Gendarmes Et Citoyens

Créé le 1er avril 2007
 
AccueilPortailCarteQui est quoi ?CalendrierFAQRechercherMembresGroupesConnexionS'enregistrerMentions légalesLiens

Partagez | 
 

 PISTES, REFLEXIONS SUR LA GD

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
studieux
1 étoile
1 étoile


Nombre de messages : 74
Localisation : HAUTE NORMANDIE
Date d'inscription : 10/10/2007

MessageSujet: PISTES, REFLEXIONS SUR LA GD   Sam 13 Oct 2007 - 15:47


Nouveau sur ce forum je me permets de lancer quelques idées sans prétention.,des propositions qui n’engagent que moi, dont GEC a fait pour la plupart déjà état.
Carrière

- On a tous dans nos brigades des chef ou adjudant qui, a plus de 50 ans, continuent de faire les nuits et les interventions ( bagarres dans discothèque…). Conséquence du PAGRE. Et d'un autre côté on a dans divers services qui n’ont pas d’activité de terrain des jeunes gendarmes certains même OPJ, certains bien contents de se trouver là et comptant bien y rester. Pourquoi ne pas plus ou moins réserver ces derniers postes à nos anciens qui le méritent bien, ou à nos blessés ou malade en service, ou du moins pourquoi ne pas leur proposer en priorité?
On pourrait peut être de cette façon récupérer des personnels motivés sur le terrain.
Anecdote : un gd de mon groupement, blessé à la main en intervention suite à une bagarre, perdant définitivement l’usage complet de plusieurs doigts avait demandé la place de chauffeur du Cdt de Gprt, on lui a refusé car il y avait d’autres intéressés , eux en bonne santé. Il est affecté au matériel ou justement à cause de sa blessure il ne peut pas porter lourd….
Il faudrait je pense : un plan de carrière permettant de reconnaître à chacun le droit de finir sa carrière dans de bonne condition , reconnaissant le travail donné

Attributions

Les BT sont à mon avis trop généraliste, employées pour tout, et souvent dessaisies dès que ça devient intéressant.
Il faut soulager nos BT, qui en plus de la présence sur le terrain ( judiciaires, alcoolémie….) assument également la rédaction et le traitement des actes procédure ( garde à vue, perquisition…), les tâches pour les administrations . C’est impératif sinon à terme,les inégalités d’emploi du temps et de volume horaires sans compter les temps d’astreintes, entre les BT et les autres unités de GD ( PSIG, BMO…) seront trop criantes.
- Ca éviterait de dire et de penser ce qu’on a tous dit en BT:
« sa GAV il n’a qu’à la faire, après tout il est OPJ, il a la prime » quand un gradé du PSIG nous ramène quelqu’un , soyons francs.
Ou « pour l’accident mortel, la BMO n’a qu’à s’en charger ».

Bien sûr la qualification « motard »se mérite, elle n’est pas donnée. Mais quand on discute avec des BMO, on se rend vite compte qu’il y beaucoup d’anciens de brigade qui sont devenus motard pour être plus tranquilles. Et pourtant tout le monde ne peut pas être en PSIG ou en BMO,qui sont je l’affirme des unités opérationnels de terrain.
Il faudrait je pense: soulager la BT en redéfinissant ses attributions et celles de ses partenaires de terrain

Prime

Comme je l’ai lu sur ce forum, une prime pour les personnels de terrain me semble indispensable. Vu les effectifs restreints, accorder du temps en échange de la pénibilité est impossible, il n’y a qu’une seule monnaie d’échange dans notre bas monde , l’argent.
J’irai m^me jusqu’à dire que la prime de PJ devrait être réservée à ceux faisant vraiment de la PJ - APJA.APJ.OPJ ( économies) et qui en subissent les contraintes d‘horaire et de danger, à moins que cette prime ne servent en fait à relever les salaires des gendarmes ridiculement bas …..???
Il faudrait je pense : Valoriser financièrement les personnels de terrain, notamment des BT qui s’effondrent et qui en bavent le plus- Reconnaître le travail en BT comme une activité pénible ( au moment où on discute des régimes spéciaux de retraite, qu’en est il pour nous?)
Disponibilité
Je lis souvent sur les forums spécialement militaires: les gendarmes sont des militaires, disponibles en tout lieu et tout temps, les horaires ne comptent pas. Alors je pose la question : Je comprends bien que les régiments de combat , sapeurs pompiers, Force de projection rapide, forces spéciales et autres unités faisant vraiment du terrain notamment en TOE , soient confrontés à pire que nous. Mais les autres, ont-ils comme moi 5 soirées de libre tout les 15 jours, ont-ils 6 patrouilles de nuit de 4 h après avoir fait sa journée ( sans compter les avant ou après selon les interventions ou interpellations ou accidents…), ont il le privilège de pouvoir dormir 8H grandes heures après avoir travaillé la nuit? Et cela toute l’année, sans être en opération extérieure, sans manœuvre ou sans état de guerre. Je le demande. Sans parler de la similitude du travail avec la Police
Il faudrait je pense : Un statut propre à la gendarmerie au sein de le communauté militaire

Matériels

Qui ne s’est jamais pris les pieds dans le câble du rubis ou du TIE, arrachant tout par la même occasion?Qui n’a pas constaté que les chaussures de la nouvelle tenue n’ont plus de semelles au bout d’un an et demi?
Moi je m’étonne que les gens du terrain, qui utilisent les matériels ne soient jamais consultés ( ou alors je ne le sais pas et les autres à côté de moi non plus) pour les cahiers des charges. Pourquoi ne pas concevoir du matériel bien étudié dès le départ ( TIE intégré dans la planche de bord….). Pourquoi conserver des VL type EXPERT qui ne braquent pas avec des places dont on ne se sert pratiquement pas, très fragile ( jauge à essence….); un break suffirait, voir banalisé bleu , plus discret , plus attrayant pour nous. Le mot sérigraphié ‘ GENDARMERIE » ne fait plus peur aux délinquants, contrairement à ce que prétendent certains gradés et CBTA.
Je ne reviens même pas sur le fait honteux qui veut qu’il n’y ait pas un PC par gendarme en BT
Il faudrait je pense : que la base ( les GD de BT, ou GM en EGM) soit plus consultée pour les nouveaux matériels. Il faudrait lancer des questionnaires à destination des unités de terrain sur la conception et le fonctionnement du matériel.

Les COB

Tout le monde le sait c’est trop grand ( plus de 40 communes pour moi, quasiment 40 KM de bout en bout) et ça ne marche que grâce au trucage des statistiques . On n’est pas efficace. Il faut absolument soulager les BT
Il faudrait je pense : , et l’idée n’est pas de moi, peut être créer dans les communes isolées ou communautés de commune, des centres judiciaires, des permanences, où un interlocuteur gendarmerie, peut être réserviste, recueillerait ( avec la qualité d’APJ c'est prévu par le CPP),les plaintes pour les infractions mineurs qui ne nécessitent pas d’intervention urgente ( chien qui aboient, dégradation légère….). Pour éviter de faire déplacer une patrouille la nuit pour rien et pour soulager les BT.

Le service

Pourquoi telle unité a ses QL à 18 h et d’autres à 19H ? Pourquoi le renvoi au COG ne se fait pas à la même heure, pourquoi certains bénéficient t’ils des mesures CFMG et pas d’autres? Pourquoi des CCB ont-ils tous les week-ends et jours fériés?
Il faudrait je pense : définir règlementairement les fonctions et les attributions de CCB ( peut être fait mais je ne le sais pas), certains étant des seigneurs qui n’ont à justifier de rien. Inclure les mesures CFMG ( astreinte à domicile…) au mémorial et les faire appliquer immédiatement par tous. Ce créneau de 18 à 19H, pour moi et pour beaucoup d’autres il est important, et quand on a des enfants encore plus.

C’était juste quelques idées, sans leçon à donner, qui sont d’ailleurs souvent reprises dans la lettre de GEC. Merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
quinta55
4 étoiles
4 étoiles


Nombre de messages : 3155
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: Re: PISTES, REFLEXIONS SUR LA GD   Sam 13 Oct 2007 - 16:04

très bonnes propositions studieux.

bravo!!

Un CBTA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Topper Harley
1er flocon
1er flocon
avatar

Nombre de messages : 26
Age : 40
Localisation : 76
Date d'inscription : 09/05/2007

MessageSujet: Re: PISTES, REFLEXIONS SUR LA GD   Sam 13 Oct 2007 - 16:10

Et hop un de plus dans la Normandie du haut, bienvenue camarade studieux.
Ton post résume pas mal de choses du quotidien pour bon nombre d'entre nous et c'est cette accumulation qui devient écrasante à la longue.
Ca me fait marrer parce que les reflexions sur l'expert qui braque pas, les semelles slick des chaussures et les cables divers et variés arrachés on se les fait souvent aussi.
Pour le reste, le fait d'affecter tel ou tel militaire dans un service plutôt que dans un autre, je vois ça particulièrement difficile à mettre en place. Cela dit ça arrangerait peut être les gens.
Enfin un grand oui pour un texte clair et précis sur le CCB, chacun dans son coin arrangeant la sauce à son goût c'est n'importe quoi. Je comprends pas que la compagnie laisse faire, plus c'est gros plus ça passe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Au revoi
Invité



MessageSujet: Re: PISTES, REFLEXIONS SUR LA GD   Sam 13 Oct 2007 - 16:40

Bienvenue studieux,
je me suis permis de mettre ton texte en plus gros, car tu t'apercevras que dans ce forum, il y a une bande de grognards qui sont un peu sourd par moment, mais aussi un peu aveugle (voir Chipette et Guy, ils portent des lunettes, c'est pas pour rien)

Nouveau sur ce forum je me permets de lancer quelques idées sans prétention.,des propositions qui n’engagent que moi, dont GEC a fait pour la plupart déjà état.
Carrière

- On a tous dans nos brigades des chef ou adjudant qui, a plus de 50 ans, continuent de faire les nuits et les interventions ( bagarres dans discothèque…). Conséquence du PAGRE. Et d'un autre côté on a dans divers services qui n’ont pas d’activité de terrain des jeunes gendarmes certains même OPJ, certains bien contents de se trouver là et comptant bien y rester. Pourquoi ne pas plus ou moins réserver ces derniers postes à nos anciens qui le méritent bien, ou à nos blessés ou malade en service, ou du moins pourquoi ne pas leur proposer en priorité?
On pourrait peut être de cette façon récupérer des personnels motivés sur le terrain.
Anecdote : un gd de mon groupement, blessé à la main en intervention suite à une bagarre, perdant définitivement l’usage complet de plusieurs doigts avait demandé la place de chauffeur du Cdt de Gprt, on lui a refusé car il y avait d’autres intéressés , eux en bonne santé. Il est affecté au matériel ou justement à cause de sa blessure il ne peut pas porter lourd….
Il faudrait je pense : un plan de carrière permettant de reconnaître à chacun le droit de finir sa carrière dans de bonne condition , reconnaissant le travail donné

Attributions

Les BT sont à mon avis trop généraliste, employées pour tout, et souvent dessaisies dès que ça devient intéressant.
Il faut soulager nos BT, qui en plus de la présence sur le terrain ( judiciaires, alcoolémie….) assument également la rédaction et le traitement des actes procédure ( garde à vue, perquisition…), les tâches pour les administrations . C’est impératif sinon à terme,les inégalités d’emploi du temps et de volume horaires sans compter les temps d’astreintes, entre les BT et les autres unités de GD ( PSIG, BMO…) seront trop criantes.
- Ca éviterait de dire et de penser ce qu’on a tous dit en BT:
« sa GAV il n’a qu’à la faire, après tout il est OPJ, il a la prime » quand un gradé du PSIG nous ramène quelqu’un , soyons francs.
Ou « pour l’accident mortel, la BMO n’a qu’à s’en charger ».

Bien sûr la qualification « motard »se mérite, elle n’est pas donnée. Mais quand on discute avec des BMO, on se rend vite compte qu’il y beaucoup d’anciens de brigade qui sont devenus motard pour être plus tranquilles. Et pourtant tout le monde ne peut pas être en PSIG ou en BMO,qui sont je l’affirme des unités opérationnels de terrain.
Il faudrait je pense: soulager la BT en redéfinissant ses attributions et celles de ses partenaires de terrain

Prime

Comme je l’ai lu sur ce forum, une prime pour les personnels de terrain me semble indispensable. Vu les effectifs restreints, accorder du temps en échange de la pénibilité est impossible, il n’y a qu’une seule monnaie d’échange dans notre bas monde , l’argent.
J’irai m^me jusqu’à dire que la prime de PJ devrait être réservée à ceux faisant vraiment de la PJ - APJA.APJ.OPJ ( économies) et qui en subissent les contraintes d‘horaire et de danger, à moins que cette prime ne servent en fait à relever les salaires des gendarmes ridiculement bas …..???
Il faudrait je pense : Valoriser financièrement les personnels de terrain, notamment des BT qui s’effondrent et qui en bavent le plus- Reconnaître le travail en BT comme une activité pénible ( au moment où on discute des régimes spéciaux de retraite, qu’en est il pour nous?)
Disponibilité
Je lis souvent sur les forums spécialement militaires: les gendarmes sont des militaires, disponibles en tout lieu et tout temps, les horaires ne comptent pas. Alors je pose la question : Je comprends bien que les régiments de combat , sapeurs pompiers, Force de projection rapide, forces spéciales et autres unités faisant vraiment du terrain notamment en TOE , soient confrontés à pire que nous. Mais les autres, ont-ils comme moi 5 soirées de libre tout les 15 jours, ont-ils 6 patrouilles de nuit de 4 h après avoir fait sa journée ( sans compter les avant ou après selon les interventions ou interpellations ou accidents…), ont il le privilège de pouvoir dormir 8H grandes heures après avoir travaillé la nuit? Et cela toute l’année, sans être en opération extérieure, sans manœuvre ou sans état de guerre. Je le demande. Sans parler de la similitude du travail avec la Police
Il faudrait je pense : Un statut propre à la gendarmerie au sein de le communauté militaire

Matériels

Qui ne s’est jamais pris les pieds dans le câble du rubis ou du TIE, arrachant tout par la même occasion?Qui n’a pas constaté que les chaussures de la nouvelle tenue n’ont plus de semelles au bout d’un an et demi?
Moi je m’étonne que les gens du terrain, qui utilisent les matériels ne soient jamais consultés ( ou alors je ne le sais pas et les autres à côté de moi non plus) pour les cahiers des charges. Pourquoi ne pas concevoir du matériel bien étudié dès le départ ( TIE intégré dans la planche de bord….). Pourquoi conserver des VL type EXPERT qui ne braquent pas avec des places dont on ne se sert pratiquement pas, très fragile ( jauge à essence….); un break suffirait, voir banalisé bleu , plus discret , plus attrayant pour nous. Le mot sérigraphié ‘ GENDARMERIE » ne fait plus peur aux délinquants, contrairement à ce que prétendent certains gradés et CBTA.
Je ne reviens même pas sur le fait honteux qui veut qu’il n’y ait pas un PC par gendarme en BT
Il faudrait je pense : que la base ( les GD de BT, ou GM en EGM) soit plus consultée pour les nouveaux matériels. Il faudrait lancer des questionnaires à destination des unités de terrain sur la conception et le fonctionnement du matériel.

Les COB

Tout le monde le sait c’est trop grand ( plus de 40 communes pour moi, quasiment 40 KM de bout en bout) et ça ne marche que grâce au trucage des statistiques . On n’est pas efficace. Il faut absolument soulager les BT
Il faudrait je pense : , et l’idée n’est pas de moi, peut être créer dans les communes isolées ou communautés de commune, des centres judiciaires, des permanences, où un interlocuteur gendarmerie, peut être réserviste, recueillerait ( avec la qualité d’APJ c'est prévu par le CPP),les plaintes pour les infractions mineurs qui ne nécessitent pas d’intervention urgente ( chien qui aboient, dégradation légère….). Pour éviter de faire déplacer une patrouille la nuit pour rien et pour soulager les BT.

Le service

Pourquoi telle unité a ses QL à 18 h et d’autres à 19H ? Pourquoi le renvoi au COG ne se fait pas à la même heure, pourquoi certains bénéficient t’ils des mesures CFMG et pas d’autres? Pourquoi des CCB ont-ils tous les week-ends et jours fériés?
Il faudrait je pense : définir règlementairement les fonctions et les attributions de CCB ( peut être fait mais je ne le sais pas), certains étant des seigneurs qui n’ont à justifier de rien. Inclure les mesures CFMG ( astreinte à domicile…) au mémorial et les faire appliquer immédiatement par tous. Ce créneau de 18 à 19H, pour moi et pour beaucoup d’autres il est important, et quand on a des enfants encore plus.

C’était juste quelques idées, sans leçon à donner, qui sont d’ailleurs souvent reprises dans la lettre de GEC. Merci











Revenir en haut Aller en bas
Au revoi
Invité



MessageSujet: Re: PISTES, REFLEXIONS SUR LA GD   Sam 13 Oct 2007 - 16:48

Mais il est bien ce texte, il part de bon sentiment, pour réellement ceux qui sont sur le terrain, la pénibilité, on en parle dans le secteur civil, pourquoi la Gendarmerie ferait abstraction?

L'idée de centres judiciaires est encore une trés bonne initiative, une police de proximité en quelques sortes, où tout citoyen pourrait se rendre pour des plaintes, mais aussi certains renseignements que l'on ne peut avoir à la BT, faute de temps indisponible vu leur charge de travail.

T'as bien fait de venir, du sang neuf et avec des idées.
Revenir en haut Aller en bas
stoy0-0
2 étoiles
2 étoiles
avatar

Nombre de messages : 107
Age : 46
Date d'inscription : 18/04/2007

MessageSujet: Re: PISTES, REFLEXIONS SUR LA GD   Sam 13 Oct 2007 - 19:42

cheers cheers
bien dit. C tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
buck danny
3 étoiles
3 étoiles
avatar

Nombre de messages : 542
Localisation : France
Emploi : Mdl/Chef de base
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: PISTES, REFLEXIONS SUR LA GD   Sam 13 Oct 2007 - 19:51

Que des vérités, des propositions déjà rêvées mais jamais appliquées, en tout cas très loin de ce qui nous sera apporté en 2008 par notre direction.

Moi aussi j'ai rêvé de retrouver ma brigade sans la cob avec un Renault scénic, une tenue voulue par des gars de terrain (non fabriquée en turquie...), des moyens radio, téléphoniques performants qui ne disparaissent pas en pleine pampa lorsque tu en as besoin, des spécialistes qui viennent prendre le relais lorsque la brigade est débordée et surtout non adaptée à toutes les missions comme on voudrait nous le faire croire....
Moi aussi j'ai rêvé de tout cela et encore bien plus comme le respect de ses chefs, leur considération ainsi que celle de la population reconnaissante.
J'ai rêvé que nos anciens auraient tous l'échelon exceptionnel et rejoindraient les bureaux pour ceux qu'ils le voulaient et finiraient ainsi tranquillement leur carrière....
J'ai rêvé, mais malheusement je me suis réveillé et cette sonnerie, c'était le COG qui me demandait de me relever pour courrir après une vache en divagation, bien sûr cela faisait juste une heure que j'étais couché après avoir passé deux heures à raisonner des cas socs, en plus le collègue au groupement a réveillé toute la maison (pardon l'appart HLM pourri),......
Bien sûr je n'ai pas trouvé la vache, car c'était l'appel d'un nouche qui voulait taper un résidence secondaire à l'autre bout de la cob... mais c'est pas grave car de toute façon en sortant trop vite du garage j'ai accroché cette saloperie d'Expert qui ne braque pas. Je vais donc quitter ma nationale sans vache pour aller constater le vol avec effraction, bien sûr la Br va me rejoindre mais pas avant 8 h 30 et pas de bol il n'est que 5 heures..... j'ai le temps de rentrer à l'unité pour faire les 15 msg et pourvu que je ne tombes pas sur ce bovin en rentrant............

Ca c'est mon quotidien, mais comme je dis toujours c'est un pot de pue mais je n'avais pas qu'à signer......
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GUY 13_83
4 étoiles
4 étoiles


Nombre de messages : 2476
Localisation : Banni du présent forum
Date d'inscription : 02/06/2007

MessageSujet: Re: PISTES, REFLEXIONS SUR LA GD   Sam 13 Oct 2007 - 20:54

studieux,

pour ton premier post plein de propositions intéressantes que j'ai pu lire allègrement même avec mes lunettes comme le précise mon collègue retraité grognard du maquis de la Lance "Michel84" avec beaucoup d'humour comme d'habitude. Tu ne l'as pas encore vu avec son béret d'Ardéchois "Coeur Fidèle"..... :P Smile

En tant que retraité et comme mes camarades, gendarmes, gradés et Officiers de ce forum nous apprécions que des nouveaux inscrits soient attentifs au forum et y participe de la façon dont tu viens de le faire.

Du sang neuf est nécessaire et j'invite tous les inscrits qui n'ont pas encore postés de le faire au plus tôt afin de nous faire entendre par la DGGN.

Bonne soirée ce soir particulièrement (chut hors sujet Rugby oblige!) Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BALACASSE
3 étoiles
3 étoiles
avatar

Nombre de messages : 639
Age : 51
Localisation : 44
Emploi : BTA
Date d'inscription : 19/04/2007

MessageSujet: Re: PISTES, REFLEXIONS SUR LA GD   Dim 14 Oct 2007 - 0:40

- On a tous dans nos brigades des chef ou adjudant qui, a plus de 50 ans, continuent de faire les nuits et les interventions ( bagarres dans discothèque…). Conséquence du PAGRE. Et d'un autre côté on a dans divers services qui n’ont pas d’activité de terrain des jeunes gendarmes certains même OPJ, certains bien contents de se trouver là et comptant bien y rester. Pourquoi ne pas plus ou moins réserver ces derniers postes à nos anciens qui le méritent bien, ou à nos blessés ou malade en service, ou du moins pourquoi ne pas leur proposer en priorité?
On pourrait peut être de cette façon récupérer des personnels motivés sur le terrain.
Anecdote : un gd de mon groupement, blessé à la main en intervention suite à une bagarre, perdant définitivement l’usage complet de plusieurs doigts avait demandé la place de chauffeur du Cdt de Gprt, on lui a refusé car il y avait d’autres intéressés , eux en bonne santé. Il est affecté au matériel ou justement à cause de sa blessure il ne peut pas porter lourd….

Il faudrait je pense : un plan de carrière permettant de reconnaître à chacun le droit de finir sa carrière dans de bonne condition , reconnaissant le travail donné

je ne veux pas t'éffrayer, mais bientôt, ceux que l'on appelle (affectueusement) les petits gris prendont tous les postes où l'on pouvait placer nos blessés, nos gd en fin de carrière ......
le but est uniquement économique et je crois que dans un avenir proche, si tu ne fait pas la maille au niveau physique, santé, psycho .....
Tu seras foutu dehors ! :affraid:
Voila ce qu'ils nous préparent nos bureaucartes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GUY 13_83
4 étoiles
4 étoiles


Nombre de messages : 2476
Localisation : Banni du présent forum
Date d'inscription : 02/06/2007

MessageSujet: Re: PISTES, REFLEXIONS SUR LA GD   Mar 16 Oct 2007 - 23:26

UP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: PISTES, REFLEXIONS SUR LA GD   

Revenir en haut Aller en bas
 
PISTES, REFLEXIONS SUR LA GD
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gendarmes Et Citoyens :: Archives du forum :: Archives fonctionnement des brigades-
Sauter vers: