Gendarmes Et Citoyens

Créé le 1er avril 2007
 
AccueilPortailCarteQui est quoi ?CalendrierFAQRechercherMembresGroupesConnexionS'enregistrerMentions légalesLiens

Partagez | 
 

 GENDARMERIE - POUR ASSURER SES MISSIONS - Les réservistes sollicités.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
MARSOUIN 26
5 étoiles
5 étoiles
avatar

Nombre de messages : 12531
Age : 64
Localisation : DROME
Emploi : Retraité Gie
Date d'inscription : 24/11/2007

MessageSujet: GENDARMERIE - POUR ASSURER SES MISSIONS - Les réservistes sollicités.   Lun 19 Avr 2010 - 7:56

La gendarmerie mise de plus en plus sur ses réservistes pour assurer ses missions, comme en région Provence-Alpes-Côte-d’Azur où s’achevait hier un stage de formation de jeunes volontaires.


Ils étaient 130 au début de ces deux semaines d’apprentissage à la gendarmerie, un peu moins de 100 au moment où elles se terminent, à l’école nationale de la police de Fos-sur-Mer (Bouches-du-Rhône).

Lycéens, étudiants, salariés ou chômeurs, ils viennent de tous les départements de Provence-Alpes-Côte-d’Azur avec entre autres aspirations « se rendre utile, servir », selon le colonel Guy Deschler, conseiller réserve auprès du commandement de la gendarmerie dans la région Sud-Est.

La marche au pas n’est pas encore tout à fait au point, quelques sourires un peu amusés se dessinent quand ils écoutent les « A mon commandement », « Repos » et autres ordres traditionnels.

Dans les rangs, en treillis, rangers et casquette bleue de la gendarmerie, des jeunes entre 18 et 30 ans dont beaucoup de filles.

Réaliser des économies

« J’ai choisi de venir pour suivre une formation à la préparation militaire de la gendarmerie et plus tard, intégrer des équipes qui travaillent sur le trafic des biens culturels », explique l’une d’entre elles.
« J’ai une spécialisation en histoire de l’art. Les biens culturels constituent le deuxième plus gros trafic après la drogue et j’aimerais bien intégrer la gendarmerie », dit-elle.

A ses côtés, un autre futur réserviste, 18 ans et élève au lycée militaire d’Aix-en-Provence, rêve d’intégrer le GIGN tandis qu’un autre, salarié dans la restauration, âgé de 21 ans, voulait juste « découvrir un monde un peu inconnu ». Pourquoi ? « Le prestige de l’uniforme, la discipline que cela implique ».

Actuellement, ils sont 1 700 réservistes en Paca pour un effectif total d’environ 8 000 gendarmes. Au niveau national, selon le Sirpa gendarmerie, ils sont 25 823 pour un effectif global d’environ 100 000.

Ces effectifs ont « connu une forte montée en puissance depuis le début des années 2000 », affirme le lieutenant-colonel Thierry Renard du Sirpa gendarmerie.

« Avec la fin du service militaire obligatoire, la volonté de s’engager est de plus en plus en forte, ils souhaitent avoir un encadrement, ils cherchent à intégrer la société de cette manière », explique le capitaine Francis Turelier de la brigade de recherches d’Istres (Bouches-du-Rhône), venu présenter son travail aux aspirants.

Ils sont formés à « savoir contrôler un véhicule, arrêter une personne, se servir d’une arme, reçoivent une formation en secourisme et sur tout ce qui relève de la connaissance des missions », souligne le colonel Deschler.

Ils seront ensuite intégrés dans les effectifs en renfort et selon leurs disponibilités, par exemple pour aider les gendarmes d’active lors de grands évènements. La rémunération oscille selon le grade mais pour le gendarme réserviste de base, elle est de 54 euros par jour en région parisienne et de 52 en province.

« On compte vraiment dessus, les unités seraient dans l’incapacité de faire ce qu’elles doivent faire sans les réservistes », souligne le capitaine Olivier Deyres, commandant-adjoint de la compagnie d’Istres.

A l’heure des réorganisations et des redéploiements, développer les effectifs de réservistes constitue également un moyen de réaliser quelques économies.

« Un réserviste, ça coûte moins cher qu’un gendarme d’active », fait remarquer le capitaine Deyres qui parle d’une « nouvelle approche » et cite l’exemple des Etats-Unis où l’armée « fonctionne beaucoup avec sa réserve ».

http://www.lequotidien.re/actualites/france-monde/100942-gendarmerie-pour-assurer-ses-missions-les-reservistes-sollicites.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
GENDARMERIE - POUR ASSURER SES MISSIONS - Les réservistes sollicités.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gendarmes Et Citoyens :: Forums spécifiques (GM / GR / CSTAGN / GAV / Personnels Civils Gie / Réservistes) :: Forum spécial réservistes-
Sauter vers: