Gendarmes Et Citoyens

Créé le 1er avril 2007
 
AccueilPortailCarteQui est quoi ?CalendrierFAQRechercherMembresGroupesConnexionS'enregistrerMentions légalesLiens

Partagez | 
 

 Faire, défaire, refaire mais en fait...que faire...???

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Faire, défaire, refaire mais en fait...que faire...???   Lun 5 Avr 2010 - 12:20

Elle me plaisait bien cette idée d'un déplacement en masse sur la capitale pour se retrouver sur les Champs Elysées, bien alignés tels les 14 juillet passés, et faisant mouvement vers le palais du même nom, histoire de vérifier si l'usage d'une certaine marque de nettoyeurs haute pression est réellement efficace...!!!

Mais force est de constater que cette manière d'opérer n'a pas fait, loin s'en faut, l'unanimité ici et que nos valeurs, comme nos fonctions, nous posent un problème car cette étique, dont il est impossible de se défaire, tant elle nous colle à la peau, nous en empêche...!!!

Il existe toutefois une possibilité qui a été approchée, par ailleurs, dans un autre fil ici et qui a fait son petit bonhomme de chemin sous mon crâne dégarni pour cause d'abus de képi ...!!!

L'adage "diviser pour mieux régner" pourrait avoir ici, la possibilité de se vérifier...Je m'explique...

Nous avons tous constaté certaines distensions entre la tête de l'état et des membres du parlement (Sénat et Assemblée Nationale) dont quelques uns n'ont pas hésité à s'exprimer dans la presse....

Ne serait-il pas opportun de tenter un "rapprochement" avec ces élus de tous bords en leur écrivant en nos noms (ou celui d'un collectif) afin de leur faire part de notre inquiétude, mais également de nos angoisses car la situation qui est aujourd'hui la nôtre, ne souffre plus d'attendre que la décision finale ne soit prise et que "réagir" est ce qui prime plus que tout...

Je pense que les Députés et les Sénateurs pourraient être des interlocuteurs privilégiés car il ne faut pas oublier qu'ils sont sensés représenter les circonscriptions de leur département respectif et qu'à ce titre, ils sont concernés au premier chef par les fermetures de nos unités dans leurs secteurs, ce qui entraîne une augmentation de la délinquance dans les zones où notre présence n'est plus aussi marquée que par le passé...

Nos élus de proximités, qu'ils soient maires, conseillers départementaux ou régionaux, n'ont rien fait, ou peu s'en faut, pour empêcher une quelconque fermeture car ils privilégient "leurs polices municipales" qui, de faire respecter les arrêtés du Maire, en sont à faire de la PR avec une formation plus que basique, d'où mon choix qui s'est porté sur nos parlementaires...

Je pense que ceux de l'opposition ne seront pas contre ce principe alors il nous faudrait en trouver parmi ceux de la majorité, dont les dernières interventions médiatiques semblent les désigner comme des "dissidents" potentiels, et qui pourraient prêter une oreille attentive à notre situation dans son ensemble, pour faire en sorte d'interférer dans les décisions finales afin de les retarder suffisamment jusqu'à ce qu'un changement soit opéré à la tête de nos institutions...

Voilà mon idée, elle vaut ce qu'elle vaut mais je pense que nous n'auront d'autre choix que de trouver des appuis susceptibles de nous être profitables, qu'en allant les chercher le plus haut possible dans la hiérarchie de notre pays...

Une tentative devrait être faite également auprès des parquets car ils sont un tant soit peu concernés, à des degrés différents, je le concède, mais qui pourraient s'avérer bénéfiques s'ils étaient entendus sachant qu'un appui, aussi petit soit-il, sera toujours utile...

Personnellement, je n'ai pas trouvé de fil faisant état de ce qui précède, afin d'éviter un doublon. Si tel était le cas, je laisse le soin à la modération de faire ce qu'elle jugera utile.

Georges

Revenir en haut Aller en bas
vilain canard
2 étoiles
2 étoiles
avatar

Nombre de messages : 188
Localisation : par là
Date d'inscription : 29/03/2010

MessageSujet: Re: Faire, défaire, refaire mais en fait...que faire...???   Lun 5 Avr 2010 - 15:03



interressante idée en vérité, elle pourrait même compléter les autres possibilités telle que le défilé à Paris.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Faire, défaire, refaire mais en fait...que faire...???
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gendarmes Et Citoyens :: Gendarmes Et Citoyens : le Forum PRINCIPAL-
Sauter vers: