Gendarmes Et Citoyens

Créé le 1er avril 2007
 
AccueilPortailCarteQui est quoi ?CalendrierFAQRechercherMembresGroupesConnexionS'enregistrerMentions légalesLiens

Partagez | 
 

 Argument contre les TA et autre culture du résultat

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Argument contre les TA et autre culture du résultat   Jeu 11 Oct 2007 - 11:27

J'ai hésité à mettre ce post dans la rubrique "questions gendarmerie" mais je me suis dit qu'il serait plus lu ici. Voilà ce qui m'amène:

Je souhaiterai avoir des arguments (basé sur des texte ou non) pour pouvoir me défendre contre un gradé pour ne pas dire officier qui veut sabrer ma notation parceque je fais peu ou pas assez de TA. Car pour lui pas de TA = vous ne faites votre travail qu'à moitié.
Je crois qu'un jour j'ai lu sur ce forum un post sur lequel un modérateur développé le fait que nous étions un service public, et quand tant que tel nous n'étions pas sujet à avoir des résultats.
Si quelqu'un pouvait me donner une argumentation développée dans se sens, ça m'aiderai beaucoup. Je suis pret à aller jusqu'au recours si effectivement il me sabre pour ça.

Merci à tous
Revenir en haut Aller en bas
babelou
3 étoiles
3 étoiles
avatar

Nombre de messages : 509
Age : 54
Localisation : à l'ouest (toujours rien de nouveau !)
Emploi : gd en cob
Date d'inscription : 05/10/2007

MessageSujet: Re: Argument contre les TA et autre culture du résultat   Jeu 11 Oct 2007 - 11:41

sariel64 a écrit:
J'ai hésité à mettre ce post dans la rubrique "questions gendarmerie" mais je me suis dit qu'il serait plus lu ici. Voilà ce qui m'amène:

Je souhaiterai avoir des arguments (basé sur des texte ou non) pour pouvoir me défendre contre un gradé pour ne pas dire officier qui veut sabrer ma notation parceque je fais peu ou pas assez de TA. Car pour lui pas de TA = vous ne faites votre travail qu'à moitié.
Je crois qu'un jour j'ai lu sur ce forum un post sur lequel un modérateur développé le fait que nous étions un service public, et quand tant que tel nous n'étions pas sujet à avoir des résultats.
Si quelqu'un pouvait me donner une argumentation développée dans se sens, ça m'aiderai beaucoup. Je suis pret à aller jusqu'au recours si effectivement il me sabre pour ça.

Merci à tous

*******
dans les notes à la lecture du personnel il y a un texte pondu dans le nord pays de calais pour la "réattribution du territoire" en clair il faut etre à nouveau sur le terrain, se faire voir par un max de gens en un minimum de temps et pour recueillir du renseignement ...dans ce cadre il est écrit que la répression si elle existe doit être intelligente en privilégiant la prévention lors des infractions non génératrices d accidents,ce qui amene un nouveau contact avec la population en vue du recueil des renseignements... la je suis en repos demain je remet la main dessus et te donne les references.
...en clair on attrape pas les mouches avec du vinaigre..si ton gradé vu du rsgt faut lever le pied concernant les ta

qui plus est tu peux lui rafraichir la mémoire : la repression doit etre juste impartiale et humaine ..et que c est l agent verbalisateur qui estime s'il doit ou non verbaliser
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Argument contre les TA et autre culture du résultat   Jeu 11 Oct 2007 - 11:57

Sariel, moi je peux te dire que la notion de service, notion que nos décideurs remettent d'ailleurs en cause journellement, donc cette notion intgrinsèquement, banni le mot rentabilité mais en revanche, on peut parler de rendement. Ce n'est pas la même chose.

Par définition, un service public n'est pas rentable, car il a pour but de prévoir les impondérables et par définition, par ex lorsque nous sommes sur roue en SG ou autre, nous ne rapportons rien en terme financier. En revanche, pour le coeur de métier, cela est tout à fait l'inverse.

Alors si nos décideurs veulent qu'il y ait rentabilité, nous n'avons qu'à faire le travail des contractuel (les) qui eux amènent de l'argent dans les caisses, c'est leur travail.
C'est différent chez nous.

Je te donne des arguments, je ne juge pas ce qui t'est demandé par ta hiérarchie, je ne suis pas en mesure de le faire.
Revenir en haut Aller en bas
quinta55
4 étoiles
4 étoiles


Nombre de messages : 3155
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: Re: Argument contre les TA et autre culture du résultat   Jeu 11 Oct 2007 - 12:16

Sariel 64,

je ne vais te dire qu'une seule chose en t'en précisant une autre.

Tu fais ton job de gendarme de brigade dans tous les domaines et je te précise que la grande spécialité du gendarme de brigade, c'est un bien, c'est d'être polyvalant et peser dans tous les domaines.

Personne ne te demande d'être performant et à la pointe de la technicité dans tout les domaines, mais ta mission et ton devoir est justement d'être un touche à tout et crois moi c'est génial d'être un touche à tout.

Tu as une formation dans le domaine des polices route administrative judiciaire et militaire de base à toi a la developper tout le long de ta carrière. Tu as toute la durée de ta carrière pour améliorer ta formation initiale dans l'ensemble de tes mission et tu ne verra pas tout car le temps d'une carrière n'est pas assez long pour aller au bout de tout.

L'ensemble des domaines ou tu es compétant est tellement vaste que tu peux le comparer au net........

la dedans tu es le docteur généraliste es gendarmerie.C'est le plus beau poste que tu occupes.

tu me comprends.

Un CBTA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Argument contre les TA et autre culture du résultat   Jeu 11 Oct 2007 - 14:31

Je ne suis pas en brigade mais en GM et ça me met en colère quand quelqu'un me dis que je ne fais pas mon travail si je ne met pas de TA.
Et pour reprendre ce que quinta55 me dit, à vouloir être trop polyvalent, on devient moins compétent.
Je prends l'exemple des médecins, ils ont tous une formation commune de médecin généraliste puis ensuite ils choisissent leur spécialisation.
Au départ on est tous gendarmes puis ensuite on choisit notre spécialisation (GD, GM, Garde, Maritime....).
Maintenant, demandez à un gynécologue ou à un othopédiste de faire le travail d'un neurochirurgien ou d'un médecin spécialisé en chirurgie cardiaque. Je m'avance peut être mais ils sont tous médecin à la base mais ne peuvent pas faire le même travail que leur collègue.
C'est pourquoi je trouve anormal que l'on juge des gens qui de temps en temps font un travail différent de la spécialisation qu'ils ont choisi mais qui doivent savoir tout faire sous prétexe qu'ils ont eu une formation commune.

Chacun son job, tout en étant complémentaire les uns des autres.

Si d'autres personnes peuvent m'apporter des arguments pour justifier que la gendarmerie n'est pas tenu à faire des résultats (surtout des TA) ou à apporter un certain rendement puisqu'elle est au service du public, je suis preneur.

Merci à tous
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Argument contre les TA et autre culture du résultat   Jeu 11 Oct 2007 - 14:47

Sariel, pour ma part, en ESOG (donc doctrine officielle) on m'a toujours rabaché que la Gendarmerie, c'est pas la SNCF. Eux, ils ont une obligation de résultats : tu payes un billet, ils doivent t'emmener à la destination pour laquelle tu payes, et normalement à l'heure (c'était l'exemple ESOG, c'est pas encore une fixette sur les cheminots).

Nous on a une obligation de moyens, mais pas de résultats. (on doit tout faire pour accomplir la mission, mais on ne peut nous imposer de la réussir, ça ne se quantifie pas)

Pour te sabrer, il va falloir qu'il étudie bien son texte littéral le Chef !

Pour ma part, je n'ai pas mis un seul TA depuis juillet 2006, et ma notation ne s'en ressent pas du tout, mais je bosse dans d'autres domaines que je trouve tout aussi importants.

Et puis, maintenant, c'est pas les TA la priorité, mais la lutte contre l'immigration clandestine. Et ça, c'est le DGGN qui l'a écrit, alors ton patron, il peut revoir ses tablettes, éhéhé !!!
Point.
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Dalaszynski
Membre de l'équipe G&C
Membre de l'équipe G&C


Nombre de messages : 1233
Localisation : AUVERGNE /GD-BT
Emploi : GD BT
Date d'inscription : 08/04/2007

MessageSujet: Re: Argument contre les TA et autre culture du résultat   Jeu 11 Oct 2007 - 15:19

Sariel 64,



Tu peux toujours rappeler ceci à ton patron :



« La Gendarmerie est conduite à intervenir en tout temps, en tout lieux et en toutes circonstances pour assister, protéger et secourir les personnes, surveiller et sauvegarder les biens, constater les infractions à la loi pénale, en rechercher et appréhender les auteurs. Pour les unités, ces missions fondamentales entraînent souvent une obligation de résultats, toujours une obligation de moyens.

C’est principalement au travers de la connaissance du milieu dans lequel elle évolue, de la rapidité de son intervention et de l’adéquation des moyens engagés à l’importance de l’événement qu’est perçue l’efficacité de la Gendarmerie. »



ORGANISATION DU SERVICE ET MODALITE D’ACTION DES UNITES

Principes généraux

Le service de la gendarmerie départementale est organisé pour répondre en permanence aux demandes et appels du public, assurer la surveillance générale du territoire et faire face avec efficacité aux événements tant prévisibles (ordre public, rassemblements de personnes…) qu’imprévisibles (incidents, accidents, infractions de toute nature à la loi pénale…)





C’est la base, le fondement, c’est la circulaire 29200 relative à l’organisation du service des unités territoriales de la gendarmerie départementale



La course aux numéros n’existe pas, mais le nombre de TA réalisés en cours d’année peut-être un critère dans la notation, c’est inclus dans la partie Initiative du travail du gendarme.

A toi de te vendre : tu excelles dans un autre domaine, tu as postulé à des stages ou des formations, tu as participé à une grosse enquête, interpellation-s-,……tu n’as pas eu un seul jour maladie depuis X temps, tu as répondu présent pour un service inopiné

Dans le domaine des TA, combien en as-tu fait ? Sont-ils variés ou uniformes –vitesse –

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GUY 13_83
4 étoiles
4 étoiles


Nombre de messages : 2476
Localisation : Banni du présent forum
Date d'inscription : 02/06/2007

MessageSujet: Re: Argument contre les TA et autre culture du résultat   Jeu 11 Oct 2007 - 15:39

Mano,

Ah si tout le monde pouvait raisonner comme toi sur le terrain, nous serions plus crédibles à ce jour. Dommage que certains acceptent des tâches serviles alors qu'il y a d'autres priorités que les TA et les PV à la vitesse ou tout simplement d'être corvéable à merci.

Un exemple récent : la chasse aux clandestins relancée par notre DG. Oui les élections municipales approchent Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Argument contre les TA et autre culture du résultat   Jeu 11 Oct 2007 - 18:17

manoasse a écrit:
Nous on a une obligation de moyens, mais pas de résultats. (on doit tout faire pour accomplir la mission, mais on ne peut nous imposer de la réussir, ça ne se quantifie pas)

Euh là, je ne pige pas trop ce raisonnement sur le coup.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Argument contre les TA et autre culture du résultat   Jeu 11 Oct 2007 - 19:32

Aviateur, si tu veux un exemple, en voici un :

un enfant ou une personne âgée disparaît. La Gendarmerie est saisie pour engager des recherches. Elle a obligation de mettre en oeuvre tous les moyens dont elle dispose pour procéder aux recherches, mais aucun texte législatif ne prévoit de sanciton si la personne n'est pas retrouvée.

Par contre, si il est établi que la personne n'est pas retrouvée parce que la Gendarmerie n'a pas usé de tous les moyens dont elle dispose pour assurer les recherches, là on peut établir des responsabilités.

Donc, obligation d'engager des moyens, mais aucune obligation d'arriver aux résultats escomptés.

Alors effectivement, comme dit plus haut, le nombre de TA peut être un critère de notation, mais effectivement, et je le disais aussi, il faut savoir faire valoir ses qualités pour masquer ses défauts.

Moi c'est volontaire pour ttes les EJ, formateur FNAEG, référent recrutement de la brigade (5 dossiers alors qu'on nous en a fixé 2 pour l'année)(*), tuteur de mon collègue monogalon, membre actif du comité des fêtes compagnie (ça compte pour la cohésion). Voilà, il y a plein d'exemples comme ça. Et je n'ai jamais stagné, je suis noté 8, j'ai pas 10 ans de boutique, et seulement 4 ans d'OPJ. Mais quand on me dit "vous faites pas assez de PR", je réponds en sortant le registre PV et mon activité jud, et ça règle problème. Les gendarmes, tous autant qu'ils sont, ont un défaut majeur : ils n'ont pas le don d'ubiquité. Alors, rappelez le lors de la notation.


(*) le nbre de dossier recrutement m'importe peu, mais ça met à l'aise de dépasser les objectifs fixés quand on veut causer avec la hiérarchie. Je serai mal placé pour recruter à tour de bras alors que j'interviens beaucoup sur ce forum.
Revenir en haut Aller en bas
renard
Invité



MessageSujet: Re: Argument contre les TA et autre culture du résultat   Jeu 11 Oct 2007 - 21:34

Les moblots ont une compétence territoriale pour mettre des TA? Vous avez un carnet par lardu ou bien? Shocked
Quan,d j'étais à PERPIGNAN ça n'éxistait que pendant les renforts estivaux ça...
Mais c'est vrai que je commence à me faire vieux, la preuve je suis allé à la Légion our la journée d'info sur les retraites... tongue tongue tongue

Volpe Rambo
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Argument contre les TA et autre culture du résultat   

Revenir en haut Aller en bas
 
Argument contre les TA et autre culture du résultat
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gendarmes Et Citoyens :: Archives du forum :: Archives fonctionnement des brigades-
Sauter vers: