Gendarmes Et Citoyens

Créé le 1er avril 2007
 
AccueilPortailCarteQui est quoi ?CalendrierFAQRechercherMembresGroupesConnexionS'enregistrerMentions légalesLiens

Partagez | 
 

 ET SI NOUS INNOVIONS, EN UTILISANT LA RESERVE....

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
quinta55
4 étoiles
4 étoiles


Nombre de messages : 3155
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: ET SI NOUS INNOVIONS, EN UTILISANT LA RESERVE....   Mar 23 Oct 2007 - 14:38

Il est évident que la volonté politique est à la réduction des dépenses de l'état qui vont entrainer pour les années à venir des budgets réduits et des pertes sèches de personnels, alors que la mission devra être remplie.

Alors pourquoi pas utiliser notre histoire, pour innover et remettre au gout du jour, le principe des postes, comme ceux tenus dans un cadre plus militaires mais qui faisait ses preuves dans le domaine du renseignement, comme en indochine.

Je m'explique. Confrontée à des problèmes d'effectifs, qu'il ne sert à rien de nier ( n'est ce pas childéric), la gendarmerie va devoir dans les 10 années à venir trouver des solutions car la population sur nos zones d'action n'aura de cesser de progresser sur les périphéries des grandes villes étatisées et sous contrôle Police, mais également sur les zones côtières du Sud, Grand Sud Ouest et Normandie.

Le principe des COB uniformisé à l'ensemble du pays, peut être une réussite dans certains endroits, comme toute nouveauté il faut que ce principe entre dans les moeurs.
Mais dans certains endroits, celà a été une erreur, car le principe même n'est pas allé assez loin.

Ce principa a été une erreur, car il n'a pas pris en compte la charge de travail qui devrait être divisée au niveau national entre tous les personnels.

Pourquoi créer des COB de 4 brigades à effectifs de 24 personnels alors que la population km2 est des plus faible voire inexistante, que la délinquance n'existent pas, que les gendarmes pour certains se demandent ce qu'ils font là. Cela a été un manque d'anticipation opérationnel à mon avis lié principalement sur l'idée de faire du neuf et du moderne en restant sur des principes passés.

A mon avis des pistes devraient être sérieusement étudiées, pour laisser effectivement ces quatre BT mais de les tranformer en postes autonomes armés par des personnels très réduits secondés par des réservistes du cru dans le domaine de la surveillance. Sur les 24 personnels actuellemenbt sur ce genre de COB, nous devrions être en mesure d'en récupérer 16 et de laisser sur le terrain 8 volontaires assistés de réservistes recrutés sur le terrain même. Celà est me semble t il dans le domaine du recrutement faisable, car en général sur ces régions le chomage frappe de plein fouet.

Il faut cesser de se voiler la face, il y a chez nous trop de disparités dans le domaine des charges de travail. Le type d'unité que je préconise, tournée principalement sur l'occupation du terrain par la surveillance et le renseignement, ont un rôle à jouer fondamental et permettraient de garder dans les coins les plus reculés de france le lien Gendarmerie/population mieux qu'il ne l'est actuellement par ces COB recroquevillées sur un shéma de travail qui n'a pas lieu d'être et qui consomme du personnel pour rien.

Ces postes armés sur la base du volontariat,avec une autonomie de gestion plus que très large, immergés totalement dans la population locale, auraient un effet bien supérieur à une COB qui pressée de justifier de son activité et de ses résultats, armées souvent par des personnels non volontaires, voire de recrutement citadin, se coupe lentement mais surement des populations, de la surveillance, du renseignement. D'où les remontées de certains élus qui s'en plaignent.

Je crois sincèrement à ces postes. La ressource en volontaires pour les armer est là, aménagée par quelques mesures, ils seraient d'une efficacité autrement plus interessante que l'idée de nationalisée sur tout le territoire de la COB pure et dure sur le même principe de fonctionnement.

Celà serait autrement formateur pour nos jeunes gradés volontaires, voire pour certains de nos anciens volontaires pour les armer que d'être la 24 ème roue d'une charette bancale.

Voilà une autre manière de voire la Gendarmerie et de l'exercer dans des contrées paisibles et renforcer nos territoires où, nos gendarmes sont au bout du rouleau et ne font plus que de survoler à très grande altitude et à vitesse supersonique par manque de temps le métier.

Si nous continuons de la sorte, nous nous délitons complètement de notre mission, de nos origines et en effet nous allons droit à notre disparition.

bien à vous tous.

Un CBTA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
provot
Membre de l'équipe G&C
Membre de l'équipe G&C
avatar

Nombre de messages : 3223
Age : 62
Localisation : Lorraine REDING
Emploi : Retraité gendarmerie
Date d'inscription : 18/07/2007

MessageSujet: User de la réserve   Mar 23 Oct 2007 - 16:41

Immertion totale, oui QUINTA55, je suis d'accord avec toi, mais j'en entends déjà dire que le Bolchévisme arrive avec une mise en place du KGB...
Ce qui est certain, et tu es de mon époque, c'est qu'en quittant nos zones rurales, on laisse le territoire aux extrémistes. Souvennez vous des Rouillon, Ménigon et consorts des brigades du "diable", dont on parle encore aujourd'hui mais en raison de leur problème de santé et pas de leurs méfaits.
Oui à cette époque, il a déjà fallu aller reconquérir un territoire qui n'était pas encore délaissé.
Que va t il resté de la France profonde dans quelques mois... (je ne parle plus d'années).
Quand le pétard va exploser, on va se rendre compte qu'il s'agit en fait d'une bombe... Et les citoyens vont en voir de toutes les couleurs, comme au 14 juillet.

_________________
Le passé repose sur des souvenirs.
Le futur se construit sur des rêves.
Le présent se vit sur la confusion des deux.

DIRPUB du forum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
quinta55
4 étoiles
4 étoiles


Nombre de messages : 3155
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: Re: ET SI NOUS INNOVIONS, EN UTILISANT LA RESERVE....   Mar 23 Oct 2007 - 17:04

Ce que je veux dire camarade, c'est que nous avons les moyens en interne, malgré un buget réduit, des effectifs déjà manquants et revus à la baisse d'effectuer encore la mission, mais celà passe par une réorganisation.

certain prônent le Ciat de campagne avec regroupement des effectifs nombreux en un point. Je dis NON.

par contre suppression de certaines COB par transformation des brigades de la COB en postes à effectifs réduits au maximun en effectifs pro.
avec utilisation en supplétifs des réservistes. En quelque sorte pour monter une patrouille par jour de deux effectifs ( 1 pro 1 réserviste ) pour faire de la surveillance et du rens et maintient du contact avec les populations.

de manière à dégager des personnels pour les injecter là ou il y a des sous effectifs par rapport aux populations actuelles et à venir.

Il ne sert à rien de commander des patrouille de 2 à 6 dans ces régions, et pourtant c'est des obligations de commandement en certains endroits de france. J'en ai eu la preuver ce Week End, Comme de commander des services imposés pour faires des TA, j'en ai eu encore la preuve ce W.E.
C'est hélas encore vrais de nos jours. Alors le CCB justifie et gonfle, le CC local justifie et gonfle. Mais cette histoire doit s'arrêter alors que tu vois, que beaucoup n'ont plus les moyens de faire face.

Pour moi il y a des départements en France susceptibles de perdre de l'ordre de 70 à 100 personnels, pour qu'ils soient redéployés ailleurs. En utilisant des postes avec des personnels volontaires le travail sera bien mieux effectué et le lien ne sera pas cassé comme il l'est actuellement, pour justifier de l'injustifiable.

celà me fait penser au Cdt de Groupement de la lozère qui avait eu sa délinquance sur un mois augmenter de 150% en effet il avait eu une arestation de stup qui avait entrainé plusieurs délits solutionnés de l'ordre de 20 délits soit 150% de plus ( sur l'ensemble d'une groupement ).

Des départs comme la lozère voire des arondisssements et des cantons comme ceux de la lozères il en existe des dizaines en France.


Un CBTA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
titan32
Membre de l'équipe G&C
Membre de l'équipe G&C
avatar

Nombre de messages : 3215
Age : 71
Localisation : MIDI PYRENEES - GERS - SARAMON
Emploi : retraité Gie
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: ET SI NOUS INNOVIONS, EN UTILISANT LA RESERVE....   Mar 23 Oct 2007 - 18:45

100 % d'accord avec toi Quinta. Même les points les plus reculés ont besoin d'une présence de la gendarmerie ne serait ce que pour rassurer la population.


Les cantonnements existent et malheureusement les locaux de services sont fermés 6 jours sur 7 au grand désaroi de la population que ne voit plus ses gendarmes.

Comme Quinta je soutiens le fait de maintenir ces unités en y réduisant l'effectif au minimun à 2 voir 3 militaires et de les transformer en postes permanents comme celà existait autrefois. Ces personnels seraient déchargés des missions opérationnelles pour n' effectuer que de la SG, de la recherche du renseignement, du contact avec la population, de la relation publique, traitement de soit-transmis ne nécéssitant pas d'investigations lourdes.

Nous pourrions ainsi récupérer du personnel pour l'injecter dans les unités en manque d'efffectifs et en surcharge de travail.

De grace, ne fermez pas les petites unités chef lieux de canton car il y va de la survie de la Gendarmerie en zone rurale, de la sécurité de la population en ces lieux car même les points les plus reculés peuvent devenir un jour des points sensibles et il sera difficile de faire machine arrière quand on se rendra compte hélas qu'une grande erreur a été commise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
quinta55
4 étoiles
4 étoiles


Nombre de messages : 3155
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: Re: ET SI NOUS INNOVIONS, EN UTILISANT LA RESERVE....   Mar 23 Oct 2007 - 18:57

Alors mon ami Titan, ces palombes??

En effet nous devons garder notre maillage et supprimer les COB dans ces cantons où par contre des postes à effectifs réduits, tenus pas des militaires impliqués dans le tissus social sont en mesure de rendre bien plus de service que des COB qui doivent justifier de leur nécessité en jouant sur le stats et en se coupant de la population donc du renseignement.

Nous savons tous les deux, qu'il n'est pas besoin de cinquante gendarmes dans les murs de leur caserne ou le cul dans le siège du Kangou pour avoir du renseignement. Un seul qui taperait la manille au café le dimanche en saurait plus sur sa circo que les cinquante précédents!!

Reçu les photos. Elles sont tops.

Amitié

mire diou de mire diou de mire diou.

Un CBTA ( intégriste )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Au revoi
Invité



MessageSujet: Re: ET SI NOUS INNOVIONS, EN UTILISANT LA RESERVE....   Mar 23 Oct 2007 - 18:58

On ne peut pas revenir en arrière, c'est impossible, ce ne sont plus des voleurs de poules que nous poursuivons et comme le dit si bien provot et nous le voyons actuellement encore, certains cherchent justement des endroits tranquilles pour se réfugier. Nous en avons un exemple sur notre canton, pourtant il y a 16 militaires et bien pendant des jours, l'évadé en hélicoptére qui s'est fait reprendre dernièrement avait été repris par la Police sur le territoire Gendarmerie d'une de nos communes. Manque d'effectif, donc manque de communication de contact et ce dans les campagnes où l'insécurité sévit tout autant que dans les grandes villes.
pJe suis pour le Maintien de nos brigades en Campagne et son renforcement et non un redéploiement comme on essaie de nous faire dire.
Ou alors nous entrons dans une Police pour les riches et une autre pour les pauvres, avec la création voir la multiplication des Polices Municipales selon la richesse de la commune.
Nous devons maintenir nos positions d'effectif comme elles nous ont été promises par le premier représentant de l'Etat avant et pendant la campagne présidentielle, voir pendant son mandat de Ministre. S'il a fauté, il assume ses responsabilités, mais nous ne serions être des laissés pour compte et faire marche arrière pour lui faire plaisir.
Revenir en haut Aller en bas
quinta55
4 étoiles
4 étoiles


Nombre de messages : 3155
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: Re: ET SI NOUS INNOVIONS, EN UTILISANT LA RESERVE....   Mar 23 Oct 2007 - 19:06

Michel on comprend que ce que l'on veux bien comprendre.

L'exemple que tu cites est justement significatif de ce que j'avance.

mais bon...

Un CBTA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ET SI NOUS INNOVIONS, EN UTILISANT LA RESERVE....   Mar 23 Oct 2007 - 19:11

Le maillage actuel date grosso modo du milieu du 19ème siècles

Il est vrai que 1850 est loin et en 2007-2008, les problèmes de bandits de grands chemins et autre Chauffeurs, n'ont plus cours.

C'est pourquoi il est impératif de moderniser ce maillage. Mais moderniser, ne devrait pas vouloir dire : suppression pure et simple d'unités.

Pour ma part, je pense que la notion de canton doit subsister pour le maillage de la France par les unités.

Cependant, c'est bien la taille des dites unités qui doit être revue.

Alors si des COB sont nécessaires par endroit, si des BTA doivent se trouver à d'autres, il est clair que par ailleurs, une simple présence, mais effective, peut suffire.

Alors l'idée de Quinta n'est pas plus bête, pardon est aussi intelligente qu'une autre. Je ne m'étendrai pas plus, il l'a très bien fait.

Je pense, je souhaite, que notre DG la prenne en compte et voie la faisabilité de cette idée. Qu'elle est bonne, je le souligne et me repète

En toute simplicité, un avis qu'il pourrait être bon de faire partager
Revenir en haut Aller en bas
Au revoi
Invité



MessageSujet: Re: ET SI NOUS INNOVIONS, EN UTILISANT LA RESERVE....   Mar 23 Oct 2007 - 19:26

Revenir en haut Aller en bas
NETHEM
Membre de l'équipe G&C
Membre de l'équipe G&C
avatar

Nombre de messages : 3889
Age : 53
Localisation : GIRONDE/LANGON/ST MACAIRE
Emploi : Retraité
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: ET SI NOUS INNOVIONS, EN UTILISANT LA RESERVE....   Mar 23 Oct 2007 - 19:32

En tout état de cause, pas de suppression d'effectifs, réaffectations à la limite en compensant par la réserve dans les postes "calmes".

Mais concernant la réduction des effectifs, rien n'est assuré, on va peut être nous faire un dégraissage comme dans les autres ministères .....

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
quinta55
4 étoiles
4 étoiles


Nombre de messages : 3155
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: Re: ET SI NOUS INNOVIONS, EN UTILISANT LA RESERVE....   Mar 23 Oct 2007 - 19:38

Merci Christian de ton inter sur le sujet en question.

En effet en aucune manière nous devons abandonner nos territoires, nos casernements, même les plus reculés.

Mais dans ses territoires et ces casernements, il est nécessaire d'y positionner des gendarmes avec un G.

J'ai cotoyé pendant tout ce W.E, un de ces beaux spécimen de gendarmes, avec un grand G.

Nous en avons formé par le passé, nous saurons encore les former et surtout ne comparez jamais le métier de ces militaires dans ces régions au métier d'un gardien de la paix. Il n'y a aucune comparaison possible.

Un CBTA


Dernière édition par le Mar 23 Oct 2007 - 19:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Au revoi
Invité



MessageSujet: Re: ET SI NOUS INNOVIONS, EN UTILISANT LA RESERVE....   Mar 23 Oct 2007 - 19:39

NETHEM a écrit:
En tout état de cause, pas de suppression d'effectifs, réaffectations à la limite en compensant par la réserve dans les postes "calmes".

Mais concernant la réduction des effectifs, rien n'est assuré, on va peut être nous faire un dégraissage comme dans les autres ministères .....

C'est la Politique actuelle du dégraissage par le bas. Qui seront les premiers : la base bien entendu, comme dans toutes les autres corporations, par la base, mais certainement pas par le haut (ils sont trop indispensables) et pourtant il y en a plein les cimetières des indispensables, j'y suis pas encore, pour rassurer suivez mon regard.
Revenir en haut Aller en bas
IC13
2 étoiles
2 étoiles
avatar

Nombre de messages : 458
Localisation : dans le sud...
Emploi : Brigadier et fier de l'être
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: ET SI NOUS INNOVIONS, EN UTILISANT LA RESERVE....   Mar 23 Oct 2007 - 19:49

pas mal quinta, mais la position actuelle est au dégraissage. Les réservistes sont limités. On imite toujours les états unis avec une ou deux décénies de retard. Demain, il n'y aura plus dans nos campagnes que des policiers municipaux dans nos villages, des gendarmes dans les gros bourgs et des policiers nationaux dans les grandes villes. L'état de désengage avec la décentralisation et comme il n'y a plus d'argent, c'est chacun pour soi, avec toutes les inégalités qu'il y a avec. Le "Shérif " de demain sera PM, c'est désolant mais malheureusement, je ne vois pas une autre évolution.

Alors on fait quoi !!!!
scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
provot
Membre de l'équipe G&C
Membre de l'équipe G&C
avatar

Nombre de messages : 3223
Age : 62
Localisation : Lorraine REDING
Emploi : Retraité gendarmerie
Date d'inscription : 18/07/2007

MessageSujet: :: ET SI NOUS INNOVIONS, EN UTILISANT LA RESERVE....   Mar 23 Oct 2007 - 20:31

QUINTA, qu'on soit clair je suis tout à fait de ton avis et ce que je voulais dire concernant le KGB, c'est pas des gendarmes que viendrait cette reflexion, mais de certains qui sont pour tout ce qui est contre et contre tout ce qui est pour.
Je suis certain qu'il n'y aurait pas beaucoup de volontaire pour faire de la SG de 11H00 à 15H00, chez le paysan du cru ou allez assister et participer au repas des vieux le dimanche midi entre la prériode de la Toussaint et le mois de mars, pour entendre le conseiller général parler des projets du département avec le maire local, où d'aller en plein caniard dans le champ que le paysan est entrain d'ammender avec du lisier pour discuter du prix des céréales où du fioul qu'il faudra pour déshumidifier les récoltes, et j'en passe....
Oui, c'est certain, il bien des endroits en France où 2 ou 3 actifs volontaires et motivés feraient de l'excellent boulot en lieu et place d'une COB, mais il ne faudrait pas leur casser la baraque avec une demande d'objectif en matière de TA et autres tracaseries adminsitratives.
La piste et ouverte, il faut creuser et la faire passer.
Blaskepi

_________________
Le passé repose sur des souvenirs.
Le futur se construit sur des rêves.
Le présent se vit sur la confusion des deux.

DIRPUB du forum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
quinta55
4 étoiles
4 étoiles


Nombre de messages : 3155
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: Re: ET SI NOUS INNOVIONS, EN UTILISANT LA RESERVE....   Mar 23 Oct 2007 - 20:42

Bien entendu Provost, c'est bien celà que j'avance. Leur foutre la paix avec les stats et les TA.

retour au contact de la population, donc à la source pour ces postes, en imergions totale dans la population pour le rens dans tous les domaines bien entendu.

Ce qui aurait évité, malgré une COB à 16 du côté de chez Michel 84, d'avoir le renseignement sur l'évadé en question sans coup férir.

Un CBTA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
KORRIGAN29
Membre de l'équipe G&C
Membre de l'équipe G&C
avatar

Nombre de messages : 2261
Localisation : Trop loin des terres de la Duchesse Anne
Emploi : An archerien gast !!!!!!
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: ET SI NOUS INNOVIONS, EN UTILISANT LA RESERVE....   Mar 23 Oct 2007 - 20:48

Je rejoins Quinta55 sur son post - D'ailleurs voilà ce que j'écrivais il y a deux mois sur le sujet des COB :

"""""""
Sam 18 Aoû - 1:00
C'est vrai que 5-6 gendarmes dans un secteur, bien au coeur des problèmes d'une population locale, ayant des liens étroits avec les "acteurs du pays", obtenant du renseignement, instaurant un climat de confiance, valent je pense 15 gendarmes, la "casquette" vissée sur la tête, en bordure des départementales, à sauter sur tout ce qui bouge, pour ramener leurs "quotas" de TA. La PR il en faut, mais qu'on en reviennent à l'essence même du brigadier dans son unité, la recherche du renseignement, et je suis persuadé qu'avec peu, dans certaines zones, on tient le terrain...avec un appui des PSIG et BMO selon les besoins...""""""
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
provot
Membre de l'équipe G&C
Membre de l'équipe G&C
avatar

Nombre de messages : 3223
Age : 62
Localisation : Lorraine REDING
Emploi : Retraité gendarmerie
Date d'inscription : 18/07/2007

MessageSujet: Et si nous innovions   Mar 23 Oct 2007 - 20:52

Tu as tout dit, frère....
Pour ce qui me concerne, je serai encore près à faire 10 ans en gendarmerie si je pouvais faire ce genre de service sans être à me planquer dans une poubelle au bord de la route et à bondir sur l'automobilste qui a oublié sa carte grise pour lui mettre un topic et rentrer serein à la maison en me disant le CCB et tout les autres au-dessus vont être contant, une buchette de plus pour allumer la chaudière.
Blaskepi

_________________
Le passé repose sur des souvenirs.
Le futur se construit sur des rêves.
Le présent se vit sur la confusion des deux.

DIRPUB du forum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ricou
Membre de l'équipe G&C
Membre de l'équipe G&C
avatar

Nombre de messages : 3198
Age : 50
Localisation : BTP ST ALBAN Nord Lozére RGLR
Emploi : CBP
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: ET SI NOUS INNOVIONS, EN UTILISANT LA RESERVE....   Mar 23 Oct 2007 - 21:02

Attention, j'arrive.
QUINTA, je suis d'accord avec toi sur le principe mais pas sur les faits.
Il y a quelques années, cela aurait pu servir pour le bien de notre institution, mais ce que tu n'as pas l'air de savoir (normal, tu ne connais pas réellement les zones comme la lozére que tu prends comme exemple (normal, même région)), c'est ce qui s'y passe depuis quelques années.
Oui, finalement tu connais la Lozére sur ce que tu en entends parler.

Tu as raisons, sur une COB à 24, on ne laisse que 8 d'actifs et le reste, soit 16 personnes, des réservistes.
Primo: Comme la plupart des gendarmes et gradés, personne ne veut venir en lozére. pour les réservistes, tu pense bien qu'aucun ne voudra venir de l'Héralt, du Gard, de l'aude ou des PO pour venir faire de la réserve dans un coin perdu, voir trou du cul du monde.
les réservistes actuels que tu trouve en lozére sont des gens qui ont un métiers en dehors de la gendarmerie, qui ne font que quelques jours par an, car ils ne peuvent pas en faire plus.

Le mieux , je penses, c'est carrément de fermer les brigade en lozére. ça fera plus de personnels dans les grosses boutiques comme la tienne.

Pourquoi laisser 8 militaires pour surveiller 1/6 d'un département.
Les 73 000 habitants du département, pstttttt, une goute d'eau.
Récupérons les 230 gendarmes qui sont dans le département de la Lozére(Officiers et sous officiers) pour combler les brigades déficitaires.

QUINTA, je suis d'accord avec toi sur beaucoup de point, mais là tu ne réalise pas ce que tu dis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
quinta55
4 étoiles
4 étoiles


Nombre de messages : 3155
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: Re: ET SI NOUS INNOVIONS, EN UTILISANT LA RESERVE....   Mar 23 Oct 2007 - 22:57

Non Ricou tu ne lis pas bien ce que j'écris.

désoler de prendre la Lozère comme exemple, mais à la vue de votre population, il semble que ce que j'avance pour de vastes territoires soit le cas.

Maintenant il faut immaginer ce que j'avance avec des yeux neufs. J'entends par là qu'il ne faut pas focaliser sur le concept de fonctionement d'une BTA ou d'une COB actuelle. Dans ce cas il faut innover!!

Tout baser sur le volontariat, je suis sur que nombres de lozériens gendarmes seraient heureux d'avoir une affectation au Païs et seraient volontaires pour s'investir dans ce concept nouveau.

Loin de moi l'idée de lever 16 réservistes à temps complet pour pallier au redéploiement des 16 pro récupérés ( voire moins, mais au moins entre 10 et 16 récupérés sur votre COB ). Mais je pense, au jeté, que de récupérer et former une quinzaine de "réservistes" à employer de l'ordre de 4 demi journée par semaine sur le principe des pompiers volontaires doit être possible. En cherchant un peu celà doit se trouver non.

Maintenant, il est exact que le principe de fonctionnement de ces postes doit être complètement élaboré et dégraisser de toutes les obligations, caricature même du fonctionnement d'une BT normale. Il mérite d'être étudié au moins et en effet ne pourra fonctionner que sur le principe du volontariat et de l'engagement personnel des gendarmes qui les armeront.
Comme je le dis plus haut, c'est un état d'esprit à rechercher, c'est un métier à par entière qui nes'improvise pas et c'est par la même une spécialité qui devrait être reconnue à ses personnels.

Bien entendu si celà doit être envisagé, des primes spécifiques doivent être envisagée.

Maintenant 273 gendarmes pour une population des plus rurale de 73.000 habitant c'est bien une gendarmerie de riche. Actuellement l'état ne peut plus se permettre ce type de dérapage, mais surtout la gendarmerie elle même devrait s'interroger sur la disparité et l'opportunité de ces signes extérieurs de richesse. Alors que nombre d'unités sont à la rue sur le rapport effectif/population de la circonscription.

Il faut espérer, que le ratio personnels bureaux et unités dites support soit également revu à la baisse par le biais des CSATGN et des CIVILS, de manière à récupérer quelques gendarmes.

Je sais bien, qu'il est facile d'envisager l'avenir avec quiétude et sans rien changer en se reposant sans cesse sur les largesses de l'état, mais vois tu à échéance 10 ans maxi 15 ans tu auras en L.R, un million de personnes de plus et crois moi elle ne seront pas principalement sur les hauts cantons de la lozère. Par contre je ne pense pas que nous gagneront une augmentation des effectifs de la Région LR de presque 1000 gendarmes pour subvenir aux charges qui nous dépassent déjà et depuis un moment et assumer la charge de travail consécutive et entrainée par l'arrivée de ce million de personne.

Alors restons figés sur nos acquis et attendons sereinement que le bateau coule. Les voies d'eau sont très importantes........

G.E.C peut servir à proposer, à remuer les consciences peut être à regarder l'avenir ou se préparer à regarder l'avenir autrement qu'avec des concepts d'après guerre des années 50 et 60.

Nous sommes bien tous au courant, des réalités du terrain, mais nous n'en avons pas tous les mêmes perceptions. Par contre nous savons tous ce qui se passe tout au tour de nous, alors essayons d'avancer dans l'intérêt de tous.

très cordialement

Un CBTA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
provot
Membre de l'équipe G&C
Membre de l'équipe G&C
avatar

Nombre de messages : 3223
Age : 62
Localisation : Lorraine REDING
Emploi : Retraité gendarmerie
Date d'inscription : 18/07/2007

MessageSujet: Re: ET SI NOUS INNOVIONS, EN UTILISANT LA RESERVE....   Mer 24 Oct 2007 - 7:32

QUINTA à écrit
Le G.E.C peut servir à proposer, à remuer les consciences peut être à regarder l'avenir ou se préparer à regarder l'avenir autrement qu'avec des concepts d'après guerre des années 50 et 60.

Nous sommes bien tous au courant, des réalités du terrain, mais nous n'en avons pas tous les mêmes perceptions. Par contre nous savons tous ce qui se passe tout au tour de nous, alors essayons d'avancer dans l'intérêt de tous.


Oui, mais je dirai: Le GEC doit servir à proposer.....
En ayant conscience de ce qui se passe autour de nous, nous n'avons pas le droit de pas en faire état, on n'hésite pas à le faire pour notre casquette. Alors plutôt que d'en prendre une autre (casquette) sans rien dire, préparons des arguments de réponses. Car pour y avoir participé, lors des réunions types CFMG, de discussions à bâtons rompus et autres, il n'y a rien de plus agréable pour l'interlocuteur que de lui rapporter une doléance, et de pouvoir rien dire en réponse à la question qui tue et qui arrive immanquablement, "qu'avez vous à proposer en échange???".
Alors, oui QUINTA à raison, et ce qui se passe en LR (que je connais) est vrai aussi pour la Lorraine, car la Meuse est du même type, et je pense que chaque Région de GD à le même cas de figure, et on retourve le même parrallèle pour la mobile, en Meuse 3 escadrons sur quasiment la valeur de 2 arrondissements (VERDUN, ST MIHIEL et REVIGNY).
Plutôt que de mettre ces gendarmes en garde statique, (devant des portes murées), que les volontaires soient envoyés en renfort dans les BTA et COB où il y a du turf et des effectifs moindres.
Amicalement Blaskepi

_________________
Le passé repose sur des souvenirs.
Le futur se construit sur des rêves.
Le présent se vit sur la confusion des deux.

DIRPUB du forum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
quinta55
4 étoiles
4 étoiles


Nombre de messages : 3155
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: Re: ET SI NOUS INNOVIONS, EN UTILISANT LA RESERVE....   Mer 24 Oct 2007 - 12:15

Je propose que l'on revois toutes les circonscriptions tant des COB que des BTA en regardant de prêt le nombre de leur population en premier lieu en faisant abstraction du quota du nombre de délits par gendarme constaté sauf sur les unités en périurbin.

Dansles zones dépeuplées cantons de 1000 à 1500 habs poste effectif 2 2 de 1500 à 2500 habs poste effectif 3
de 2500 à 3500 habs poste effectif 4
inter nuit par psig ou psig réserve obligatoire.

canton homogène de avec un seul cantonnement existant :
sup à 3500 BTA minimun 8 puis +1 par millier d'habitants avec souplesse de fonctionnement. couverture nuit par psig obligatoire.

canton avec 2 casernements existants : COB effectif mini 8 + 1 par millier
ou deux postes de 4 si la circo n'exède pas 6000 habitants.
avec souplesse de fonctionnement. couverture nuit par psig obligatoire.

cantons avec un casernement existant population sup à 10000 mini 13 personnels +1 pour millier habs sup en BTA

canton avec deux voire trois casernements population comprise entre 20 et 25000 habitants COB effectifs de 22 à 25 + 1 par milliers sup.

Sur des populations supérieures à 25000h voire 30000h par canton, il serait préférable à mon avis de privilégier des BTA fortement armées en personnels

Il y a une chose que l'on est tenté d'oublié, plus la population augmente, plus les ST augmentent, plus la population augmente, plus les conflits de voisinage augmentent etc......je n'évoque pas volontairement la délinquance car voyez vous avec l'étude réalisée sur les stats par JH Matelly, nous savons tous que la délinquance peut être grossie ou dégrossie au bon vouloir des stats.

Bien entendu, les quelques exemples ci dessus mentionnés sont en mesure d'être affinés en fonction des bassins de délinquance, du tissus sociaux economique des région etc.....

Je serais assez curieux de savoir au niveau national sur des cantons de l'ordre de 2500 à 4000 habitants, combien nous utilisons encore actuellement de personnels tant en BTA qu'en COB de manière archaïque au nom de je ne sais quelle organisation où désorganisation territoriale......

Ne sortez pas tous la 12.7, j'ai mis le GPB et le casque lourd.

très cordialement

Un CBTA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
azerty
2 étoiles
2 étoiles


Nombre de messages : 370
Date d'inscription : 09/06/2007

MessageSujet: Re: ET SI NOUS INNOVIONS, EN UTILISANT LA RESERVE....   Mer 24 Oct 2007 - 13:27

Salut

L'idée peut faire l'objet d'un grand débat, mais, je dis bien mais, il faut prendre en compte la délinquance.

Pourquoi laisser une bt ouverte alors qu'ils prennent 100 pv à l'année. Les brigades d'à coté peuvent prendre. Je sais que c'est dur à entendre pour les habitants de ces villages mais il faut arrêter de payer des gendarmes qui font peu de boulot alors que d'autres sont overbooké. Il faut qu'on soit là où il y a de la délinquance et c tout.

Pour prendre mon cas, si demain je me retrouve dans une bt où je prends 50 pv à l'année, je vais pêter un câble.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
quinta55
4 étoiles
4 étoiles


Nombre de messages : 3155
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: Re: ET SI NOUS INNOVIONS, EN UTILISANT LA RESERVE....   Mer 24 Oct 2007 - 14:41

C'est exactement ce que je propose camarade azerti car vois tu normalement la délinquance va de paire avec le nombre de ta population et là je n'évoque pas les stats délinquance volontairement car on sait que celà est pratiquement bidon.( voire étude de Matelly )

Par contre le tissu social, le metissage des races, le nombre de la population HLM, le nombre des lotissements et des résidences secondaires sont plus révélateurs et plus exact dans les faits que toutes les stats bidouillées au possible.

Par contre nous ne devons pas abandonner, nos casernement implantés sur des lieux retirés et les faibles populations placées sous notre aile, d'où ma proposition de postes à effectifs très réduits.

Je trouve inadmissible dans la situation actuelle de voire des COB à 24 ou 26 personnels avec une charge de travail de moins de 1000 procédure ans. Je ne connais pas le nombre des populations placées sous leur protection, mais à la vue de leur activité procédurale, elle ne doit pas dépasser les 5000 à 6000 personnes, je ne dois pas me tromper de beaucoup.

d'ou la nécessité d'y implanter de simple postes qui doivent sortir du carcan organisationnel de la BTA ou de la COB.

Il est nécessaire de diviser la charge de travail au niveau national en fonction du nombre de population et non plus en fonction des étendues des territoires à surveiller.

D'où la nécessité d'une grande réorganisation sur l'ensemble des groupements, avec perte évidente d'effectifs pour les uns et gain pour les autres.

Ces propositions, ne peuvent être arbitrées qu'au niveau des Région. Au lieu de faire un audit sur les COB, il aurait mieux valut faire un audit la dessus.

Celà bien entendu va entrainer des déplacements de personnels au sein des régions si c'était mis en oeuvre.

Par contre pour armer les postes en question celà ne peut se faire que sur volontariat, niveau régional voire niveau national.

Je pense qu'il serait largement possible de redéployer de l'ordre de 250 à 300 personnels par région. faites le Compte!!

Cette mesure couplée à quelques récupération de bureaucrates et gens des services remplacés par CSTAGN et civils, nous y verrions plus clair.

Maintenant pour les postes en question, la réserve opérationnelle serait un plus intéressant dans le domaine de la surveillance. Pour qu'ils soient en mesure d'effectuer de l'ordre de 3 à 4 patrouilles de surveillance hebdo pour que les postistes puissent s'accaparer le terrain. Le reste du temps quelques soit transmis et contacts en solo de la population. celà entrainant une imerssion totale du Gend au sein de sa population locale.

Par le biais des Psig réserve, il est également possible que les rares inters de nuit soient prises en compte par ce Psig ou par le Psig Compagnie.

Le cadre d'organisation de ces postes nécessite de l'immagination et beaucoup de flexibilité. Il faut sortir des sentiers battus......

Peut être un retour aux sources du métier qui s'est complètement délité dans nos zones trop peuplées et en manque cruel d'effectifs sans cesse surbookés.

Un CBTA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
azerty
2 étoiles
2 étoiles


Nombre de messages : 370
Date d'inscription : 09/06/2007

MessageSujet: Re: ET SI NOUS INNOVIONS, EN UTILISANT LA RESERVE....   Mer 24 Oct 2007 - 15:18

Les COB peuvent être utiles 'effectifs) si déjà les commissariat ferment dans les zones de moins de 20 000 habitants comme le préconise la LOPSI 2.

Par contre une COB a 26 comme tu le dis avec 1000 pv/an, là ca me désole et pourvu que quelquechose soit fait pour cesser ces conn ... ries.

Par rapport au relationnelle avec la pop, tu le sais autant que moi que avec la PR à gogo, on a bcp perdu et je ne pense pas qu'on puisse faire machine arrière vu la volonté de continuer à asmater.

Je ne connais pas tous les rouages du budget de l'état mais ne pouvons nous pas récupérer une partie du budget des réservistes?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
provot
Membre de l'équipe G&C
Membre de l'équipe G&C
avatar

Nombre de messages : 3223
Age : 62
Localisation : Lorraine REDING
Emploi : Retraité gendarmerie
Date d'inscription : 18/07/2007

MessageSujet: Et si nous innovions   Mer 24 Oct 2007 - 15:47

De ce que je sais pour avoir mis en place le nouveau format des réserves en 1994/1995, c'est une ligne budgetaire particulière.
Dons pas possible de l'utiliser ailleurs.
D'autre part si elle était convertie pour des gendarmes d'avtive, elle permettreait de mettre en place un nombre ridicule de militaires, alors pour servir qui? That is the question????
Blaskepi

_________________
Le passé repose sur des souvenirs.
Le futur se construit sur des rêves.
Le présent se vit sur la confusion des deux.

DIRPUB du forum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
studieux
1 étoile
1 étoile


Nombre de messages : 74
Localisation : HAUTE NORMANDIE
Date d'inscription : 10/10/2007

MessageSujet: Re: ET SI NOUS INNOVIONS, EN UTILISANT LA RESERVE....   Mer 24 Oct 2007 - 16:45

je ne savais pas que des COB à 25 pouvait n'avoir que 1000 PV par an. Tant mieux pour eux, et il faut maintenir de l'effectif partout.
Je te rejoins, quinta, lorsque dans mes premiers post ,j'avais évoqué l'idée ( pas de moi)de permanence judiciaires ou de centres judiciaires dans les zones à faible délinquance ( au niveau commune ou communauté de communes) ,pourquoi pas avec des réservisres du cru.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NETHEM
Membre de l'équipe G&C
Membre de l'équipe G&C
avatar

Nombre de messages : 3889
Age : 53
Localisation : GIRONDE/LANGON/ST MACAIRE
Emploi : Retraité
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: ET SI NOUS INNOVIONS, EN UTILISANT LA RESERVE....   Mer 24 Oct 2007 - 16:57

Pour te répondre Quinta, ta proposition tient la route.

C'est d'ailleurs ce qu'ils auraient dû faire avaant d'imposer les COB comme cela a été fait.

Il aurait déjà été bon, au lieu de généraliser cette mesure, de faire une étude au cas par cas.

De voir les endroits et les modalités fonctionnelles du passage au COB.

Mais encore une fois, cela a été une décision pour l'ensemble à une mesure adaptable à une minorité.

les COB, ça peut marcher, mais pas comme aujourd'hui.

En faisant une étude comme la tienne, il est certains que l'on aurait gagné de l'efficacité, du personnel et par conséquent de la qualité opérationnelle.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clint
4 étoiles
4 étoiles


Nombre de messages : 2145
Localisation : Rhône-Alpes
Emploi : Retraité
Date d'inscription : 13/09/2007

MessageSujet: Re: ET SI NOUS INNOVIONS, EN UTILISANT LA RESERVE....   Mer 24 Oct 2007 - 22:48

quinta55 a écrit:
.......
.... nous ne devons pas abandonner nos casernement implantés sur des lieux retirés et les faibles populations placées sous notre aile, d'où ma proposition de postes à effectifs très réduits.
........

Il est nécessaire de diviser la charge de travail au niveau national en fonction du nombre de population et non plus en fonction des étendues des territoires à surveiller.

D'où la nécessité d'une grande réorganisation sur l'ensemble des groupements, avec perte évidente d'effectifs pour les uns et gain pour les autres.
........

Peut être un retour aux sources du métier qui s'est complètement délité dans nos zones trop peuplées et en manque cruel d'effectifs sans cesse surbookés.

A défaut d'autres possibilités dans le contexte actuel, les propositions de Quinta me paraissent pleines de bon sens.

Avant tout, ne pas abandonner la France rurale, donc ne pas supprimer de brigades.

Mais d'accord pour une nouvelle répartition intelligente des personnels, en fonction des critères développés par Quinta dans ses différents posts.
Notre ami ne se contente pas de dire ce qui lui semble bon pour la gendarmerie et pour les citoyens,
il dit aussi comment le faire, avec beaucoup d'exemples concrets et pertinents.

La DG devrait prendre en considération les observations et propositions de Quinta et des autres gendarmes soucieux d'oeuvrer pour le bien et l'avenir de notre Pays.
Qui sait ? Ce sera peut-être le cas ?...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
quinta55
4 étoiles
4 étoiles


Nombre de messages : 3155
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: Re: ET SI NOUS INNOVIONS, EN UTILISANT LA RESERVE....   Jeu 25 Oct 2007 - 13:42

Sur GEC il faut geindre mais il faut également proposer des solutions réalistes avec la situation actuelle sur le plan des réductions budgétaires mais également sur le plan des surcharges inadmissibles de travail de certaines unités.
Necessairement celà doit passer en préservant le format actuel de la Gie par une réorganisation en interne.

Un CBTA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chipette
Invité



MessageSujet: Re: ET SI NOUS INNOVIONS, EN UTILISANT LA RESERVE....   Jeu 25 Oct 2007 - 15:40

quinta55 a écrit:
Sur GEC il faut geindre mais il faut également proposer des solutions réalistes avec la situation actuelle sur le plan des réductions budgétaires mais également sur le plan des surcharges inadmissibles de travail de certaines unités.
Necessairement celà doit passer en préservant le format actuel de la Gie par une réorganisation en interne.

Un CBTA

Attention Quinta, je vais me fâcher on dit G et C !!!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ET SI NOUS INNOVIONS, EN UTILISANT LA RESERVE....   

Revenir en haut Aller en bas
 
ET SI NOUS INNOVIONS, EN UTILISANT LA RESERVE....
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 7Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gendarmes Et Citoyens :: Forums spécifiques (GM / GR / CSTAGN / GAV / Personnels Civils Gie / Réservistes) :: Forum spécial réservistes-
Sauter vers: