Gendarmes Et Citoyens

Créé le 1er avril 2007
 
AccueilPortailCarteQui est quoi ?CalendrierFAQRechercherMembresGroupesConnexionS'enregistrerMentions légalesLiens

Partagez | 
 

 anecdotes...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 7, 8, 9, 10, 11, 12  Suivant
AuteurMessage
bacoco
3 étoiles
3 étoiles


Nombre de messages : 768
Age : 70
Localisation : Le Val d'AJOL 88340
Emploi : retraité Gendarmerie
Date d'inscription : 22/07/2010

MessageSujet: anecdotes...   Lun 26 Juil 2010 - 14:53

Rappel du premier message :

bonjour...si le retraité n'est plus bon à grand chose dans les débats actuels du fait de l'évolution permanente de la Gendarmerie , des textes et des mentalités...ils nous reste notre vécu et toutes les situations drôles qui nous est arrivés de vivre ou voir dans notre carrière....au moins un gendarme à une histoire croustillante ou étonnante à raconter.... moi par exemple, j'ai assisté à une séance de vomissements de madame Giscard d'estaing (Anémone) lors d'une excurssion sur la route de la trace en Martinique....malade en voiture la p'tite dame....nous ,en escorte nous avons pu constater que femme de président ou pas, les p'tits fours quand ils ne veulent pas passer...ils ne passent pas....et beurcccck ! raoul......le sens du vent et le choix savant de notre position nous ont éviter les odeurs de toasts aux crevettes accompagnés de don Pérignon....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

AuteurMessage
bacoco
3 étoiles
3 étoiles


Nombre de messages : 768
Age : 70
Localisation : Le Val d'AJOL 88340
Emploi : retraité Gendarmerie
Date d'inscription : 22/07/2010

MessageSujet: Re: anecdotes...   Dim 17 Oct 2010 - 12:32

ces longs déplacements, la longue solitude, des coups de cafards, çà cogite dans nos têtes....alors nous pensons...il n' a que celà à faire....imaginer...imaginer...

Imagination

Vous êtes, blonde, brune ou rousse
Et moi qui ne connait que la brousse
Je rêve d'une nuit d'amour avec vous,
Vous embrasser, vous dires les mots les plus doux.
Mon manque d'affection
Me fait perdre toute raison.
J e vous aime sans vous connaitre
Et mon imagination fait naitre
Des milliers de fantasmes un peu fous
Oh ! oui une seule nuit avec vous....



ben! oui çà commençait sérieusement à me travailler.....une descente sur Nouméa m'a fait le plus grand bien....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bacoco
3 étoiles
3 étoiles


Nombre de messages : 768
Age : 70
Localisation : Le Val d'AJOL 88340
Emploi : retraité Gendarmerie
Date d'inscription : 22/07/2010

MessageSujet: Re: anecdotes...   Dim 17 Oct 2010 - 12:46

pendant les factions, qu'est ce que l'on s'emmerde....

faction de nuit..

Oh! lèves-toi, c'est à toi
Poste 2, couvres-toi, il pleut.
Nuit noire, quel désespoir,
faction de nuit, quel ennui.
Deux heures à passer,
A lutter contre le sommeil,
Le toit est perçé,
les sacs de sable sont mouillés
Pas moyen de s'appuyer.
Deux heures c'est long
Seul sans compagnon,
Et personne à qui parler,
Ne voir que les barbelés
les vagues de moustiques déchainés
M'agressent en piqué,
Et les claques sur ma peau
Font tairent les crapauds.
Les papillons de nuit,
Volent sans bruit,
Mais se grillent aux projecteurs
Avec une drôle d'odeur.
Sous la tôle, deux margouillas
Ricanent la tête ne bas.
Encore une heure,
La nuit se meurt,
Le soleil va se lever
Et moi j'irai me coucher.
Oh ! lèves-toi, c'est à toi.
Bientôt la relève
J'entends le copain qui se lève
Poste 2, couvres-toi, il pleut.....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bacoco
3 étoiles
3 étoiles


Nombre de messages : 768
Age : 70
Localisation : Le Val d'AJOL 88340
Emploi : retraité Gendarmerie
Date d'inscription : 22/07/2010

MessageSujet: Re: anecdotes...   Dim 17 Oct 2010 - 12:56

Le bar "le Saint-Hubert à Nouméa était le point de rendez vous des moblos en goguette....

Le Saint-Hubert..

Oui! mon pote, nous irons bientôt au Saint-Hubert
En repos, draguer, boire un verre.
Nous choisirons une petite table ronde
Bien plaçée, de façon à voir tout le monde
Tu sais, celles sur le côté, près du balcon
Qui domine le trottoir et les piètons,
De là ont peut voir les filles passer
Et jeter un oeil dans leur décolleté.
Nous commanderons une bière de marque
Hélant le garçon pour que l'ont nous remarque.
Tu verras, des filles il y en aura
Des brunes, des blondes, des rousses.
Nous préparerons l'assaut comme au combat
en les regardant de haut en bas
Au premier sourire, il faudra vite agir, baratiner
Les inviter à diner, à danser
Mon pote, si tout va bien, chacun son destin
OK ! On se racontera tout demain....


NC 05/10/89
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivier08
1er flocon
1er flocon


Nombre de messages : 21
Date d'inscription : 13/04/2010

MessageSujet: Re: anecdotes...   Dim 17 Oct 2010 - 14:11

Une autre photo :

http://i26.servimg.com/u/f26/15/76/93/48/numari20.jpg
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivier08
1er flocon
1er flocon


Nombre de messages : 21
Date d'inscription : 13/04/2010

MessageSujet: Re: anecdotes...   Dim 17 Oct 2010 - 20:32

Qu'est ce qu'il y avait auprès des douches...les toilettes appelées les feuillets...
http://i26.servimg.com/u/f26/15/76/93/48/numari20.jpg
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivier08
1er flocon
1er flocon


Nombre de messages : 21
Date d'inscription : 13/04/2010

MessageSujet: Re: anecdotes...   Dim 17 Oct 2010 - 20:33

Excusez moi erreur sur la photo, je n'arrive pas à mettre la bonne!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bacoco
3 étoiles
3 étoiles


Nombre de messages : 768
Age : 70
Localisation : Le Val d'AJOL 88340
Emploi : retraité Gendarmerie
Date d'inscription : 22/07/2010

MessageSujet: Re: anecdotes...   Lun 18 Oct 2010 - 9:25

bonjour...en Calédonie nous avons eut l'occasion de rencontrer le Député local Jacques Lafleur....ce dernier possède dans le Nord de l'ile dun parc immense ou vivent plusieurs milliers de cerfs....connaissant nos problèmes de LOG il nous autorise a aller chercher quelques bêtes ....Nous prenons contact avec le responsable qui nous fixe un rendez vous pour l'opération....Le jour venu, nous nous rendons au parc...là nous attend le responsable est une demi douzaine d'hommes.... nous sommes quatre et nous nous répartisons dans les véhicules pik-up 4X4 un fusil à lunette nous est confié.....nous voiçi parti sur les pistes ...le terrain est vaste, au loin nous commençons à apercevoir des troupeaux de gibiers...le responsable nous dit de ne pas les tirer, ils sont encore trop jeunes, la c'est des femelles....ainsi au fil de notre progression nous rencontrons divers groupes de cerfs..... un petit groupe se dessine au sommet d'une colline...c'est bon vous pouvez tirer ceux là.....bien calé contre l'épaule en appui sur le toit du véhicule, le tir à la lunette est un jeu d'enfant...même le but à 300 m ..... nous tirons ainsi 6 beaux cerfs mâles que le personnel charge dans le véhicule réservé à cet effet....nous rejoignons la station ou les bêtes sont pendues sur une aire aménagée spécialement pour la dépouille des animaux....Les ouvriers sont des experts en dépeçage, ils manient le couteau avec une dextérité incroyable.... le temps de boire quelques bières, nos cerfs sont prèts...les carcasses sont envelopées dans de grands draps.....et nous voilà avec de la viande pour quelques temps.....merci Mr.Lafleur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivier08
1er flocon
1er flocon


Nombre de messages : 21
Date d'inscription : 13/04/2010

MessageSujet: Re: anecdotes...   Lun 18 Oct 2010 - 9:34

Bonjour Bacoco,

Te souviens tu de ça ?
http://i26.servimg.com/u/f26/15/76/93/48/numari24.jpg
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bacoco
3 étoiles
3 étoiles


Nombre de messages : 768
Age : 70
Localisation : Le Val d'AJOL 88340
Emploi : retraité Gendarmerie
Date d'inscription : 22/07/2010

MessageSujet: Re: anecdotes...   Lun 18 Oct 2010 - 9:47

Puisque je suis dans la rubrique animaux, je vous raconte ma première sortie plage à Mayotte.....nouvellement affecté, en célibataire et n'ayant pas encore de véhicule pour me déplacer...un gendarme Mahorais de la BT Mamoudzou m'invite à aller passer le dimanche à la plage avec sa famille et ses amis.....pas la peine d'apporter de nourriture, la famille se charge de tout...voilà une bonne occasion de gouter à la cuisine locale..... nous partons direction le Nord de l'ile nous sommes préparti dans plusieurs véhicules...une chose m'intrigue un peu...parmi les passagers d'une voiture se trouve un cabri.....je me dis tiens ils emmènent leur animal avec eux à la plage...pourquoi pas après tout, nous nous avons bien des chiens......arrivé sur place l'animal une corde au cou est attaché à un arbre....les hommes coupent du bois et allument un grand feu, les femmes s'affairent autour des casseroles, épluchent les légumes et trient le riz..... après une bonne baignade, je viens suivre la suite des événements....c'est alors que les hommes se saississent du cabri, lui lient les pattes, et l'égorge face à la Mecque.....je suis horrifié devant se spectacle....moi qui pensait que c'était un animal de compagnie..en fait c'est notre repas de midi.....la bête vidée de son sang et dépouillée est aussitôt débitée en morceaux...je suis inviter à participer au découpage de la bête.....je fais de mon mieux...il s'agit de faire des morceaux de 4 à 5 cm de côté...je prends soin d'éliminer la graisse qui entoure les morceaux...et jette celle-çi dans les fourrés....sacrilège, mon camarade va récupérer bien vite ces morceaux de graisse et les jettent dans la grosse marmitte avec les autres morceaux....certains possèdent encore de la peau et des poils....dire qu'il va falloir manger çà.....une fois terminé , les femmes mettent les casseroles et la marmitte sur le feu.....moi je vais me baigner, je ne supporte pas cette odeur de chèvre et de sang.....à mon retour je suis le seul à boire l'apéro, mon camarade musulman à pensé à moi en apportant à mon intention une bouteille de wisky....par la suite de verrai que hors la vue des siens il ne dédaignait pas venir gouter ce breuvage Ecossais.....le plus difficile restait à faire...manger du cabri..... la viande baignait dans un jus, bien gras, quelques morceaux de poils par ci par là, un morceaux de gras, il à fallu m'excecuter et avaler...en faux-cul j'ai dis à l'assemblée que je trouvais celà très bon...grosse erreur de ma part, une deuxième louche attérri dans mon assiette..... même avec le riz et les légumes c'était dur à passer.....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bacoco
3 étoiles
3 étoiles


Nombre de messages : 768
Age : 70
Localisation : Le Val d'AJOL 88340
Emploi : retraité Gendarmerie
Date d'inscription : 22/07/2010

MessageSujet: Re: anecdotes...   Lun 18 Oct 2010 - 9:55

bonjour...merci pour la photo des bus....un voyage à bord de ses engins ont s'en souviens toute sa vie...les conducteurs avaient du faire des stages dans une escadrille d'avions de chasse..... je me souviens du passage de certains ponts....du croisement d'autres véhicules et des passagers..... ne parlons pas de l'odeur comme l'aurait Chirac.... çà sentait le bétail, la brousse, les épices, le gasoil...... Up 1 j'ai fais la côte Est et Ouest dans se genre d'engin....on a pas tellement faim à l'arrivée.....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bacoco
3 étoiles
3 étoiles


Nombre de messages : 768
Age : 70
Localisation : Le Val d'AJOL 88340
Emploi : retraité Gendarmerie
Date d'inscription : 22/07/2010

MessageSujet: Re: anecdotes...   Lun 18 Oct 2010 - 11:43

Comme distraction après une journée de travail à Mayotte, avec quelques camarades nous nous retrouvions vite sur le port afin de jeter nos lignes pour une partie de pêche que nous espérions à chaque fois miraculeuse....nous avions vite adopté les astuces de la pêche locale et laissé de côté notre mode de pêche métropolitaine...en effet elle faisait bien rire nos compatriotes Mahorais.....et les retours bredouilles faisaient la risée de tout le monde...bien souvent à nos côté des gamins, avec un simple bout de fil ,un hameçon rouillé prenaient du poisson sous notre nez....au diable notre matériel sophistiqué, çà ne voulait pas mordre.....nous nous sommes promu étudiant auprès d'un vieux pêcheur qui nous a appris les bons moyens pour prendre du poisson.....a partir de ce moment, les prises n'étaient plus rares et les "casse-marmittes, les bec de canard, barracuda et les caranques, n'avaient qu'à bien se tenir....il y eut quelques fois de très belle prises... malheureusement notre fil de 12 kgs ne résistait pas aux gros poissons....moi j'appréciais tout particuliètement la pêche aux calamars, à Mayotte çà foisonnait, pour en prendre il fallait l'incontournable "turlutte" leurre artificiel, une sorte de petit poisson en bois peint sur le quel venait s'ajouter un grappin acéré, engin redoutable....dans une soirée 15 à vingt prises n'étaient pas rare....le calamars moyen pesait entre 200 et 300 grammes mais les plus gros spécimens pouvaient aller jusqu'à 3 kg....c'était du soprt pour les ramener....surtout il fallait faire attention aux jets d'encre de ces bestioles, les vêtements n'aimaient pas trop cette teinture.....mais quel régal , une bonne salade de calamar avec des pommes de terre avec un poil de piment...ou en sauce...les plus gros étaient réservé pour la confection des appats...en effet taillés en longues lanières, les gros prédateurs ne pouvaient y résister....tenir une belle carangue ou un barracuda au bout de la ligne, vous fait monter l'adrénaline vitesse grand V......un jour j'ai demandé à la soeur résident dans les Vosges de me faire parvenir quelques "turluttes", elle devait aller voir les marchands d'articles de pêche....rien qu'au mot "turlutte" tout le monde rigolait en effet dans cette région cet appat était totalement inconnu ....ce n'était plus la peine de lui demander de m'envoyer du matériel....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bacoco
3 étoiles
3 étoiles


Nombre de messages : 768
Age : 70
Localisation : Le Val d'AJOL 88340
Emploi : retraité Gendarmerie
Date d'inscription : 22/07/2010

MessageSujet: Re: anecdotes...   Lun 18 Oct 2010 - 12:03

Détaché pour quelques temps à Saint-Barthélémy avec un demi peloton...nous avions pour mission de tenir l'aéroport...en fait d'aéroport à l'époque, ce n'était qu'une piste sans bâtiment annexe sans bureau et sans tour de contrôle...tout le monde pouvait se poser sans problème....ce qui irritait fortement le préfet....qui décida de faire installer un poste de contrôle...pour se faire un Gendarme serait en faction toute la journée et contrôlerait les passagers débarquant sur l'ile....le trafic quotidien consistait à 3 ou quatre avions donc celui de la ligne régulière effectuée par un petit avion de douze places.... ceux qui connaissent cet aéroport savent que c'est périlleux d'y attérir...il faut frôler la montagne à quelques mètres du sol puis piquer à fond sur la piste...au bout la barrière de corail......comme aucune infrastructure n'existe il faut se débrouiller avec les moyens du bord.... la débrouille, pour le mobile ce n'est jamais un problème ....sous un arbre, une chaise longue, le gendarme y est allongé, Ray ban sur le nez, à portée de la main une glacière (palmolive pour ceux qui ont connu cette époque que les moins de vingt ans ne peuvent pas connaitre) remplie de boissons fraiche...un poste radio, sur une vieille table d'écolier comprenant un banc attenant au plateau de la table, et un trou pour l'encrier, sont disponible un cahier et un stylo .... maintenant il faut attendre le client.....un petit avion arrive, surprise des passagers et du pilote, papiers SVP, passeport, but de la visite, durée etc........nous notons les renseignements.....l'avion reparti, nous reprenons la position du "chouffeur" couché...sieste , lecture ou écouter de la musique chacun fait ce qu'il veut....depuis l'aéroport à bien changé....et c'est bien dommage....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivier08
1er flocon
1er flocon


Nombre de messages : 21
Date d'inscription : 13/04/2010

MessageSujet: Re: anecdotes...   Lun 18 Oct 2010 - 13:29

Encore une petite photo. Là c'était une journée de travail à Lifou :
http://i26.servimg.com/u/f26/15/76/93/48/lifou_10.jpg
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bacoco
3 étoiles
3 étoiles


Nombre de messages : 768
Age : 70
Localisation : Le Val d'AJOL 88340
Emploi : retraité Gendarmerie
Date d'inscription : 22/07/2010

MessageSujet: Re: anecdotes...   Mar 19 Oct 2010 - 9:59

A Lifou j'ai eut l'honneur d'être invité à un mariage dans une tribu de l'ile....une matinée entière de palabres assis sur des nattes, remise des cadeaux et des coutumes....pendant ce temps une vingtaines de cuisinières s'affairaient autour des feux pour l'inévitable "bougnat", des montagnes de tarots, ignames, patates douces, maniocs, etc..... quelques cochons et volailles y avaient laissés la vie....la fête réunisait plus de 250 personnes....naturellement il y a eut des chants et des danses , puis le repas...bien arrosé, le soir nous étions dans un triste état....quand ils font la fête les kanaks...ils ne font pas semblant.....nous en avons été pour un mal de crâne carabiné, nous n'avons plus touché la bouteille carrée pendant les trois jours qui ont suivis......
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivier08
1er flocon
1er flocon


Nombre de messages : 21
Date d'inscription : 13/04/2010

MessageSujet: Re: anecdotes...   Mar 19 Oct 2010 - 10:08

Bonjour Bacoco, bonjour à tous,

Pour en revenir à La Foa, te souviens-tu de ce qu'il y avait derrière les douches ?
http://i26.servimg.com/u/f26/15/76/93/48/numari25.jpg
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bacoco
3 étoiles
3 étoiles


Nombre de messages : 768
Age : 70
Localisation : Le Val d'AJOL 88340
Emploi : retraité Gendarmerie
Date d'inscription : 22/07/2010

MessageSujet: Re: anecdotes...   Mar 19 Oct 2010 - 11:37

bonjour...en effet....dire que nos enfants ne connaitrons jamais se bonheur d'être le cul au dessus d'une feuillée....à cette époque l'exces de gaz ou la gastro s'entendait de loin....ne parlons pas des odeurs,et des mouches.....et dire que de nos jours il y en a qui font la gueule quand ils n'ont pas leur petit confort......
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivier08
1er flocon
1er flocon


Nombre de messages : 21
Date d'inscription : 13/04/2010

MessageSujet: Re: anecdotes...   Mar 19 Oct 2010 - 11:45

Et que dire quand il fallait y aller le soir à la lampe torche avec les hordes de moustiques qui descendaient en piqué... il y avait bien les deux WC près de la piscine, mais il fallait être patient, les places étaient chères...ou il fallait se lever tôt. En cas d'urgence, il n'y avait que les feuillés...quel bonheur...!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bacoco
3 étoiles
3 étoiles


Nombre de messages : 768
Age : 70
Localisation : Le Val d'AJOL 88340
Emploi : retraité Gendarmerie
Date d'inscription : 22/07/2010

MessageSujet: Re: anecdotes...   Mar 19 Oct 2010 - 11:50

bonjour...tiens pour en revenir à l'actualité...nous aurions du manifester pour avoir des chiottes décentes....la grève du "colombain"...un escadron qui se prive de chier pendant trois jours.....et qui va se soulager sur la nationale afin d'emmerder les autres......
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bacoco
3 étoiles
3 étoiles


Nombre de messages : 768
Age : 70
Localisation : Le Val d'AJOL 88340
Emploi : retraité Gendarmerie
Date d'inscription : 22/07/2010

MessageSujet: Re: anecdotes...   Mar 19 Oct 2010 - 12:06

Un jour dans un de mes escadrons, je suis intrigué par deux camarades qui brûlent à l'incinérateur un tas de vieux papiers..Ces derniers ficelés en liasses sont expédiés dans les flammes...Ma curiosité m'amène a me renseigner sur le genre de documents ainsi voués à la destruction...Les deux gendarmes me disent qu'il s'agit de relicats d'archives qui se trouvent au grenier et qui n'a pas été incinérées comme la date le prévoyait.....Je me lance dans une rapide inspection des documents....la grande partie est datée des années 40 à 1956...je sent venir en moi la découverte de documents intéressant....en effet si la majorité des papiers n'ont pas ou très peu d'importance d'autres attirent mon attention...discretement je les soustrais au foyer, je les examinerai plutard.....oh ! bien entendu aucun secret d'état ou information pouvoir faire sauter le gouvernement.... simplement des documents d'époque....questionde rappeller certaines choses ou situations de l'époque.....je vous ferai bientôt état de ces documents et les commentaires qui en découlerons.....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Christi@n
3 étoiles
3 étoiles
avatar

Nombre de messages : 1018
Age : 48
Localisation : Midi-Pyrénées
Date d'inscription : 15/11/2009

MessageSujet: Re: anecdotes...   Mar 19 Oct 2010 - 12:15

bacoco a écrit:
.../....simplement des documents d'époque....questionde rappeller certaines choses ou situations de l'époque.....je vous ferai bientôt état de ces documents et les commentaires qui en découlerons.....
J'attends avec impatience de découvrir tout ça, j'adore en fait
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bacoco
3 étoiles
3 étoiles


Nombre de messages : 768
Age : 70
Localisation : Le Val d'AJOL 88340
Emploi : retraité Gendarmerie
Date d'inscription : 22/07/2010

MessageSujet: Re: anecdotes...   Mar 19 Oct 2010 - 12:27

Toujours à Mayotte...un dimanche mon épouse et moi allons passer notre journée sur une plage tranquille du Nord de l'ile....nous installons comme d'habitude notre table pliante, chaises, parasol , barbecue etc..... nous disposons de 400 m de plage pour pour tout seul....juste avant l'apéro, plusieurs véhicules arrivent, dont une camionette chargée d'un zébu..... à une trentaine de mètre de notre endroit, la demi-douzaine de personnes des hommes, font descendre le boeuf, lui lient les pattes et le couche sur le flanc... discutions ou prièresje ne sais pas...., d'autres personnes arrivent, un individu se muni d'un grand couteau, l'aiguise brièvement...un aide s'empare de la peau se trouvant sous la gorge de l'animal, la roule comme on le ferait d'une serviette...puis l'animal est égorgé.....je suis présent avec mon camescope et filme toute la scène....la pauvre bête expluse bruyament l'air qui lui reste tout en perdant à flot son sang....scène horrible pour nous métropolitain.....l'agonie de cette pauvre bête dure un bon quart d'heure les contractions se font de plus en plus espacées.....et arrive le moment du dépeçage...la valse des couteaux est en route, le zébu est découpé très rapidement...les morceaux sont distribués en fonction d'un certain ordre hiérarchique et chacun part de son côté avec son morceaux de barbaque ..... cette scène ne nous à pas ouvert l'appétit malgré le doublement des doses d'apéro....plusieurs personnes, chacunes de leur côté, dans leur petit coin, allume un petit feu, quand ce dernier est bien vif, la personne à l'aide d'un pique improvisé fait d'une nervure de feuille de cocotier, fait frire le morceau de viande qui lui a été attribué...., et l'englouti.... de puis ce jour, je regarde différement mes merguez, saucisses et brochettes.....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bacoco
3 étoiles
3 étoiles


Nombre de messages : 768
Age : 70
Localisation : Le Val d'AJOL 88340
Emploi : retraité Gendarmerie
Date d'inscription : 22/07/2010

MessageSujet: Re: anecdotes...   Mar 19 Oct 2010 - 12:52

Comme j'en parlé, après le boulot à Mayotte, je me précipitait vers le quai pour une partie de pêche...sur les lieux il y avait souvent quelques gamins qui nous réclamaient, fil, hameçons, ou même quelques pièces de monnaie....comme refuser a ces gamins...tous les soirs c'était le même sénario...bacoco, donnes-moi des hameçons...."mais je t'en ai donné une demi-douzaine hier...ou sont-ils....pas de réponse précise..pour noyer le poisson ce sont des champions.....un jour ou j'étais de repos, un gamin plus dégourdi que les autres qui m'avait "à la bonne" vien encore me demander quelques matériels de pêche.... c'est alors que je lui demande pourquoi il est ici sur le quai alors qu'il devrait être à l'école.... le mône gèné, baisse les yeux et me dit..ben ! Bacoco j'irai bien à l'école, mais je n'ai pas de chaussures et les autres se moquent de moi..... bon ! d'accord c'est une raison..je vais voir ce que je peux faire, tu chausses du combien........rentré à la maison j'en informe mon épouse, qui sans hésitation me dis, va vite au magasin acheter une paire de chaussure pour ce gamin....le lendemain je retrouve le môme sur le port et lui donne les chaussures, de belles chaussures de sport "imitation addidas" le gamin est ravi..et emporte son précieux trésor....je me sens l'âme d'un sauveur de l'humanité, une auréole apparaitt au dessus de ma tête..j'ai fais une bonne action,... seigneur Dieu notez çà sur mon livret...çà peut servir .... les jours suivant ,pas de gamin à la pêche..je me dis , c'est bien il est enfin à l'école....la semaine suivante par un pur hasard je retrouve le garçon, qui honteux tente d'échapper à mon regard...je le rejoins, il baisse les yeux, prend son air de chien battu..et le voyant de nouveau pied nu lui demande ou son passé les chaussures que je lui ai donné.... ben ! Bacoco..je les ai vendu.....Tout d'un seul coup j'ai eut le sentiment de m'être fait enfilé jusqu'au trognon.... et par un gamin....je n'ai pas pu me mettre en colère contre se gosse, mais je l'était contre moi pour avoir été aussi naïf........
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bacoco
3 étoiles
3 étoiles


Nombre de messages : 768
Age : 70
Localisation : Le Val d'AJOL 88340
Emploi : retraité Gendarmerie
Date d'inscription : 22/07/2010

MessageSujet: Re: anecdotes...   Mer 20 Oct 2010 - 9:26

Comme promis ,je vous communique les divers documents que j'ai réussi à sauver des flammes....

voici une demande rédigée en 1949 concernant l'utilisation d'une bicyclette et ayant pour objet la demande d'indemnité d'entretien et de réparation qui va avec.....

Référence : décret N°48250 du 12/02/1948 et instruction n°16498/gend.A.F. DU 5/5/48 Mémorial page 150...

J'ai l'honneur de demander l'autorisation d'utiliser ma bicyclette personnelle dans le service. Cette autorisation m'ouvrira le droit à l'indemnité d'entretien et de réparation de bicyclette. Ma bicyclette est en état de bon fonctionnement et je sais l'utiliser.

ce que j'aime bien c'est le fait de mentionner "je sais l'utiliser" en effet quoi faire d'un vélo si on ne sait pas monter dessus....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bacoco
3 étoiles
3 étoiles


Nombre de messages : 768
Age : 70
Localisation : Le Val d'AJOL 88340
Emploi : retraité Gendarmerie
Date d'inscription : 22/07/2010

MessageSujet: Re: anecdotes...   Mer 20 Oct 2010 - 9:33

Certificat

Le directeur départemental des anciens combattants et victimes de guerre (du département de...) certifie d'après les documents que possède son service que :
Monsieur, D....Alphonse né le...... a été arrêté le 3 mai 1944 et déporté en allemagne du 23 mai 1944 au 13 juin 1945
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bacoco
3 étoiles
3 étoiles


Nombre de messages : 768
Age : 70
Localisation : Le Val d'AJOL 88340
Emploi : retraité Gendarmerie
Date d'inscription : 22/07/2010

MessageSujet: Re: anecdotes...   Mer 20 Oct 2010 - 9:41

Une note du 01 septembre 1944 émanant de l'état major des FFI d'Auvergne

Note pour les départements et les colonnes rapides

A partir du premier septembre 1944, les gradés et volontaires des FFI d'Auvergne percevront une ration régulière de 10 paquets de cigarettes ou 5 paquets de tabac par mois.

Il est formellement interdit, dès réception du présent ordre de procéder à des réquisitions dans les manufactures ,des entrepôts ou des recettes buralistes....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bacoco
3 étoiles
3 étoiles


Nombre de messages : 768
Age : 70
Localisation : Le Val d'AJOL 88340
Emploi : retraité Gendarmerie
Date d'inscription : 22/07/2010

MessageSujet: Re: anecdotes...   Mer 20 Oct 2010 - 9:50

Vichy le 27 juin 1942 - Fiche de Renseignements questions : la question posée a été de savoir si les officiers qui ont conservé leur logement en zône occupée peuvent récupérer leur sabre et par quel moyen.

Réponse : Les officiers allant en permission en zône occupée peuvent au retour ramener leur sabre, soit dans les trains de permissionnaires soit dans les trains commerciaux s'ils sont titulaires de laissez passer individuel.

Pour ceux d'entre eux qui ne peuvent, pour différentes raisons, se rendre en zône occupée, il est précisé que les sabres peuvent être ramenés en zône libre soit par un camarade allant en permission soit par colis postal. Dans ce dernier cas, il est recommandé de faire établir un emballage très soigné....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
katatonia57
PPM, Référent, Conseiller
PPM, Référent, Conseiller
avatar

Nombre de messages : 1070
Age : 43
Localisation : Chateau-Salins (57) - Pas de commerces, pas de loisirs, pas d'emmerdes
Emploi : CB à l'insu de son plein gré
Date d'inscription : 29/09/2007

MessageSujet: Re: anecdotes...   Mer 20 Oct 2010 - 12:08

Tu n'as pas moyen de scanner certains de ces documents ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bacoco
3 étoiles
3 étoiles


Nombre de messages : 768
Age : 70
Localisation : Le Val d'AJOL 88340
Emploi : retraité Gendarmerie
Date d'inscription : 22/07/2010

MessageSujet: Re: anecdotes...   Mer 20 Oct 2010 - 12:23

bonjour...oui je vais vous satisfaire...un peu de patience que diable.....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bacoco
3 étoiles
3 étoiles


Nombre de messages : 768
Age : 70
Localisation : Le Val d'AJOL 88340
Emploi : retraité Gendarmerie
Date d'inscription : 22/07/2010

MessageSujet: Re: anecdotes...   Ven 22 Oct 2010 - 7:54

bonjour...je me souviens des années 80, il y avait pas mal de célibataires dans les escadrons, il fallait du sang neuf....ils n'étaient pas à plaindre, logés gratos, nourriture prise au mess, bref la solde et les frais de déplacement n'étaient guère entammés . Comme les déplacement se suivaient à un rhyme régulier, entrecoupés de déplacement OM , les jeunes avec de l'argent...les divers concessionnaires automobiles le savaient et à chaque retour d'OM ils étaient là pour présenter leurs nouveaux modèles en insistant sur les modèles sportif...c'était l'époque des GTI Peugeot, et surtout des WVGolf GTI, les célibataires de cette époque ne roulaient qu'en GTI, les plus économes arrivaient à se payer des Alpine A;310 ou des Renault 5 turbo 2...le Capitaine et les gradés faisaient la gueule avec leur bagnole de 8 ans d'âge.....après cette mode des GTI qui couta bien des vies.... aucune unité, n'a pas à échappée aux nombreuses morts accidentelles de jeune gendarme tué au volant de ces bolides.... certains n'avaient le permis que depuis peu... puis est venu la folie des grosses motos puissantes....même effets et même résultats.....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bacoco
3 étoiles
3 étoiles


Nombre de messages : 768
Age : 70
Localisation : Le Val d'AJOL 88340
Emploi : retraité Gendarmerie
Date d'inscription : 22/07/2010

MessageSujet: Re: anecdotes...   Mar 2 Nov 2010 - 9:20

bonjour a tous....me revoilà..... j'ai passé quelques vacances en Bretagne, je suis fin prèt pour la suite de mes souvenirs......
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: anecdotes...   

Revenir en haut Aller en bas
 
anecdotes...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 8 sur 12Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 7, 8, 9, 10, 11, 12  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gendarmes Et Citoyens :: Forums spécifiques (GM / GR / CSTAGN / GAV / Personnels Civils Gie / Réservistes) :: Forum spécial Retraités-
Sauter vers: