Gendarmes Et Citoyens

Créé le 1er avril 2007
 
AccueilPortailCarteQui est quoi ?CalendrierFAQRechercherMembresGroupesConnexionS'enregistrerMentions légalesLiens

Partagez | 
 

 Mort de policiers dans l’indifférence générale .

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
MARSOUIN 26
5 étoiles
5 étoiles
avatar

Nombre de messages : 12531
Age : 64
Localisation : DROME
Emploi : Retraité Gie
Date d'inscription : 24/11/2007

MessageSujet: Mort de policiers dans l’indifférence générale .   Lun 28 Déc 2009 - 6:37

Rappel du premier message :

Un policier a été renversé et grièvement blessé par deux individus qui prenaient la fuite après un cambriolage, dimanche en début d'après-midi à Montévrain, en Seine-et-Marne. Le fonctionnaire "sérieusement blessé au bassin" a été héliporté à l'hôpital du Kremlin-Bicêtre "mais son pronostic vital n'est pas engagé", a indiqué dimanche soir la police. "Les médecins envisagent une opération dans les prochaines heures et ils craignent pour sa motricité", selon cette même source.

Un couple a aperçu vers 12h30 deux individus cagoulés et gantés en train de cambrioler la maison de voisins et a prévenu les secours. Arrivée sur les lieux, une patrouille du commissariat de Chessy a surpris les cambrioleurs en flagrant délit. Les malfaiteurs ont alors pris la fuite à bord d'une 4x4 dérobée dans le garage de la maison. Ils ont "volontairement foncé en direction" de deux policiers qui avaient ouvert le portail du pavillon et gravement blessé l'un d'eux en le percutant.
--------------------------------------------------
Cet article publié dans le Figaro illustre une fois de plus la montée de violence envers les forces de l'ordre dans le cadre de leurs missions quotidiennes !
Cordiales pensées à ce Policier , sa famille et ses collègues !



Dernière édition par MARSOUIN 26 le Ven 1 Jan 2010 - 19:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: pandores et poulets: mêmes combats - mêmes risques   Jeu 31 Déc 2009 - 14:46

A descendre dans la rue et brûler des véhicules, je n'ai pas voulu dire celà dans mes écrits. Ce rabaisser au niveau de ces incapables, quand même pas. Mais il y a d'autres actions, plus intelligentes et moins brutales qui pourraient être mises en place pour dénoncer ces actes criminels perpétrés contre les forces de l'ordre. Se faire entendre par des actions pacifiques auprès des médias et des politiciens et aussi par les dirigeants de l'Etat. Je pense qu'il peut y avoir des actions sans pour celà casser comme ces individus cagoulés pour la plupart. Se faire entendre et démontrer l'incurie de nos dirigeants dans les normes de la loi. La parole et les écrits sont parfois plus durs que les actes de violences et peuvent ainsi alerter l'opinion publique, sur les moyens que disposent les forces de l'ordre censées défendre la veuve et l'orphelin et surtout démontrer que, leur métier à risque, n'est pas considéré à sa juste valeur par l'Etat.
Combien de personnes ont lu, ou entendu, ou porter attention à ce qu'il s'était passé en Seine et Marne? Très peu car il n'y a pas eu trop de médiatisation sur ce sujet. Mais n'est-ce pas voulu? Est-ce qu'à l'inverse les journaux écrits, parlés ou télévisés n'auraient pas fait leur bouche chaude d'un tel acte si un policier ou un gendarme était impliqué, même en étant dans son droit? (OH oui! car il y a eu des précédents).
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mort de policiers dans l’indifférence générale .   Jeu 31 Déc 2009 - 14:49

à l'instar cela aurait été l'un des membres de ce vol en réunion qui aurait puéri...on aurait passé la nuit dans les citées...
repose en paix.
Revenir en haut Aller en bas
MARSOUIN 26
5 étoiles
5 étoiles
avatar

Nombre de messages : 12531
Age : 64
Localisation : DROME
Emploi : Retraité Gie
Date d'inscription : 24/11/2007

MessageSujet: La Police est en deuil   Jeu 31 Déc 2009 - 15:08

Ci-après un bel hommage dont le contenu peut s'apparenter aux Gendarmes !

http://www.blog-police-recrutement.com/2009/12/31/la-police-est-en-deuil/

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pavel
2 étoiles
2 étoiles
avatar

Nombre de messages : 159
Localisation : Sud-Ouest
Emploi : retraité Gie (sti) Artisan électricien
Date d'inscription : 19/04/2007

MessageSujet: Re: Mort de policiers dans l’indifférence générale .   Jeu 31 Déc 2009 - 15:36

Bonjour,

Tu as parfaitement raison Dieu11, en plus tu fais de manière implicite le procès des médias. Bravo !

Il est bon de rappeler que tous les patrons de chaînes, rédacteurs en chefs, et journaleux de base, etc..., sont sur des sièges éjectables. Vu la dictature soft que nous subissons actuellement, personne n'a intérêt à faire le malin.

Il faut souffler dans le sens du vent !

Il se trouve qu'il y a malheureusement un consensus des médias sur des sujets sensibles dont il ne faut pas parler (ou pas trop parler).

Mes condoléances à la famille de ce Major, et mon soutien à ses camarades.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://electricien-st-juery.monsite-orange.fr
MARSOUIN 26
5 étoiles
5 étoiles
avatar

Nombre de messages : 12531
Age : 64
Localisation : DROME
Emploi : Retraité Gie
Date d'inscription : 24/11/2007

MessageSujet: Mort de policiers dans l’indifférence générale ........   Ven 1 Jan 2010 - 17:42

Mort de policiers dans l’indifférence générale : la loi, pilier de la démocratie, est moribonde.



par IsabelleVoideyToBCom -

Les médias se sentiraient-ils investis du rôle de vacciner en masse la population innocente contre l’épidémie de protection et de droit disséminée par les « poulets » français ?

A voir les journaux télévisés, la presse écrite, les dépêches tombées tout au long de l’année 2009, il semble que les patrons de presse, picorant des grains de caviar dans d’autres basse-« cour » , aient dressé leurs coqs à attaquer sans discernement ni esprit de responsabilité les fondamentaux de la profession de gardiens de la paix, qu’ils soient fonctionnaires de police ou militaires de la gendarmerie.

Ainsi, « l’horreur » (citation d’un policier) du 27 décembre, dont a été victime en service le policier du commissariat de Chessy, écrasé contre un mur, le bassin et les jambes broyés par le 4*4 utilisé par les cambrioleurs pour s’enfuir, a fait l’objet d’une annonce ultra-minimaliste assortie du sourire « après tout en s’en fiche » de la journaliste du JT de 13h sur la une.

Patrice intervenait sur un cambriolage en flagrance, sur appel de témoins, pour protéger les biens et les personnes. Ce Major de 53 ans, un homme qui n’avait jamais voulu quitter le terrain, est décédé des suites de ses blessures le 30 décembre. A nouveau, annonce indécente en 15 secondes et deux phrases du journal télévisé de TF1, qui ne mentionne même pas le déplacement du ministre monsieur Hortefeux au commissariat de Chessy, ne recueille pas les impressions des représentants de la police, pas plus que celles de la population. Flagrance de défaut d’information.

Un homme meurt au service de la nation, au service direct de citoyens : les médias, hormis quelques rares exceptions, n’ont pas adopté, une fois de plus, l’attitude minimale de respect et de dignité qui sied à la circonstance.
Ils façonnent et formatent l’esprit du lectorat, la culture sociale et citoyenne du public, malheureusement beaucoup plus souvent sous une forme polémique stérile que dans l’état d’esprit d’une démarche constructive orientée solutions, dans l’intérêt commun.

« Les médias sur-médiatisent le décès de jeunes gens accidentés sur une moto volée, les gens font une marche silencieuse… » : lorsque les policiers en parlent, ils pensent à adresser leurs condoléances à la famille, et sont eux-mêmes consternés, car pour eux, la mort d’un jeune ou d’un être humain restera toujours un drame autant qu’un échec. Mais un homme de loi décède en protégeant le citoyen contre des voleurs, aucun commentaire des médias. Ces mêmes voleurs qui n’hésitent pas souvent à saccager votre appartement, l’incendier, tabasser les personnes âgées résidentes, ou violer la locataire au passage, comme cela vient de se produire. Si le major ou ses collègues avait fait usage de leur arme au moment du danger pour tirer sur le conducteur, où en serait-on ? Si vous-même étiez victime un jour, seul face à des monstres ? Voulez-vous vous trouver vous-mêmes un jour devant le sentiment d’anéantissement total et de terreur inspiré par la violence d’êtres humains comme vous, mais dont vous n’imaginiez pas qu’ils puissent cacher des monstres capables de vous faire endurer gratuitement des souffrances dont plus jamais vous ne vous remettrez, qui hanteront votre mémoire, votre corps et vos nuits jusqu’à votre mort ? Les policiers et les gendarmes connaissent ça, ils le vivent au quotidien. Chaque intervention, chaque interpellation, est aussi une exposition à ce risque.

La police comme la gendarmerie ont droit à la présomption d’innocence, à une information équitable les concernant, pas seulement à charge, comme on le constate souvent, et au respect dû aux institutions, particulièrement lorsque des hommes ou des femmes meurent, victimes du devoir et bien souvent de criminels, perdant la vie pour défendre les biens, les citoyens, nos libertés individuelles, la démocratie, notions qui n’existent déjà plus dans certaines zones de «non droit ».

Doit-on considérer aujourd’hui qu’un fonctionnaire de police, un militaire de la gendarmerie, un sapeur-pompier, ont signé pour se faire tuer comme de la chair à canon, sans même une reconnaissance de la nation, des citoyens qu’ils protègent, pendant qu’on donne des permis de tuer aux brigands, criminels ou inconscients de touts poils, en allant jusqu’à les excuser ou s’apitoyer sur eux, ou même les valoriser, voire en faire des victimes dans les médias ?

Le 31 décembre, les écussons et les véhicules de la police se sont barrés de noir. Comment ne pas être insensible à la discrétion, la dignité, dont font preuve les policiers dans un moment de douleur et de désarroi si intenses ?

Pour avoir passé le 30 et 31 décembre aux côtés de nombre d’entre eux, a essayer de mesurer le malaise, entendre leur parole et tenter de les comprendre, j’ai pu mesurer l’ampleur de la souffrance policière d’un côté, et les dangers concernant les rapports faussés à la population d’autre part.

Les policiers disent avoir bien conscience que la chasse systématique à l’automobiliste pendant que les violences volontaires s’aggravent change la donne.

Dans leur majorité, les policiers, eux-mêmes désabusés, comprennent « le ressenti d’une population pressurisée à qui on envoie les forces de l’ordre aussitôt qu’elle dépasse la vitesse autorisée de quelque kilomètres heures ou qu’elle manifeste sa détresse parce que les rois du capital ont décidé de délocaliser pour toujours plus de profit, et dans le même temps, on abandonne les cités dans lesquelles plus personne en haut lieu n’a le courage de faire respecter les lois de la République. »
Ils sont révoltés: « Le silence est parfois et même souvent plus dur que les mots… Le soutien aux forces de l’ordre ne peut pas se manifester par le silence, car c’est-ce même silence qui, depuis trop longtemps, nous tue à petit feu ».

Les obsèques et le dernier hommage au Major Patrice Point se dérouleront le 6 janvier. Vous pouvez témoigner votre sympathie et votre soutien à la famille et à la Police Nationale sur http://www.facebook.com/home.php?ref=home#/group.php?gid=224061614124

Pendant que policiers, gendarmes et population souffrent en silence, les médias renvoient l’attention collective du public sur des querelles de clochers franco-français, divisant le pays, les institutions qui devraient unir leurs forces et se compléter, brisant le lien de confiance entre les français et les représentants de la loi, dans une période cruciale au cours de laquelle la nation devra pourtant faire appel à ses forces vives, organisées, unies dans un même objectif : la stabilité du pays.

http://www.come4news.com/mort-de-policiers-dans-l-indifference-generale-la-loi,-pilier-de-la-democratie,-est-moribonde-494224

Merci Isabelle !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pirate
Nouveau membre
Nouveau membre


Nombre de messages : 1
Date d'inscription : 19/12/2009

MessageSujet: Re: Mort de policiers dans l’indifférence générale .   Ven 1 Jan 2010 - 20:18

Sincères condoléances ....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
drapeaublanc
3 étoiles
3 étoiles
avatar

Nombre de messages : 1804
Localisation : blue planet
Emploi : gendarme pousse cailloux
Date d'inscription : 17/03/2009

MessageSujet: Re: Mort de policiers dans l’indifférence générale .   Ven 1 Jan 2010 - 20:42

sincères condoléances à la famille et à ses camarades
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clint
4 étoiles
4 étoiles


Nombre de messages : 2145
Localisation : Rhône-Alpes
Emploi : Retraité
Date d'inscription : 13/09/2007

MessageSujet: Re: Mort de policiers dans l’indifférence générale .   Ven 1 Jan 2010 - 21:08

Tout d'abord, je tiens à adresser mes sincères condoléances à la famille
et aux collègues de Patrice POINT, blessé à mort, en service, et au service des citoyens.

Ensuite, que dire de mieux que ce qu'a si bien exprimé Isabelle VOIDEY, dans un billet bien senti,
dont voici quelques extraits :

Isabelle VOIDEY (citée par MARSOUIN 26) a écrit:



<TR>
Mort de policiers dans l’indifférence générale.

Ainsi, ...ce policier du commissariat de Chessy, écrasé contre un mur, le bassin et les jambes broyés par le 4x4 utilisé par les cambrioleurs pour s’enfuir, a fait l’objet d’une annonce ultra-minimaliste... de la journaliste du JT de 13h sur la une.

Patrice intervenait sur un cambriolage en flagrance,..., pour protéger les biens et les personnes.
Ce Major de 53 ans, un homme qui n’avait jamais voulu quitter le terrain, est décédé des suites de ses blessures le 30 décembre.

Flagrance de défaut d’information.

Un homme meurt au service de la nation, au service direct de citoyens : les médias, hormis quelques rares exceptions, n’ont pas adopté, une fois de plus, l’attitude minimale de respect et de dignité qui sied à la circonstance.

« Les médias sur-médiatisent le décès de jeunes gens accidentés sur une moto volée, les gens font une marche silencieuse… » : lorsque les policiers en parlent, ils pensent à adresser leurs condoléances à la famille, et sont eux-mêmes consternés,...

Mais un homme de loi décède en protégeant le citoyen contre des voleurs, aucun commentaire des médias.

Si le major ou ses collègues avait fait usage de leur arme au moment du danger pour tirer sur le conducteur, où en serait-on ?

La police comme la gendarmerie ont droit à la présomption d’innocence, à une information équitable les concernant, pas seulement à charge, comme on le constate souvent,...

Doit-on considérer aujourd’hui qu’un fonctionnaire de police, un militaire de la gendarmerie, un sapeur-pompier, ont signé pour se faire tuer comme de la chair à canon, sans même une reconnaissance de la nation, des citoyens qu’ils protègent, pendant qu’on donne des permis de tuer aux brigands, criminels ou inconscients de tous poils, en allant jusqu’à les excuser ou s’apitoyer sur eux, ou même les valoriser, voire en faire des victimes dans les médias ?

Les obsèques et le dernier hommage au Major Patrice Point se dérouleront le 6 janvier.

Que Patrice repose en paix !
Courage à tous les siens !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cti 41
4 étoiles
4 étoiles


Nombre de messages : 4550
Age : 70
Date d'inscription : 14/01/2008

MessageSujet: Re: Mort de policiers dans l’indifférence générale .   Ven 1 Jan 2010 - 22:45

Beaucoup de tristesse comme toujours quand un policier ou un gendarme se fait tuer en service mais dans le cas précis c'est un véritable meurtre qui s'est produit. Je suis de tout coeur avec la famille et les proches de Patrice POINT.
Je voudrais souligner également ce superbe article signé par Isabelle Voidey et relayé par Marsouin 26. http://www.come4news.com/mort-de-policiers-dans-l-indifference-generale-la-loi,-pilier-de-la-democratie,-est-moribonde-494224
Elle, une civile, a su faire ressortir le sentiment de la majorité des membres des forces de sécurité mais aussi le ressenti de beaucoup de citoyens. Bravo !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: mort de policiers dans l'indifférence générale   Sam 2 Jan 2010 - 0:02

Ce terme: indifférence générale est très approprié. Ce policier, Patrice POINT est mort incognito. Mais les médias ne sont pas seuls responsables de ce silence que j'ai mis en évidence dans "pandores et poulets: mêmes combats -mêmes risques. Sujet qui n'a pas été retenu et développé.Pourquoi? je l'ignore. Mais je constate que mes dires sont rejoints par bon nombre de membres de ce forum.
En effet, certaines choses sont cachées pour ne pas mettre en exergue des sujets qui fâchent. Nos politiciens et gouvernants de tous partis confondus, excellent en celà. Ils préfèrent que certaines choses soient cachées au grand public, surtout lorsqu'il s'agit de forces de l'ordre qui sont victimes des agissements crapuleux d'individus ignobles, pour qui la vie d'un être humain ne compte pas. A contrario, si les faits avaient été inverses, là, la presse et même nos politiques auraient mis le paquet et leur grain de sel, à mauvais escient c'est vrai, pour dénoncer les actes de barbaries perpétrés par les forces de l'ordre, en omettant toutefois de relater la version exacte du déroulement des faits.
Mais voilà où le laxisme conduit. Nous perdons nos repères et sans nous en apercevoir ou en nous voilant la face afin de ne pas vouloir découvrir la vérité, nous allons nous réveiller et ça ne saurait tardé, en plein Far west. Seulement voilà, ce ne sera plus les bandits qui auront leur tête mise à prix mais les forces de l'ordre. A méditer. Dieu est grand (si seulement c'était vrai).
Revenir en haut Aller en bas
du fin fond du froid
4 étoiles
4 étoiles
avatar

Nombre de messages : 2686
Date d'inscription : 15/04/2007

MessageSujet: Re: Mort de policiers dans l’indifférence générale .   Sam 2 Jan 2010 - 0:23

Tous les membres du forum qui se sentent concernés par cette sinistre nouvelle pourrait se pencher sur l'initiative de pmart06 : ce relais citoyen et apolitique me semble de plus en plus une initiative à mener à son terme.

si un technicien du forum pouvait nous mettre le lien vers le relais, merci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
maverick
4 étoiles
4 étoiles
avatar

Nombre de messages : 4430
Localisation : somewhere over the rainbow
Emploi : en Chine
Date d'inscription : 04/06/2008

MessageSujet: Re: Mort de policiers dans l’indifférence générale .   Sam 2 Jan 2010 - 0:40

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
du fin fond du froid
4 étoiles
4 étoiles
avatar

Nombre de messages : 2686
Date d'inscription : 15/04/2007

MessageSujet: Re: Mort de policiers dans l’indifférence générale .   Sam 2 Jan 2010 - 0:49

merci mav'

tu sais moi et la technique...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
patoche315
3 étoiles
3 étoiles


Nombre de messages : 1345
Age : 58
Localisation : 31 Haute Garonne
Emploi : Invalide
Date d'inscription : 10/11/2007

MessageSujet: Re: Mort de policiers dans l’indifférence générale .   Sam 2 Jan 2010 - 1:15

Désolant et très attristant, on va finir par avoir honte d'être humain....Et non d'une pipe, nos dirigeants n'ont pas l'impression de laisser le vent souffler dans le mauvais sens ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
moulinier
3 étoiles
3 étoiles


Nombre de messages : 1276
Age : 69
Localisation : guilherand granges 07
Emploi : retraité et grand père trois fois
Date d'inscription : 26/05/2008

MessageSujet: Mort de policiers   Sam 2 Jan 2010 - 3:20

Oui ! Excelsior ! pas de vitrines, pas de bagnolles, pas de poubelles ! non ça ne se fait pas

Mais le vieux con que je suis demande qu'on te pardonne. La révolte résulte d'une très grande humanité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://moulinier.guy@wanadoo.fr
malinois
3 étoiles
3 étoiles
avatar

Nombre de messages : 1605
Date d'inscription : 01/01/2009

MessageSujet: Re: Mort de policiers dans l’indifférence générale .   Sam 2 Jan 2010 - 11:28

crucho76 a écrit:
( ne me demandez pas ce que moi je leur ferais... ça pourrait choquer...).

en ce qui me concerne, rassures toi, ça ne me choquera pas du tout, mais alors pas du tout !
on se dit être un pays "civilisé" je serais tenté de dire :"en voie de civilisation.


sur d'autre forum je mets comme signature : "plus je connais les hommes, plus j'aime mon chien"
je pense que je n'ai pas tout à fait tort et malheureusement j'en ai la confirmation tous les jours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sousbrigadier
3 étoiles
3 étoiles
avatar

Nombre de messages : 653
Age : 64
Localisation : LIMOGES
Emploi : retraite police nationale
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: mort de policier dans l'indifférence générale   Sam 2 Jan 2010 - 12:02

www.come4news.com

Mort de policiers dans l’indifférence générale : la loi, pilier de la démocratie, est moribonde.
www.come4news.com

par IsabelleVoideyToBCom - de ce reporter Flux du reporter flux de ce theme Flux de Tribune libre

Les
médias se sentiraient-ils investis du rôle de vacciner en masse la
population innocente contre l’épidémie de protection et de droit
disséminée par les « poulets » français ?

A voir les journaux
télévisés, la presse écrite, les dépêches tombées tout au long de
l’année 2009, il semble que les patrons de presse, picorant des grains
de caviar dans d’autres basse-« cour », aient dressé leurs coqs à
attaquer sans discernement ni esprit de responsabilité les fondamentaux
de la profession des gardiens de la paix, qu’ils soient fonctionnaires
de police ou militaires de la gendarmerie.

écusson police
nationale barré de noirAinsi, « l’horreur » (citation d’un policier) du
27 décembre, dont a été victime en service le policier du commissariat
de Chessy, écrasé contre un mur, le bassin et les jambes broyés par le
4*4 utilisé par les cambrioleurs pour s’enfuir, a fait l’objet d’une
annonce ultra-minimaliste assortie du sourire « après tout en s’en
fiche » de la journaliste du JT de 13h sur la une.
Patrice
intervenait sur un cambriolage en flagrance, sur appel de témoins, pour
protéger les biens et les personnes. Ce Major de 53 ans, un homme qui
n’avait jamais voulu quitter le terrain, est décédé des suites de ses
blessures le 30 décembre. A nouveau, annonce indécente en 15 secondes
et deux phrases du journal télévisé de TF1, qui ne mentionne même pas
le déplacement du ministre monsieur Hortefeux au commissariat de
Chessy, ne recueille pas les impressions des représentants de la
police, pas plus que celles de la population. Flagrance de défaut
d’information.

Un homme meurt au service de la nation, au
service direct de citoyens : les médias, hormis quelques rares
exceptions, n’ont pas adopté, une fois de plus, l’attitude minimale de
respect et de dignité qui sied à la circonstance.
Ils façonnent et
formatent l’esprit du lectorat, la culture sociale et citoyenne du
public, malheureusement beaucoup plus souvent sous une forme polémique
stérile que dans l’état d’esprit d’une démarche constructive orientée
solutions, dans l’intérêt commun.

« Les médias sur-médiatisent
le décès de jeunes gens accidentés sur une moto volée, les gens font
une marche silencieuse… » : lorsque les policiers en parlent, ils
pensent à adresser leurs condoléances à la famille, et sont eux-mêmes
consternés, car pour eux, la mort d’un jeune ou d’un être humain
restera toujours un drame autant qu’un échec. Mais un homme de loi
décède en protégeant le citoyen contre des voleurs : aucun commentaire
des médias. Ces mêmes voleurs qui n’hésitent pas, souvent, à saccager
votre appartement, l’incendier, tabasser les personnes âgées
résidentes, ou violer la locataire au passage, comme cela vient de se
produire. Si le major ou ses collègues avaient fait usage de leur arme
au moment du danger pour tirer sur le conducteur, où en serait-on ? Si
vous-même étiez victime un jour, seul face à des monstres ? Voulez-vous
vous trouver vous-même un jour devant le sentiment d’anéantissement
total et de terreur inspiré par la violence d’êtres humains comme vous,
mais dont vous n’imaginiez pas qu’ils puissent cacher des monstres
capables de vous faire endurer gratuitement des souffrances dont plus
jamais vous ne vous remettrez, qui hanteront votre mémoire, votre corps
et vos nuits jusqu’à votre mort ? Les policiers et les gendarmes
connaissent ça, ils le vivent au quotidien. Chaque intervention, chaque
interpellation, est aussi une exposition à ce risque.

La police
comme la gendarmerie ont droit à la présomption d’innocence, à une
information équitable les concernant, pas seulement à charge, comme on
le constate souvent, et au respect dû aux institutions,
particulièrement lorsque des hommes ou des femmes meurent, victimes du
devoir et bien souvent de criminels, perdant la vie pour défendre les
biens, les citoyens, nos libertés individuelles, la démocratie, notions
qui n’existent déjà plus dans certaines zones de «non droit ».
Doit-on
considérer aujourd’hui qu’un fonctionnaire de police, un militaire de
la gendarmerie, un sapeur-pompier, ont signé pour se faire tuer comme
de la chair à canon, sans même une reconnaissance de la nation, des
citoyens qu’ils protègent, pendant qu’on donne des permis de tuer aux
brigands, criminels ou inconscients de touts poils, en allant jusqu’à
les excuser ou s’apitoyer sur eux, ou même les valoriser, voire en
faire des victimes dans les médias ?

Le 31 décembre, les
écussons et les véhicules de la police se sont barrés de noir. Comment
ne pas être insensible à la discrétion, la dignité, dont font preuve
les policiers dans un moment de douleur et de désarroi si intenses ?

Pour
avoir passé le 30 et 31 décembre aux côtés de nombre d’entre eux, a
essayer de mesurer le malaise, entendre leur parole et tenter de les
comprendre, j’ai pu mesurer l’ampleur de la souffrance policière d’un
côté, et les dangers concernant les rapports faussés à la population
d’autre part.
Les policiers disent avoir bien conscience que la
chasse systématique à l’automobiliste pendant que les violences
volontaires s’aggravent change la donne.

Dans leur majorité, les
policiers, eux-mêmes désabusés, comprennent « le ressenti d’une
population pressurisée à qui on envoie les forces de l’ordre aussitôt
qu’elle dépasse la vitesse autorisée de quelques kilomètres heures ou
qu’elle manifeste sa détresse parce les rois du capital ont décidé de
délocaliser pour toujours plus de profit, et dans le même temps, on
abandonne les cités dans lesquelles plus personne en haut lieu n’a le
courage de faire respecter les lois de la République. »


Ils
sont révoltés: « Le silence est parfois et même souvent plus dur que
les mots… Le soutien aux forces de l’ordre ne peut pas se manifester
par le silence, car c’est-ce même silence qui, depuis trop longtemps,
nous tue à petit feu ».


Les obsèques et le dernier hommage
au Major se dérouleront le 6 janvier. Vous pouvez témoigner votre
sympathie et votre soutien à la famille et à la Police Nationale sur http://www.facebook.com/home.php?ref=home#...id=224061614124

Pendant
que policiers, gendarmes et population souffrent en silence, les médias
renvoient l’attention collective du public sur des querelles de
clochers franco-français, divisant le pays, les institutions qui
devraient unir leurs forces et se compléter, brisant le lien de
confiance entre les français et les représentants de la loi, dans une
période cruciale au cours de laquelle la nation devra pourtant faire
appel à ses forces vives, organisées, unies dans un même objectif : la
stabilité du pays.

PS : dans vos commentaires sous cet article,
je vous demande expressement de bien vouloir observer des règles
minimum de respect de la douleur de la famille et du recueillement,
ainsi que de ne diffuser aucun élément concernant l'enquête, de façon à
ne pas l'entraver. Toute information doit être transmise directement et
uniquement aux services en charge de l'enquête.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
moulinier
3 étoiles
3 étoiles


Nombre de messages : 1276
Age : 69
Localisation : guilherand granges 07
Emploi : retraité et grand père trois fois
Date d'inscription : 26/05/2008

MessageSujet: Mort de policiers dans l'indifférence générale   Sam 2 Jan 2010 - 21:07

Bien ! sousbrigadier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://moulinier.guy@wanadoo.fr
alexetlisa
1 étoile
1 étoile
avatar

Nombre de messages : 39
Localisation : SEINE-ET-MARNE
Emploi : SANTE
Date d'inscription : 12/06/2008

MessageSujet: Re: Mort de policiers dans l’indifférence générale .   Dim 3 Jan 2010 - 16:59

Un homme est mort, qu'il repose en paix dans un monde meilleur.

Respect et sincères condoléances à sa famille et amis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lou93
2 étoiles
2 étoiles


Nombre de messages : 205
Date d'inscription : 23/09/2008

MessageSujet: Re: Mort de policiers dans l’indifférence générale .   Dim 3 Jan 2010 - 19:18

Moi sur un forum voisin, j'ai dit à nos camarades d'active, policiers ou gendarmes, lorsqu'ils retrouveront ces individus, car ils vont les retrouver, de ne pas prendre de gants avec eux; cela veut dire qu'il ne faut pas les louper, n'en déplaise.
Ces assassins ne sont pas des présumés coupables, ce sont des coupables tout simplement.
La presse a fait dix secondes sur les ondes ou dix lignes dans quelques journaux le jour de l'annonce du décès.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
moulinier
3 étoiles
3 étoiles


Nombre de messages : 1276
Age : 69
Localisation : guilherand granges 07
Emploi : retraité et grand père trois fois
Date d'inscription : 26/05/2008

MessageSujet: Mort de policiers dans l'indifférence générale   Lun 4 Jan 2010 - 2:07

Suivons plutôt, les conseils de sousBrigadier.

Restons mesurés dans nos paroles et commentaires
Ne jouons pas sur l'émotion de l'opinion publique, laissons celà aux politiques
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://moulinier.guy@wanadoo.fr
Invité
Invité



MessageSujet: mort de policiers dans l'indifférence générale   Lun 4 Jan 2010 - 12:17

-Je renouvelle mes condoléances à la famille, aux amis et aux collègues de Patrice POINT "lâchement tué par un individu" qui s'apparente plutôt à une bête qu'à un homme.

-Si ce sinistre yéti est rattrapé, il bénéficiera de la "présomption d'innocence" ou sera "présumé coupable", même si tout indique qu'il est bien l'auteur de cet acte cruel. Honte à ceux qui ont pondu cette loi ignoble et sans fondement, lorsque tout permet d'établir que l'acte incriminé, est imputable, sans pouvoir être réfuté, à la personne interpellée.

-Mais la victime dans tout celà? où se situe t-elle? Dans le cas présent, malheureusement nous, nous le savons. Les médias et les politiques, peut être pas. Est-ce qu'un jour il y aura une "PRESUMEE VICTIME". Est-ce que les Législateurs ne risquent pas un jour, de nous pondre une telle loi? Ils n'en serait pas à une ineptie près. Dire que ces gugus là sont élus par le peuple! C'est affligeant et déconcertant, surtout quand il y a une perte de vie humaine (digne de ce nom).

L'être humain doit être respecté, mais lorsqu'il commet de tels actes, ce ne sont plus des Hommes mais des monstres (je n'ai pas employé le mot bête, car ce n'est pas approprié dans le cas présent) pour lesquels on ne doit pas faire preuve ni de clémence ni d'apitoiement.

Je souhaite et espère que l'auteur soit rapidement identifié et appréhendé et que la justice soit rendue sans clémence, car ce serait le comble qu'on lui accorde des circonstances atténuantes.

Et, en cette année 2010, je souhaite à cet individu, une bonne et grosse maladie, qui ne lui laisse aucune chance, sauf le temps de souffrir et ainsi de réfléchir à son acte odieux.
Revenir en haut Aller en bas
Lou93
2 étoiles
2 étoiles


Nombre de messages : 205
Date d'inscription : 23/09/2008

MessageSujet: Re: Mort de policiers dans l’indifférence générale .   Lun 4 Jan 2010 - 13:40

Il n'est plus temps d'être mesuré; un de nos camarades vient d'être assassiné par des gens dangereux qu'il faut, d'une façon ou d'une autre, retirer du circuit.
De toute façon, s'ils étaient deux dans le 4X4, chacun dira que c'est l'autre qui conduisait et qui a tué le malheureux policier.
Ecoeurement total.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
moulinier
3 étoiles
3 étoiles


Nombre de messages : 1276
Age : 69
Localisation : guilherand granges 07
Emploi : retraité et grand père trois fois
Date d'inscription : 26/05/2008

MessageSujet: Mort de policiers dans l'indifférence générale   Lun 4 Jan 2010 - 17:13

Il faut lire et appliquer ce qu'a conseillé fort sousbrigadier, de façon à ne pas endisposer les gens qui auront à taiter du problème, lorsque les criminels seront arrêtés.
Peu importe d'ailleurs qui conduisait "La criminalité d'emprunt implique que le co-auteur ou le complice encourt la même peine que l'auteur principal". On ne peut pas dire qu'il n'y a pas intention de donner la mort, puisque la marche arrière aurait bien été enclenchée. Geste volontaire.
Du calme. Celà peut aider la famille.

Mais libre à chacun de s'épencher comme il veut. Simplement un camarade policier a demandé :.

Guy Moulinier, militaire retraité de la gendarmerie nationale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://moulinier.guy@wanadoo.fr
Le Foo
Fondateur
Fondateur
avatar

Nombre de messages : 3547
Age : 42
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: Mort de policiers dans l’indifférence générale .   Lun 4 Jan 2010 - 21:51

dieu11 a écrit:
Malgré nos dissensions et nos rancoeurs (justifiées toutefois) envers nos cousins policiers, ayons une pensée pour notre collègue, Patrice POINT, major de la police nationale, en Seine et Marne, décédé à la suite d'une intervention. Ce fonctionnaire a été heurté violemment par un 4x4 conduit par les voleurs. Ces délinquants de plus en plus nombreux n'ont aucun état d'âme pour passer de la délinquance à la criminalité.
Ce qui me désole encore plus c'est qu'il n'y ait aucune manifestation de soutien pour dénoncer ces actes atroces et sans pardon.
Il n'y a aucune réciprocité. En effet, si l'inverse s'était produit, que les policiers renversent ce criminel, le jour même il y aurait eu des manifestations de gens peu recommandables, avec à leur tête des politiciens en manque de notoriété. Des véhicules auraient été brûlés, des magasins saccagés, enfin l'anarchie, que nos dirigeants n'auraient pas osés réprimer de peur d'être critiqué par l'opinion publique qui est manipulée par certains médias et autres associations indignes d'être ainsi nommées.
...
C'est un fait, que nous constatons de plus en plus, effectivement. Certains médias ne sont d'ailleurs pas innocents dans ce processus récurrent de "démontage" de nos Institutions, où l'on décrédibilise systématiquement -et pour finir on les affaiblit- les remparts de la République (police, gendarmerie, justice)
à des fins que j'ai du mal à saisir si ce n'est faire du sensationnel, de l'info-spectacle, non plus pour informer mais pour divertir.

_________________
Adjudant LE POTIER Mikaël
COB BAUD (56)

"Tout le monde savait que c'était impossible à faire. Puis un jour quelqu'un est arrivé qui ne le savait pas. Et il l'a fait." (Winston CHURCHILL)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gendarmes-en-colere.forum2discussion.net
el tourist
2 étoiles
2 étoiles


Nombre de messages : 150
Date d'inscription : 26/05/2008

MessageSujet: Re: Mort de policiers dans l’indifférence générale .   Mar 5 Jan 2010 - 16:16

Un hommage lui sera rendu le 06 janvier 2010 à 10 heures par une minute de silences sur les places d' armes dans les grpts et cies de la RGDIF...message reçu aujourd'hui....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GDblasé
1er flocon
1er flocon


Nombre de messages : 10
Age : 47
Localisation : Picardie
Date d'inscription : 08/12/2008

MessageSujet: Re: Mort de policiers dans l’indifférence générale .   Mar 5 Jan 2010 - 17:33

10 secondes au JT afin de se donner bonne conscience et voilà, c'est réglé. Comme d'hab, quand c'est de l'autre coté on en fait pas un fromage. C'est sur que nous n'allons pas cramer des bagnoles ou péter des magasins. C'est honteux.

Sincères condoléances à la famille et aux collègues de ce fonctionnaire de police.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mort de policiers dans l’indifférence générale .   Mar 5 Jan 2010 - 20:10

Que fait notre ministre !!!!!!!!! Sincères condoléances à sa famille et aux collègues de ce fonctionnaire.
Revenir en haut Aller en bas
Diégo
3 étoiles
3 étoiles
avatar

Nombre de messages : 542
Age : 43
Localisation : entre garrigues et Cévennes
Emploi : enquêteur
Date d'inscription : 30/05/2007

MessageSujet: Re: Mort de policiers dans l’indifférence générale .   Mer 6 Jan 2010 - 7:09

Sincères condoléances aux familles, proches et collègues de travail..........

Bon rétablissement à nos collègues policiers blessés............
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
moulinier
3 étoiles
3 étoiles


Nombre de messages : 1276
Age : 69
Localisation : guilherand granges 07
Emploi : retraité et grand père trois fois
Date d'inscription : 26/05/2008

MessageSujet: Mort de policiers dans l'indifférence générale   Mer 6 Jan 2010 - 12:41

Monsieur HORTEFEUX, s'est exprimé sur le silence de la Presse qu'il déplore., l'accusant de jouer sur l'émotion sur le sentionnel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://moulinier.guy@wanadoo.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mort de policiers dans l’indifférence générale .   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mort de policiers dans l’indifférence générale .
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gendarmes Et Citoyens :: Gendarmes Et Citoyens : le Forum PRINCIPAL :: Les forces de l'ordre victimes de leur devoir ou les risques du métier-
Sauter vers: