Gendarmes Et Citoyens

Créé le 1er avril 2007
 
AccueilPortailCarteQui est quoi ?CalendrierFAQRechercherMembresGroupesConnexionS'enregistrerMentions légalesLiens

Partagez | 
 

 anecdotes...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 5, 6, 7 ... 10, 11, 12  Suivant
AuteurMessage
bacoco
3 étoiles
3 étoiles


Nombre de messages : 768
Age : 70
Localisation : Le Val d'AJOL 88340
Emploi : retraité Gendarmerie
Date d'inscription : 22/07/2010

MessageSujet: anecdotes...   Lun 26 Juil 2010 - 14:53

Rappel du premier message :

bonjour...si le retraité n'est plus bon à grand chose dans les débats actuels du fait de l'évolution permanente de la Gendarmerie , des textes et des mentalités...ils nous reste notre vécu et toutes les situations drôles qui nous est arrivés de vivre ou voir dans notre carrière....au moins un gendarme à une histoire croustillante ou étonnante à raconter.... moi par exemple, j'ai assisté à une séance de vomissements de madame Giscard d'estaing (Anémone) lors d'une excurssion sur la route de la trace en Martinique....malade en voiture la p'tite dame....nous ,en escorte nous avons pu constater que femme de président ou pas, les p'tits fours quand ils ne veulent pas passer...ils ne passent pas....et beurcccck ! raoul......le sens du vent et le choix savant de notre position nous ont éviter les odeurs de toasts aux crevettes accompagnés de don Pérignon....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

AuteurMessage
bacoco
3 étoiles
3 étoiles


Nombre de messages : 768
Age : 70
Localisation : Le Val d'AJOL 88340
Emploi : retraité Gendarmerie
Date d'inscription : 22/07/2010

MessageSujet: de retour au bercail...   Mar 5 Oct 2010 - 8:57

bonjour à tous...me voici de retour au bercail....il fait bon de retrouver les montagnes et les sapins.....alors je vais continuer mes p'tites histoires .......

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bacoco
3 étoiles
3 étoiles


Nombre de messages : 768
Age : 70
Localisation : Le Val d'AJOL 88340
Emploi : retraité Gendarmerie
Date d'inscription : 22/07/2010

MessageSujet: Re: anecdotes...   Mar 5 Oct 2010 - 9:12

je suis passé dernièrement à mon ancien escadron de Lodève, question de respirer un bon coup l'air de la caserne et de faire un petit pélérinage...malheureusement à part le gendarme du poste du police, elle était déserte, l'unité était en indispo.....de toute façon il ne reste que deux ou trois gendarmes de ma connaissance....j'aurais bien aimé leur serrer la louche...bref....

En allant faire un tour en ville, ça m'a fait penser à ce capitaine, qui , outré de contater que la plupart des habitants de la ville ne savaient pas qu'elle abritait à son sein un escadron de GM.... personne ne nous invitait aux diverses manifestations sportives ou culturelles...il faut dire que nous nétions pas souvent là.... seules les familles avaient un contact aves les commerçants....."J'en ai mare de voir les habitants ignorer notre présence...disait notre "pitaine" alors ça va changer...à partir d'aujourd'hui, tous les départs et retours de l'unité se fera au deux tons....je veux que nous traversions la ville au deux tons quelques soit l'heure ils verrons que nous existons et que nous travaillons....et c'est avec un réel plaisir qu'à partir de ce moment nous traversions l'agglomération à coups de trompes et de klaxons.....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: anecdotes...   Mar 5 Oct 2010 - 10:05

Salut baboco ,
J'espère que tu t'es ressourcé pendant tes vacances et que tu vas nous revenir en forme après ces bains de jouvences.
Pour rebondir sur l'affaire de ton pitaine de Lodève, il lui suffisait peut être de prendre des contacts réguliers avec le Maire et autres autorités locales et faire participer son escadron à la vie de la commune non? Enfin je dis peut être une connerie, mais les gens ne sont pas idiots et ils ne devaient pas ignorer la présence de cette unité, mais simplement ils vivaient en autarcie et peut être que la hiérarchie préférait que leurs hommes évitent de s'acoquiner avec le civil du coin.
Revenir en haut Aller en bas
bacoco
3 étoiles
3 étoiles


Nombre de messages : 768
Age : 70
Localisation : Le Val d'AJOL 88340
Emploi : retraité Gendarmerie
Date d'inscription : 22/07/2010

MessageSujet: Re: anecdotes...   Mer 6 Oct 2010 - 8:45

bonjour, oui ce nest pas toujours facile, avec plus de 240 jours de déplacement par an, les indispos, les permes...les civils ne peuvent guère compter sur nous pour participer aux diverses manifestations....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bacoco
3 étoiles
3 étoiles


Nombre de messages : 768
Age : 70
Localisation : Le Val d'AJOL 88340
Emploi : retraité Gendarmerie
Date d'inscription : 22/07/2010

MessageSujet: Re: anecdotes...   Mer 6 Oct 2010 - 9:08

bonjour...après un séjour outre mer, il faut bien entendu ,avant de rejoindre la métropole vendre une partie de notre matériel et surtout notre véhicule....un véhicule généralement acheté d'occasion à l'arrivée ... véhicule que vous à cédé bien entendu un collègue qui termine son séjour...une formidable occasion, qui vous fera vos trois sans sans problème.......vous croyez faire une bonne affaire, que nenni, vous avez hérité d'une source d'emmerdes.......en effet en outre mer vous vous découvrez des talents de carrossier- peintre - bricoleur et roi du camouflage..... le but refiler à bon prix la bagnole qui vous à servi à vous ballader, à aller à la plage à la pêche et qui présente une carrosserie ressemblant à la dentelle , au moteur suintant, fumant et poussif....pour ce faire quelques semaines avant votre départ il faut remettre en état votre auto....lui redonner un coup de jeunesse...pour ce faire les trous de la carrosserie seront bouchés à l'aide de papier journal bien serré en boule et enfoncé de force dans les vides...une bonne louche de "stratofer" viendra couvrire le tout...une fois durci, une couche de mastic viendra finir ce savant camouflage....ponçage, puis peinture.....surtout ne pas effectuer ces opérations trop tôt, car le risque de voir réapparaitre la rouille vous guette.....ne parlons pas des divers trucs pour colmater les fuites de toutes sortes, ou pour atténuer les bruits inquiétants.....en outre mer le gendarme est passé maitre du bidoullage..... une peinture neuve vient paufiner votre travail, les jantes sont repeintes, les plastiques teintés.... voilà votre superbe auto qui va faire le bonheur d'un nouvel arrivant.....nouveau propriétaire qui aura la désagréable surprise quelques semaines plus tard après votre départ de voir de gros morceaux de carrosserie se détacher lors des passages dans les nombreux nids de poule.... a cette époque le contrôle technique n'exitait pas heureusement (pour le revendeur) .... je me souviens d' un gendarme qui à échappé de peu a un tas de problèmes, il avait pour renforcer la caisse de sa deux chevaux, introduit sous la voiture des barres de fer...malheureusement plusieurs jours après la dedeuche s'est pliée en deux.... le propriètaire , fiston d'une personnalité locale, voulait porter plainte...un arrangement difficile et un remboursement mis fin au problème....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bacoco
3 étoiles
3 étoiles


Nombre de messages : 768
Age : 70
Localisation : Le Val d'AJOL 88340
Emploi : retraité Gendarmerie
Date d'inscription : 22/07/2010

MessageSujet: Re: anecdotes...   Mer 6 Oct 2010 - 9:28

A la Guadeloupe, Notre demi peloton devair se rendre sur l'ile de Marie Galante pour veiller au bon déroulement des élections.... pour ce faire nous devions emprunter l'avion de la ligne régulière..Pointe à Pitre-Marie-Galante...liaison assurée journellement par un vieux DC.3 "Dakota" datant la la dernière guerre.... il volait toujours, deux ou trois autres spécimens dans un coin de l'aéroport servaient de magasin pour les pièces détachées....comme nous habitions en bout de piste le l'aéroport vous assistions souvent à l'arrivée remarquée de cet ancètre.... il lui arrivait de rentrer sur un seul moteur, ou d'être en approche avec derrière lui une trainée de fumée , comme s'il avait essuyé les tirs de la DCA.... malgré celà il arrivait toujours à bon port..... donc nous voici prèt à embarquer dans le DC.3...la suite un peu plus tard...une chose urgente à faire.....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bacoco
3 étoiles
3 étoiles


Nombre de messages : 768
Age : 70
Localisation : Le Val d'AJOL 88340
Emploi : retraité Gendarmerie
Date d'inscription : 22/07/2010

MessageSujet: Re: anecdotes...   Mer 6 Oct 2010 - 10:41

je continue...donc nous voilà à l'aéroport au pied du D.3.... c'est qu'il n'est plus de la première jeunesse...nous montons un à un les quelques marches menant à la carlingue, il faut baisser la tête pour y entrer.... le sol est en pente , et nous prenons place parmi, les caises renfermant des poules des lapins, des sacs de victuailles et divers matériaux.... les sièges sont aussi vétuste que l'ensemble, certains sont à peine boulonnés ,ils bougent de partout..... les passagers embarqués, voici le pilote qui arrive, il prend place à son poste de pilotage et commence à mettre en route le premier moteur....après plusieurs tentatives, et panaches de fumée, ce dernier refuse de partir.... puis un dernier sursaut voilà qu'il part tout doucement crachant de grosses volutes de fumées.....c'est au tour du deuxième moteur...qui lui démarre au quart de tour..... l'engin tressaille de partout, nous voyons du jour entre les toles de la carlingue, espérons qu'il ne pleuve pas, l'eau y rentrerait.... un bonbon acidulé est distribué aux passagers par le copilote qui fait office d'hotesse de l'air..., l'avion en bout de piste fait le point fixe..freins serrés, moteurs à fond....tout vibre , puis les freins sont lâchés, nous sommes collés au sièges.....petit à petit la queue de l'appareil se relève, enfin nous quittons le sol..... nous regrettons le confort du DC.8 du COTAM ou du 747 d'Air France....le vol s'effectue sans problème et c'est avec un ouf de soulagement que nous retrouvons le plancher des vaches.....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bacoco
3 étoiles
3 étoiles


Nombre de messages : 768
Age : 70
Localisation : Le Val d'AJOL 88340
Emploi : retraité Gendarmerie
Date d'inscription : 22/07/2010

MessageSujet: Re: anecdotes...   Mer 6 Oct 2010 - 12:29

c'est une anecdote incroyable et pourtant vraie... notre peloton en Guadeloupe avait passé un journée d'instruction sur le terrain... un terrain situé au nord de la grande terre.... M.O, topo, combat tout y était passé, avec bien entendu un repas, BBC brochettes et côtes de porc arrosé de rosé bien frais..... à la fin de l'après midi, le cdt de Peloton nous réuni et nous informe que le Capitaine cdt des pelotons mobiles viendra nous inspecter en fin d'après midi à la plage d'Anse Bertrand....après la baignade une petite prise d'armes est prévue.... Nous profitons de la mer après cette journée éprouvante ou il a fallu supporter le casque, la visière et le masque à gaz.....le capitaine cdt les pelotons est là .... fin de la récréation tout le monde en tenue, à droooiiiitttteeee ! alignement, fixe, Prrrrésentez Armes..... le cdt de peloton salue, le Capitaine passe en revue la troupe...et là ,stupéfaction.... il s'écrie..."mais ou est votre fusil", je n'ai encore jamais vu celà...présenter les armes sans arme...... en effet un camarade derrière moi, présente les armes sans son fusil, il a la posture parfaite du présentez-arme même sans son fidèle Mas 36......demande d'explications.... le coupable avoue avoir oublié son fusil contre un arbre, sur le terrain de manouvre... il pensait passer inaperçu, et comptait au retour à la résidence, venir le récupérer en douce avec sa voiture personnelle..... manque de bol, la supercherie à été découverte....."allez vite récupérer votre arme"....si elle n'est plus là je vous jure que vous allez déguster...... heureusement le Mas 36 était toujours appuyé contre son arbre... il y avait bien un ou deux escargot qui tentaient son escalade...mais le propriétaire le récupéra avec soulagement........
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bacoco
3 étoiles
3 étoiles


Nombre de messages : 768
Age : 70
Localisation : Le Val d'AJOL 88340
Emploi : retraité Gendarmerie
Date d'inscription : 22/07/2010

MessageSujet: Re: anecdotes...   Jeu 7 Oct 2010 - 9:07

Lors de la visite du couple présidentiel Giscard-Anémone à la Martinique , quelques heures ont été consacrées à la visite de la ville de St-Pierre qui fut en mai 1902 complétement détruite par l'éruption de la montagne Pelée.... il reste toujours des ruines , et les fouilles pour retrouver des objets ou restes de maisons englouties par les mètres de cendres sont faites régulièrment....on y découvre des ustensiles et objets divers complétement déformés ou fondus par la température extrème de cette nuée ardante....naturellement madame la présidente est invitée a venir voir les fouilles et les hommes et femmes qui y travaillent...comme elle arrivait dans une portion de rue récemment mise à jour, les archéologues comme par miracle découvre une vieille machine à coudre....oh ! général, madame Anémone est ravie et impressionnée ,...(de quoi faire verser une subtensielle subventionpar le gouvernement pour la poursuite des travaux...) plusieurs d'autres objets sont aussi découvert devant la présidente..des couverts, poteries etc.....renseignements pris...les objets et la machine à coudre avaient été enterrés quelques heures avant la venue de la présidente....au royaume des faux-culs..les enc..sont roi.....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bacoco
3 étoiles
3 étoiles


Nombre de messages : 768
Age : 70
Localisation : Le Val d'AJOL 88340
Emploi : retraité Gendarmerie
Date d'inscription : 22/07/2010

MessageSujet: Re: anecdotes...   Jeu 7 Oct 2010 - 9:15

restons dans les visites officielles effectuées aux Antilles..... Monsieur Jacques Chirac premier ministre accompagné d'Olivier Stirn ministre des DOM-TOM sont venu à la Guadeloupe pour inaugurer les installations de géothermie de Bouillante....des officiels de partout ainsi qu'une multitude de képi...divers discours sont prononcés par les différentes autorité locales, des tableaux et grafics explicatifs trônent en bonne place.... la cérémonie est un peu longue à notre gout....goût que ne partageait surement pas notre premier ministre car depuis le début le la cérémonie, notre "jacquot n'avait d'yeux que pour une charmante journaliste au décolleté aussi profond que provoquant....il n'en avait rien à cirer des explications sur la géothermie, plus intéressé par la mamographie....sa réputation de coureur de jupons était bien fondée...sacré Jacquot si "maman" savait çà.....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bacoco
3 étoiles
3 étoiles


Nombre de messages : 768
Age : 70
Localisation : Le Val d'AJOL 88340
Emploi : retraité Gendarmerie
Date d'inscription : 22/07/2010

MessageSujet: Re: anecdotes...   Jeu 7 Oct 2010 - 9:56

A la Martinique, à chaque venue d'un Général ou d'hommes importants, un repas de corps est offert...comme je suis doué pour le dessins et la peinture, à chaque fois je suis désigné pour confectionner les bristols et décorer les menus....dans ces périodes je suis "intouchable" car c'est le Colonel lui même qui m'a confié cette mission... ainsi j'échappe à tous les services....inutile de préciser que je fait durer le plaisir...un repas d'une quarantaine de personnes doit avoir lieu à l'occasion de la venue d'un gros "ponte étoilé" de la Gendarmerie, il y aura des Colons, et des barettes à la pelle....mon travail terminé ,je vais le présenter au capitaine responsable de la préparation du repas...totalement enchanté par mes oeuvres, il décide de me désigner pour faire partie de l'effectif chargé d'effectuer le service à table.... j'ai beau lui dire que je n'ai jamais servi, que je n'y connais rien à la manière de procéder, et qu'en plus j'ai le handicape d'être "gaucher"...il ne veut rein savoir et me dit qu'il serait très intéressant pour moi d'être là pour être présenter au Général qui sera surement impressionné par ces magnifiques menus peints à la main réprésentant des costumes du premier empire...... je ne peux que me soumettre...le jour J à l'heure H me voici en costume de serveur, la grande table est divisées en plusieurs secteurs, chaque serveur à le sien, un m'est attribué....l'apéritif se passe bien...maintenant il faut amener et servir les hors d'oeuvres.....plateaux de crudités comme il est mentionné.....des plateaux de 60 cm de long ou prennent place, rondelles de tomates, coeurs de palmier, asperges, ect...et betteraves rouges...... se déplacer avec un tel plateau n'est pas très facile et servir son contenu avec une cuilliere et une fouchette faisant office de pince l'est encore moins...surtout pour un gaucher.....je commence mon service par un Commandant de l'infanterie de Marine.... je "largue" malencontreusement mon chargment de rondelles de tomates à 5 cm de son assiette.... regard foudroyant qui ne met pas en confiance pour la suite des opérations...je ramasse les rondelles comme je peux et continue ma distribution.....arrivé à la hauteur d'un capitaine , celui-ci se met à "gueuler" très fort, attirant tous les regards de l'assemblée et coupant net à toutes les conversations....je viens de lui balancer une bonne dose de jus de betterave sur l'épaule...cette dernière s'écoule jusqu'aux cuisses de la victime, souillant au passage sa veste ses multiples décorations ...je n'ai pas fait attention avec se grand plateau, ....mon capitaine vient me voir et m'éjecte aussitôt hors de la salle...il me dis de prendre place aux cuisines, je suis ainsi promu ouvreur de bouteilles et gouteur officiel..gare à moi si je sers du vin bouchonné....j'ai goûter plusieurs fois pour être bien sur de ne pas me tromper....à la fin du repas j'étais un peu "carpette"....l'histoire ne s'arrête pas là......le lendemain le goupe d'intervention de la Gendarmerie dont je fait partie est présenté au Général.... en passant devant moi, il marque un temps d'arrêt, un petit sourire au coin des lèvres...tiens ! tiens voilà notre serveur- arroseur ...j'espère que vous êtes plus doué au tir au pistolet et aux descentes en rappel qu'a servir les crudités.....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bacoco
3 étoiles
3 étoiles


Nombre de messages : 768
Age : 70
Localisation : Le Val d'AJOL 88340
Emploi : retraité Gendarmerie
Date d'inscription : 22/07/2010

MessageSujet: Re: anecdotes...   Jeu 7 Oct 2010 - 12:49

j'en déjà parlé, de mes déplacements à l'ile de Saint-Bart...ou nous étions cantonnés sur le navire de la Royale... le Batral Francis-Garnier....une quinzaine jours à attendre l'événement.... c'est qu'il faut se passer le temps.... notre occupation principale était la plongée sous-marine....chacun avait pris soin d'emporter dans ses bagages, tuba, masque et palmes..... il ne fallait pas aller bien loin ou très profond pour trouver de magnifiques coquillages que sont les "casques", conques ou "tutute" lambis, porcelaines etc..... tous ces coquillages étaient très recherchés car trop pêchés en Guadeloupe ils devaient rares ou inaccessibles...à St-Barth c'était un jeu d'enfant..... nos prises s'entassaient dans les coursives, coins et recoins tous espaces disponibles servaient à entreposer nos trouvailles....mais au bout de quelques jours une odeur de pourriture à faire vomire une troupe de chacals ou de hyènes se répendit dans tout le bateau..... malgré les nombreux avertissements et recommandations nous incitant à nous séparer de cette souce de problèmes, rien n'y fait, le pacha se facha "tout rouge" et ordonna de balancer immédiatement par dessus bord tout le fruit de nos nombreuses pêches.....c'est avec résignation et en nous pinçant le nez que nous jetâmes par dessus bord, casques, conques, lambis et porcelaine.... depuis sous la coque du navire gisent quelques centaines de coquillages .....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bacoco
3 étoiles
3 étoiles


Nombre de messages : 768
Age : 70
Localisation : Le Val d'AJOL 88340
Emploi : retraité Gendarmerie
Date d'inscription : 22/07/2010

MessageSujet: Re: anecdotes...   Ven 8 Oct 2010 - 9:22

A La Trinité en Martinique la caserne se trouve à proximité de l'école maternelle, les enfants n'ont qu'à emprunter un petit portail pour être en classe....en période électorale cette école sert de salle de réunion pour les divers partis se disputant les places et le pouvoir...c'est toujours à grand renfort de décibels que se déroulent ses meeting.....un camarade dont l'appartement donne sur la cour de l'école ne supporte plus ce genre de réunion et le vacarme que celà engendre tous les soirs...outre les interminables discours, slogangs, il est fait aussi un usage intempestif de musique qui irrite au plus haut point mon camarade..... un soir n'y tenant plus, il installe sur le rebord de la fenètre dominant l'école sa chaine stéréo avec des enceintes de bonne puissance....comme il est passioné d'histoire et plus particulièrement de la deuxième guerre mondiale, il possède des disques de marches allemandes de cette époque...... la fameuse marche "Erika" vient bientôt couvrir les discours, ce chant de marche allemand résonne dans la caserne et bien au delà.....la réaction ne se fait pas attendre.... scandale....notre camarade et bon pour la chemise blanche le lendemain matin....en fait il ne s'en ai pas trop mal tiré juste un sérieux remontage de bretelle ..... il a été également demander aux organisateurs de campagnes électorales de baisser sérieusement le son .....dommage moi j'aimais bien Erika... celà nous changeaient du "souk"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bacoco
3 étoiles
3 étoiles


Nombre de messages : 768
Age : 70
Localisation : Le Val d'AJOL 88340
Emploi : retraité Gendarmerie
Date d'inscription : 22/07/2010

MessageSujet: Re: anecdotes...   Ven 8 Oct 2010 - 9:40

a la Guadeloupe nous avions pour l'ensemble du personnel une après midi de sport par semaine.... il y avait les félés du cross qui se tapaient des bornes dans les champs de cannes à sucre, les footeux et les marcheurs généralement composés d'anciens ou d'allergiques aux efforts physiques.....très peu de gradés participaient à ces activités...certainement trop de travail, nous étions libre comme l'air et chacun pouvait faire comme il voulait, courir ou pas, et choisir son itinéraire..... jusqu'au jour nous nous touchons un gradé nouvellement affecté, "un fondu" qui vient participer a cette après midi de sport et surtout pour reprendre en main l'ensemble..il veut contrôler et appliquer les mêmes régles que dans son escadron de métropole.....il n' a pas été deçus...dès le passage du portail de l'unité c'est une envolée de moineaux.... les coureurs partent à fond la caisse à droite, les footeux de même mais à gauche et les marcheurs se dispersent dans les cannes à sucre.... notre gradé ne sait ou donner de la tête, ses appels et commandement son sans effet, il n'est pas simple de changer les habitudes......il a beau marcher et essayé de retrouver les marcheurs impossible de savoir ou ils sont passés...il pouvait toujours y aller....en fait les anciens se rendaient à chaque séance de sport, dans un petit "lolo" épicerie-bar en campagne à quelques kilomètres...ils y jouaient toute l'après midi au tarot n'oubliant pas au passage de se mouiller le gosier de bière bien fraiche.....leur tactique était simple, s'éparpiller un à un dans les champs, puis se regrouper au "lolo"..ainsi ni vu ni connu...... seul signe qui les trahissait, le bruit des pièces de monnaie dans le fond des poches.... après plusieurs tentatives infructeuses notre gradé s'est mis au pli et à fait comme tout le monde..." sport à son initiative , selon ses gouts , selon son humeur, selon la météo,
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bacoco
3 étoiles
3 étoiles


Nombre de messages : 768
Age : 70
Localisation : Le Val d'AJOL 88340
Emploi : retraité Gendarmerie
Date d'inscription : 22/07/2010

MessageSujet: Re: anecdotes...   Sam 9 Oct 2010 - 9:11

Presque tous les ans nous sommes employés au tour de France....comme d'habitude nous partons de bonne heure et nous sommes lagués tout au long de l'itinéraire avec un casse-croute....moi je me trouve déposé en pleine campagne, j'ai la garde d'un petit chemin qui même à une ferme distante de 500 m , je ne vois pas très bien l'utilité de me mettre à cet endroit..."commencer à réfléchir, c'est commencer à désobéir...." pas une ame qui vive à la ronde, des champs à perdre de vue..En face de moi juste un petit bosquet et quelques mètres carrés d'herbe....comme d'habitude nous ne sommes pas en retard.... le tour de France doit passer vers 13 h 30 et il est à peine 9 h et je suis déjà en place.... on nous avait dit " surtout mangez assez tôt pour ne pas être embêté et surtout pour ne pas être à la vue du public.....je m'em...un peu seul au milieu en pleine campagne...c'est alors qu'arrive une voiture occupée par une famille complète...ils vont s'installer jusque en face de moi sur l'herbe et à l'ombre du bosquet.... les trois gosses jouent au ballon pendant que le père installe table, chaises et allume le barbecue...madame prépare le repas.....comme il va être 11 h, je me décide de faire honneur à mon casse croute....cuisse de poulet, schips, fromages, pomme...c'est fou le nombre de cuisses de poulet que j'ai pu avaler en une carrière.... le gars en face me regarde intéressé et me lance "eh! gendarme vous mangez comme çà au bord de la route" ben ! oui comme d'hab.... répondais-je..... laissez tomber me dit l'homme et venez manger avec nous....il y a suffisament de brochettes merguez et saucisses pour tout le monde.....l'occasion est trop belle, je range mon casse-croute, et vais m'installer auprès de cette famille très sympa.... tout de suite l'apéro et son cortège de cacahuetes, amuses-gueules fait son apparission ... quelques verres sont ainsi pris entre deux sujets de conversation...puis nous attaquons les entrées et les grillades. arrosées d'un excellent vin.......quel régal.... puis vient le dessert...c'est à ce moment que nous entendons passer le tour de France....nous n'avons rien vu absorbé mpar notre discussion , et moi je n'étais pas mon poste...pas bien grave nous étions les seuls spectateurs à des kilomètres à la ronde......en fin de service le car est venu nous récupérer un à un sur les divers emplacements, celà à pris du temps car la plupart des gendarme étaient invité à boire le coup chez les habitants des environs...un coup de deux tons, les faisaient sortir certains avaient reçu en cadeaux, litre d'alcool, fruits et légumes........
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bacoco
3 étoiles
3 étoiles


Nombre de messages : 768
Age : 70
Localisation : Le Val d'AJOL 88340
Emploi : retraité Gendarmerie
Date d'inscription : 22/07/2010

MessageSujet: Re: anecdotes...   Sam 9 Oct 2010 - 9:26

A la Guadeloupe, arrivait tous les 4 mois un escadron de métropole en renfort....il cantonnait à la caserne.... un gendarme pas très honnète à cru faire des affaires sur le dos de ses camarades de passage....s'il a échappé à une "grosse tête" ce n'est que par miracle....en effet ce triste sire, allait acheter par jerricans à l'usine de cannes à sucre du rhum agricole qui valait à cette époque 1 franc le litre....une recette de son invention transformait rapidement ce rhum en rhum vieux lillésimé 10 ou 15 ans d'âges, qu'il revendait 7 à 8 fois son prix d'achat..... confectionner un caramel,y ajouter un peu de café soluble verser le tout dans du rhum blanc....et voilà votre rhum vieux prêt, dans sa la belle couleur ambrée ...le liquide versé dans des bouteilles de rhum vide de récupération, pour ce qui est du cachetage du bouchon, il prétendait que celui qui le livrait embouteillait de façon artisanale...... tout le monde voulait sa bouteille de rhum vieux pour rentrer en France....il avait de mal a contenter tout le monde.....une fuite ou simplement une dégustation permis d'éveiller les soupçons....pour les connaisseurs aucun doute, ce n'est nullement du véritable rhum vieux, mais une tromperie..... le lendemain l'escadron prenait l'avion...notre fraudeur, se cacha de peur des représailles, il ne réapparu qu'une fois l'avion au dessus de l'atlantique.....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bacoco
3 étoiles
3 étoiles


Nombre de messages : 768
Age : 70
Localisation : Le Val d'AJOL 88340
Emploi : retraité Gendarmerie
Date d'inscription : 22/07/2010

MessageSujet: Re: anecdotes...   Lun 11 Oct 2010 - 9:42

En vacances à l'ile de Ré, je me trouve avec ma petite famille bloqué dans un embouteillage...Au carrefour un gendarme essaye de régler la circulation....devant moi un automobiliste impatient, il ne résiste pas à employer son klaxon à trompes multiples espérant faire avancer les choses....le gendarme au milieu du carrefour commence à s'énerver aussi, ses bras tournent dans tous les sens et de grosses perles de sueur s'écoulent de son képi..... enfin çà "bébouchonne....l'utilisateur du klaxon italien ne demande pas son reste est file, moi je me vois désigné du doigt et interpellé d'un coup de sifflet par le régulateur.....je me gare sur le bas côté de la chaussée, qu'est-je pu faire comme infraction pour être ainsi arrêté...le gendarme arrive, passablement énervé, il me dit sans saluer ou se présenter..."Papiers...papiers...vous avez utilisez une klaxon à trompes multiples çà va vous couter cher....je lui dis que je n'ai pas de klaxon aussi puissant ,et que le mien est d'origine....et que celui utilisé était celui du véhicule qui me précédait.... toujours aussi buté il recommence..."papiers vite"..... dans la boite à gants de mon véhicule se trouve en permanence un rouleau de papier toilette bien utile lorsqu'un se déplace avec des enfants...j'ouvre la boite à gants puis déroule 2 bons mètres de papiers rose double épaisseur...je te tend au gendarme....celui devient tout rouge, et crie " c'est un outrage"....je lui demande gentillement pardon, "je n'ai nullement l'intention de vous outrager....vous me dites "papiers, papiers vite" je pensais que vous étiez pris d'un besoin urgent, surtout que je n'ai commis aucune infraction succeptible de me faire arrêter.....vous m'auriez demander de vous présenter mon permis de conduire, la carte grise, bref toutes les pièces afférentes à la conduite et à la circulation de mon véhicule je vous les aurait bien entendu présenté , mais comme vous insistiez pour avoir du papiers, je n'ai pas compris....complétement déboussolé, le gendarme me dit "fouter moi le camp, circuler" il ne m'a rien demandé...bien entendu je me suis bien gardé de dire que j'étais de la maison.......
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bacoco
3 étoiles
3 étoiles


Nombre de messages : 768
Age : 70
Localisation : Le Val d'AJOL 88340
Emploi : retraité Gendarmerie
Date d'inscription : 22/07/2010

MessageSujet: Re: anecdotes...   Lun 11 Oct 2010 - 12:13

En Guadeloupe il y avait une ambiance de tonnerre....nous formions un groupe de jeunes gendarmes très soudés , les sorties, les loisirs et réunions se faisaient ensemble et en famille.... piques niques à la plage, soirées brochettes, et soirées anniversaires...bref tout était bon pour faire la fête et s'éclater....les soirées se passaient dans nos appartements à tour de rôle...les meubles étaient rangés, les buffets dressés et la sono installée....nous nous retrouvions une bonne vingtaine autour des amuses gueules et des divers breuvages pour la plupart alcoolisés comme le ti punch ou la Vodka orange....l'ambiance y était chaude..se succédaient divers jeux, histoires cochonnes , déguisements et danses diverses....les voisins venaient participer aussi car pour eux il était impossible de dormir..... l'adjudant d'escadron nous disait toujours que pour savoir l'heure il n'avait qu'a écouter nos chants.....en fonction de notre alcoolémie et des chansons il en déduisait l'heure avec excatitude.... quand je vous entend entammer "le curé de Camaret il est 23 h 30 puis la "petite Huguette" il est 1h00, "les morpions" se situent vers 2h30 du matin, la "rirette" là vous n'allez pas tarder à sombrer dans le coma et moi je pourrai enfin dormir..... souvent ne pouvant fermer l'oeil, il venait avec nous écluser quelques "gorgeons"...la fête continuait le lendemain à la plage ou nous terminions les restes et fonds de bouteilles..... une baignade et une sieste en pleine "cagna" avec coups de soleil à l'appui venait à bout des plus résistants....déjà la prochaine fiesta était programmée.... en métropole je n'ai jamais connu ce genre d'ambiance.....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bacoco
3 étoiles
3 étoiles


Nombre de messages : 768
Age : 70
Localisation : Le Val d'AJOL 88340
Emploi : retraité Gendarmerie
Date d'inscription : 22/07/2010

MessageSujet: Re: anecdotes...   Lun 11 Oct 2010 - 12:28

Tous les vendredi les pelotons mobiles se réunisaient en arme pour la "montée de couleurs" celà se passait réglementairement, avec sonnerie de trompette...un camarage guitariste et musicien à ses heures fut désigné pour jouer de la trompette... à chaque sonnerie c'est un vol entier de "canards" qui prenaient leur envol....ce camarade avait un défaut..il était toujours " à la bourre" jamais prèt à l'heure, et son arrivée en catastrophe sur les rangs faisait rire tout le monde..sauf son Cdt de peloton et le Capitaine bien entendu....au moment de sonner l'air prévu pour le lever des couleurs, un lamentable prouttttt ! s'échappa de l'instrument, une deuxième tentative fut encore plus terrible pour les oreilles.... le Capitaine piqua une colère...alors çà vient cette sonnerie....que nenni, les joues prètes à éclatées, les yeux injectés de sang, notre trompette ne pouvait sortir de note de son instrument...et pour cause.... nous avions nous ses meilleurs copains... bourrés l'embouchure de morceaux de papier journal..... tout le monde se tordait de rire...sauf notre copain et les gradés.....enfin le "sabotage" découvert la sonnerie pu s'effectuer .... une famille de canards était de la partie.....ah! les prises d'armes quel régal.....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
katatonia57
PPM, Référent, Conseiller
PPM, Référent, Conseiller
avatar

Nombre de messages : 1070
Age : 44
Localisation : Chateau-Salins (57) - Pas de commerces, pas de loisirs, pas d'emmerdes
Emploi : CB à l'insu de son plein gré
Date d'inscription : 29/09/2007

MessageSujet: Re: anecdotes...   Lun 11 Oct 2010 - 19:05

bacoco a écrit:
Presque tous les ans nous sommes employés au tour de France....comme d'habitude nous partons de bonne heure et nous sommes lagués tout au long de l'itinéraire avec un casse-croute....moi je me trouve déposé en pleine campagne, j'ai la garde d'un petit chemin qui même à une ferme distante de 500 m , je ne vois pas très bien l'utilité de me mettre à cet endroit..."commencer à réfléchir, c'est commencer à désobéir...." pas une ame qui vive à la ronde, des champs à perdre de vue..En face de moi juste un petit bosquet et quelques mètres carrés d'herbe....comme d'habitude nous ne sommes pas en retard.... le tour de France doit passer vers 13 h 30 et il est à peine 9 h et je suis déjà en place.... on nous avait dit " surtout mangez assez tôt pour ne pas être embêté et surtout pour ne pas être à la vue du public.....je m'em...un peu seul au milieu en pleine campagne...c'est alors qu'arrive une voiture occupée par une famille complète...ils vont s'installer jusque en face de moi sur l'herbe et à l'ombre du bosquet.... les trois gosses jouent au ballon pendant que le père installe table, chaises et allume le barbecue...madame prépare le repas.....comme il va être 11 h, je me décide de faire honneur à mon casse croute....cuisse de poulet, schips, fromages, pomme...c'est fou le nombre de cuisses de poulet que j'ai pu avaler en une carrière.... le gars en face me regarde intéressé et me lance "eh! gendarme vous mangez comme çà au bord de la route" ben ! oui comme d'hab.... répondais-je..... laissez tomber me dit l'homme et venez manger avec nous....il y a suffisament de brochettes merguez et saucisses pour tout le monde.....l'occasion est trop belle, je range mon casse-croute, et vais m'installer auprès de cette famille très sympa.... tout de suite l'apéro et son cortège de cacahuetes, amuses-gueules fait son apparission ... quelques verres sont ainsi pris entre deux sujets de conversation...puis nous attaquons les entrées et les grillades. arrosées d'un excellent vin.......quel régal.... puis vient le dessert...c'est à ce moment que nous entendons passer le tour de France....nous n'avons rien vu absorbé mpar notre discussion , et moi je n'étais pas mon poste...pas bien grave nous étions les seuls spectateurs à des kilomètres à la ronde......en fin de service le car est venu nous récupérer un à un sur les divers emplacements, celà à pris du temps car la plupart des gendarme étaient invité à boire le coup chez les habitants des environs...un coup de deux tons, les faisaient sortir certains avaient reçu en cadeaux, litre d'alcool, fruits et légumes........

hé hé, il m'est arrivé exactement la même chose quand j'étais élève-gendarme lors du tour de France 1995 où j'avais été largué sur une route complètement perdue en plein pays basque (ne me demandez pas l'endroit exact, j'ai grandi en Alsace). Un seul couple s'est arrêté dans mon coin et j'ai fini la journée caché derrière un bosquet à savourer merguez et binouzes à volonté. Et en repartant, une gentille agricultrice m'a donné plusieurs cageots de fraises pour tous les camarades dans le bus . J'ai été agréablement surpris de la gentillesse des gens de cette région. Et plus nous remontions vers Paris (c'était la dernière semaine du tour), plus les gens devenaient distants et agressifs avec nous.... Vive les basques !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bacoco
3 étoiles
3 étoiles


Nombre de messages : 768
Age : 70
Localisation : Le Val d'AJOL 88340
Emploi : retraité Gendarmerie
Date d'inscription : 22/07/2010

MessageSujet: Re: anecdotes...   Mar 12 Oct 2010 - 11:46

Et si nous parlions de services attachés aux déplacements de nos dirigeants....les anciens se souviennent des déplacements du "grand Charles" qui ne voulait pas voir l'ombre d'un képi.... les consignes à l'époque était claires..faire "FOMEC" sur l'itinéraire les gendarmes se planquaient et faisaient corps avec la nature, aux bords des routes, aux bords des voies ferrées....des journées passées dans "la verte" au grand air.....moi je n'ai connu que les déplacement du président Mitterrand.... jalonnement de l'itinéraire par plusieurs escadrons....mise en place très tôt le matin, pour le passage prévu en fin d'après midi...tenue impeccable, avec l'inévitable repas froid cuisse de poulet est shipps... a consommer hors la vue du public bien entendu.....des consignes, des vaccations radio, des R.A.S....et les contrôles des gradés.... être impec pour le passage du président et de sa suite.... et comme dab...le président ne prend pas l'axe prévu, il se déplace en hélico.... résultat plusieurs escadron employés toute une journée pour jalonner un ititnéraire que le président ne prend pas.... c'est pour tromper "l'ennemi" ...des journées entières passées au vent au froid, sous la cagna, sous la pluie pour rien....combien à couté aux contribuables ce genre de "manoeuvres" et comment ne pas être aigri d'être ainsi trompé et utilisé de la sorte.....chercher à comprendre c'est commencer à désobéir.....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bacoco
3 étoiles
3 étoiles


Nombre de messages : 768
Age : 70
Localisation : Le Val d'AJOL 88340
Emploi : retraité Gendarmerie
Date d'inscription : 22/07/2010

MessageSujet: Re: anecdotes...   Mar 12 Oct 2010 - 11:59

Tout les ans, arrive la période des notations....c'est important pour ceux qui veulent accéder aux grades supérieurs ou tout simplement effectuer un stage ,occuper un emploi, ou obtenir une mutation ou tout simple être reconnu à sa justez valeur....période des réglements de compte, des coups vache, des basses vengeances.... le moment tant attendu des faux-culs la période ou avec le sourire on note l'individu en employant des mots et des ponctuations choisis qui cle "flingue" irrémédiablement l'individu pour quelques années voir pour la carrière..... j'en ai vu combien sortir la mine réjouie du bureau du cdt d'unité en pensant être bien noté, mais qui n'ont pas vu ou saisi le petit mot ou la petite phrase qui les condamnaient....une carrière dépend d'un mot, d'une virgule mal placée, d'un mec qui ne peut pas vous "blairer" , d'un jaloux, d'une phrase que vous avez dites un jour sans arrière pensée mais qui vous classe dans les rebelles, les bons à rien.....oui une carrière se joue à peu de chose....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bacoco
3 étoiles
3 étoiles


Nombre de messages : 768
Age : 70
Localisation : Le Val d'AJOL 88340
Emploi : retraité Gendarmerie
Date d'inscription : 22/07/2010

MessageSujet: Re: anecdotes...   Mar 12 Oct 2010 - 12:15

Pendant longtemps les escadrons entretenaient et vivaient sur les fameuses et secrètes caisse noires...caisse ou s'entassait principalement les bénéfices bar ,elles contenaient pour certaines plusieurs millions de francs surtout au retour de longs déplacements, et encore plus si l'escadron avait été escadron support pour d'autres unités....certaines caisse noires étaient utilisées aux profits des personnels et des familles pour acquérir télés, jeux pour enfants , repas en commun ect.... d'autres servaient en priorité et exclusivement aux commadnat d'unité qui puissaient dedans à leurs aises pour améliorer leur bien être.... un cdt d'unité à mon époque ne concevait pas de manger dans les mêmes assiettes que la troupe..non il lui fallait un service officier, un menu spécial, et un tas d'autres matériels payés avec cette caisse ....certaines caisses noires bien gerrées était utilisées pour régler quelques problèmes d'accidents matériels..afin d'eviter les punitions aux conducteurs qui inéviatablement en découlaient...certains ,mais rares heureusement cdt d'unité lors de leur mutation partaient avec elle et en emportant la vaisselle "officier" (j'ai des noms)...comment porter plainte, la caisse noire n'existe pas...aucun texte ne la prévoit.....aujourdh'ui je ne sais plus comment celà se passe...le bar existe-t-il encore, ou le gendarme moderne boit-il des pastagas virtuels....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bacoco
3 étoiles
3 étoiles


Nombre de messages : 768
Age : 70
Localisation : Le Val d'AJOL 88340
Emploi : retraité Gendarmerie
Date d'inscription : 22/07/2010

MessageSujet: Re: anecdotes...   Mer 13 Oct 2010 - 9:14

A la grande époque du Rallye de Monte-Carlo, des Alpine Renault, des Lancia Stratos, des Audi quatro....nous allions effectuer le service tant attendu au célèbre col du Turini....qui n'a pas vécu "la nuit du Turini" n'a rien vu.....des milliers de spectateurs dans la neige, certains là depuis plusieurs jours..ils campent autour d'un feu enveloppés dans des duvets, dorment dans les voitures et pour tenir le coup s'alccolisent.... une partie de la route est tenue par les supporters français, tandis que de l'autre prennent place les italiens....l'alcool aidant ce n'est que doigts d'honneur, et moqueries de part et d'autres, les batailles à coups de boules de neige ne sont pas rares.....les deux camps rivaux s'invertissent à qui mieux mieux, pendant des heures entières en attendant le premier passage....et au beau milieu de tout celà ..des gendarmes, gendarmes non équipés pour le grand froid, nous souffrons beaucoup de pieds, en randgers dans la neige ce n'est pas l'idéal....impossible de garder le képi sur la tête, il est la cible des supporters de tous bords.....les boules arrivent en rafales et les képis volent..plusieurs camarades se prennent des boules en pleine poire.....mais que faire, ils sont des milliers et nous une centaine...ils sont ronds comme des queues de pelles....et la moindre remarque déclenche un tir de barrage..... il est impossible de contenir cette foule surtout après le passage des ouvreurs...les premiers concurents passent, les flashs crépitent on y voit comme ne plein jour...des inconscient jettent des pelletées de neige au endroit ou il n'en n'avait pas, les informations des ouvreurs seront fausses qui plusieurs iront dans les décors.....cris de folies quand un favori passe...Forza Lancia.....un servie pénible mais combien interessant pour ceux qui aime ce sport.....a la fin de service nous regagnons vite notre bus, nous avons tellement froid....c'est alors que celui-çi est décoré de tag faits à la bombe......ah, nous nous en souviendront de la nuit du Turini......
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bacoco
3 étoiles
3 étoiles


Nombre de messages : 768
Age : 70
Localisation : Le Val d'AJOL 88340
Emploi : retraité Gendarmerie
Date d'inscription : 22/07/2010

MessageSujet: Re: anecdotes...   Mer 13 Oct 2010 - 9:24

Notre escadron est désigné pour aller effectuer un service à l'aéroport d'Orly, en effet depuis un certain temps suite à plusieurs tentatives d'attentas ou d'attentats, nous devons surveiller, pistes, abords, personnels, entrées, et installations....certains avions de compagnies sensibles sont même escortés jusqu'au point de départ....Certains sont désigner pour opérer des contrôles sévères aux entrées sur l'aéroport, les employés doivent avoir un badge et nous le montrer avant de passer.....si le service est parfaitement exécuté les premiers huit jours, il n'en est pas de même par la suite... la routine fait que celui çi se dégrade...il faut dire aussi qu'il y a tellement de passage que celà devient lassant, et quand les employés attendent ils râlent.....certains employés d'Orly se sont vantés de passer les contrôles gendarmerie en montrant un couvercle de boite de camembert.....arrivé aux oreilles de commandement, des mesures sévères ont été prises par le commandement en plus d'une remontée de bretelles, et nous nous sommes fait un plaisir un faisant des exces de zèle....pour les employés se n'étaient plus le même fromage....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivier08
1er flocon
1er flocon


Nombre de messages : 21
Date d'inscription : 13/04/2010

MessageSujet: Re: anecdotes...   Mer 13 Oct 2010 - 10:23

Bonjour à tous et bonjour BACOCO. C'est toujours un grand plaisir de te lire tellement ça rappelle de souvenirs.
A propos de ton anecdote sur les fameuses caisses noires dans les escadrons, j'ai le souvenir d'un capitaine qui s'était fait fabriqué des meubles (buffet, bibliothèque,...) par un gendarme, il est vrai très doué en ébénisterie, avec l'argent de la dite caisse. Il avait bien demandé à tout l'escadron l'autorisation, mais personne dans les rangs n'avait osé s'y opposé, connaissant tous le personnage, la notation en aurait pris un sacré coup.
Continue c'est passionnant.

Olivier
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bacoco
3 étoiles
3 étoiles


Nombre de messages : 768
Age : 70
Localisation : Le Val d'AJOL 88340
Emploi : retraité Gendarmerie
Date d'inscription : 22/07/2010

MessageSujet: Re: anecdotes...   Mer 13 Oct 2010 - 10:26

un autre service toujours à Orly, consistait à garder les pistes....service pénible surtout en hiver..se retrouver à 5 heures du mat en bout de piste dans l'herbe blanche de gel avec un froid polaire ou un vent qui vous transperse n'est pas très agréable...les tenues n'étaient pas les mêmes qu'aujourd'hui...il nous fallait mettre en dessous pour supporter le froid, pantalon de survêtement, pull etc....nous étions deux et nous avions à notre disposition une "guitoune" en tôle ondulée ouverte.... nous avions l'impression qu'il y faisait plus froid dedans que dehors..de toute façon impossible d'y rerster, il nous fallait marcher sans arrêt pour ne pas geler sur place....seule distraction les nombreux lapins qui nous tenaient compagnie, on essayait bien de tendre des collets, mais ils étaient plusz malin que nous...la relève était effectuée par un gradé en estafette quand la tournée des divers postes était terminée et que nous arrivions dans le bus pour pouvoir nous réchauffer un peu et boire un café chaud....il était temps de repartir, en effet il fallait pas mal de temps pour effectuer les relèves.....certains postes étaient bien placés , dans l'axe des pistes, à l'attérissage les avions passaient à quelques dizaines de mètres au dessus de nos têtes...ainsi nous avions appris à reconnaitre la plupart des compagnies aériennes, il y avait un attérissage toutes les 3 mn.....une autre mission incombait à l'unité, c'était la meilleure et la plus convoitée...."les colis" comme elle s'appelait...en fait il s'agissait avec un gendarme de la BGTA à bord d'un véhicule d'escorter les avions des compagnies sensibles et les suivre jusqu'au seuil de départ.... travail agréable qui nous permettait de temps en temps quand il n'y avait pas d'escorte à faire de monter à bord des aéronefs, de les visiter ou de bénéficier de quelques menus cadeaux par les équipages Notre plaisir était d'aller récupérer aux poubelles, revues et divers objets distribués aux passagers...les lunettes de sommeil, et les tongs de la compagnie japonaise JAL étaient très recherchés....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bacoco
3 étoiles
3 étoiles


Nombre de messages : 768
Age : 70
Localisation : Le Val d'AJOL 88340
Emploi : retraité Gendarmerie
Date d'inscription : 22/07/2010

MessageSujet: Re: anecdotes...   Mer 13 Oct 2010 - 10:37

au peloton nous étions deux adjudants...mon camarade était un poil plus ancien que moi ,donc...bien souvent pour une mission le commandement lui revenait....celà ne lui plaisait guère, il n'aimait pas les responsabilités, et avait une peur bleue l'arrivée d'un incident qui l'aménerait à écrire....il me disait "va-y commande" ou "fait le chef de bord", je lui répondais "que nenni c'est toi le plus ancien, c'est à toi de prendre le commandement"....celà l'embettait beaucoup...quand il avait la place de chef de bord dans le car et qu'un message radio arrivait, il s'empressait de répondre "bien reçu"...puis se retournait vers nous avec sa mine de chien battu "quest-ce qu'il à dit"....ben mon vcieux si tu n'as pas compris pourquoi reponds-tu bien reçu......il ne vivait pas et recommandait l'extrème prudence au conducteur..il ne voulait pas écrire.... le compte-rendu rien que ce mot lui donnait des sueurs... ..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bacoco
3 étoiles
3 étoiles


Nombre de messages : 768
Age : 70
Localisation : Le Val d'AJOL 88340
Emploi : retraité Gendarmerie
Date d'inscription : 22/07/2010

MessageSujet: Re: anecdotes...   Mer 13 Oct 2010 - 10:52

une course d'orientation est organisée et tout l'escadron doit y participer.....elle se déroule au debut mai dans les forêts aux alentours de Niort....chacun part de son côté à la recherche des fameuses balises.....pour moi tout se passe bien, je trouve facilement les premieres ....je veux couper par la forêt qui se présente devant moi pour gagner du temps...je cours tête baissée, et d'un seul coup je m'aperçois que je suis au beau milieu d'un grand tapis de muguet...il est fleuri et présente de magnifiques clochettes, l'odeur qui régne dans se sous bois est extraordinaire...pensant à ma chère et tendre épouse, je ne peux m'empêcher de cueuillir un gros bouquet, naturellement je choisi les plus beaux brins.....une fois ma ceuillette finie je continue ma course....manque de bol, je me plante plusieurs fois et je perds un temps fou...enfin j'arrive sur la ligne d'arrivée...l'officier organisateur et responsable est là...me voyant arriver avec à la main un énorme bouquet de muguet, me passe une avoinée pas piquée des hannetons et me menace de diverses punitions....j'essaie de lui expliquer que la tentation était trop forte et que je n'ai pu résister que demain c'était l'anniversaire de ma femme....chose totalement fausse, heureusement il n'a pas vérifié..sinon j'étais bon.....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bacoco
3 étoiles
3 étoiles


Nombre de messages : 768
Age : 70
Localisation : Le Val d'AJOL 88340
Emploi : retraité Gendarmerie
Date d'inscription : 22/07/2010

MessageSujet: Re: anecdotes...   Mer 13 Oct 2010 - 11:04

lorsque j'étais à l'escadron de Niort, nous nous retrouvions souvent avec les mêmes unités...ainsi à Paris, nous partagions le cantonnement avec Bergerac, Bouillac ou Ancenis...des escadrons "pinardiers" comme nous les appellions...en effet ils venaient de regions viticoles et leurs convois lourds étaient généralement doté d'un camion de cru local, vin pour la consommation personnelle mais aussi pour la vente de façon à alimenter la caisse noire.... sur place nous pouvions acquérir Muscadet, ou Bordeaux, notre comité des fêtes faisait le plein en prévision du bal escadron...les anciens eux bien entendu consommaient sur place....les trois bars escadrons étaient ouverts non stop... ce qui occasionnait la tournée des bars jusqu'à tard dans la nuit.... dans mes autres escadrons il arrivait quelques fois qu'un camion soit détaché pour aller chercher un chargement du côté de Reims ou de Maçon....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: anecdotes...   

Revenir en haut Aller en bas
 
anecdotes...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 12Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 5, 6, 7 ... 10, 11, 12  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gendarmes Et Citoyens :: Forums spécifiques (GM / GR / CSTAGN / GAV / Personnels Civils Gie / Réservistes) :: Forum spécial Retraités-
Sauter vers: