Gendarmes Et Citoyens

Créé le 1er avril 2007
 
AccueilPortailCarteQui est quoi ?CalendrierFAQRechercherMembresGroupesConnexionS'enregistrerMentions légalesLiens

Partagez | 
 

 Gendarme réformé suite à un accident en service

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
fantomas51
Nouveau membre
Nouveau membre
avatar

Nombre de messages : 5
Age : 40
Date d'inscription : 03/12/2007

MessageSujet: Gendarme réformé suite à un accident en service   Jeu 12 Aoû 2010 - 1:33

Bjr à toutes et à tous...
Je souhaiterais effectuer un p'tit sondage pour savoir s'il y a bcp de gendarmes réformés ou en instance de réforme suite à un accident en service.
Et par la même occasion, quelle a était l'aide de la DG?
Merci par avance

F... prochainement réformé...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The SPAWN
4 étoiles
4 étoiles
avatar

Nombre de messages : 2053
Localisation : En gendarmide.
Emploi : Assistante sociale il me semble....
Date d'inscription : 12/06/2007

MessageSujet: Re: Gendarme réformé suite à un accident en service   Jeu 12 Aoû 2010 - 2:50

Perso je ne connais aucun gendarme "réformé".
je peux même te donner l'exemple d'un gendarme avec une "jambe de bois" et un autre avec une pompe à insuline.....les deux sont dans les bureaux.
mais avec les CSTAGN et les personnels civils les places qui permettent de garder dans les rangs des militaires abimés par la maladie ou un accident se font rares.

Courage à toi camarade
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie 56250
2 étoiles
2 étoiles
avatar

Nombre de messages : 414
Age : 56
Localisation : Saint-Nolff - MORBIHAN
Date d'inscription : 19/04/2007

MessageSujet: Re: Gendarme réformé suite à un accident en service   Jeu 12 Aoû 2010 - 8:52

Essaie les emplois réservés du ministère de la défense.renseignes toi auprès du bureau reconversion et de l'assistante sociale; Normalement et humainement, la gendarmerie devrait tout faire pour t'assurer un nouvel emploi plus conforme à ton état de santé, bouge les si tu vois que tu as peu de réponses !
surtout ne subit pas, bat toi bec et ongles pour qu'ils te gardent d'une manière ou d'une autre;
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vilain canard
2 étoiles
2 étoiles
avatar

Nombre de messages : 188
Localisation : par là
Date d'inscription : 29/03/2010

MessageSujet: Re: Gendarme réformé suite à un accident en service   Jeu 12 Aoû 2010 - 11:58

et Arnaud
Hélas tout dépend du commandement et à humanité où à sa méchanceté.
J'ai déjà vu des réformes de gendarmes mais, en effet un gradés peut avoir une petite chance d'être recasé.
Pour un gendarme c'est plus difficile.
Je n'ai pas les "ficelles" pour t'aider mais j'ai remarqué qu'il leur était difficile de fair eun dossier de reforme sans le consentement de l'intérréssé. En effet cette réforme concerne surtout l'aptitude de pouvoir te recaser ou pas.
Ce qui est sûr également c'est que ta hierarchie va peser beaucoup dans la décision. A savoir qu'il existe encore des aides à la reconversion pour ce genre de cas.
De toute les façons ils vont te proposer un "départ" volontaire en tentant de te persuader que c'est mieux ainsi.
Je ne peux te donner plus d'infos car c'est une "procédure" particulière dont je ne connais pas les "finesses".
Il faudra que tu aille frapper à beaucoup de portes pour en savoir plus , service sociale, avocats conseils, droit du travail.

Bon courage c'est tout ce que je peux te dire.

et l'adjudant poête
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
moulinier
3 étoiles
3 étoiles


Nombre de messages : 1276
Age : 69
Localisation : guilherand granges 07
Emploi : retraité et grand père trois fois
Date d'inscription : 26/05/2008

MessageSujet: Gendarme réformé suite à un accident en service    Jeu 12 Aoû 2010 - 13:54

Tout dépend du taux d'invalité retenu par la commission de réforme pension. Parfois il peut être interessant de partir avec un reclassement (rôle de la cellule de reconversion)
passage devant la commission de réforme pension ne veut pas dire mettre hors rang des personnels accidentés en service. Celà veut dire inscription au grand livre de la dette publique avec versement de pension insaisissable, incessible, exonérée d'imposition, cumulable avec le traîtement ou la solde du fonctionnaire ou du militaire.

Contact avec l'ONAC conseillé (une antenne par département) et la sécurité sociale militaire.
Contact possible avec les associations de retraités militaires et même gendarmerie. Elles connaissent le sujet ou la personne et le service à qui il faut s'adresser. et ministère des anciens combattants qui gère les dossiers de pension.
Voir également Gérard BESSY.
En cas de problème ne pas hésiter à tenter le recours administratif (on ne peut pas du jour au lendemain être devenu carrément mauvais parce qu'on a été victime d'un accident en service. Il est meme interdit puisque c'est médical d'en faire état dans la notation) et puis cette attitude vis à vis de la victime serait particulièrement discriminatoire. L'armée, la fonction publique et la gendarmerie ne sont pas au dessus des lois.
Si problème de pension d'invalidté : saisir le tribunal des conflits.
C'est du vrac..... Il existe de multiple pistes. Il s'agit bien sûr de frapper à la bonne porte.
Et l'assistante sociale qu'en dit elle ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://moulinier.guy@wanadoo.fr
AK47
3 étoiles
3 étoiles
avatar

Nombre de messages : 779
Date d'inscription : 10/03/2010

MessageSujet: Re: Gendarme réformé suite à un accident en service   Jeu 12 Aoû 2010 - 15:19

Plutôt avec Jacques Bessy qu'avec Gérard, non?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shotokan
2 étoiles
2 étoiles
avatar

Nombre de messages : 393
Localisation : Par là ...
Emploi : Gendarme
Date d'inscription : 02/05/2010

MessageSujet: Re: Gendarme réformé suite à un accident en service   Jeu 12 Aoû 2010 - 15:23

Je suis actuellement en arrêt maladie des suites d'un accident en service. Ca fait plus de 18 mois que je suis arrêté (suis dans mon 19ème...). En ce qui me concerne, je ne pense pas passer à la réforme, contrairement à toi puisqu'une reprise est envisageable.
Dans un premier temps il est important de prendre attache avec le service des anciens combattants de ta région. Tu y seras expertisé et il te seras "évalué" un taux de handicap ou non; ceci dans le but, de déterminer si tu dois ou non percevoir une pension ultérieurement, en plus de ta pension militaire si tu as 15 ans de services ou plus au total.
Egalement tu peux demander un congé de plus à l'issue de tes huit ans de CLDM :

Le militaire ayant bénéficié de la totalité de ses droits à congés de longue durée pour maladie est, s'il demeure dans l'impossibilité d'exercer ses fonctions, radié des cadres ou rayé des contrôles pour réforme définitive après avis de la commission mentionnée au 4° de l'article L. 4139-14. (code de la défense si je ne me trompe)
Toutefois, il est placé, sur sa demande, en congé pour convenances personnelles pour une durée maximale de deux ans renouvelable une fois à l'issue duquel, s'il demeure dans l'impossibilité d'exercer ses fonctions, les dispositions de l'alinéa précédent lui sont applicable

voici le lien : http://www.legifrance.gouv.fr/affichCode.do;jsessionid=30655890AD2D2E22AD986E832B630CA8.tpdjo05v_1?idSectionTA=LEGISCTA000018710533&cidTexte=LEGITEXT000006071307&dateTexte=20080505

Cependant tu ne seras pas payé, mais c'est ce qu'on appelle un congé de réforme je crois. Pour cela tu peux trouver de la doc sur internet ou bien auprès des services compétents à la DG ou auprès du bureau personnel qui te gère voire à la DG.
Dans ton cas, si tu es réformé, c'est que tu dois pouvoir obtenir une pension des suites d'un accident lié directement au service. Donc prends attache avec le BP de ta région qui t'administre qui te fera passer tous les documents en rapports à cela. En ce qui me concerne j'ai été expertisé par les anciens combattants (Ministère de la Défense)
Ensuite concernant la réforme, saches que si tu n'es pas d'acc tu peux te faire également expertiser en secteur civil et recueillir divers avis médicaux à faire valoir pour t'opposer à cette décision et par la suite si tu le souhaites, réintégrer l'institution. Un camarde est passé près de la réforme. Il a contredit les expertises médicales militaires grâce à des contre expertises civiles.
Sache enfin que tu as les voies de recours également.
Je suppose que si tu dois passer à la réforme c'est que cela fait tout de même un certain temps que tu es en CLDM ...
Comme dit précédemment, prends attache avec le secteur social. Quant à la DG il ne faut pas hésiter à écrire ou à y aller. Tu t'y présentes et tu vas voir les services compétents. Quelqu'un te recevra forcément. Sinon il ne faut pas hésiter à "taper dedans".
Etant confronté à ce système actuellement, je ne vais pas dire que je maîtrise, mais je suis bien obligé de m'y intéresser. J'ai contact avec quelqu'un qui est en CLDM et que la gendarmerie a voulu réformer. Finalement cette personne risque d'être reversée chez les "p'tits gris".
Avant d'être réformé des suites d'un accident en service il y a de quoi se défendre tout de même. J'ai souvent entendu dire que la gendarmerie était plutôt clémente avec les accidentés en service.
Une chose est sure : n'hésite pas à taper dedans et ne laisse pas venir les choses sinon ça ne peut qu'aller en empirant. Montre que tu te bats et que tu ne te laisse pas faire. C'est un peu mon cas en ce moment. C'est difficile mais il faut s'accrocher. Ne quitte pas le navire sans avoir tout fait pour rester à bord. Après, tu es maître de ton destin ... BON COURAGE CAMARADE.
N'hésite pas à me contacter en MP si tu as besoin de ren's, ça sera avec plaisir.
BEN
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
moulinier
3 étoiles
3 étoiles


Nombre de messages : 1276
Age : 69
Localisation : guilherand granges 07
Emploi : retraité et grand père trois fois
Date d'inscription : 26/05/2008

MessageSujet: Gendarme réformé suite à un accident en service    Jeu 12 Aoû 2010 - 15:23

VRAI ! avec toutes mes excuses. Jacques.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://moulinier.guy@wanadoo.fr
moulinier
3 étoiles
3 étoiles


Nombre de messages : 1276
Age : 69
Localisation : guilherand granges 07
Emploi : retraité et grand père trois fois
Date d'inscription : 26/05/2008

MessageSujet: Gendarme réformé suite à un accident en service    Jeu 12 Aoû 2010 - 15:29

Bien pour la réponse qui a été fournie par un de nos camarades.
Ne pas hésiter à frapper à toutes les portes. Bien se faire expliquer. Surtout ne pas subir. Et en plus il fournit les références.
Merci au camarade qui a apporté toutes ces précisions. Celà prouve que nous avons beaucoup d'interêt les uns pour les autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://moulinier.guy@wanadoo.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Gendarme réformé suite à un accident en service   Jeu 12 Aoû 2010 - 17:16

The SPAWN a écrit:
Perso je ne connais aucun gendarme "réformé".
je peux même te donner l'exemple d'un gendarme avec une "jambe de bois" et un autre avec une pompe à insuline.....les deux sont dans les bureaux.

Ils ont bien de la " chance " ; perso , porteur d'une valve cardique et sous anti coagulants , médecins refusent de me mettre sur le terrain mais gendarmerie ( RH ) a dit " pas dans un bureau non plus "

Résultat non pris en compte par le service , passage a demi solde au bout d'un an de congé longue maladie ( et non congé maladie longue durée ne poas confondre )
mais avec les CSTAGN et les personnels civils les places qui permettent de garder dans les rangs des militaires abimés par la maladie ou un accident se font rares.

EXACT....le " social " , c'st fini chez nous.....

Courage à toi camarade
Revenir en haut Aller en bas
fantomas51
Nouveau membre
Nouveau membre
avatar

Nombre de messages : 5
Age : 40
Date d'inscription : 03/12/2007

MessageSujet: Gendarme réformé suite à un accident en service   Lun 16 Aoû 2010 - 23:13

Merci à tous pour vos réponses.
Alors je vais maintenant vous expliquer comment, "humainement", mon dossier est traité par la DG.
Pour revenir sur le fond de la chose, il faut savoir que l'accident à eu lieu en service, en école à Chatellerault, en faisant du rugby (imposé par l'instructeur alors que cela avait été interdit par un officier qui depuis à perdu la mémoire).
J'ai donc reçu l'ordre par le gendarme, instructeur, de faire un faux.
J'ai eu le résultat de ma blessure 1 ou 2 semaines après, rupture du ligament croisé antérieur, j'ai donc pris divers rdv (anest., opération) et l'officier "amnésique" m'avait alors ordonné d'annuler l'opération sous prétexte que celle-ci tombait lors d'un renfort brigade, à Quiberon pour être precis.
Par la suite j'ai du attaquer au tribunal administratif pour faire reconnaitre l'accident en service, aidé par 8 ou 9 camarades qui ont eu le courage de témoigner.
Après avoir gagné et contacté le PR, le Ministre de la Défense et le DG, j'ai eu une réponse, qu'on allait me convoquer à la DG.
Chose faite il y a 1an 1/2...
Ce jour-là j'ai su que l'instructeur avait été puni (ce n'était pas le but) et que la Gendarmerie ferait tout pour me reclasser et on me proposait 3 solutions :
1- CSTAGN
2- un transfert au sein du ministère de l'intérieur
3- un emploi de personnel civil en gendarmerie
Qq semaines après, le CSTAGN posait des problèmes d'ordre juridiques...
Ensuite on me m'a plus parlait que d'un transfert au sein du ministère de l'intérieur, et ce jusque mi-juillet, où depuis on ne me parle plus que d'un poste de civil en gendarmerie...
Il faut également savoir que depuis des mois, à la DG, on me promet que fin-juin je connaitrais mon "futur emploi".
Fin juillet, voyant que je n'avais tjs rien, j'ai écrit à nouveau au PR, ministre de l'intérieur, DG et qq autres services, ce qui a fait un peu bouger les choses.
Vendredi passé on me propose différents postes dans la France entière et je me décide sur un poste, je confirme par email et j'appelle pour avoir des infos.
Ce matin encore, après avoir passé 3 jours à rechercher un logement, on me confirmait que c'était quasi sûr d'avoir le poste, dès lors qu'il avait été proposé.
Quelques heures plutard, coup de théâtre, le poste pose un pb... et pas des moindres, car j'ai appelé directement le service où j'étais censé arrivé et j'apprends que le poste est attribué depuis le mois de juin...
Donc me voilà à 1 mois 1/2 avant de me retrouver au chômage. Difficile à admettre étant donné que je suis opérateur au CORG.
Pourquoi un genou "foutu", à cause d'un officier qui m'a refusé l'opération, entraîne l'impossibilité de décrocher un téléphone???
Voilà à quoi vous attendre si un jour vous venez à avoir une blessure en service, le coté humain n'existe pas.
On vous mène en bateau pendant des mois, voir des années, et au final on met une famille dans la merde.
MERCI GENDARMERIE

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The SPAWN
4 étoiles
4 étoiles
avatar

Nombre de messages : 2053
Localisation : En gendarmide.
Emploi : Assistante sociale il me semble....
Date d'inscription : 12/06/2007

MessageSujet: Re: Gendarme réformé suite à un accident en service   Lun 16 Aoû 2010 - 23:29

Je suis totalement "estomacé" par ce que je viens de lire....
Je vais être curieux, mais qu'elle est ta situation de famille que je prenne encore plus conscience du malheur qui va s'abattre sur toi.

Il parait que la gendarmerie est une grande famille, mais sur ce coup là, je crois que les parents de cette grande famille sont incestueux.... car ils te la mettent bien profond!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fantomas51
Nouveau membre
Nouveau membre
avatar

Nombre de messages : 5
Age : 40
Date d'inscription : 03/12/2007

MessageSujet: Gendarme réformé suite à un accident en service   Lun 16 Aoû 2010 - 23:36

Je suis marié (à une femme qui souffre de polyarthrite rhumatoïde depuis 11ans...), j'ai un p'tit garçon de bientôt 4 ans et une belle-fille qui entre au collège en 6ème...
La rentrée scolaire est dans 2 semaines et on ne sait même pas où ils iront... à chalons? dans le nord près de la famille? ou ailleurs???
Personne ne se met à la place d'une jeune-fille qui va découvrir le collège et qui devra en changer 1 mois après...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shotokan
2 étoiles
2 étoiles
avatar

Nombre de messages : 393
Localisation : Par là ...
Emploi : Gendarme
Date d'inscription : 02/05/2010

MessageSujet: Re: Gendarme réformé suite à un accident en service   Lun 16 Aoû 2010 - 23:51

Je serais toi, à un mois et demi, je monterais à la DG, au service qui te gère et je n'en partirais pas sans avoir quelque chose de concret. Montes y avec ton dossier et un max de docs s'y rapportant. Ne lâche rien. Je te comprends concernant l'accident en service puisque je me sens très seul aussi. C'est très difficile moralement. N'hésite pas à me contacter. On est quelque part dans la même M....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The SPAWN
4 étoiles
4 étoiles
avatar

Nombre de messages : 2053
Localisation : En gendarmide.
Emploi : Assistante sociale il me semble....
Date d'inscription : 12/06/2007

MessageSujet: Re: Gendarme réformé suite à un accident en service   Mar 17 Aoû 2010 - 0:03

J'y connais rien à tout cela....mais existe t-il des associations ou des trucs comme ca pour monter au créneau.

Maintenant qu'est-ce que tu risques de plus?

Tu as pensé aux médias?.... c'est bon ca comme sujet!

soutient à toi et ta famille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fantomas51
Nouveau membre
Nouveau membre
avatar

Nombre de messages : 5
Age : 40
Date d'inscription : 03/12/2007

MessageSujet: Gendarme réformé suite à un accident en service   Mar 17 Aoû 2010 - 0:09

C'est vrai qu'à l'heure d'aujourd'hui je ne risque plus rien, ils le savent très bien je pense, et savent également ce qu'il se passera par la suite.
Concernant les assoc... j'ai des doutes sur le résultat, mais en ce qui concerne la presse... elle se chargerait de leur faire de la pub.
Tout est envisagé.
Pour ma famille j'irai jusqu'au bout, ils souffrent de ma position "délicate" et pour moi c'est impardonnable.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Crotale
3 étoiles
3 étoiles
avatar

Nombre de messages : 1333
Age : 48
Localisation : de l'autre côté du miroir...
Emploi : à...long terme !!
Date d'inscription : 14/02/2010

MessageSujet: Re: Gendarme réformé suite à un accident en service   Mar 17 Aoû 2010 - 14:13

fantomas51 a écrit:
Merci à tous pour vos réponses.
Alors je vais maintenant vous expliquer comment, "humainement", mon dossier est traité par la DG.
Pour revenir sur le fond de la chose, il faut savoir que l'accident à eu lieu en service, en école à Chatellerault, en faisant du rugby (imposé par l'instructeur alors que cela avait été interdit par un officier qui depuis à perdu la mémoire).
J'ai donc reçu l'ordre par le gendarme, instructeur, de faire un faux.
J'ai eu le résultat de ma blessure 1 ou 2 semaines après, rupture du ligament croisé antérieur, j'ai donc pris divers rdv (anest., opération) et l'officier "amnésique" m'avait alors ordonné d'annuler l'opération sous prétexte que celle-ci tombait lors d'un renfort brigade, à Quiberon pour être precis.
Par la suite j'ai du attaquer au tribunal administratif pour faire reconnaitre l'accident en service, aidé par 8 ou 9 camarades qui ont eu le courage de témoigner.
Après avoir gagné et contacté le PR, le Ministre de la Défense et le DG, j'ai eu une réponse, qu'on allait me convoquer à la DG.
Chose faite il y a 1an 1/2...
Ce jour-là j'ai su que l'instructeur avait été puni (ce n'était pas le but) et que la Gendarmerie ferait tout pour me reclasser et on me proposait 3 solutions :
1- CSTAGN
2- un transfert au sein du ministère de l'intérieur
3- un emploi de personnel civil en gendarmerie
Qq semaines après, le CSTAGN posait des problèmes d'ordre juridiques...
Ensuite on me m'a plus parlait que d'un transfert au sein du ministère de l'intérieur, et ce jusque mi-juillet, où depuis on ne me parle plus que d'un poste de civil en gendarmerie...
Il faut également savoir que depuis des mois, à la DG, on me promet que fin-juin je connaitrais mon "futur emploi".
Fin juillet, voyant que je n'avais tjs rien, j'ai écrit à nouveau au PR, ministre de l'intérieur, DG et qq autres services, ce qui a fait un peu bouger les choses.
Vendredi passé on me propose différents postes dans la France entière et je me décide sur un poste, je confirme par email et j'appelle pour avoir des infos.
Ce matin encore, après avoir passé 3 jours à rechercher un logement, on me confirmait que c'était quasi sûr d'avoir le poste, dès lors qu'il avait été proposé.
Quelques heures plutard, coup de théâtre, le poste pose un pb... et pas des moindres, car j'ai appelé directement le service où j'étais censé arrivé et j'apprends que le poste est attribué depuis le mois de juin...
Donc me voilà à 1 mois 1/2 avant de me retrouver au chômage. Difficile à admettre étant donné que je suis opérateur au CORG.
Pourquoi un genou "foutu", à cause d'un officier qui m'a refusé l'opération, entraîne l'impossibilité de décrocher un téléphone???
Voilà à quoi vous attendre si un jour vous venez à avoir une blessure en service, le coté humain n'existe pas.
On vous mène en bateau pendant des mois, voir des années, et au final on met une famille dans la merde.
MERCI GENDARMERIE


La Gendarmerie... Une FARCE humaine !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shotokan
2 étoiles
2 étoiles
avatar

Nombre de messages : 393
Localisation : Par là ...
Emploi : Gendarme
Date d'inscription : 02/05/2010

MessageSujet: Re: Gendarme réformé suite à un accident en service   Mar 17 Aoû 2010 - 15:32

Chez nous il faut se battre pout tout. C'est malheureux mais c'est comme ça. Bon courage à notre camarade.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sand37
1er flocon
1er flocon


Nombre de messages : 14
Date d'inscription : 04/10/2007

MessageSujet: Re: Gendarme réformé suite à un accident en service   Mar 8 Jan 2013 - 19:14

Je peux te parler en connaissance de cause car mon mari a été radié des cadres après un accident en service.
Blessé lors d'une séance de sport au niveau des ligaments croisés, il est opéré. Les suite de l'opération ne sont pas bonnes et font qu'il a une prolongation d'arrêt maladie.
La hiérarchie a refusé qu'il pose ses permissions de l'année et celles restants de l'année précédente pour patienter en espérant que tout aille mieux. Il a été placé en longue maladie et a donc du rendre son logement. Ca c'était très bien;
Après cela tous les trimestres une visites à PARIS devant le médecin militaire qui ne comprenait pas pourquoi on ne lui proposait pas un emploi sédentaire au sein de sa brigade ou compagnie. Cela a été refusé par la hiérarchie.
Au bout de 3 ans, il a été mis à la retraite d'office, radié des cadres comme un chien.
Il a une reconnaissance travailleur handicapé et est inscrit Pole emploi. Il n'a aucun droit, pas de droit à indemnisation ni a formation.
Vive la gendarmerie !!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bilboquet
3 étoiles
3 étoiles


Nombre de messages : 1699
Age : 59
Date d'inscription : 04/02/2011

MessageSujet: Re: Gendarme réformé suite à un accident en service   Mar 8 Jan 2013 - 21:00



"Les administrateurs du XXXXXXXX se dévouent au maximum pour apporter à nos adhérents l'aide qu'ils peuvent avoir besoin, mais vous comprendrez donc, que cette aide ne peut être accordée qu'aux adhérents."

Voilà la réponse d'un membre d'une assocation gendarmique pour la question relative à un cas de santé que j'avais posée.
Le gars connait la réponse mais vu que je ne suis pas adhérent, peau de balle....
Et le gars en question, d'après l'organigramme, semble bien placé dans la hiérachie.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Gendarme réformé suite à un accident en service   

Revenir en haut Aller en bas
 
Gendarme réformé suite à un accident en service
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gendarmes Et Citoyens :: Gendarmes Et Citoyens : le Forum PRINCIPAL :: Les forces de l'ordre victimes de leur devoir ou les risques du métier-
Sauter vers: