Gendarmes Et Citoyens

Créé le 1er avril 2007
 
AccueilPortailCarteQui est quoi ?CalendrierFAQRechercherMembresGroupesConnexionS'enregistrerMentions légalesLiens

Partagez | 
 

 Guyane - Orpaillage : un militaire porté disparu.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
GMG
3 étoiles
3 étoiles
avatar

Nombre de messages : 1382
Date d'inscription : 06/06/2008

MessageSujet: Guyane - Orpaillage : un militaire porté disparu.   Ven 9 Juil 2010 - 20:56

Il était 22 h 30, jeudi, lorsque la patrouille nautique qui avait quitté le poste de Kayodée sur le Haut Maroni, secteur de Maripa Soula effectuait la surveillance de la rivière Tampok dans le cadre de l'opération Harpie.

À bord de la pirogue, un gendarme, trois militaires de Forces armées de Guyane et un piroguier civil des FAG. Une pirogue grosse porteuse remontait le fleuve pour rejoindre des sites d'orpaillage clandestin. La pirogue de Garimpéros s'est retrouvée face aux militaires et, d'après les témoignages de ces derniers, le piroguier a effectué une manœuvre en changeant de cap pour les éperonnés au 3/4 avant.


La pirogue des militaires, plus petite et légère que celle des Garimpéros, coula aussitôt. Le piroguier, le gendarme et deux des militaires des FAG réussirent à rejoindre la berge mais le 5 eme homme, un militaire du 1er régiment de Sarrebourg en renfort au 9 eme Rima, manquait à l'appel.

Les secours se sont aussitôt organisés, les deux blessés dans la collision, le piroguier et un militaire du 1er RI ont été pris en charge pour être hospitalisé à Cayenne. Les recherches du militaire disparu étaient lancées par la vingtaine d'hommes présente au poste de Kayodée et un renfort de six à sept hommes rejoignait en pirogue depuis Maripa Soula les lieux.

Vendredi matin, un nouveau renfort d'une vingtaine d'hommes était héliporté avec deux plongeurs, la section de recherche, le Com Sup et le procureur puisqu'il y a tentative d'homicide…

http://www.franceguyane.fr/actualite/faitsdivers/orpaillage-un-militaire-porte-disparu-09-07-2010-64238.php

http://guyane.rfo.fr/infos/actualites/orpaillage-clandestin-operation-de-lutte-hors-norme-a-repentir_26690.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hans87
3 étoiles
3 étoiles
avatar

Nombre de messages : 1587
Date d'inscription : 18/01/2010

MessageSujet: Re: Guyane - Orpaillage : un militaire porté disparu.   Ven 9 Juil 2010 - 20:59

Il va peut être falloir penser à utiliser les 12,7 pour arrêter ces bandidos !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marrem
3 étoiles
3 étoiles
avatar

Nombre de messages : 1587
Age : 45
Localisation : Près des miens !
Emploi : Quadra !
Date d'inscription : 26/07/2007

MessageSujet: Re: Guyane - Orpaillage : un militaire porté disparu.   Ven 9 Juil 2010 - 22:17

No comment ! Est ce qu'un jour ça s'arrêtera ???? La Guyane et ses habitants méritent mieux !!!!!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
slash87
2 étoiles
2 étoiles
avatar

Nombre de messages : 214
Emploi : cricket ceinture blanche
Date d'inscription : 19/12/2007

MessageSujet: Re: Guyane - Orpaillage : un militaire porté disparu.   Ven 9 Juil 2010 - 23:15

+1 pour la 12,7....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
labreize
1 étoile
1 étoile


Nombre de messages : 40
Age : 56
Localisation : paris
Date d'inscription : 04/04/2007

MessageSujet: Re: Guyane - Orpaillage : un militaire porté disparu.   Ven 9 Juil 2010 - 23:26

lafayette a écrit:
Il va peut être falloir penser à utiliser les 12,7 pour arrêter ces bandidos !


ouai!!, ou sinon arrêter ces pu.... de patrouille de nuits, est ce que l'interception, avec tous les risques que cela comporte pour une simple une pirogue remplie de victuailles et de ravitaillement, ne vaut -il pas mieux crapahuter la journée sur les sites qui sont connus de tous pour les "évangéliser" que d'en arriver à ce que je n'espère pas un "drame". la Guyane j'y ai passé 4 superbes années, "évangéliser" dans tous les coins et recoins, et je vois que cela empire d'année en année, va falloir tout revoir et ce poser la question "a qui profite le crime " ?.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tripleXXX
2 étoiles
2 étoiles


Nombre de messages : 126
Date d'inscription : 23/04/2010

MessageSujet: Re: Guyane - Orpaillage : un militaire porté disparu.   Ven 9 Juil 2010 - 23:29

+1 pour la 12.7
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RICOU 64
3 étoiles
3 étoiles
avatar

Nombre de messages : 927
Age : 54
Localisation : Pyrénées Atlantiques
Emploi : Abusé, Désabusé et Dépité
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet:    Sam 10 Juil 2010 - 1:46

j'ai un copain, qui venait d'une BT du 64, qui est mort, noyé, sa pirogue ayant été éperonnée par des "orpailleurs". C'était il y a 5/6 ans. A l'époque de beaux discours, de belles promesses, des moyens... Et alors....


Il s appelait CLAVERIE Alain, certains qui lisent ces lignes ce soir s'en souviennent
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marrem
3 étoiles
3 étoiles
avatar

Nombre de messages : 1587
Age : 45
Localisation : Près des miens !
Emploi : Quadra !
Date d'inscription : 26/07/2007

MessageSujet: Re: Guyane - Orpaillage : un militaire porté disparu.   Sam 10 Juil 2010 - 13:34

RICOU 64 a écrit:
j'ai un copain, qui venait d'une BT du 64, qui est mort, noyé, sa pirogue ayant été éperonnée par des "orpailleurs". C'était il y a 5/6 ans. A l'époque de beaux discours, de belles promesses, des moyens... Et alors....


Il s appelait CLAVERIE Alain, certains qui lisent ces lignes ce soir s'en souviennent

C'était le samedi 7 janvier 2006 et contrairement à ce que dit LABREIZE, Alain serait sans doute encore parmi nous si le poste de contrôles, qui existait depuis deux ans, avait été maintenu ........... Mais bon, à quoi sert de remuer la M....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Guyane - Orpaillage : un militaire porté disparu.   Dim 11 Juil 2010 - 15:45

RICOU 64 a écrit:
j'ai un copain, qui venait d'une BT du 64, qui est mort, noyé, sa pirogue ayant été éperonnée par des "orpailleurs". C'était il y a 5/6 ans. A l'époque de beaux discours, de belles promesses, des moyens... Et alors....


Il s appelait CLAVERIE Alain, certains qui lisent ces lignes ce soir s'en souviennent

Adjudant de la BTA MANA compagnie de saint laurent du maroni. Je connais l'histoire et j'ai rencontré la famille. une stèle est d'ailleurs posée sur le fleuve de la mana en sa mémoire.
Revenir en haut Aller en bas
Marrem
3 étoiles
3 étoiles
avatar

Nombre de messages : 1587
Age : 45
Localisation : Près des miens !
Emploi : Quadra !
Date d'inscription : 26/07/2007

MessageSujet: Re: Guyane - Orpaillage : un militaire porté disparu.   Dim 11 Juil 2010 - 19:54

paul hewson a écrit:
RICOU 64 a écrit:
j'ai un copain, qui venait d'une BT du 64, qui est mort, noyé, sa pirogue ayant été éperonnée par des "orpailleurs". C'était il y a 5/6 ans. A l'époque de beaux discours, de belles promesses, des moyens... Et alors....


Il s appelait CLAVERIE Alain, certains qui lisent ces lignes ce soir s'en souviennent

Adjudant de la BTA MANA compagnie de saint laurent du maroni. Je connais l'histoire et j'ai rencontré la famille. une stèle est d'ailleurs posée sur le fleuve de la mana en sa mémoire.

La mémoire, le gros problème dans de telles circonstances !!!!!!!!!!!!

Quand ça arrive, tout le monde est sur le pont, les autorités défilent, les condoléances pleuvent, les soutiens sont nombreux .....

Malheureusement, rapidement, ça devient que de vagues souvenir "Ah, oui, je me souviens, ce gars qui a été noyé, il y a quelques années en Guyane !" alors qu'on devrait peut être un plus travailler sur le devoir de mémoire.

Comment faire, je n'en sais rien mais il est triste qu'un collègue, un ami ne soit plus qu'un vague souvenir quatre ans après.

Il en sera de même avec Julien GIFFARD et il en est de même avec avec Frédérik FRANCOISE, gendarme, décédé lors d'une course poursuite en mars 2006 ou encore avec Jean-Richard ROBINSON, policier, abattu en avril 2006 ...............

Et je ne me limite que à la Guyane et à l'année 2006.......................

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
labreize
1 étoile
1 étoile


Nombre de messages : 40
Age : 56
Localisation : paris
Date d'inscription : 04/04/2007

MessageSujet: Re: Guyane - Orpaillage : un militaire porté disparu.   Dim 11 Juil 2010 - 20:46

Marrem a écrit:
RICOU 64 a écrit:
j'ai un copain, qui venait d'une BT du 64, qui est mort, noyé, sa pirogue ayant été éperonnée par des "orpailleurs". C'était il y a 5/6 ans. A l'époque de beaux discours, de belles promesses, des moyens... Et alors....


Il s appelait CLAVERIE Alain, certains qui lisent ces lignes ce soir s'en souviennent

C'était le samedi 7 janvier 2006 et contrairement à ce que dit LABREIZE, Alain serait sans doute encore parmi nous si le poste de contrôles, qui existait depuis deux ans, avait été maintenu ........... Mais bon, à quoi sert de remuer la M....


bsr Marrem,
je maintiens mes propos, les contrôles sur pirogues la nuit ne valent pas ce qui arrive ou est arrivée!!!,
cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marrem
3 étoiles
3 étoiles
avatar

Nombre de messages : 1587
Age : 45
Localisation : Près des miens !
Emploi : Quadra !
Date d'inscription : 26/07/2007

MessageSujet: Re: Guyane - Orpaillage : un militaire porté disparu.   Dim 11 Juil 2010 - 22:36

labreize a écrit:
Marrem a écrit:
RICOU 64 a écrit:
j'ai un copain, qui venait d'une BT du 64, qui est mort, noyé, sa pirogue ayant été éperonnée par des "orpailleurs". C'était il y a 5/6 ans. A l'époque de beaux discours, de belles promesses, des moyens... Et alors....


Il s appelait CLAVERIE Alain, certains qui lisent ces lignes ce soir s'en souviennent

C'était le samedi 7 janvier 2006 et contrairement à ce que dit LABREIZE, Alain serait sans doute encore parmi nous si le poste de contrôles, qui existait depuis deux ans, avait été maintenu ........... Mais bon, à quoi sert de remuer la M....


bsr Marrem,
je maintiens mes propos, les contrôles sur pirogues la nuit ne valent pas ce qui arrive ou est arrivée!!!,
cordialement

Ni la nuit, ni le jour............ rien ne vaut la mort d'un gendarme, d'un militaire, de n'importe qui !!!!

Par contre, il est toujours facile derrière un ordinateur de trouver des solutions à tout !!!!

Mais bon, là n'est pas le sujet et notre collègue militaire n'a toujours pas été retrouvé

Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Diégo
3 étoiles
3 étoiles
avatar

Nombre de messages : 542
Age : 43
Localisation : entre garrigues et Cévennes
Emploi : enquêteur
Date d'inscription : 30/05/2007

MessageSujet: Re: Guyane - Orpaillage : un militaire porté disparu.   Lun 12 Juil 2010 - 8:49

J'espère qu'on va retrouver ce militaire, perdu près de la rive du fleuve, hagard, déboussolé !!....., et que les secours arrivent pour le sauver et le ramener....

Si ce n'est plus le cas, j'adresse mes condoléances à la famille, à ses camarades......


Marrem a écrit:
RICOU 64 a écrit:
j'ai un copain, qui venait d'une BT du 64, qui est mort, noyé, sa pirogue ayant été éperonnée par des "orpailleurs". C'était il y a 5/6 ans. A l'époque de beaux discours, de belles promesses, des moyens... Et alors....Il s appelait CLAVERIE Alain, certains qui lisent ces lignes ce soir s'en souviennent

C'était le samedi 7 janvier 2006 ...


Oui, triste commencement d'année 2006 pour l'outre-mer avec le 12 février, la disparition d'un camarade de service à ST MARTIN !!!.....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marrem
3 étoiles
3 étoiles
avatar

Nombre de messages : 1587
Age : 45
Localisation : Près des miens !
Emploi : Quadra !
Date d'inscription : 26/07/2007

MessageSujet: Re: Guyane - Orpaillage : un militaire porté disparu.   Lun 12 Juil 2010 - 12:12

Diégo a écrit:
J'espère qu'on va retrouver ce militaire, perdu près de la rive du fleuve, hagard, déboussolé !!....., et que les secours arrivent pour le sauver et le ramener....

Il y a toujours un espoir ....... mais ce qui ont pratiqué les fleuves de Guyane connaissent déjà l'issue de cette malheureuse histoire !!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
moulinier
3 étoiles
3 étoiles


Nombre de messages : 1276
Age : 69
Localisation : guilherand granges 07
Emploi : retraité et grand père trois fois
Date d'inscription : 26/05/2008

MessageSujet: Guyane - orpallage   Lun 12 Juil 2010 - 13:21

Le problème !
c'est qu'on a pas de mémoire dans les hautes sphéres

On peut toujours garder espoir pour le militaire disparu ! mais ce sont des eaux tellement tumultueuses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://moulinier.guy@wanadoo.fr
AA52
2 étoiles
2 étoiles
avatar

Nombre de messages : 198
Age : 64
Localisation : Chez moi
Emploi : Libéré des obligations militaires
Date d'inscription : 18/02/2010

MessageSujet: Re: Guyane - Orpaillage : un militaire porté disparu.   Lun 12 Juil 2010 - 15:19

http://www.blada.com/boite-aux-lettres/infos-citoyennes/5657-Le_prefet_de_la_region_Guyane_communique_.htm

11/07/10
Le préfet de la région Guyane communique :



Opération Harpie:

Disparition du jeune militaire suite à agression; les recherches se poursuivent.

Suite à l'agression commise dans la nuit du jeudi 08 juillet à l'encontre d'une mission fluviale de lutte contre l'orpaillage clandestin sur la rivière Tampok, les recherches du jeune militaire des forces armées de Guyane disparu lors de l'impact se poursuivent et d'importants moyens ont été mis en oeuvre. Dès le lendemain, des hélicoptères des forces armées et de la gendarmerie ont survolé la rivière Tampok et le Maroni. Pour le moment, le militaire reste porté disparu.

Actuellement, les plongeurs de la brigade nautique de la gendarmerie et des forces armées quadrillent la zone pour des investigations optimales. En outre, 8 pirogues des FAG et de la gendarmerie et de nombreuses embarcations des habitants d'Elae descendent continuellement le fleuve et contrôlent les berges.

Daniel Férey, préfet de la région Guyane, rentré de Paris dans la nuit, tient à remercier les populations amérindiennes qui, spontanément et avec beaucoup de savoir faire, participent nombreuses aux recherches.

La lutte contre l'orpaillage clandestin se poursuit avec d'autant plus de pugnacité et dans la nuit du 10 au 11 juillet, une patrouille fluviale de la gendarmerie met en fuite sur la rivière Inini (affluent du Maroni à proximité de Tolenga), une pirogue avec deux garimpeiros à bord. Malgré les sommations de s'arrêter à de multiples reprises et l'usage d'une arme à feu avec munitions en caoutchouc par les militaires, le piroguier continue sa route.

Finalement, les gendarmes parviennent à arrêter l'embarcation des orpailleurs clandestins. Le piroguier a été interpelé tandis que le passager est parvenu à prendre la fuite à la nage. Des vivres, du carburant et des médicaments à destination d'un site d'orpaillage illégal ont été découvert sur la pirogue. Le tout ayant été saisi, le piroguier est actuellement entendu sous le régime de la garde à vue.




[url=http://www.blada.com/jodlas/5654 Le_reportage_de_FF_Militaire_disparu_le_procureur_ouvre_une_enquete_pour_«_tentative_de_meurtre_».htm[/url]http://www.blada.com/jodlas/5654 Le_reportage_de_FF_Militaire_disparu_le_procureur_ouvre_une_enquete_pour_«_tentative_de_meurtre_».htm[/url[/url]

Jodla 10/07/10

Le reportage de FF

Militaire disparu : le procureur ouvre une enquêtepour « tentative de meurtre »



Julien Giffard, un militaire de 21 ans venu du 1er Régiment d’infanterie (RI) de Sarrebourg était toujours porté disparu vendredi soir en Guyane. Une « enquête de flagrant délit criminel pour tentative de meurtre sur personne dépositaire de l’autorité publique » a été ouverte suite à l’éperonnage de la pirogue des forces armées, jeudi soir sur la rivière Tampok, a indiqué vendredi le procureur de la République de Cayenne, François Schneider.« On a pu visualiser les lieux et l’embarcation percutée. On a pu discuter avec ceux qui étaient sur la pirogue. Les premiers éléments indiquent que, même si les deux pirogues ont pu être surprises parce que c’était la nuit et qu’elle n’étaient pas éclairées, manifestement la seconde embarcation n’a pas cherché à éviter celle des forces armées. Elle lui a foncé dessus après avoir allumé un projecteur » a déclaré, le procureur de la République, François Schneider, vendredi en fin d’après-midi. « Les constatations sur la barque correspondent à ces premières déclarations » a-t-il ajouté.

« On voit très bien sur la pirogue des forces armées : la trace de la percussion puis de la glissade de l’autre pirogue » a renchéri le colonel Daniel Strub, adjoint du commandant de la gendarmerie de Guyane, au cours d’une conférence de presse des autorités (armée, gendarmerie, parquet, préfecture) de retour des lieux de la collision.
« L’autre embarcation » a pris la fuite et reste introuvable.

« Les témoins indiquent qu’il portait son gilet »

Vendredi soir, Julien Giffard, un militaire de 21 ans du 1er RI de Sarrebourg arrivé en Guyane cette année en renfort, notamment dans le cadre de la lutte contre l’orpaillage illégal, était toujours porté disparu. L’armement et le gilet de sauvetage du militaire ont été retrouvés près du lieu de la collision.

« Tous les témoins sur le bateau, comme ceux qui les ont vu partir, ont indiqué que les personnes à bord portaient leur gilet de sauvetage, y compris le disparu. Il est plausible qu’il se soit retiré lui-même ce gilet de sauvetage avec l’armement pour s’alléger et nager. C’est pour cela qu’on garde espoir » indiquait vendredi en fin de journée le colonel Inaky Garcia-Brotons, un des adjoints du commandant supérieur des forces armée de Guyane et, par ailleurs, commandant de la base aérienne.
La collision a eu lieu jeudi, vers 22h30 locales, à 300 mètres en aval du poste de Cayodé (du nom du village amérindien à proximité), un poste de contrôle conjoint armée/gendarmerie sur la rivière Tampok où est érigé un barrage fluvial. Le disparu y était en poste depuis quelques semaines, comme une petite trentaine de ses camarades du 1er RI de Sarrebourg. Cette région du sud-ouest guyanais, isolée en forêt, est évidemment truffée de sites aurifères clandestins.

« La pirogue s’apprêtait à se positionner en sonnette »

La pirogue éperonnée, avec à son bord trois militaires (dont le disparu), un gendarme et un piroguier « s’apprêtait à se positionner en sonnette à plusieurs centaines de mètres en aval du barrage afin détecter les pirogues qui arrivent lentement à la rame de nuit, le long des berges, pour s’approcher du barrage fluvial avant de redémarrer leur moteur et de passer en force en propulsant leur pirogue par-dessus le câble. Leur présence en sonnette avait été décidée par le chef du détachement pour anticiper ce type de manoeuvre » a encore indiqué vendredi le colonel Inaky Garcia-Brotons.
Les pirogues de convoyeurs arrivent à forcer assez régulièrement ce type de barrage fluvial qui a été « abîmé par la saison des pluies », ont admis les autorités locales.

Où est passée la seconde pirogue ?

Le mystère reste entier concernant l’autre embarcation. Lorsque l’auteur de ces lignes a demandé au cours du point presse, au procureur, quels étaient les éléments qui permettaient d’ores et déjà d’affirmer que la pirogue qui a percuté celle des forces armées était une pirogue de convoyeurs de matériel à destination des sites aurifères illicites, la réponse a été : « On le déduit. Elle était manifestement lourdement chargée puisque lorsqu’elle est arrivée sur la pirogue des forces armées, le poids était tel que la pirogue des FAG a immédiatement coulé » a répondu le procureur Schneider, coupé dans son élan par le colonel Strub qui a voulu préciser : « en général, quand des pirogues se chevauchent, elles ne coulent pas ».

Autre mystère à éclaircir : aucun représentant des autorités présentes au point presse vendredi en préfecture n’a su dire avec certitude si jeudi soir, la seconde embarcation a été vue, par l’une ou l’autre sentinelle du camp militaire, juste après la collision, continuant son présumé trajet et franchissant le barrage du poste de Cayodé, à 300 mètres en amont.
« Nous sommes allés là-bas pendant une heure et demi (vendredi ndlr). Ce n’était pas la question prioritaire à poser. Les militaires sont marqués par la disparition de leur camarade. La première préoccupation, c’est de le rechercher. Les enquêteurs sont sur place. Ils vont faire leur travail » m’a indiqué, le colonel Strub.

De source proche de l’enquête, on n’exclut pas non plus l’hypothèse d’un simple accident. « Dans ce dernier cas, le délit de fuite demeure » souligne un gendarme.

Un gendarme et un militaire sont sortis indemnes de la collision. Un autre militaire blessé à la tête, est, lui, sorti de l’hôpital vendredi avec 19 points de suture. Le piroguier civil de l’armée était encore gardé en observation vendredi soir mais « il n’a pas de blessure grave », ont précisé à son sujet les autorités locales. Vendredi, les plongeurs de la brigade nautique de la gendarmerie n’avaient pas pu réussir à travailler de manière optimale dans la rivière Tampok. « Les plongeurs ont eu des difficultés à effectuer des sondages efficaces. On a décidé de surseoir aux sondages qui n’apportaient rien de particulier pour l’instant en raison de la dangerosité de la rivière. On va engager une équipe de plongeurs renforcée par des plongeurs de l’armée de l’air afin de poursuivre les recherches en toute sécurité pour nos personnels » a encore indiqué le colonel Strub. Les recherches devaient se poursuivre ce samedi…

FF
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AA52
2 étoiles
2 étoiles
avatar

Nombre de messages : 198
Age : 64
Localisation : Chez moi
Emploi : Libéré des obligations militaires
Date d'inscription : 18/02/2010

MessageSujet: Re: Guyane - Orpaillage : un militaire porté disparu.   Lun 12 Juil 2010 - 15:31

Pour ceux qui ne connaissent pas:


Carte fournie par la Préfecture de Guyane, jointe au communiqué du 9 juillet 2010
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AA52
2 étoiles
2 étoiles
avatar

Nombre de messages : 198
Age : 64
Localisation : Chez moi
Emploi : Libéré des obligations militaires
Date d'inscription : 18/02/2010

MessageSujet: Re: Guyane - Orpaillage : un militaire porté disparu.   Lun 12 Juil 2010 - 15:39

Ricou, tout le monde n'a pas oublié Alain, lis plus bas.

http://www.franceguyane.fr/regions/guyane/un-militaire-porte-disparu-apres-un-accrochage-avec-des-garimpeiros-10-07-2010-64290.php


[...] Le fait du jour - Quatre garimpeiros jugés pour avoir voulu tuer des gendarmes
Le 8 février 2009, un gendarme avait tué un garimpeiros, lors d'un accrochage sur l'Approuague. Il a bénéficié de la légitime défense. Dix des garimpeiros, arrêtés dans la foulée, sont renvoyés devant les juges, dont quatre pour tentative de meurtre.

Entre garimpeiros et forces de l'ordre, il ne se passe pas un mois sans qu'il y ait un accrochage sur les fleuves. Bien que les accidents soient rares, ils se révèlent généralement les plus dramatiques. La mort du major Claverie a endeuillé la gendarmerie, en 2006. Le 19 avril 2008, une Brésilienne s'est noyée dans la Mana, en tentant d'échapper à son interpellation, provoquant une polémique de l'autre côté de l'Oyapock.

Le 8 février 2009, lors d'une course- poursuite sur l'Oyapock, un gendarme a mortellement blessé un piroguier. Il a bénéficié d'un non-lieu, en raison de la légitime défense. En revanche, en début d'année, le juge d'instruction a renvoyé les autres garimpeiros devant les juges pour tentative de meurtre sur personnes dépositaires de l'autorité publique.

Ce jour-là, vers 16 heures, quatre gendarmes surprennent trois pirogues d'orpailleurs clandestins, près de l'embouchure de l'Approuague. Une pirogue s'enfuit. Une course-poursuite débute avec les deux autres embarcations. L'une d'elle est arraisonnée. Des hommes du groupe d'intervention de la gendarmerie de Guyane (GI2G) montent à bord. La seconde pirogue de clandestins leur fonce dessus.

Les échanges de tirs se poursuivent pendant cinq à dix minutes. L'un d'eux touche mortellement un garimpeiros. Dix autres sont arrêtés et incarcérés. L'enquête révélera que les gendarmes ont tiré vingt et une cartouche, une balle, et lancé une grenade de désencerclement. Lors de son audition, l'un d'eux expliquera que c'était la troisième fois de sa carrière qu'il se faisait tirer dessus, mais que jamais il n'avait assisté à un tel acharnement.

Aujourd'hui, seuls trois hommes, accusés d'avoir tiré sur les gendarmes, sont encore en détention provisoire. Il s'agit d'Helio da Silva e Silva (condamné à trois mois de prison dans l'affaire Philippe Gros), Juciel Gomes dos Santos et Pedro Santiago Ramos. Ils seront jugés par la cour d'assises, avec Jailson Andrade Nascimento, à une date qui n'est pas connue. Les six autres, remis en liberté, sont renvoyés devant le tribunal pour orpaillage illégal et séjour irrégulier.


Le fait du jour - Repères

- Un peu d'espoir. « On a toujours l'espoir qu'il se soit laissé porter par le courant et qu'on le retrouvera plus bas. Cela est déjà arrivé par le passé, a rappelé hier soir le colonel Daniel Strub, numéro 2 de la gendarmerie de Guyane. Mais ce que l'on craint, c'est qu'il se soit noyé. »


- La perpétuité. Hier, le procureur de la République a ouvert une enquête pour « tentative de meurtre sur personne dépositaire de l'autorité publique » . Ses auteurs risquent la réclusion criminelle à perpétuité. Pour François Schneider, « les faits sont manifestement volontaires. Ils se sont dirigés manifestement volontairement sur la pirogue des forces armées. Leur pirogue a grimpé sur le plat-bord (de la pirogue des militaires) et a glissé tout le long, jusqu'à aller heurter le moteur qui a cassé. »



- En 2006, le major Claverie. Le 7 janvier 2006, le major Claverie s'était noyé dans la Mana, suite à la manoeuvre d'un orpailleur clandestin. Ce dernier, Ramon Maoudo, a été condamné une première fois à dix ans de réclusion criminelle. Il a fait appel. Le 16 octobre 2008, il a écopé de la même peine, lors du second procès, bien qu'il ait créé le doute sur une possible confusion avec son frère.


- Plusieurs passages en force. Ces derniers jours, les bois morts charriés par le fort courant ont abîmé les barrages de contrôle. Les trafiquants tentent d'en profiter, d'autant qu'à partir de fin août, avec la baisse du niveau des fleuves, ce sera plus difficile. Hier matin, alors que la brume bloquait les recherches, une pirogue a franchi le barrage de Cayodé dans l'autre sens. « Rien ne permet d'affirmer qu'il s'agit de la même pirogue » , a précisé le colonel Daniel Strub.


- L'émotion de Penchard. Marie-Luce Penchard a exprimé « sa vive émotion » suite à cet accrochage et à la disparition du militaire. « La lutte contre l'orpaillage illégal en Guyane est une mission prioritaire » , a rappelé la ministre de l'Outre-mer. Hervé Morin, ministre de la Défense, a également apporté son soutien aux militaires.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MARSOUIN 26
5 étoiles
5 étoiles
avatar

Nombre de messages : 12531
Age : 64
Localisation : DROME
Emploi : Retraité Gie
Date d'inscription : 24/11/2007

MessageSujet: Le corps sans vie du militaire a été retrouvé.   Mar 13 Juil 2010 - 8:45

Le cadavre du militaire Julien Giffard, 25 ans, originaire de la région rouennaise, a été retrouvé hier après-midi à "600 mètres en aval" de la collision entre deux embarcations qui avait eu lieu jeudi sur la rivière Tampok (sud-ouest guyanais), a-t-on appris auprès des forces armées de Guyane. "Nous avons élargi la zone des recherches et retrouvé le corps", indique-t-on de même source. Selon les forces armées, un Puma de l'armée "doit se rendre sur les lieux pour récupérer le corps et le remettre aux autorités judiciaires".

Julien Giffard, militaire au 1er Régiment d'infanterie de Sarrebourg, était venu cette année en renfort en Guyane dans le cadre de l'opération Harpie de lutte renforcée contre l'orpaillage clandestin. Il était porté disparu depuis jeudi soir vers 22h30 locales suite à la collision d'une pirogue de l'armée avec une autre embarcation, pour l'heure introuvable. La justice soupçonne cette seconde embarcation d'avoir éperonné volontairement la pirogue militaire.
http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2010/07/13/97001-20100713FILWWW00273-guyane-le-corps-d-un-militaire-retrouve.php

Sincères condoléances à sa famille, ses proches et ses frères d'Arme !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hans87
3 étoiles
3 étoiles
avatar

Nombre de messages : 1587
Date d'inscription : 18/01/2010

MessageSujet: Re: Guyane - Orpaillage : un militaire porté disparu.   Mar 13 Juil 2010 - 9:28

Sincères condoléances à sa famille et à ses camarades de Régiment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lou gascoun
3 étoiles
3 étoiles
avatar

Nombre de messages : 820
Age : 48
Localisation : rarement près de la famille
Emploi : Multi-cartes
Date d'inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: Guyane - Orpaillage : un militaire porté disparu.   Mar 13 Juil 2010 - 9:31

Que notre camarade repose en paix

Toutes mes condoléances à sa famille, ses amis ainsi qu'à ses frères d'arme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
musculuc
1 étoile
1 étoile
avatar

Nombre de messages : 49
Date d'inscription : 16/06/2010

MessageSujet: salut à toi frères d'arme   Mar 13 Juil 2010 - 10:53

Sincères condoléances à sa famille et à ses camarades de Régiment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Komugi chan
Membre de l'équipe G&C
Membre de l'équipe G&C
avatar

Nombre de messages : 6162
Age : 65
Localisation : Deux Sevres
Emploi : Infirmière psy
Date d'inscription : 09/11/2007

MessageSujet: Re: Guyane - Orpaillage : un militaire porté disparu.   Mar 13 Juil 2010 - 11:16

Sincères condoléances à sa famille et ses camarades.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Reguisou
3 étoiles
3 étoiles
avatar

Nombre de messages : 945
Age : 64
Localisation : 21
Emploi : Pensionné à vie & chef d'entreprise
Date d'inscription : 06/08/2008

MessageSujet: Re: Guyane - Orpaillage : un militaire porté disparu.   Mar 13 Juil 2010 - 13:55

Sincères condoléances, repose en paix camarade
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Guyane - Orpaillage : un militaire porté disparu.   Mar 13 Juil 2010 - 13:56

sincère condoléances
Revenir en haut Aller en bas
Marrem
3 étoiles
3 étoiles
avatar

Nombre de messages : 1587
Age : 45
Localisation : Près des miens !
Emploi : Quadra !
Date d'inscription : 26/07/2007

MessageSujet: Re: Guyane - Orpaillage : un militaire porté disparu.   Mar 13 Juil 2010 - 14:39

Durs, très durs moments à passer pour sa famille et ses proches .....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pollinamix
3 étoiles
3 étoiles
avatar

Nombre de messages : 628
Age : 64
Localisation : Varese Ligure Italie
Emploi : Coordinateur Anti-incendie .
Date d'inscription : 15/01/2008

MessageSujet: Re: Guyane - Orpaillage : un militaire porté disparu.   Mar 13 Juil 2010 - 14:44

Condoléances à la Famille aux Proches et aux Camarades.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
labreize
1 étoile
1 étoile


Nombre de messages : 40
Age : 56
Localisation : paris
Date d'inscription : 04/04/2007

MessageSujet: Re: Guyane - Orpaillage : un militaire porté disparu.   Mer 14 Juil 2010 - 8:49

Sincères condoléances à sa famille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Christi@n
3 étoiles
3 étoiles
avatar

Nombre de messages : 1018
Age : 48
Localisation : Midi-Pyrénées
Date d'inscription : 15/11/2009

MessageSujet: Re: Guyane - Orpaillage : un militaire porté disparu.   Mer 14 Juil 2010 - 10:46

Sincères condoléances
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Guyane - Orpaillage : un militaire porté disparu.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Guyane - Orpaillage : un militaire porté disparu.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gendarmes Et Citoyens :: Gendarmes Et Citoyens : le Forum PRINCIPAL :: Les forces de l'ordre victimes de leur devoir ou les risques du métier-
Sauter vers: