, qui est aujourd'hui un sous-officier qui a fait une belle carrière, s'il ne passe pas officier sera un gradé qui a loupé sa carrière.
Hier, de rares sous-officiers rang parvenaient au grade de chef d'escadron, demain, ce sera la norme pour les gradés qui ont un déroulement de carrière normale. C'est cela que tous doivent se mettre en tête, le passage de gradé à officier n'est plus un verrou, c'est un passage normal dans la carrière.

Autre exemple aujourd'hui où certains sous-officiers hurlent devant la revalorisation brutale des indices des lieutenants-colonels. La réalité est tout autre, cela signifie qu'une fois de plus, à ce niveau de grade la gendarmerie était complètement à la traîne de la police et des autres administrations.

L'essentiel de la réforme PAGRE est bien une réforme en faveur des sous-officiers car un grand nombre d'officiers sont issus du corps des sous-officiers.Même si je suis bien conscient qu'à la tête, les Saints-cyriens se sont très bien servis, le PAGRE équivalant pour eux à avoir gagné au loto (les étoiles de général à 45 ans - environ 1000 euros l'étoile - jusqu'à 61 ans, c'est le pactole).
S'il n'y avait pas revalorisation des carrières de l'encadrement, comment voulez-vous justifier la revalorisation des carrières de gendarmes ? Où avez-vous vu que le personnel de la base était plus payé que le chef ? Ni dans le civil, ni dans l'administration.
Jusqu'à aujourd'hui, le statut du gendarme, en raison de la spécificité du métier, était relativement privilégié au niveau rémunération de base par rapport au niveau de recrutement qui n'exigeait aucun diplôme.
Il suffit de comparer la solde d'un gendarme qui a pu être recruté à BAC -3 par rapport à un maître des écoles (instituteur) recruté à BAC +2 ou BAC+4 et qui gagne moins que le sous-officier.
(en réalité, au final, par rapport à la charge de travail et aux horaires, le gendarme est perdant car dans n'importe quel autre emploi de la fonction publique, il percevrait moins sur le salaire de base mais beaucoup plus en heures supplémentaires, travail de week-end et heures de nuit. Il serait même probablement impossible de le payer normalement en raison du décalage entre le salaire et les indemnités).
Ce décalage avec la fonction publique et surtout la police, impose aujourd'hui de recruter au niveau BAC, afin que la solde de base puisse être alignée sur les emplois similaires. C'est d'autant moins choquant lorsque l'on voit l'évolution du niveau des diplômes...
Beaucoup se disent déçus de la gendarmerie, il faut plutôt dire de certains chefs.

La génération des sous-officiers actuels a du mal à assimiler ces changements car tous gardent à l'esprit la "valeur" des grades qu'ils ont connu en début de carrière. La future génération n'aura pas ce problème : un MDL-chef sera considéré comme un gradé débutant ou un gendarme O.P.J. (tôt ou tard l'OPJ donnera l'accès direct au grade), le commandement de brigade comme le premier emploi des officiers, etc.
Les difficultés viennent du fait qu'il n'est pas possible de dévaloriser la fonction des gradés "ancienne mode" pour adapter le fonctionnement des unités à la nouvelle répartition des grades. Cela se fera progressivement avec l'élimination naturelle des anciens.

Le problème est le même pour les officiers. Demain, un lieutenant-colonel en fin de carrière sera un officier qui a eu des problèmes.
Le commandant de compagnie ne sera plus jamais un capitaine mais au moins un chef d'escadron et tous les commandants de groupement sont déjà des colonels et non plus des lieutenants-colonels.

Mais il y a une chose que tous les futurs candidats à la gendarmerie doivent avoir en tête. Le gendarmerie restera la seule institution où le fonctionnement normal permettra à un individu recruté à la base de parvenir à un emploi de haut niveau, par son travail et la préparation de concours et diplômes internes.
Un gendarme recruté aujourd'hui au niveau BAC, s'il s'en donne les moyens, peut espérer, à moins d'être un abruti ou un fainéant, accéder demain au grade de lieutenant-colonel et même de colonel. Un policier recruté dans les mêmes conditions ne sera jamais commissaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GENDSTAS
4 étoiles
4 étoiles


Nombre de messages : 2257
Age : 67
Emploi : retraité
Date d'inscription : 25/04/2010

MessageSujet: Re: agression   Mer 22 Sep 2010 - 5:57

Ben451 a écrit:
Je pense que le coeur du sujet n'est pas de savoir si l'on est officier ou non. Il y a les s/off et les off. Chacun son boulot. Ne rentrons pas dans ce genre de considération. Regardons plutôt qu'il y a un camarade de blessé. Pensons qu'un jour, lors d'un planton, ça peut nous arriver, ou même lors d'une inter. Perso, dans ce cas, le thème des off ou pas .... je m'en fous un peu, au risque d'être vulgaire. Il y a aussi des gendarmes secrétaires, des gendarmes garagistes, etc, etc, etc. Il y a aussi de bon officiers et de mauvais officiers, de bons et de mauvais gendarmes, etc etc ....
A l'heure d'aujourd'hui nous devons plutôt réfléchir à la manière dont nous pouvons essayer de faire en sorte (je dis bien essayer) que ça ne se reproduise pas. Je ne suis pas un moraliste. Je parle en toute modestie et avec le plus de simplicité possible.
Nos off ont besoin de nous et nous avons besoin d'eux.
Encore une fois : bon rétablissement à notre camarade. Et .... faisons gaffe.
Cordialement.
BEN

Bonjour,
Pour revenir effectivement au coeur du sujet, il sera nécessaire de réfléchir à de véritables procédures de sécurité.
Est-il encore raisonnable aujourd'hui, de laisser un seul personnel à l'accueil du public ? Faut-il installer des alarmes silencieuses ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
electron84
4 étoiles
4 étoiles


Nombre de messages : 3445
Age : 47
Localisation : là où il fait bon vivre
Date d'inscription : 18/12/2007

MessageSujet: Re: agression   Mer 22 Sep 2010 - 8:20

Gendstas, ton développement dans son ensemble reflète effectivement bien ce qui doit se passer au sein de notre institution dans le déroulement de carrière du corps des sous officiers .Mais mon interpellation ne se situe pas à ce niveau , je déplore déjà , mais plus encore demain et dans les années futures d' un manque alarmant de militaires de terrain . Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil .........et ce n'est pas la ressource d'officiers comme tu le décrits si bien, qui va inverser la tendance .Et là, pour le coup , je m'inquiètes quelque peu ................... pale pale pale pale pale pale
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: agression   Mer 22 Sep 2010 - 11:06

Je rejoins electron84, car en effet, si cela perdure, il est fort possible qu'un jour, comme planton, nous ayons un C.E. et des patrouilles avec des officiers, car il faudra bien les employer à quelque chose. Nous approcherons donc d'une "armée mexicaine", tous officiers. Les seuls gendarmes deviendront les "valets" ou les "écuyers" de ces messieurs, certes respectables, mais qui nous ferait revenir au temps béni de nos mousquetaires. C'est vrai qu'en ce moment c'est la marche en arrière, concernant les effectifs. Vision de la situation simpliste j'en conviens mais bien réelle toutefois.
Le seul fait positif c'est que le jour où il y aura un CE planton, derrière lui il aura son valet, donc présence de deux personnels. Ce sera donc une avancée positive.
Revenir en haut Aller en bas
electron84
4 étoiles
4 étoiles


Nombre de messages : 3445
Age : 47
Localisation : là où il fait bon vivre
Date d'inscription : 18/12/2007

MessageSujet: Re: agression   Mer 22 Sep 2010 - 12:27

Il vaudrait mieux revaloriser de façon tangible les indices des différents grades sous officiers que de faire une soupe pagre incertaine Suspect Suspect Suspect Suspect Suspect
. Gardons toujours à l'esprit que la gendarmerie est une armée de sous- officiers .Je rejette en bloc cette propension au tout administratif managérial en vogue qui dessert plutôt qu'il sert à rendre le service escompté au citoyen .
Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil Encore une fois , ce n'est que mon humble avis , je préfère le rappeler au cas où ...... sinon je vais encore m'attirer les foudres de certains grincheux !!!!! pale pale pale pale Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GENDSTAS
4 étoiles
4 étoiles


Nombre de messages : 2257
Age : 67
Emploi : retraité
Date d'inscription : 25/04/2010

MessageSujet: Re: agression   Mer 22 Sep 2010 - 16:00

Bonjour,
Tout d'abord pour faire plaisir à Dieu, et ses Saints, il m'est arrivé, commandant de compagnie, de prendre la place du planton débordé par des clients relevant de la psychiatrie et même pour mettre un cellule un alcoolo qui essayait d'impressionner le planton qui faisait, au sens propre, moins de deux fois son poids.

En ce qui concerne l'évolution de la gendarmerie avec le PAGRE, il n'y a que deux solutions, soit le fonctionnement est revu avec par exemple, du personnel civil pour l'accueil et les tâches annexes, soit il faudra faire comprendre qu'un chef, voire un adjudant, sont des O.P.J. et chargés des mêmes tâches que les gendarmes avec la qualification en plus. A titre de comparaison pour les plus jeunes, dans les années soixante-dix, un chef de moins de 30 à 32 ans était en G.D. exceptionnel. La moyenne pour les adjudants se situaient probablement entre 40 et 45 ans.

Le problème de la revalorisation des indices est, comme je l'ai expliqué, impossible sans se repositionner par rapport à la police et la fonction publique en générale, d'où l'intérêt d'un recrutement BAC. Ou pourquoi pas une formation adaptée en école et avant le passage de carrière pour amener le personnel recruté sans diplôme à l'équivalence d'un BAC - il y a d'ailleurs un moyen qui existe déjà, c'est la préparation de la capacité en Droit qui peut même donner accès à la fac si la moyenne est suffisante.
Pour ma part, j'ai toujours regretté que tous les gendarmes ne soient pas astreints à la formation O.P.J. (avec ou sans réussite) car c'est la "culture" de base du métier. On pourrait très bien envisager une sélection entre les candidats qui passeront l'examen et ceux qui ne suivront que les cours, sans les devoirs ni l'examen. Pour les O.P.J., un complément de culture juridique avec la préparation de la capacité en Droit serait une très bonne chose car tous les gendarmes sont un jour ou l'autre confrontés à des problèmes de divorce, droit de garde, limites de propriétés, conflits ou fraudes dans les affaires et le commerce, etc.
Un simple exemple combien de gendarmes ont involontairement aggravé des conflits en zone rurale en donnant des conseils de bon sens mais contraires au droit civil notamment les règles sur les servitudes et la prescription acquisitive ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Crotale
3 étoiles
3 étoiles
avatar

Nombre de messages : 1333
Age : 48
Localisation : de l'autre côté du miroir...
Emploi : à...long terme !!
Date d'inscription : 14/02/2010

MessageSujet: Re: agression   Mer 22 Sep 2010 - 18:09

GENDSTAS a écrit:
Bonjour,
Tout d'abord pour faire plaisir à Dieu, et ses Saints, il m'est arrivé, commandant de compagnie, de prendre la place du planton débordé par des clients relevant de la psychiatrie et même pour mettre un cellule un alcoolo qui essayait d'impressionner le planton qui faisait, au sens propre, moins de deux fois son poids.

En ce qui concerne l'évolution de la gendarmerie avec le PAGRE, il n'y a que deux solutions, soit le fonctionnement est revu avec par exemple, du personnel civil pour l'accueil et les tâches annexes, soit il faudra faire comprendre qu'un chef, voire un adjudant, sont des O.P.J. et chargés des mêmes tâches que les gendarmes avec la qualification en plus. A titre de comparaison pour les plus jeunes, dans les années soixante-dix, un chef de moins de 30 à 32 ans était en G.D. exceptionnel. La moyenne pour les adjudants se situaient probablement entre 40 et 45 ans.

Le problème de la revalorisation des indices est, comme je l'ai expliqué, impossible sans se repositionner par rapport à la police et la fonction publique en générale, d'où l'intérêt d'un recrutement BAC. Ou pourquoi pas une formation adaptée en école et avant le passage de carrière pour amener le personnel recruté sans diplôme à l'équivalence d'un BAC - il y a d'ailleurs un moyen qui existe déjà, c'est la préparation de la capacité en Droit qui peut même donner accès à la fac si la moyenne est suffisante.
Pour ma part, j'ai toujours regretté que tous les gendarmes ne soient pas astreints à la formation O.P.J. (avec ou sans réussite) car c'est la "culture" de base du métier. On pourrait très bien envisager une sélection entre les candidats qui passeront l'examen et ceux qui ne suivront que les cours, sans les devoirs ni l'examen. Pour les O.P.J., un complément de culture juridique avec la préparation de la capacité en Droit serait une très bonne chose car tous les gendarmes sont un jour ou l'autre confrontés à des problèmes de divorce, droit de garde, limites de propriétés, conflits ou fraudes dans les affaires et le commerce, etc.
Un simple exemple combien de gendarmes ont involontairement aggravé des conflits en zone rurale en donnant des conseils de bon sens mais contraires au droit civil notamment les règles sur les servitudes et la prescription acquisitive ?


C'est parfaitement exact et il s'agit là d'un levier important et primordial dans la redistribution des missions et l'allégement des tâches pour les militaires de grade inférieur... Si les ADJ et A/C participent plus activement aux charges de travail du gendarme "de base", un mieux-vivre va apparaître pour de nombreux "soldats" dans les brigades de France... Trop de "gradés intermédiaires" s'épargnent au détriment des gendarmes...
+1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: agression   Mer 22 Sep 2010 - 18:52

Oui GENDSTAS, voilà quelque chose qui fait plaisir à lire; dieu11 et ses saints se réjouissent et comprennent que tous les officiers ne sont pas à mettre dans le même sac. Mais ça, je le savais, nous le savions mes saints et moi-même. Si j'ai bien suivi votre cursus relatés dans vos différents posts, vous avez gravi les échelons du plus petit au plus grand. Vous avez commencé par S/Of, gradé, puis officier. L'évolution de votre carrière n'a semble t-il pas nuit à votre état d'esprit et ne vous a pas fait oublier d'où vous étiez issu. Et c'est très bien ainsi. Votre déroulement de carrière vous a permis d'avoir une connaissance parfaite du terrain et vous a probablement aidé dans vos différents postes de commandement. Cela vous a permis d'avoir une vision sur le travail de la base, avec une optique différente, plus éclairée que certains officiers qui sortent des grandes écoles et qui considèrent parfois les hommes de terrain, comme des Hommes sans intérêt qu'il faut driver avec une main de fer, comme l'on fait aux deuxième classe. Mais convenez que votre cas reste une exception. Certes, il existe des officiers qui aident le gendarme, j'en ai connu, mais ils ne foisonnent pas, beaucoup désirent tenir leur rang et ne pas s'en écarter.
Je vous rejoins dans votre analyse et y souscrit.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: agression   Mer 22 Sep 2010 - 20:47

Pour en revenir au sujet initial , sans vouloir jeter la pierre à ce planton gendarme de permanence qui a voulu bien faire son boulot; personellement , il ne me serait jamais venu à l'idée , même insulté , d'aller chercher trois personnes en étant planton , malheureusement seul , en dehors des locaux.....

Les personnes sont connues , identifiées et localisées , il suffit d'attendre une patrouille ou d'appeler du renfort , et on interpelle tout le monde , après le CR qui va bien au CB....

Imaginez un instant que le gendarme aie été inconscient , c'était la porte ouverte sur la BT , sans protections , les Kssos pouvaient faire ce qu'ils voulaient.......

Il est vrai qu'avec des SI.......

n'empêche , ce gendarme , un jeune gendarme ??? plein de fougue et d'inexpérience ???? , je ne sais pas si un ancien aurait agi comme cela.....

REFLECHIR AVANT D'AGIR , DANS TOUS LES CAS, surtout maintenant .....
Revenir en haut Aller en bas
Peter Blake
4 étoiles
4 étoiles


Nombre de messages : 2000
Age : 43
Localisation : GD
Emploi : gendarme départementale et assistante sociale trop souvent
Date d'inscription : 15/10/2007

MessageSujet: Re: agression   Mer 22 Sep 2010 - 22:12

Trois personnes un homme de 22 ans, sa petite amie, âgée de 14 ans et demi... Shocked Shocked Shocked

je me dis qu'il y déjà un problème à l'origine dans cette "famille! Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Peter Blake
4 étoiles
4 étoiles


Nombre de messages : 2000
Age : 43
Localisation : GD
Emploi : gendarme départementale et assistante sociale trop souvent
Date d'inscription : 15/10/2007

MessageSujet: Re: agression   Mer 22 Sep 2010 - 22:15

et souvent on est seul pour recevoir des femmes qui déposent plainte ou pour une simple audition sans témoin...les plaignantes ou témoins féminins peuvent nous accuser de tout... Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
electron84
4 étoiles
4 étoiles


Nombre de messages : 3445
Age : 47
Localisation : là où il fait bon vivre
Date d'inscription : 18/12/2007

MessageSujet: Re: agression   Jeu 23 Sep 2010 - 4:50

Citation :
Bonjour,
Tout d'abord pour faire plaisir à Dieu, et ses Saints, il m'est arrivé, commandant de compagnie, de prendre la place du planton débordé par des clients relevant de la psychiatrie et même pour mettre un cellule un alcoolo qui essayait d'impressionner le planton qui faisait, au sens propre, moins de deux fois son poids.

En ce qui concerne l'évolution de la gendarmerie avec le PAGRE, il n'y a que deux solutions, soit le fonctionnement est revu avec par exemple, du personnel civil pour l'accueil et les tâches annexes, soit il faudra faire comprendre qu'un chef, voire un adjudant, sont des O.P.J. et chargés des mêmes tâches que les gendarmes avec la qualification en plus. A titre de comparaison pour les plus jeunes, dans les années soixante-dix, un chef de moins de 30 à 32 ans était en G.D. exceptionnel. La moyenne pour les adjudants se situaient probablement entre 40 et 45 ans.

Le problème de la revalorisation des indices est, comme je l'ai expliqué, impossible sans se repositionner par rapport à la police et la fonction publique en générale, d'où l'intérêt d'un recrutement BAC. Ou pourquoi pas une formation adaptée en école et avant le passage de carrière pour amener le personnel recruté sans diplôme à l'équivalence d'un BAC - il y a d'ailleurs un moyen qui existe déjà, c'est la préparation de la capacité en Droit qui peut même donner accès à la fac si la moyenne est suffisante.
Pour ma part, j'ai toujours regretté que tous les gendarmes ne soient pas astreints à la formation O.P.J. (avec ou sans réussite) car c'est la "culture" de base du métier. On pourrait très bien envisager une sélection entre les candidats qui passeront l'examen et ceux qui ne suivront que les cours, sans les devoirs ni l'examen. Pour les O.P.J., un complément de culture juridique avec la préparation de la capacité en Droit serait une très bonne chose car tous les gendarmes sont un jour ou l'autre confrontés à des problèmes de divorce, droit de garde, limites de propriétés, conflits ou fraudes dans les affaires et le commerce, etc.
Un simple exemple combien de gendarmes ont involontairement aggravé des conflits en zone rurale en donnant des conseils de bon sens mais contraires au droit civil notamment les règles sur les servitudes et la prescription acquisitive

Gendstas ton analyse est pertinente et éloquente sur le fait que la formation en gendarmerie devrait être globalisée avec passage obligé et à terme de l'examen OPJ pour l'ensemble des gendarmes départementaux .Un début de cursus opj pourrait même être réalisé en école de sous off afin de renforcer les cours de PJ programmés. D'autre part dans le fonctionnement interne de l'institution , il est certain ,qu'il faudra aller plus loin en matière de revalorisation indiciaire s'agissant des sous off pour éviter une fuite prématurée des "cerveaux " et de personnels expérimentés .Et je maintiens que l'effectif officier au prorata de l'effectif global est bien trop important , surtout si on cherche à rationnaliser .Il faut absolument mettre le paquet sur les indices du corps des sous off , sinon , la situation se compliquera davantage ........................... Rolling Eyes Rolling Eyes Rolling Eyes Rolling Eyes Rolling Eyes Rolling Eyes




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Diégo
3 étoiles
3 étoiles
avatar

Nombre de messages : 542
Age : 44
Localisation : entre garrigues et Cévennes
Emploi : enquêteur
Date d'inscription : 30/05/2007

MessageSujet: Re: agression   Jeu 23 Sep 2010 - 7:45

Prompt rétablissement à notre camarade......


dieu11 a écrit:
Prompt rétablissement à ce gendarme.
A propos, c'est force reste à la loi ou force reste aux truands. Je ne sais pas où l'on va mais on y va. Il doit encore s'agir d'une famille de cassos, qui peuple nos villes et nos campagnes.

Oh oui que cela doit être une famille de cassos : un gars de 22 ans qui a une petite amie de 14 ans !!!?????!!!!!!!! Shocked Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
malinois
3 étoiles
3 étoiles
avatar

Nombre de messages : 1605
Date d'inscription : 01/01/2009

MessageSujet: Re: agression   Jeu 23 Sep 2010 - 9:30

Peter Blake a écrit:
sa petite amie, âgée de 14 ans et demi...
je me dis qu'il y déjà un problème à l'origine dans cette "famille!
on ne sait pas depuis combien de temps il est avec 1 an, 2 ans çà fait peur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: agression   

Revenir en haut Aller en bas
 
agression
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gendarmes Et Citoyens :: Gendarmes Et Citoyens : le Forum PRINCIPAL :: Les forces de l'ordre victimes de leur devoir ou les risques du métier-
Sauter vers: