Gendarmes Et Citoyens

Créé le 1er avril 2007
 
AccueilPortailCarteQui est quoi ?CalendrierFAQRechercherMembresGroupesConnexionS'enregistrerMentions légalesLiens

Partagez | 
 

 anecdotes...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 9, 10, 11, 12  Suivant
AuteurMessage
bacoco
3 étoiles
3 étoiles


Nombre de messages : 768
Age : 70
Localisation : Le Val d'AJOL 88340
Emploi : retraité Gendarmerie
Date d'inscription : 22/07/2010

MessageSujet: anecdotes...   Lun 26 Juil 2010 - 14:53

Rappel du premier message :

bonjour...si le retraité n'est plus bon à grand chose dans les débats actuels du fait de l'évolution permanente de la Gendarmerie , des textes et des mentalités...ils nous reste notre vécu et toutes les situations drôles qui nous est arrivés de vivre ou voir dans notre carrière....au moins un gendarme à une histoire croustillante ou étonnante à raconter.... moi par exemple, j'ai assisté à une séance de vomissements de madame Giscard d'estaing (Anémone) lors d'une excurssion sur la route de la trace en Martinique....malade en voiture la p'tite dame....nous ,en escorte nous avons pu constater que femme de président ou pas, les p'tits fours quand ils ne veulent pas passer...ils ne passent pas....et beurcccck ! raoul......le sens du vent et le choix savant de notre position nous ont éviter les odeurs de toasts aux crevettes accompagnés de don Pérignon....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

AuteurMessage
bacoco
3 étoiles
3 étoiles


Nombre de messages : 768
Age : 70
Localisation : Le Val d'AJOL 88340
Emploi : retraité Gendarmerie
Date d'inscription : 22/07/2010

MessageSujet: Re: anecdotes...   Lun 8 Nov 2010 - 12:11

lorsque que je remémore ma carrière je me souviens des surnoms donnés à certains...je me souviens de cet infirmier que nous appellions "pousse canule" ou "coupe chiasse" selon les jours ou l'humeur...lorsque nous avions besoin de ses services, c'était toujours en dernier recourt ,ayant épuisé toutes posibilités....de toute façon il n'y avait pas de problèmes...une brulures, une fracture, un mal de tête ou de dos..c'était l'aspirine automatiquement....il y a un domaine ou nous avions régulièrement besoin de lui..c'est pour le prèt de livres et de différentes revues...en effet le bougre était un passionné de revues porno et de récits torrides..... il alimentait tout l'escadron en lecture "cochonnes"....ces revues avaient plus de succès que les TTA 150 ou les divers bouquins d'instruction....au bout de quelques jours les revues étaient dans un triste état, tellement elles passaient de main en main....certaines ont fini cachées dans la cantine d'un camarade à son insu, bien entendu.... en espérant quelles soient découvertes par l'épouse au retour de déplacement....plusieurs fois "le coup " à été fait avec les résultats que vous imaginés....d'autres se sont retrouvés avec de grosses pierres dans la cantine...pour un peu qu'il demeure aux étages, les porteurs en bavaient pour la montée....d'autres se sont retrouvés avec un camenbert bien fait au fond des bagages ou enfoncés dans les randgers......quelques sous vêtements féminin ont été aussi cachés dans la cantine d'un ancien....je ne vous dis pas la tête de sa femme et les explications qu'il a du donner...heureusement nous intervenions avant la scène de ménage et la casse de la vaisselle.....valait mieux à cette époque bien fermer à clé sa cantine....sinon la sanction arrivait et vous découvriez les blagues des copains.....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bacoco
3 étoiles
3 étoiles


Nombre de messages : 768
Age : 70
Localisation : Le Val d'AJOL 88340
Emploi : retraité Gendarmerie
Date d'inscription : 22/07/2010

MessageSujet: Re: anecdotes...   Lun 8 Nov 2010 - 12:34

a Niort un ancien était détaché en permanence a l'entretien des pelouses.....un ancien qui arrivait au bout du rouleau, miné par la résistance, l'indo ,l'algérie et le gros rouge... il avait l'air d'un vieillard...rarement il partait en déplacement, il était un habitué du "dépot"....il prenait sa mission d'entretien des pelouses et des massifs de fleurs très à coeur.... bêchant, semant, plantant ,taillant, il veillait avec soin sur les plates bandes de la caserne...et pour cause..dans chaque massif de fleurs, dans quelques arbres ou buissons, notre vieux jardinier avait caché des "litrons"...sa femme veillait au grain et ne voulait pas qu'il piccole...alors il avait trouvé l'astuce de planquer son "rouquin" dans les fleurs...jeunes gendarmes, toujours prèt a faire des blagues, un jour nous avions pris les bouteilles et nous les ont changées de places.....une soif subite, notre ancien plonge le bras dans un massif, tatonne, fouille, son visage se crispe, c'est la panique...il retourne un bon mètre carré de végétaux....il se rend à l'évidence ...rien, on m'a volé mon pinard.... il file aussitôt à une autre cache...idem, le litre de vin à disparu.... il va dans le bosquet prè de la soute à munition, ..pareil.....il n'en revient pas, il réfléchi ,retourne vérifier....non...il n'y a plus rien......il est tout retourné, il en pleurerait presque....profitant d'un moment d'absence, nous replaçons les bouteilles à leur endroit d'origine...l'ancien arrive l'air toujours aussi pensif, il réfléchi, se pose des questions...et retourne au massif de fleurs vérifier une dernière fois...et là comme par miracle il met la main sur une bouteille....heureux comme un gosse qui reçoit un cadeau de Noël, notre jardinier file vite dans un coin pour s'envoyer quelques bonnes rasades du jus de la treille......puis pas rassuré, va faire le tour de ses caches.....et là il ne comprend plus...tous les bouteilles sont à leur place....il lève son vieux képi, ...se gratte le cuir chevelu en prenant bien soin de ne pas endommager les quelques tifs qui s'y accrochent et pousse un gros soupir.....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GENDSTAS
4 étoiles
4 étoiles


Nombre de messages : 2257
Age : 66
Emploi : retraité
Date d'inscription : 25/04/2010

MessageSujet: Re: anecdotes...   Lun 8 Nov 2010 - 18:14

Bonjour Bacoco,
Les gendarme "d'ordonnance" me rappelle une histoire entendue dans les années 70, j'ignore si elle est vraie mais elle avait un accent de sincérité et était bien dans l'esprit de l'époque :
Dans un escadron de GM alsacien, le commandant d'escadron faisait désigner à tour de rôle les jeunes gendarmes pour participer aux tâches ménagères de sa villa de fonction. Arrive le tour d'un gendarme à qui l'adjudant de quartier ordonne de se présenter à l'épouse du capitaine. Il obtempère mais première surprise, la femme du capitaine lui reproche de ne pas venir avec son propre matériel, seau, balai et serpillière. Elle lui demande alors de faire les vitres. Le jeune gendarme répond qu'il veut bien mais qu'il n'a jamais fait cela chez lui et ne sait comment si prendre. A contrecœur, la charmante dame monte sur son escabeau pour faire la démonstration demandée. A cet instant, le jeune gendarme se permet un geste osé et déplacé envers la matrone callipyge.
Scandale, remontée de bretelles, demande de punition, chemise blanche et présentation devant le chef de corps.
Lorsque le colonel lui demande ce qui lui a pris, le jeune gendarme qui ne s'est jamais expliqué jusque alors répond :
"Avec mon épouse, lorsque nous partageons les tâches ingrates, nous partageons également le plaisir. On me donnait une tâche ingrate, j'ai pris le plaisir". Tout cela avec un remarquable accent alsacien.
Le chef de corps a souri et lui a demandé l'affectation qu'il souhaitait et qu'il obtint.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bacoco
3 étoiles
3 étoiles


Nombre de messages : 768
Age : 70
Localisation : Le Val d'AJOL 88340
Emploi : retraité Gendarmerie
Date d'inscription : 22/07/2010

MessageSujet: Re: anecdotes...   Mar 9 Nov 2010 - 8:31

bonjour...excellent....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bacoco
3 étoiles
3 étoiles


Nombre de messages : 768
Age : 70
Localisation : Le Val d'AJOL 88340
Emploi : retraité Gendarmerie
Date d'inscription : 22/07/2010

MessageSujet: Re: anecdotes...   Mar 9 Nov 2010 - 10:42

comme nous arrivons tout doucement vers les fêtes de fin d'années....je vais vousraconter qu'à l'époque ou je servais à Mayotte, un avion Transall était mis quelques jours avant festivités à la disposition des femmes de militaires afin qu'elles puissent effectuer les divers achats, jouets, alimentation etc à la Réunion....ainsi les épouses de marins, légionnaires et gendarmes partaient deux ou trois jour pour l'ile dela Réunion...tout était parfaitement organisél'acceuil et pour l'hebergement....Ce moment était très attendu par les femmes qui pourvaient ainsi "sortir" de cette petite ile ,se changer les idées, et aller pratiquer leur sport préféré..le shoping et le "chauffage" de la carte bleue.....pour les maris ce moment était également attendu avec une grande impatience..vous pensez deux jours célibataire....la liberté enfin retrouvée..malgré que certains aient des enfants à garder ou d'autres obligations.....a la date prévue c'est un important cortége de voitures qui se rend à l'aéroport, chaque mari accompagne sa moitié...la liste des courses est faite depuis longtemps et les dernières recommandations sont données sur le tarmack....pas très confortable le Transall....mais peut importe les femmes sont heureuses de se retrouvées et les bavardages couvriront bientôt le bruit des moteurs.....derniers bisous, quelques larmes, tu feras attention aux enfants...et tu n'oublieras pas de donner à manger au chien.... manges bien les petits plats que je t'ai préparé, ils sont au congel..... les hommes ont le visage grave, ils sont triste de voir leur épouses partir, certains en rajoute un peu.. enfin, les portes se ferment, les moteurs tournent, bout de piste, l'avion s'arrache du sol......et comme par miracle, les têtes d'enterrement des maris se transforment bien vite en mines réjouies et des sourires s'affichent sur les visages, des applaudissements accompagne l'avion.....un dernier coup d'oeil sur ce petit point au loin...il est bien parti.....pas de problème...ouf !!!! à nous la liberté et la grande vie.....tous se donnent rendez vous le soir pour des sorties...restaurant, bars, et terminer à la boite de nuit...ainsi dès la nuit tombée, sortent des différentes casernes et cantonnements des hommes sapés comme des mylords, tenue tropicale de rigueur, c'est à dire chemisette hawaienne, rasés de prèt et parfumés comme de vieilles "poules"....les restaurants les bars et la boite de nuit font des affaires....c'est qu'il faut en profiter de ces rares jours de liberté....deux jours à se régime celà épuise....le Transall est bien vite de retour, il faut se rendre à l'aéroport chercher madame et des nombreux paquets...effacer si possible les traces de deux folles nuit de débauche et réenfiler le costume du parfait mari.......madame est heureuse elle a trouvée ce qu'elle voulait..vu le nombre de paquet la prime d'éloignement à du en prendre un sacré coup.... bof! c'est Noël.... alors mon chéri tu ne t'est pas trop ennnuié ....heu ! non....nous sommes vraiment des "faux culs" cependant il y a une année ou tout ne s'est pas très bien passé...en effet le Transall parti, et les hommes en pleine préparation de sortieont été stoppés dans leurs élans, l'appareil suite à un problème mécanique à du faire demi-tour et revenir se poser à Mayotte...branlebas..panique....générale....quelques heures de réparation et les dames ont pu enfin nous laisser profiter de notre liberté....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bacoco
3 étoiles
3 étoiles


Nombre de messages : 768
Age : 70
Localisation : Le Val d'AJOL 88340
Emploi : retraité Gendarmerie
Date d'inscription : 22/07/2010

MessageSujet: Re: anecdotes...   Mar 9 Nov 2010 - 11:03

en 1968 ,un bon quart de l'escadron ne possédait pas de voiture, des jeunes ménages n'avaient pas encore les moyens d'en acheter ,les déplacements, les courses se faisaient à pied, en mobylette ou au bus....nous partions en permission par le train...puis il a bien fallut se doter d'un véhicule...nous avons fait le tour des garages d'occasions...il y avait de tout, il faut dire que le contrôle technique à cette époque n'existait pas, et les "poubelles" étaient choses courantes...beaucoup de véhicules étaient même dangereux..... enfin je trouve la voiture qu'il nous faut, assez de place pour nos deux enfants...elle à l'air bien....il s'agit d'une Simca 1300 ayant quelques années....le prix abordable nous convient...affaire conclue....un problème se pose...en effet comment amener ce véhicule jusqu'à la caserne....je n'ai jamais conduis de véhicule civil...je n'ai passé à l'armée que mon permis VL, sur une jeep..3 kms sur une chemin boueux ...mon permis a été transformé récemment....heureusement un camarade qui possédait un véhicule est venu avec moi retirer l'automobile et me l'à amenée devant mon bâtiment....le soir avec mon épouse qui avait récemment obtenu son permis de conduire, nous partions nous entrainer à la conduite sur les petites routes de campagne....c'est ainsi que nous avons réellement appris à conduire...cette pauvre voiture a bien vite dévoilée ses nombreuses faiblesses....elle "bouffait" énormément l'huile, les pneus avant se dégradaient rapidement, les freins n'en parlons pas...quand aux amortisseurs il y avait belle-lurette qu'ils avaient perdu leur efficacité..... bref nous avons fait nos premières armes avec, sans accident.......
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bacoco
3 étoiles
3 étoiles


Nombre de messages : 768
Age : 70
Localisation : Le Val d'AJOL 88340
Emploi : retraité Gendarmerie
Date d'inscription : 22/07/2010

MessageSujet: Re: anecdotes...   Mar 9 Nov 2010 - 11:41

L'escadron était en déplacement à Guigamp en Bretagne, ou quelques manifs nous retenaient...bagares les après-midi et sorties bar le soir...le régime moblo en déplacement en somme....après une bonne soirée passée entre amis dans un bar-crêperie proche du cantonnement, (la caserne ou se trouve le centre mobilisateur) nous rentrons vers une heure du matin en discutant....arrivé au pied de notre bâtiment, sur les marches nous remarquons une forme humaine..elle est couchée...bien vite nous constatons qu'il s'agit de notre capitaine...il est en survêtement et il est complétement dans les "vapes"....nous allons immédiatement réveiller l'adjudant d'escadron ... notre capitaine une force de la nature malgré ses nombreuses qualités à un petit défaut..il taquine la bouteille comme d'autres taquine le goujon..et ce soir la cuite est sévère....l'adjudant d'escadron comme nous sommes plusieurs nous demande de porter notre patron et de le monter dans sa chambre au premier étage....nous nous exécutons..c'est qu'il est lourd le bougre....avec quelques difficultés nous arrivons enfin à le mettre sur son lit..quels râles, quelques paroles inaudibles....nous le laissons .....l'adjudant nous demande de ne pas ébruiter ces faits... tout le monde se couche il faut dormir un peu, demain boulot.....celà fait à peine une demi-heure que nous sommes couché que nous sommes réveillé par un grand bruit, ce dernier provient de l'étage....nous nous levons et accourrons sur les lieux...de grands cris sortent de la chambre du capitaine.....nous ouvrons la porte, et là quel spectacle....le lavabo git à terre, l'eau gicle fortement des deux tuyaux sectionnés, le capitaine est trempé de la tête aux pieds...il y a de l'eau partout du sol au plafond.....vite trouver les robinets qui ferment l'arrivée d'eau....le temps de les découvrir c'est des centaines de litres d'eau qui dévalent les escaliers....enfin tout est stoppé, le capitaine nous explique qu'il a voulu se laver les dents( en réalité vomir )dans le lavabo, il a pris appui dessus et comme ce dernier était mal scellé il à lâché...ben ! oui 110 kgs ...le lendemain le responsable du cantonnement un militaire s'est vu remonter les bretelles par le patron motif....mauvais entretien des locaux....gonflé le capitaine....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
katatonia57
PPM, Référent, Conseiller
PPM, Référent, Conseiller


Nombre de messages : 1070
Age : 43
Localisation : Chateau-Salins (57) - Pas de commerces, pas de loisirs, pas d'emmerdes
Emploi : CB à l'insu de son plein gré
Date d'inscription : 29/09/2007

MessageSujet: Re: anecdotes...   Mar 9 Nov 2010 - 13:45

bacoco a écrit:
en 1968 ,un bon quart de l'escadron ne possédait pas de voiture, des jeunes ménages n'avaient pas encore les moyens d'en acheter ,les déplacements, les courses se faisaient à pied, en mobylette ou au bus....nous partions en permission par le train...puis il a bien fallut se doter d'un véhicule...nous avons fait le tour des garages d'occasions...il y avait de tout, il faut dire que le contrôle technique à cette époque n'existait pas, et les "poubelles" étaient choses courantes...beaucoup de véhicules étaient même dangereux..... enfin je trouve la voiture qu'il nous faut, assez de place pour nos deux enfants...elle à l'air bien....il s'agit d'une Simca 1300 ayant quelques années....le prix abordable nous convient...affaire conclue....un problème se pose...en effet comment amener ce véhicule jusqu'à la caserne....je n'ai jamais conduis de véhicule civil...je n'ai passé à l'armée que mon permis VL, sur une jeep..3 kms sur une chemin boueux ...mon permis a été transformé récemment....heureusement un camarade qui possédait un véhicule est venu avec moi retirer l'automobile et me l'à amenée devant mon bâtiment....le soir avec mon épouse qui avait récemment obtenu son permis de conduire, nous partions nous entrainer à la conduite sur les petites routes de campagne....c'est ainsi que nous avons réellement appris à conduire...cette pauvre voiture a bien vite dévoilée ses nombreuses faiblesses....elle "bouffait" énormément l'huile, les pneus avant se dégradaient rapidement, les freins n'en parlons pas...quand aux amortisseurs il y avait belle-lurette qu'ils avaient perdu leur efficacité..... bref nous avons fait nos premières armes avec, sans accident.......

que d'émotion ! J'ai été conçu par mes parents sur une banquette arrière de Simca 1300 Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bacoco
3 étoiles
3 étoiles


Nombre de messages : 768
Age : 70
Localisation : Le Val d'AJOL 88340
Emploi : retraité Gendarmerie
Date d'inscription : 22/07/2010

MessageSujet: Re: anecdotes...   Mar 9 Nov 2010 - 16:05

bonjour...banquette arrière....celà aurait pu se produire aussi sur la banquette à l'avant...car il y avait aussi une banquette et non deux sièges séparés....vitesse au volant....le pied pour les parties de "galipettes".... ou de toto-cucul.....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bacoco
3 étoiles
3 étoiles


Nombre de messages : 768
Age : 70
Localisation : Le Val d'AJOL 88340
Emploi : retraité Gendarmerie
Date d'inscription : 22/07/2010

MessageSujet: Re: anecdotes...   Jeu 11 Nov 2010 - 10:09

Détaché comme chaque année en renfort estivaux, je suis désigné comme chef de poste à Marseillan-plage....beaucoup de campings sur la commune, et tous les joursau cours des patrouilles nous prenons contact avec les gérants....nous contrôlons les fiches d'entrée, et montrons notre présence....un jour en controlant des fiches, je tombe sur un habitant de mon village natal...surprise, il s'agit d'un camarade d'école communale...il est en vacances avec toute sa famille.....je demande au gérant du camping de me désigner sa tente.... je repère les lieux puis une idée me vient...je rassemble ma patrouille et leur expose mon plan....allez arrêter mon camarade avec pour motif, exibisionisme etc....l'amener manu militari au bureau du camping...moi je resterai à l'écart il ne doit pas me reconnaitre.....mes deux gendarmes se renseignent sur la présence de l'individu...ont leur indique qu'il est à la plage......sur les lieux il est arrêté, il ne comprends pas et demande pour quelle raison les gendarme l'arrête et lui passe les menottes...naturellement attroupement est inévitable.....le trio se dirige vers le bureau avec la foule qui suit et comùmente..en effet tout le monde veut voir et savoir ce qui se passe.....à l'annonce du motif de l'interpellation mon camarade nie avec force..les gendarmes affirment avoir des témoins.....toute le famille arrive, pose des questions, bref que de remue ménage...les gendarmes emmène l'interpellé et sa famille sous la tente familiale, c'est à ce moment que je fais mon apparition....mon camarade ne me reconnait pas de suite, il me regarde drôlement et je vois a sa tête qu'il cogite sérieux....son épouse que je connais ,également....l'enlève mon képi...et là enfin ils me reconnaissent....alors les XXX ont fait moins les malins..... mon camarade s'écrie "oh! le con ...tu m'as bien baisé...tu sais que je n'en menais pas large...une histoire de fou....grosse rigolade....nous sortons tous de la tente pour prendre place dehors autour de la table, et nous attaquons l'apéro...les nombreux curieux se demandent ce qui se passe...ils arrêtent un mec pour exibisionisme et maintenant ils boivent l'apéro ensemble....une brève explication à notre nombreux public, qui enfin comprennent la farce.....certains même applaudissent....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bacoco
3 étoiles
3 étoiles


Nombre de messages : 768
Age : 70
Localisation : Le Val d'AJOL 88340
Emploi : retraité Gendarmerie
Date d'inscription : 22/07/2010

MessageSujet: Re: anecdotes...   Ven 12 Nov 2010 - 17:28

vers la fin de mon séjour à Mayotte j'ai assisté à cette vaste opération sur les Comores pour arrêter le mercenaire Bob Denard....Dans la nuit du 27 au 28 septembre 1995, Denard renverse Said Mohamed Djohar avec une trentaine d'hommes débarqués de Zodiacs sur les côtes comoriennes.. les Comores demande une intervention de la France...cette dernière tarde à intervenir sous la pression internationale et sous la menace de voir l'Afrique du Sud mener une opération, la France se décide à agir...pour celà une mise en scène digne des plus grands films de guerre et mise en place ....la France y met les moyens, moyens disporpotionnés...mais il faut impressionner le monde...ainsi ce n'est pas moins de neuf Transall qui sont mobilisés, pour le transport des paras, du matériel ,des hélocoptères Puma...qui démontés sont assemblés sur le tarmak de Pamandzi...un Transall au couleur de la croix rouge est également de la partie...un hopital de compagne est mis en place pour recevoir d'éventuelles victimes....bref que de moyens, les décollages et atterissages se suivent déposant matériel et troupes...troupes venant de la Réunion , mais aussi de Djibouti..participe aussi le DLEM détachement de la Légion Etrangère de Mayotte , des commandos marines et une quarantaine de gendarmes du GIGN.... au sein du quel je retrouve de vieilles connnaissances....le moment du départ fait penser à ces scènes du Jour J, ou les paras prennent place dans les avions, l'air grave....ils attendent l'ordre de départ pour sauter sur les Comores.....je vous fait grâce du déroulement des opérations...soulignant que les commandos marines et le GIGN ont débarqués et se sont vite rendus maitre de la situation, pas de combat, ni de victime....je suis à l'aéroport lorsque d'un Puma descendant le Colonel Bob Denard, escorter par quelques éléments du GIGN..il est accueilli par les officiers et le cdt de Compagnie...ces derniers sont respectueux et visiblement impressionnés par le personnage.... Bob Denard boite, certainement une vieille blessure, il est vêtu d'un treillis camouflé et coiffé d'une casquette....il en impose le bougre et il est reçu avec courtoisie par le cdt de Compagnie et les OPJ qui procèdent aux auditions....dans un moment de détente, j'en profite pour échanger quelques mots avec lui....Puis un Transall l'emmene sous bonne escorte sur la Réunion , puis sur la métropole....il sera incarséré à la prison de la Santé en attend son procès ... plusieurs mois après , affecté dans un escadron de métropole je me retrouve en service au palais de Justice à Paris...j'ai en charge la surveillance de la Chambre d'accusation....un jour la chambre d'accusation doit entendre Bob Denard...se dernier arrive devant les magistrats et avocats, puis m'apercevant souris et me salue de la main il m'adresse la parole " Bonjour, mon adjudant, alors vous aussi vous avez quitté les Comores et Mayotte" stupéfaction des juges...mon cdt de Peloton un Lieutenant qui est de passage n'en reviens pas...comment vous connaissez Bob Denard.... ben ! oui..je vous raconterez..... une fois.... les auditions faites, je vais à la sourissière saluer ce vieux mercenaire...poignée de main virile, je prends de ses nouvelles, il me rassure...et me dit qu'il fera déposer son dernier livre "Corsaire de la République" à mon intention et à celle de mon escadron il sera dédicacé bien entendu..... c'est la dernière fois que je le voyais.....chacun peut penser ce qu'il veut en parlant de BOB DENARD...moi j'ai mon avis...un brave qui a fait le sâle boulot pour la France..dans les années à venir nous en saurons peut être plus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GENDSTAS
4 étoiles
4 étoiles


Nombre de messages : 2257
Age : 66
Emploi : retraité
Date d'inscription : 25/04/2010

MessageSujet: Re: anecdotes...   Ven 12 Nov 2010 - 18:42

Bonjour,
Voilà comment on loupe un poste de ministre....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bacoco
3 étoiles
3 étoiles


Nombre de messages : 768
Age : 70
Localisation : Le Val d'AJOL 88340
Emploi : retraité Gendarmerie
Date d'inscription : 22/07/2010

MessageSujet: Re: anecdotes...   Sam 13 Nov 2010 - 9:54

je ne compte plus les mois, les jours et les heures passées sur le trottoir parisien, à garder une ambassade, un domicile, des bâtiments administratifs au ministériels.... ou simplement pour être là au cas ou ! ... en plein soleil, sous la pluie, dans le vent, dans le gel...en képi, en calot, en casque....j'en ai fait des milliers et des milliers de pas..pour passer le temps je comptais le nombre de pas de l'arbre à la pissotière publique....je comptais le nombre de mégot sur mon parcours, etc...etc....un boulot aisé, pas la peine de réfléchir et d'être bardé de diplomes...a force on s'y habitue, et les ambitions s'estompent avec le temps et l'âge.... on arrive à se contenter de son sort.....10, 20 ans plus tard on est toujours sur le trottoir comme une vieille pute sur le retour d'âge... l'arbre est toujours là, les pissotières ont disparue remplacées par un panneau publicitaire..il faut recompter le nombre de pas...il fallait appliquer les consignes à la lettre, le vieux adjudant/chef veillait au grain....nous étions heureux l'heure de la relève arrivait..... on s'inquiétait...ils sont en retard....au bout d'une demi heure nous remarquions une voiture civile stationnée non loin de là ,un policier à l'intérieur...nous nous approchons et lui demandons ce qu'il fait là...ben ! c'est moi qui vous relève.....vous auriez pu au moins nous avertir..... nous quittons les lieux, avec se drôle de sentiment que l'on nous prend pour des cons...un peloton relevé par un policier de la PP...c'était souvent comme celà à Paris.....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bacoco
3 étoiles
3 étoiles


Nombre de messages : 768
Age : 70
Localisation : Le Val d'AJOL 88340
Emploi : retraité Gendarmerie
Date d'inscription : 22/07/2010

MessageSujet: Re: anecdotes...   Sam 13 Nov 2010 - 10:07

instructeur pour un an dans une compagnie mixte de l'ESOG de Montluçon de me souviens des moments inoubliables passés avec nos jeunes recrues.... J'ai exercé la fonction de Commandant de peloton environ 6 mois en attendant l'affectation d'un Lieutenant....je me suis pris au jeux et fait de mon mieux pour remplir cette mission...bref...lors des rassemblements et déplacements la fonction d'homme de base du peloton était assurée par le plus grand physiquement... au bout de quelques mois, une élève gendarme désignée pour une servitude (le mot corvée était bani, le résultat est le même bref...) viens me rendre compte qu'elle ne pourra pas assurer entièrement sa mission car elle doit se présenter à l'infirmerie..je lui demande alors qui est avec elle pour effectuer se travail..elle me dit "je suis avec PARQUET de BASE", je lui fais répété, et me répète, je suis de servitude avec PARQUET de BASE....le fou rire me prend, elle me regarde les yeux écarquillés...et mon souffle retrouvé je lui explique que le nom de son camarade et seulement PARQUET....de base veut simplement dire que c'est lui qui sert de base pour les alignements....la pauvre fille pique un phare, elle ne sait plus ou se mettre......je lui dis que ce n'est pas grave...elle en apprendra tous les jours.....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bacoco
3 étoiles
3 étoiles


Nombre de messages : 768
Age : 70
Localisation : Le Val d'AJOL 88340
Emploi : retraité Gendarmerie
Date d'inscription : 22/07/2010

MessageSujet: Re: anecdotes...   Sam 13 Nov 2010 - 10:21

il fut un temps ou les MO étaient particulièrement violents, surtout dans certaines régions ou contre certains manifestants...ceux qui ont connu les viticulteurs du Sud Ouest, ou Métallos de St-Nazaire savent de quoi je parle....nos armes nous paraissaient bien dérisoire face aux boulons lancés aux lances pierres, ou au boules de pétanques bourrées d'explosif....et le bâtons de défense de dotation nous paraissait bien doux pour asticoter le manifestant...certains se sont dotés en douce de cable gainé en caoutchou , qui renfermaient à l'interieur des brins d'acier ou de cuivre selon la nature du cable électrique ou téléphonique....si je n'étais pas manchot ni le dernier à aller coller une beigne à celui d'en face, je ne voulait pas voir ce genre d'engin ni même qu'un seul du peloton en possède...premièrement ce n'est pas réglementaire deuxièment celà est trop dangereux...au cours d'une séance d'instruction j'ai réuni le peloton est fait une démonstration...j'ai posé un casque lourd sur le sol, pris une "matraque" en cable puis frappé sur le dessus du casque....ce dernier se trouva enfoncé sur 2 bons centimètres...la preuve était faite, qu'avec un tel matériel tuer un manifestant était chose facile....depuis ce jour plus aucune matraque non réglementaire ne fut employée....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bacoco
3 étoiles
3 étoiles


Nombre de messages : 768
Age : 70
Localisation : Le Val d'AJOL 88340
Emploi : retraité Gendarmerie
Date d'inscription : 22/07/2010

MessageSujet: Re: anecdotes...   Sam 13 Nov 2010 - 10:37

toujours à l'école de Montluçon...étant moniteur de tir PA, je me chargeais de tout ce qui était instruction du tir ....les premières séances n'étaint pas toujours faciles surtout avec les filles...les garçons à cette époque avaient tous effectués leur service militaire...pour les filles tenir une arme et s'en servire réprésentait pour certaines une mission impossible.... j'avais beau leur dire qu'un PA n'est qu'un bout de ferraille et qu'il n'est pas plus dangereux, qu'un mixeur, ou un grille pain...c'est la façon de s'en servir qui détermine sa dangerosité...bref , le premier tir ne se déroula pas dans la sérénité..une ou deux élèves pleuraient de peur, une autre laissa tomber son arme..puis avec beaucoup de patience et de pédagogie, nous sommes arrivé a maitriser le problème...ces filles en fin de stage se sont montrées d'excellentes tireuses....les tirs se succédaient au fils de mois et le commandant de compagnie me demanda pour quelle raison toutes les filles se frottaient la main droite sur la cuisse avant de prendre le pistolet....en effet toutes avaient se "tic".... après plusieurs minutes de réflexion je me suis rendu compte qu'au cours d'une séance d'instruction du tir, j'avais conseiller pour avoir une bonne prise en main de l'arme de s'essuyer la paume de la main sur la cuisse afin d'éliminer la transpiration..j'ai moi même cette habitude ou se tic...donc tous faisaient comme le "chef" dans un mimétisme parfait....j'ai dit au commandant de cie..heureusement que je n'ai pas l'habitude de me toucher les "burnes"..elles seraient bien embêtées pour faire pareil.....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
katatonia57
PPM, Référent, Conseiller
PPM, Référent, Conseiller


Nombre de messages : 1070
Age : 43
Localisation : Chateau-Salins (57) - Pas de commerces, pas de loisirs, pas d'emmerdes
Emploi : CB à l'insu de son plein gré
Date d'inscription : 29/09/2007

MessageSujet: Re: anecdotes...   Sam 13 Nov 2010 - 14:42

bacoco a écrit:
ces filles en fin de stage se sont montrées d'excellentes tireuses

tongue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bacoco
3 étoiles
3 étoiles


Nombre de messages : 768
Age : 70
Localisation : Le Val d'AJOL 88340
Emploi : retraité Gendarmerie
Date d'inscription : 22/07/2010

MessageSujet: Re: anecdotes...   Sam 13 Nov 2010 - 16:09

bjr...aussi ! Up 1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GENDSTAS
4 étoiles
4 étoiles


Nombre de messages : 2257
Age : 66
Emploi : retraité
Date d'inscription : 25/04/2010

MessageSujet: Re: anecdotes...   Sam 13 Nov 2010 - 20:52

Bonsoir,
Tout cela me fait venir une pensée métaphysique : chez les "tringlos", y a-t-il maintenant des personnels féminins ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
wespeto
1 étoile
1 étoile


Nombre de messages : 44
Date d'inscription : 09/08/2010

MessageSujet: Re: anecdotes...   Dim 14 Nov 2010 - 4:08

Uniquement chez les officiers et chez les réservistes mobile (mais pas de MO pour ces dernières).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bacoco
3 étoiles
3 étoiles


Nombre de messages : 768
Age : 70
Localisation : Le Val d'AJOL 88340
Emploi : retraité Gendarmerie
Date d'inscription : 22/07/2010

MessageSujet: Re: anecdotes...   Mar 16 Nov 2010 - 9:49

Comme beaucoup je suis allé trainer mes "randgeots" dans les couloirs et les tunnels du palais de justice de Paris....de la souricière à la chambre d'accusation en passant par la 17 ème chambre etc....une expérience extraordinaire, moi j'aimais bien assister aux divers procès...des assises bien entendu, mais ou je me marrais le plus c'était en correctionnel....je me souviens particulièrement de cet entrepreneur en faillite qui s'est vu reprocher par le président d'avoir mis à la tête de son entreprise sa mère agée de 82 ans.... " vous ne trouvez pas qu'elle est un peu vieille pour assumer ces responsabilité" dit le président...le gars répond...et Mitterrand quel âge à- t-il, n'est-il pas trop vieux lui pour diriger la France.....il s'est fait copieusement engueuler...toute la salle se marrait....j'en ai vu passer les personnalités, artistes, politiques, gros patrons, grans voyoux., assassins, violeurs etc.......mais le seul que j'aurais aimé "détriper" c'est Croze Marie, vous savez cet enfoiré à la tête de l'ARC qui a détourné pendant des années les dons pour la recherche contre le cancer...c'est avec plaisir que je me serais occupé de son cas.... J'aimais bien manger au restaurant du palais, il y avait un vaste choix....je me faisais des cures de poireaux vinaigrette....il y a eut aussi quelques "emmerdes" comme se gars dans le box des accusés qui se coupe une oreille avec une petite lame de rasoir jettable dissimulée sous l'étiquette de cuir de son jeans....le copain qui était responsable du service a passer pas mal de temps à rédiger des comptes rendu....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
katatonia57
PPM, Référent, Conseiller
PPM, Référent, Conseiller


Nombre de messages : 1070
Age : 43
Localisation : Chateau-Salins (57) - Pas de commerces, pas de loisirs, pas d'emmerdes
Emploi : CB à l'insu de son plein gré
Date d'inscription : 29/09/2007

MessageSujet: Re: anecdotes...   Mar 16 Nov 2010 - 17:05

Tiens, en parlant de Crozemarie....


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bacoco
3 étoiles
3 étoiles


Nombre de messages : 768
Age : 70
Localisation : Le Val d'AJOL 88340
Emploi : retraité Gendarmerie
Date d'inscription : 22/07/2010

MessageSujet: Re: anecdotes...   Mar 16 Nov 2010 - 20:05

bonjour....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GENDSTAS
4 étoiles
4 étoiles


Nombre de messages : 2257
Age : 66
Emploi : retraité
Date d'inscription : 25/04/2010

MessageSujet: Re: anecdotes...   Mar 16 Nov 2010 - 21:10

Bonjour,
Il s'est peu raconté à l'époque que la compagne d'un général de gendarmerie avait un contrat très lucratif avec l'ARC....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bacoco
3 étoiles
3 étoiles


Nombre de messages : 768
Age : 70
Localisation : Le Val d'AJOL 88340
Emploi : retraité Gendarmerie
Date d'inscription : 22/07/2010

MessageSujet: Re: anecdotes...   Mer 17 Nov 2010 - 12:56

lorsque vous êtres désigné pour effectuer un stage comme instructeur dans une école de Gendarmerie, vous avez le soucis, vous qui venez du terrain, d'apprendre la réalité des choses à ces jeunes....les bouquins, c'est bien, mais rien ne vaut l'expérience....mobile venant d'un escadron, je leur ai dit la toute vérité sur mon métier, les heures de service, les déplacements etc.... j'étais instructeur du Tir, de M.O et de combat... pour ce qui est du M.O, je leur ai montré comment çà se passait réellement, sans rien cacher ou minimiser....ils étaient tout très attentif, et même certaines filles rêvaient de venir en mobile..chose impensable à l'époque..pourtant j'en connais une "baraquée" comme une armoire Normande aurait bien aimé jouer du bâton de défense et distribuer des "baffes"....je leur expliquait tous les p'tits trucs....un moment inoubliable lorsque je leur ai montré comment "faire une cantine"..pas la cantine réglementaire du bouquin..non la vraie cantine de moblo, pour celà j'avais amené la mienne, toute bosselée, couverte d'inscription et de décalcomanies......en premier leur disais-je...placer les vêtements civils, ne pas oublier la tenue pour aller en boite de nuit... le peut de place qui reste démmerdez vous à placer vos affaires militaires et gendarmiques...., surtout ne pas oublier, le p'tit poste radio, la lampe de chevet, des pinces à linge, de la lessive etc... et un tas d'autres petites choses indispensables pour passer un bon déplacement..de toute façon des les premiers déplacements vous verrez bien ce qu'il vous manque et ce qui est indispensable ou pas.....j'y ajoutais les anecdotes sur la vie de mobile, les déplacement outre-mer etc...tous est ravi......
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bacoco
3 étoiles
3 étoiles


Nombre de messages : 768
Age : 70
Localisation : Le Val d'AJOL 88340
Emploi : retraité Gendarmerie
Date d'inscription : 22/07/2010

MessageSujet: Re: anecdotes...   Dim 21 Nov 2010 - 10:01

avec cet hiver qui s'installe, je me souviens de se service de garde à Souston, chez feu le président Mitterrand....je me souviens particulièrement de ce déplacement en plein hiver...les Landes ne sont pas la Sibérie soit, mais il y fait froid quand même....demandez à ceux qui ont passés des nuits dans les bois autour de Latché....des nuits glaciales, dans le brouillard givrant ou l'on ne voyait pas à 10 mètres...pas question de tenue réglementaire, chacun s'isolait du mieux que possible des rigeurs hivernales...nous n'avions pas encore de tenue bien adaptées, malgré l'apparition de parka fourrée non réglementaire, qu'un marchand venait nous vendre au cantonnement...il a fait fortune le bougre....avant de partir pour rejoindre son poste et sa "guitoune" dans les bois, les gars s'équipaient des pieds à la tête...survêtement sous les habits, échappe, bonnet, gants fourrés, bref tout ce qui pouvait vous préserver du froid....une bonne boisson chaude avant le départ...puis ils disparaissaient dans les bois en discutant rejoindre leur poste.....deux heures de faction c'était long... deux heures a taper des pieds, car les randgers n'ont jamais été l'idéal pour garder les pieds au chaud....Les gradés à tour de rôle effectuaient des rondes, non pas pour pièger les factionnaires, mais pour leur apporter avec une thermo un café bien chaud...il fallait quand même être prudent et annoncer sa venue, certains plus peureux que d'autres, manoeuvraient la culasse de l'arme rapidement...bien souvent les gars n'étaient pas dans la guérite, mais quelques mêtres à côté, bien planqué dans les fougères ou derrière un gros pin....le téléphone "arabe" marchait très bien, pour annoncer le passage d'un gradé, il suffisait d'appuyer trois coups brefs sur le bouton d'appel du poste radio...ou de faire des appels de lampe torche....nous nous efforcions de rester un peu avec les gendarmes en faction, en discutant de chose et d'autres...celà faisait passer quelques minutes et en rassurait certains pas très a l'aise au fond des bois....il y en avait toujours qui essayaient de nous retenir en abordant des sujets dont ils savaient qu'ils nous passionnaient....les ombres, le brouillard, les divers bruits de la forêt inquiétaient certains...une biche ou un sanglier, une branche qui tombe, un coup de vent qui fait tomber les glands, amènent certains à avoir les nerfs à fleur de peau...vallait mieux anoncer son arrivée....la relève effectuée ils rentraient rapidement au cantonnement, il fallait quelques minutes pour se réchauffer, et encore moins pour s'endormir dans la chambrée surchauffée.....une odeur particulière en sortait, odeur de chaussette et de café.....dormir vite et bien, car dans 4 heures il fallait retourner à la garde......
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bacoco
3 étoiles
3 étoiles


Nombre de messages : 768
Age : 70
Localisation : Le Val d'AJOL 88340
Emploi : retraité Gendarmerie
Date d'inscription : 22/07/2010

MessageSujet: Re: anecdotes...   Dim 21 Nov 2010 - 10:21

Restons dans les services hivernaux qui ont été pour la plupart pénibles....comme celui qui consistait à passer 24 heures au pied du relais TV de Coti-Chivari en Corse du Sud.....placé comme il se doit au sommet d'une montagne le relais TV devait être gardé en permanence de peur de voir les plastiqueurs locaux priver l'ile de retransmissions....le périmètre du relais était grillagé, éclairé en premancne et cerné d'un réseau électrifié....mais il fallait quand même un groupe de gendarmeset un gradé en permanence sur le site....nous disposition d'un petit local situé dans la bâtisse en dur qui abritait les installations...un poste de surveillance se tenait sur le toit de ce bâtiment près de l'immense pylône....ce sommet Corse de Coti-Chivari était balayé par des vents violents et nous étions très souvent pris dans les nuages...l'hiver il y régnait un froid polaire...aucun vêtement ne pouvait arrêter ce vent glacial et transpersant..... les factions sur le toit étaient très pénible...en plus du froid il y avait la violence du vent, parfois se tenir en position debout était impossible...heureusement un petit recoin permettait d'être un peu à l'abri....un gendarme astucieux avait découvert un emballage carton ayant contenu une grande armoiremétallique,il l'emmena sur le toit et s'en servi de guérite....s'il était relativement à l'abri du vent, il se retrouva plusieurs fois renverser et roulerau sol au point de risquer de chuter du toit....immédiatement j'ai interdit l'usage de ce carton.....il n'y avait pas que les éléments pour nous perturber, la présence de projecteurs puissants nous faisait mal aux yeux et à la tête.....le gendarme en faction disposait d'un projecteur orientable...pas très utile quand nous passions nos 24 heures dans les nuages.....un autre groupe de notre unité gardait aussi un autre relais TV celui de "La Punta".....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bacoco
3 étoiles
3 étoiles


Nombre de messages : 768
Age : 70
Localisation : Le Val d'AJOL 88340
Emploi : retraité Gendarmerie
Date d'inscription : 22/07/2010

MessageSujet: Re: anecdotes...   Dim 21 Nov 2010 - 10:39

Retour vers la chaleur et des lieux plus cléments....à Mayotte la Gendarmerie avait une équipe de football...j'en faisait partie et j'occupais le poste de gardien de but...nous disputions le championnat "Corpo" en nous rencontrions les équipes locales et des diverses administrations...la Légion étrangère avait aussi son équipe....nous avions droit à 3 renforts hors gendarmerie et non vétéran....pour disputer un match, il nous fallait l'autorisation du commandement car ils avaient lieux le vendredi après midi...quelques fois nous avions la chance de disputer une rencontre en nocturne sur le terrain du chef lieu , à condition qu'il n'y ai pas trop d'ampoules manquantes sur les pylônes....les terrains de foot étaient particuliers....soit il y avait de hautes herbes, soit il n'y en avait pas,.... souvent le terrain de foot servait de prairie pour y faire paitre les vaches et les chèvres....avant la rencontre il fallait chasser le bétail et surtout ramasser les nombreuses bouses qui jonchaient le sol....le sol était dans bien des cas nu et poussièreux, lors d'un match il nous est arrivé d'arrêter la rencontre, les joueurs ne se voyaient plus....pour les gardiens de but il fallait un certains courage pour plonger tant la terre était dure...si par malheureux il avait un orage, le terrain se transformait bien vite en marécage......notre équipe se tenait dans les sommets du classement, notre plus solide adversaire était l'équipe de la Légion....un jour, nous rencontrons une des meilleurs équipes locales sur le grand terrain de Mamoudzou....il y a beaucoup de spectateurs et pour une fois mon épouse accompagnée d'une amie vient assister à la rencontre.....je ne sais pas si c'est sa présence qui à agit mais je me suis ramassé "trois pions" en 10 mn....la honte de ma vie...depuis je lui ai interdit de venir me voir sur un stade.....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bacoco
3 étoiles
3 étoiles


Nombre de messages : 768
Age : 70
Localisation : Le Val d'AJOL 88340
Emploi : retraité Gendarmerie
Date d'inscription : 22/07/2010

MessageSujet: Re: anecdotes...   Dim 21 Nov 2010 - 10:59

A la Martinique, notre peloton est désigné pour aller en service d'ordre du côté du Cub Mec ou doit se dérouler un grand concert d'un groupe local très connu....la direction du Club Med à peur des débordements et de voir les spectateurs envahirent les lieux ou de nombreux vacanciers résident..de plus il y a beaucoup de matériel et la craine de vols est grandes....donc nous allons préserver les lieux.....arrivé en avance de façon a repèrer les lieux et d'effectuer des reconnaissances, nous décidons avec l'autorisation du directeur de nous installer à l'intérieur de l'enceinte du Club....dehors il y a foule, le concert commence en nous nous patrouillons dans le Club....naturellement un conctat est vite pris avec la population désignée ici de "gentil membre", les gendarmes s'égaillent bien vite disparaissent dans les cases ou sont accaparés par des vacanciers, "venez boire un verre avec vous"....en quelques minutes le peloton est absorbés , dissous, évaporé par cette faune, ou les jolies femmes sont avenantes et provocatrices..... notre adjudant chef cherchait ses 'hommes" partout, il ne lui restait que son chauffeur -radio.....une fois le concert fini et les spectateurs partis, notre commandant de Peloton parti à la recherche des ses hommes...mais ou est donc passé le 12 ème Peloton....enfin sur plusieurs coups de "deux tons" les gendarmes sont sortis des cases, ou des coins sombres, certains à moitié déshabillés, cheveux en bataille, d'autres la démarche hésitante et l'haleine de cow-boy...bref tout s'est bien passé et c'est le principal...avant notre départ le directeur nous remercia nous invita à prendre un verre...un de plus pour certains......le lendemain quelques gendarmes sont revenus sur les lieux...certainement pour achever le travail commencé....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bacoco
3 étoiles
3 étoiles


Nombre de messages : 768
Age : 70
Localisation : Le Val d'AJOL 88340
Emploi : retraité Gendarmerie
Date d'inscription : 22/07/2010

MessageSujet: Re: anecdotes...   Mar 23 Nov 2010 - 9:30

En renfort estival à Sainte-Marie dans l'île de Ré comme souvent en début d'après midi, je suis amené a aller faire la régulation a un carrefour situé sur la route principale...en effet c'est l'heure pour les nombreux vacanciers d'aller à la plage....en pleine 'gagna" il faut jouer des bras et du sifflet....je maitrise mon sujet c'est que je suis rôdé à ce genre d'exercice...coup de bourre, des files de plusieurs centaines de mètres s'étallent sur les axes....derrière moi de nombreux véhicules attendent mon autorisation de passer.... c'est alors qu'une voiture me passe sous le bras...cette automobile à remontée toute la file et a passée le carrefour comme l'aurait fait un véhicule prioritaire....surpris sans un premier temps, je porte le sifflet à ma bouche réservant à cet automobiliste pressé une sévère engueulade et une prune de derrière les fagots.... au moment de souffler dans le sifflet, je remarque sur la lunette arrière du véhicule deux gosses qui me font de grands signes... un flasch..tout va vite , je reconnais mes mômes et ma voiture....ma voiture stoppe un peu plus loin, je me précipite...mon épouse au volant, les gamins à l'arrière avec les affaires de plage...papa..papa....je passe une "avoinée" à mon épouse car elle doit comme les autres respecter le code de la route et s'arrêter quand un gendarme régle la circulation...pour toute réponse, elle me dit...ben ! tu ne vas tout de même pas nous arrêter, ce n'est pas la peine d'avoir un mari gendarme et faire la queue comme tout le monde....pendant se temps, le carrefour se bouche..et il me faut redoubler l'emploi de coups de sifflet et de gesticulations pour fluidifier l'axe.....quand à la famille elle a passé une bonne après midi à la plage....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: anecdotes...   

Revenir en haut Aller en bas
 
anecdotes...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 10 sur 12Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 9, 10, 11, 12  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gendarmes Et Citoyens :: Forums spécifiques (GM / GR / CSTAGN / GAV / Personnels Civils Gie / Réservistes) :: Forum spécial Retraités-
Sauter vers: