Gendarmes Et Citoyens

Créé le 1er avril 2007
 
AccueilPortailCarteQui est quoi ?CalendrierFAQRechercherMembresGroupesConnexionS'enregistrerMentions légalesLiens

Partagez | 
 

 MAYOTE - Des Gendarmes blessés !!!!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
MARSOUIN 26
5 étoiles
5 étoiles
avatar

Nombre de messages : 12531
Localisation : DROME
Emploi : Retraité Gie
Date d'inscription : 24/11/2007

MessageSujet: MAYOTE - Des Gendarmes blessés !!!!   Mer 2 Déc 2009 - 22:29

Penchard appelle Mayotte au calme

AFP
02/12/2009 | Mise à jour : 19:06

Marie-Luce Penchard, ministre de l'Outre-mer, a appelé les habitants de Mayotte, théâtre d'affrontements violents, à ne pas écouter ceux qui cherchent "les chemins de la violence" et annoncé l'arrivée de forces de l'ordre dépêchées de La Réunion. Dans une déclaration à l'AFP, la ministre a dressé un nouveau bilan de ces incidents qui ont éclaté dans la foulée de manifestations contre la vie chère: trois blessés graves parmi les forces de l'ordre, dont un gendarme pour lequel le pronostic vital est engagé, 12 blessés légers, dont un gendarme, un policier et des manifestants.

"Des bandes se sont infiltrées parmi les manifestants. J'appelle les Mahorais à ne pas écouter ceux qui veulent les inciter à utiliser les chemins de la violence", a déclaré la ministre. Mme Penchard a annoncé avoir différé un voyage en Guyane, où elle devait exposer les résultats du conseil interministériel de l'Outre-mer, afin de suivre "la situation préoccupante" dans l'île de l'océan Indien. "Le gouvernement a toujours accompagné Mayotte", a-t-elle fait valoir. Des renforts de forces de l'ordre vont être envoyés sur place, venues de l'autre île française de l'océan Indien, La Réunion, a-t-elle annoncé.


http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2009/12/02/01011-20091202FILWWW00625-penchard-appelle-mayotte-au-calme.php

Courage camarades ! Pensées fortes aux blessés surtout à celui dans n état critique !

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2009/12/02/01011-20091202FILWWW00552-mayotte-deux-gendarmes-blesses.php


http://www.leparisien.fr/faits-divers/mayotte-un-gendarme-grievement-blesse-lors-d-une-manifestation-02-12-2009-731024.php


http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2009/12/02/01011-20091202FILWWW00552-mayotte-deux-gendarmes-blesses.php




Dernière édition par MARSOUIN 26 le Jeu 3 Déc 2009 - 17:11, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DEDE 33
1 étoile
1 étoile


Nombre de messages : 65
Age : 62
Localisation : AQUITAINE
Emploi : LA CHEVILLE OUVRIERE DE LA GENDARMERIE
Date d'inscription : 30/07/2009

MessageSujet: Re: MAYOTE - Des Gendarmes blessés !!!!   Mer 2 Déc 2009 - 22:36

Mayotte: un gendarme grièvement blessé lors d'une manifestation


Un gendarme a été grièvement blessé à Mayotte lors de manifestations contre la vie chère qui ont tourné aux affrontements avec les forces de l'ordre, mercredi sur Petite-Terre, île où se situe l'aéroport mahorais, a-t-on appris de sources concordantes.Le gendarme, blessé aux reins, est «entre la vie et la mort», a déclaré vers 19h30 locales (17H30 à Paris) le préfet de cette collectivité d'Outre-Mer, Hubert Derache.
Deux autres gendarmes et trois fonctionnaires de la Police de l'Air aux Frontières ont également été atteints, selon lui.

Des accrochages sporadiques avec harcèlement des forces de l'ordre par des petits groupes de jeunes gens se poursuivaient dans la soirée sur cette île de 15 km2, séparée par un bras de mer de 2 km de Grande-Terre (363 km2), principale île mahoraise. Les barrages dressés par des manifestants sur Petite-Terre ont été dégagés, a ajouté le préfet, selon lequel l'aéroport a fonctionné normalement même si nombre de voyageurs ont manqué leur vol pour cause de rues barrées.

La hausse du prix de la traversée des deux Mayottes à l'origine des incidents

Toute la matinée, des incidents s'étaient succédés sur Petite-Terre. La police a procédé à plusieurs arrestations. Les troubles ont éclaté à la veille d'une réunion du conseil général qui devait décider jeudi une hausse, différée une première fois en raison de manifestations hostiles, du tarif des barges assurant, toutes les demi-heures dans chaque sens, la liaison entre les deux parties de Mayotte. Le ticket devait passer de 0,75 centime d'euro à un euro. Mais, a-t-on appris sur place, la délibération a été retirée de l'ordre du jour et le conseil général doit, toutes nuances politiques confondues, demander une aide exceptionnelle de l'Etat pour le territoire dont la situation financière est gravement compromise (plus de 90 millions d'euros de déficit).

A l'origine des incidents: une manifestation déclenchée très tôt mercredi à l'appel du «collectif des citoyens perdus de Labattoir et de Pamandzi», deux localités de Petite-terre. Ces protestataires, descendus pour la troisième fois dans la rue, ont occupé plusieurs ronds-points stratégiques, afin de montrer leur exaspération face au coût de la vie. Les manifestants ont aussi dénoncé la gestion du conseil général, et demandé la tête de son président, Ahamed Attoumani Douchina (UMP).

«On a des soucis pour nos enfants. Ils meurent de faim. La vie est chère à Mayotte. Un carton de mabawa (ailes de poulets) coûte 50 euros», hurlait une mère de famille parmi les manifestants. Jean-Paul Musquin, membre du «collectif des citoyens perdus», pointait «des tas de scandales au niveau du conseil général. Tout ce qu'on trouve à dire, c'est qu'on va augmenter les prix des barges et qu'on va ajouter 8% sur les factures d'électricité. Ce n'est plus possible», accusait ce manifestant. Selon l'ancien président du conseil général Said Omar Oili, il y a «une vraie atmosphère d'insurrection».

Ile française de l'océan Indien, Mayotte compte près de 200.000 habitants, avec une très forte immigration clandestine venue des Comores voisines. Deux sénateurs ont, dans une note publiée fin octobre, souligné que Mayotte est «singulièrement sous-dotée» sur le plan budgétaire. Cette collectivité d'outre-mer, qui doit devenir DOM en 2011, est celle dont la richesse par habitant est de loin la plus faible.

IL EST LE MOMENT DE LAISSER CE PEUPLE DÉCIDER TOUT SEUL DE SON AVENIR ?

ENCORE UNE FOIS. C EST UN GENDARME QUI PAYE LA FACTURE ?

MAIs. C EST VRAI. IL N A FAIT QUE SON TRAVAIL .

BELLE AVENIR POUR NOTRE AVENIR. QUE FONT NOS OFFICIERS DE SALON.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: MAYOTE - Des Gendarmes blessés !!!!   Mer 2 Déc 2009 - 22:38

Mayotte



Aujourd'hui - 17:40

Par Rfo.fr (avec AFP)

SOCIAL. Manifestations et affrontements à Mayotte



Des manifestations contre la vie chère, se sont succédées mercredi matin sur Petite Terre, île où se trouve l’aéroport de Mayotte, paralysée par les barrages.

La police a procédé à plusieurs arrestations. Par ailleurs, un gendarme mobile a été "sérieusement blessé" et un autre "plus légèrement blessé" durant les affrontements avec les forces de l’ordre, selon la Direction de la gendarmerie à Paris. Le pronostic vital ne serait pas engagé pour le premier gendarme, qui a été touché dans le dos. Il a été évacué vers l’hôpital de Mamoudzou.

Un gendarme mobile a été "sérieusement blessé" durant les affrontements © AFP Des manifestants avaient érigé des barricades sur la principale route reliant l’aéroport à Dzaoudzi, où se trouve l’embarcadère de la barge reliant Petite Terre (15 kilomètres carrés) et, à l’ouest, Grande Terre (363 km2), l’île principale qui abrite la préfecture de Mamoudzou. Un bras de mer de 2 km sépare les deux îles.
Des échanges de jets de cailloux, de grenades lacrymogènes et de flash-ball se sont produits entre forces de l’ordre et manifestants.
A l’origine des incidents : une manifestation déclenchée très tôt mercredi à l’appel du "Collectif des citoyens perdus de Labattoir et de Pamandzi" (deux localités de Petite-terre).
Ces protestataires, descendus pour la troisième fois dans la rue, ont occupé plusieurs ronds-points stratégiques, afin de montrer leur exaspération face au coût de la vie.
Les manifestants ont aussi dénoncé la gestion du Conseil général, et demandé la tête de son président, Ahmed Attoumani Douchina (UMP).
A la mi-journée, les blocages persistaient dans l’île, les responsables de la gendarmerie et de la préfecture exigeant la levée des barrages avant toute négociation et le "collectif" demandant le retour des forces de l’ordre dans leur caserne.
"Nous, on a des soucis pour nos enfants. Ils meurent de faim. La vie est chère à Mayotte. Un carton de mabawa (ailes de poulets) coûte 50" (euros), hurlait une mère de famille.
Jean-Paul Musquin, membre du "Collectif des citoyens perdus", pointait une "mauvaise gestion du Conseil général". "Il y a un tas de scandales au niveau du Conseil général et tout ce qu’on trouve à dire, c’est qu’on va augmenter les prix des barges et qu’on va ajouter 8% sur les factures d’électricité. Ce n’est plus possible", accusait ce manifestant. "La population, avec des petits moyens de subsistance, des salaires minimes, ayant à peine de quoi se nourrir, n’a pas
à subir les errements des élus".
Le sénateur centriste Adrien Giraud a proposé sa médiation, mais, à la mi-journée, le statu quo persistait. Le président du Conseil général Douchina a déclaré que la porte des négociations restait ouverte.

Prompt rétablissement à nos deux camarades !
Revenir en haut Aller en bas
Marcos
2 étoiles
2 étoiles
avatar

Nombre de messages : 315
Emploi : retraite actif
Date d'inscription : 30/12/2008

MessageSujet: Re: MAYOTE - Des Gendarmes blessés !!!!   Jeu 3 Déc 2009 - 1:50

Courage et prompt rétablissement à tous.
Tenez bon.

Un jour ils se rendront compte qu'ils ont besoin de nous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
moulinier
3 étoiles
3 étoiles


Nombre de messages : 1276
Age : 69
Localisation : guilherand granges 07
Emploi : retraité et grand père trois fois
Date d'inscription : 26/05/2008

MessageSujet: MAYOTTE - Des gendarmes blessés   Jeu 3 Déc 2009 - 2:40

Bonsoir,

Bon rétablissement à tous les membres des forces de l'ordre qui font preuve encore une fois de leur abnégation et qui paient physiquement pour l'incompétence du monde politique toute tendance confondue. Assez de bonnes paroles.

Mais bon sang ! que le monde politique prenne enfin conscience que gens vivent avec presque rien alors que d'autres discutent leur salaire par millions d'euros (Non ce n'est pas normal, que des gens gagnent tant pendant que d'autres galèrent) Plutot que d'augmenter les patrons des grandes entreprises, on ferait mieux de ne pas augmenter les factures d'électricité des plus démunis et d'augementer leur pouvoir d'achat.

Guy Moulinier, militaire retraité de la gendarmerie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://moulinier.guy@wanadoo.fr
Diégo
3 étoiles
3 étoiles
avatar

Nombre de messages : 542
Age : 44
Localisation : entre garrigues et Cévennes
Emploi : enquêteur
Date d'inscription : 30/05/2007

MessageSujet: Re: MAYOTE - Des Gendarmes blessés !!!!   Jeu 3 Déc 2009 - 8:17

Merci pour votre soutien..................

En fait, il y a eu 3 GM de blessés dont un très sérieusement.
Aux dernières nouvelles, sa vie n'est plus en danger, mais actuellement, je n'ai pas d'autres infos.

La situation est redevenu plus calme, mais on est sur une poudrière, un volcan en sommeil prêt à s'enflammer des la moindre étincelle....

On veille, on veille !!!!!!..............
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
interceptor
4 étoiles
4 étoiles
avatar

Nombre de messages : 2306
Emploi : CBTA
Date d'inscription : 16/02/2009

MessageSujet: Re: MAYOTE - Des Gendarmes blessés !!!!   Jeu 3 Déc 2009 - 10:20

Tte les dégradations et agressions ne sont le fait que de jeunes c.. etc etc
en dehors de nos camarades blessés, la caserne de PAMANDZI a été attaquée (le terme est approprié...) tte la grande journée de 08H00 à 01H00 ... projectiles divers et dangereux sur les LST et logements ... la cours en était jonchée
Même pour se déplacer en ville il fallait le lame pour dégager certaines portions de route ...
Nos camarades sont restés en position sur le secteur de 04H00 à 01H00 sans interruption, tout comme les GD ...
Il semble que le GM grièvement blessé aille mieux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mieloup
3 étoiles
3 étoiles
avatar

Nombre de messages : 1377
Age : 52
Localisation : maisalf
Emploi : alpha 3
Date d'inscription : 21/06/2008

MessageSujet: Re: MAYOTE - Des Gendarmes blessés !!!!   Jeu 3 Déc 2009 - 10:49

soutien aux familles et aux proches de nos camarades touchés
prompt rétablissement aux gars
quand aux forces engagées actuellement ne vous laissez pas emporter dans la spirale infernale de la surenchère
nos adversaires du jour n'attendent que le geste de trop de notre part...
Montrons leur que nous sommes plus fort que cela
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: MAYOTE - Des Gendarmes blessés !!!!   Jeu 3 Déc 2009 - 12:47

Reportage sur les evenements à Mayotte

http://mayotte.rfo.fr/

Cliquez dans le cadre à droite Vidéos sur "Infos soir"
Revenir en haut Aller en bas
moulinier
3 étoiles
3 étoiles


Nombre de messages : 1276
Age : 69
Localisation : guilherand granges 07
Emploi : retraité et grand père trois fois
Date d'inscription : 26/05/2008

MessageSujet: au   Jeu 3 Déc 2009 - 14:02

Merci pour les nouvelles rassurantes concernant les camarades blessés.

Courage ! les enfants. Restez prudents. on vous attend à la maison et si possible en très bonne santé. Bien des choses aux familles et camarades.

Guy Moulinier, militaire retraité de la gendarmerie nationale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://moulinier.guy@wanadoo.fr
RICOU 64
3 étoiles
3 étoiles
avatar

Nombre de messages : 927
Age : 55
Localisation : Pyrénées Atlantiques
Emploi : Abusé, Désabusé et Dépité
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: MAYOTE - Des Gendarmes blessés !!!!   Jeu 3 Déc 2009 - 14:03

Courage à tous et prompt rétablissement aux blessés.
Vous êtes (nous sommes) les derniers Républicains, les derniers à ne pas en croquer et à faire simplement notre travail.
Mais personne ça personne ne s'en rend compte (je parle de nos dirigeants)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: MAYOTE - Des Gendarmes blessés !!!!   Jeu 3 Déc 2009 - 14:44

" ENTENDEZ LE PAS SOURD DES SENTINELLES, DU CITOYEN ELLES DÉFENDENT LES DROITS ! QUAND DANS LES RANGS TOMBE L'UNE D'ENTRE ELLES, DIEU PARDONNEZ A CELUI DONT LE BRAS VIENT DE FRAPPER D'UNE FAÇON CRUELLE L'UN DE SES FRÈRES QU'IL NE CONNAISSAIT PAS ! "

Courage à vous et vos familles, et je souhaite un prompt rétablissement à ceux qui ont été touchés dans leur chair.

Partout la colère gronde et gonfle, et chacun sait qu'elle rend aveugle...
Revenir en haut Aller en bas
maverick
4 étoiles
4 étoiles
avatar

Nombre de messages : 4430
Localisation : somewhere over the rainbow
Emploi : en Chine
Date d'inscription : 04/06/2008

MessageSujet: Re: MAYOTE - Des Gendarmes blessés !!!!   Jeu 3 Déc 2009 - 15:10

Emeutes contre la vie chère à Mayotte – décembre 2009





Mayotte: des manifestations contre la vie chère tournent à l’affrontement





(AFP) – 2 12 209

PAMANDZI — Des manifestations contre la vie chère ont tourné à l’affrontement avec les gendarmes, dont l’un a été grièvement blessé, mercredi sur Petite-Terre, île de la collectivité française de Mayotte, dans l’archipel des Comores, a-t-on appris de source officielle.

Un gendarme, gravement blessé aux reins, a été un temps “entre la vie et la mort”, a déclaré à l’AFP le préfet de cette collectivité d’Outre-Mer, Hubert Derache.

Dans la soirée, la ministre française de l’Outre-Mer, Marie-Luce Penchard, a appelé les habitants de Mayotte à ne pas écouter ceux qui cherchent “les chemins de la violence” et a annoncé l’arrivée de forces de l’ordre dépêchées de l’île française voisine de La Réunion.

Dans une déclaration à l’AFP, la ministre a dressé un nouveau bilan des incidents qui ont éclaté dans la foulée des manifestations de la journée, faisant état de trois blessés graves parmi les forces de l’ordre et 12 blessés légers, essentiellement des manifestants.

Des accrochages sporadiques, avec harcèlement des forces de l’ordre par des petits groupes de jeunes gens, se poursuivaient dans la soirée sur cette île de 15 km2, séparée par un bras de mer de 2 km de Grande-Terre (363 km2), principale île mahoraise.

Les barrages dressés par des manifestants sur Petite-Terre ont été dégagés, a précisé le préfet, selon lequel l’aéroport a fonctionné normalement même si nombre de voyageurs ont manqué leur vol pour cause de rues barrées.

Toute la matinée, des incidents s’étaient succédé sur Petite-Terre, avait constaté un journaliste de l’AFP. La police a procédé à plusieurs arrestations.

Répondant à l’appel du “collectif des citoyens perdus de Labattoir et de Pamandzi”, deux localités de Petite-Terre, les manifestants avaient commencé par occuper des ronds-points stratégiques pour témoigner de leur exaspération face à la hausse continue du coût de la vie.

“Nous, on a des soucis pour nos enfants, ils meurent de faim, la vie est chère à Mayotte, un carton de mabawa (ailes de poulets) coûte 50 euros”, avait expliqué en hurlant une mère de famille.

Le collectif dénonçait aussi une “mauvaise gestion” des autorités, et notamment un projet de hausse du tarif des transports.

Les troubles ont éclaté à la veille d’une réunion du conseil général qui devait décider jeudi une hausse – différée une première fois en raison de manifestations hostiles – du tarif des barges assurant, toutes les demi-heures dans chaque sens, la liaison entre les deux parties de Mayotte.

Mayotte, qui compte près de 200.000 habitants et affiche plus de 90 millions d’euros de déficit, est confrontée à une forte immigration clandestine venue des Comores voisines.

Début 2009, un mouvement de grève contre la vie chère de plus d’un mois avait frappé la Guadeloupe et la Martinique, deux îles françaises des Caraïbes où le taux de chômage avoisine les 22%. Le conflit social, émaillé de violences, avait été marqué par la mort d’un syndicaliste, tué par balles.


Explosion sociale à Mayotte


www.clicanoo.com


3 décembre 2009


La journée de mercredi a été marquée par des affrontements entre forces de l’ordre et manifestants, qui protestaient contre l’augmentation des tarifs de la barge. Un gendarme mobile a été très grièvement blessé. Des renforts ont été envoyés de la Réunion.



L’opération qui s’est tenue hier en Petite Terre à Mayotte a, comme cela était prévisible, dégénéré dans des affrontements violents entre forces de l’ordre et manifestants. Prévisible, car la technique employée par les manifestants n’était plus la même que celle du 12 novembre, date de la première grogne populaire contre les augmentations des tarifs de la barge. Ce jour-là, un seul barrage avait été dressé. Les leaders du mouvement pouvaient ainsi contenir la foule et avaient finalement obtenu que les augmentations des tarifs soient suspendues. Mais cette fois, suite à la décision de rétablir des augmentations, il avait été décidé de disposer de multiples barrages, à divers endroits. Une manoeuvre qui se révéla dans un sens efficace, puisque la Petite Terre était paralysée dès 3 heures du matin. En revanche, il devenait très difficile, pour ne pas dire impossible, aux représentants du mouvement de contenir les débordements. Dès le milieu de matinée, des affrontements explosaient donc, principalement à Pamandzi où des vitrines et des pare-brise explosaient sous des jets de pierres. Les gendarmes mobiles répliquaient alors par des tirs de grenades lacrymogène. Très vite, l’ambiance est devenue électrique aux quatre coins de Petite Terre, et les affrontements se sont faits plus sérieux. Plusieurs personnes ont été interpellées – dont un mineur de 15 ans – notamment pour jets de pierres, et devaient passer en comparution immédiate aujourd’hui. La Préfecture fait état, par ailleurs, de trois gendarmes blessés, dont un très grièvement. Au sujet de ce dernier, le Préfet a indiqué que le pronostic vital était engagé. La direction de la Gendarmerie nationale a toutefois annoncé dans la soirée que son pronostic vital n’était plus engagé. Selon une source bien informée, ce militaire de 27 ans aurait été blessé aux reins par un tir accidentel de grenade venant d’un autre gendarme. Le préfet rapporte par ailleurs que “des passants ont été extraits de leurs véhicules et violentés au seul motif qu’ils étaient d’origine européenne”. “Ces jeunes cherchent les gendarmes et ils vont les harceler, car ils savent où ils habitent” analyse un habitant de Pamandzi, faisant allusion au fait que beaucoup de gendarmes habitent Petite Terre. Dans son communiqué, le préfet explique d’ailleurs que “plusieurs fonctionnaires de gendarmerie et de police ont été blessés, notamment des femmes” et que “les rues des communes de Petite Terre sont (…) livrées à des bandes mobiles de délinquants”. A 16 heures, le président du conseil général Attoumani Douchina avait réuni l’ensemble des élus de Mayotte pour mettre au point une motion à adresser à l’Etat, relative à la situation économique de la collectivité. Mais le sujet de Petite Terre est évidemment très vite venu sur le tapis.

VERS UNE NUIT DE VIOLENCES

C’est le sénateur Adrien Giraud qui a mis les pieds dans le plat, en évoquant sa “tristesse, parce que je m’attend d’un moment à l’autre qu’on m’annonce un décès en Petite Terre. La manifestation qui s’y déroule actuellement est dramatique et grave”, a-t-il lancé, avant de mettre directement en cause les conseillers généraux, déplorant qu’”aucun élu de Grande Terre ne s’est rendu sur place pour voir ce qui se passait”. Il a estimé que les émeutes avaient été provoquées par “une goutte d’eau, l’augmentation des tickets de barge”, alors que dans le même temps, la population sait que “les conseillers généraux ne paient pas la barge (ils bénéficient en effet d’une carte de gratuité, ndlr)” et voit ces mêmes élus “prendre tous les jours l’avion pour Paris à 3 500 euros le billet”. Une attaque cinglante, qui ne pressa néanmoins pas M. Douchina : il a attendu la fin de cette réunion, vers 18 heures 30, pour indiquer qu’il avait décidé de “geler” les augmentations de barge, “dans la recherche (…) d’un climat apaisé”. Il a indiqué avoir joint la Ministre de l’Outre-Mer Marie Luce Penchard pour lui demander un effort de l’Etat sur ce dossier, à travers la continuité territoriale. Mais cette annonce n’a pas réellement calmé les esprits en petite terre. Un représentant des manifestants indiquait ainsi que le mouvement ne serait pas stoppé tant qu’ils n’auraient pas obtenu une preuve tangible de cette décision. Il ne cachait pas son inquiétude quant aux événements qui pourraient se dérouler dans la nuit. “Les jeunes sont très remontés, ils ont formés des groupes un peu partout”, indiquait-il. Les affrontements se poursuivaient donc, le préfet ayant fait appel à du renfort – un escadron de gendarmes mobiles qui devait arriver dans la nuit de la Réunion- pour tenter de rétablir l’ordre. Il a également appelé les petits terriens à rester chez eux. Tout semblait néanmoins réuni, hier soir, pour une nuit de violences
Les manifestations tournent à l’affrontement


www.mayottehebdo.com



03/12/09 – Mercredi matin, la population de Petite Terre s’est réveillée au son des tam-tam des manifestants. Depuis plusieurs jours, la rumeur courait, elle a été confirmée par les hommes et les femmes qui ont posé les barrages sur les lieux de passage stratégique de l’ensemble de la Petite Terre (Labattoir et Pamandzi compris). La route nationale de Pamandzi était jonchée de micros-barrages faits avec les moyens du bord : branchages, poubelles retournées et objets divers. Depuis la veille, les gendarmes étaient sur le qui-vive, mais il semble que l’ampleur du mouvement les ait surpris. Du rond-point du Four à chaux, les manifestants se sont repliés vers Pamandzi où le rond-point de RFO a été le théâtre d’affrontements entre gendarmes mobiles et manifestants, auxquels s’étaient greffés des jeunes. Les mamas, en retrait mais bien présentes, ont regardé les échanges de cailloux, bombes lacrymogènes et flash-balls.

“Il faut nous comprendre, on en a marre que le conseil général fasse ce qu’il veut sans nous consulter…”, indiquait un homme dans la quarantaine. “Les élus ne nous écoutent pas, ils vont voir qu’ici on ne se laisse pas faire !”, haranguait un autre manifestant. Dans la foule, dur de trouver un membre du Collectif des citoyens perdus, à l’initiative des manifestations. Ce dernier semble lui-même connaître des problèmes en interne, certains protagonistes jugeant que le mouvement est devenu trop politique. Les esprits se sont calmés quelque temps et les manifestants ont convergé vers Labattoir, le quartier de la Vigie, où d’autres affrontements ont eu lieu. Dans l’après-midi, le rond-point de RFO à Pamandzi était toujours tenu par les manifestants, les nombreux barrages n’ayant pas été levés, il devenait particulièrement difficile de circuler en véhicule dans les rues. 200 à 300 jeunes étaient encore postés au Four à chaux. Si une accalmie était notée dans l’après-midi, vers 16 heures des pneus et des poubelles ont été brûlés sur la route nationale de Pamandzi et plusieurs personnes s’accordaient à dire que la Petite Terre ne dormirait pas sur ses deux oreilles cette nuit… En début de soirée, le bilan était de trois blessés parmi les gendarmes, un par coup de poing, les deux autres par une bombe lacrymogène renvoyée par un manifestant. Côté manifestants, on a signalé 9 bléssés. Trois personnes sont passées en comparution immédiate. Des informateurs nous ont averti de l’arrivée d’un Transall de la Réunion pour amener du renfort.

En fin de journée, le préfet a adressé un communiqué dans lequel il condamne ces violentes manifestations . “Ces exactions, sont regardées avec consternation depuis la Métropole. Elles ternissent l’image de Mayotte qui s’est engagée avec tant d’enthousiasme dans le processus de départementalisation. Le préfet de Mayotte appelle donc la population au calme et à la raison et invite ceux qui se trouvent encore dans les rues à l’arrêt de violences inutiles et inqualifiables. Seule la négociation pacifique permettra aux Mahorais de faire entendre leurs revendications et leurs inquiétudes”, concluait le communiqué. Le préfet avait par ailleurs annoncé mardi, lors des négociations, que désormais les véhicules de police paieraient leur passage sur la barge, une mesure réclamée par l’opposition qui devrait faire gagner environ 500.000€ au STM.





(source http://berthoalain.wordpress.com/2009/12/03/emeutes-contre-la-vie-chere-a-mayotte-decembre-2009/ )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
maverick
4 étoiles
4 étoiles
avatar

Nombre de messages : 4430
Localisation : somewhere over the rainbow
Emploi : en Chine
Date d'inscription : 04/06/2008

MessageSujet: Re: MAYOTE - Des Gendarmes blessés !!!!   Jeu 3 Déc 2009 - 15:15

Les Infos (Décembre 2009)


Mayotte : gel des prix des barges et apurement du déficit demandé à l’Etat



Mercredi 02 Décembre 2009
Mayotte : gel des prix des barges et apurement du déficit demandé à l’Etat


Le président du conseil général avait convié les forces vives de Mayotte à une réunion de travail sur la difficile gestion de son déficit, « en dépassant les polémiques ». Assemblée qui s’est tenue dans un climat particulier dû au conflit en Petite Terre.
C’est dans une ambiance solennelle qu’a commencé la réunion de travail sur la « meilleure manière de préparer la départementalisation de notre île » dixit Ahamed Attoumani Douchina, « dans un contexte de morosité économique que connaît la collectivité, et en dépassant les polémiques stériles ». La gravité était de rigueur, tant le conflit de la journée en Petite Terre avait marqué les esprits, se soldant par plusieurs blessés, dont un gendarme grièvement atteint.
La réunion de travail était en fait jouée d’avance, puisque tous, des sénateurs aux maires, en passant par les conseillers généraux et les syndicats mixtes étaient venus pour argumenter sur un apurement de la dette par l’Etat. Seul le conseiller de Mamoudzou III s’est remis en cause, en parlant au nom des élus.
« La situation est grave : quand la Collectivité ne va pas, c’est l’ensemble des partenaires qui en souffrent, les communes, les syndicats intercommunaux, les associations » entamait le président Douchina, « mais le Conseil général ne doit pas culpabiliser. Réfléchissons ensemble sur la manière de nous en sortir, car l’Union fait la force. Et regardons autour de nous : quand La Réunion éternue, ce sont des euros que l’on trouve pour agir. Les pays endettés voient leur dette apurée ».
C’est avec une tonalité grave que le sénateur Adrien Giraud a expliqué les évènements se déroulant en Petite Terre : « A tout moment, on peut m’annoncer un décès. Nous vivons une situation qui risque de ternir le travail de nos anciens, et celui des élus aujourd’hui. Nous avons voté à 95 % pour la départementalisation, mais notre statut n’est pas encore ancré. Le Conseil général de Mayotte a été désacralisé. Mais c’est aussi parce que le pouvoir qu’avait la Préfecture a été donné aux conseillers généraux, alors que les finances n’ont pas suivi, et des travaux qui devaient être payés par l’Etat, le sont par le Conseil général ».
« Toutes les Collectivités des DOM sont en déficit » surenchérit le sénateur Soihabadine Ibrahim Ramadani, « mais les autres ont davantage de ressources comme l’octroi de mer ou la taxe d’habitation ».
Seul Jacques Martial Henry, le conseiller de Mamoudzou III a fait un mea culpa utile : « Nous-mêmes sommes un problème pour nous-mêmes ! Quand nous octroyons par exemple une subvention aux communes sans même voir la délibération du maire ».

Alain Mhamadi Abdou : « Pourquoi devrions-nous voyager en bétaillère ? »

Et c’est un Ibrahim Aboubacar, conseiller de Sada, démonté qui harangue l’assistance : « on demande des efforts à la population pour boucher le trou de 72 millions d’euros, mais c’est impossible puisque le rythme de croissance des recettes de la Collectivité ne suit pas la croissance des besoins de la population. De plus, nous sommes la Collectivité la moins dotée de toutes. Un des moyens pour nous en sortir est le Pôle universitaire, qui nous évitera de dépenser en bourses étudiantes. Donc, pas de vacances de Noël cette année pour les élus car tout le monde est dans la merde ».
« De l’extérieur, tout le monde pense que les élus du Conseil général sont des imbéciles, il ne nous faut pas un président, mais un faiseur de miracles » s’exclamait Mhamadi Abdou, conseiller général de Bandraboua, « mais une collectivité ça ne sait pas rentrer de l’argent, ça consomme. L’Etat français lui-même est en déficit qui se compte en milliards d’euros. Et pourquoi serions-nous des élus au rabais ? Les élus de La Réunion ne voyagent pas en bétaillère, alors pourquoi devrions-nous le faire ? »
C’est à coup sûr l’intervention qui remporte le record de l’indécence. Car lorsque le budget d’un ménage est dans le rouge, cherche-t-il seulement à voyager ?
La réunion de travail se solde par un accord : la demande à l’Etat d’apurer le déficit.
Face au conflit de Petite Terre, et après avoir eu Marie Luce Penchard, la ministre de l’outre-mer au téléphone, le président Douchina annonce le gel de la décision de hausse des tarifs des barges de 25 centimes, et la non présentation du rapport en séance du lendemain. Des négociations seront reprises.



Mayotte – Des renforts arrivent de la Réunion



Mercredi 02 Décembre 2009
Marie-Luce Penchard, ministre de l'Outre-mer, a appelé les habitants de Mayotte, théâtre d'affrontements violents, à ne pas écouter ceux qui cherchent "les chemins de la violence" et annoncé l'arrivée de forces de l'ordre dépêchées de La Réunion.
Dans une déclaration à l'AFP, la ministre a dressé un nouveau bilan de ces incidents qui ont éclaté dans la foulée de manifestations contre la vie chère: trois blessés graves parmi les forces de l'ordre, dont un gendarme pour lequel le pronostic vital est engagé, 12 blessés légers, dont un gendarme, un policier et des manifestants.
"Des bandes se sont infiltrées parmi les manifestants. J'appelle les Mahorais à ne pas écouter ceux qui veulent les inciter à utiliser les chemins de la violence", a déclaré la ministre. Mme Penchard a annoncé avoir différé un voyage en Guyane, où elle devait exposer les résultats du conseil interministériel de l'Outre-mer, afin de suivre "la situation préoccupante" dans l'île de l'océan Indien. "Le gouvernement a toujours accompagné Mayotte", a-t-elle fait valoir. Des renforts de forces de l'ordre vont être envoyés sur place, venues de La Réunion, a-t-elle annoncé.
AFP



Mayotte – Violences racistes : le préfet hausse le ton



Mercredi 02 Décembre 2009
Mayotte – Violences racistes : le préfet hausse le ton
Ce n'est pas la première fois que l'on a à déplorer des agressions à caractère raciste dans une manifestation à Mayotte. Cette fois-ci, et c'est une première, le préfet le dénonce dans un communiqué que nous reproduisons dans sa version intégrale en fin d'article.
Les manifestations de Petite Terre ont fait, d'après les témoignages, 13 blessés, dont un gendarme grièvement atteint, après qu'elles aient dégénérée dans l'après-midi. Le représentant du « Collectif des Citoyens Perdus » fait état de 12 personnes blessées. Adrien Giraud, l'un des deux sénateurs de Mayotte, a, quant à lui, évoqué un gendarme « mal en point », blessé par un cocktail Molotov.
Le 12 novembre dernier, des manifestations avaient déjà paralysé Petite Terre en protestation au doublement du prix de la barge qui relie les deux îles principales de Mayotte. Le Conseil général avait dû faire marche arrière et annonçait le jour même l'annulation de cette augmentation.
Des négociations ont été engagées afin d'établir les modalités d'une augmentation rendue indispensable par les finances catastrophiques de la collectivité. Le prix du billet de barge n'a pas augmenté en onze ans, alors que le prix des taxis, par exemple, a plus que doublé, mais de façon progressive.
La première fois que l'on a ouvertement parler de dérive raciste dans une manifestation, ce fut en mars 2007, lors d'un mouvement de protestation contre la détention à Mayotte du président déchu d'Anjouan, Mohammed Bacar. Des métropolitains avaient été pris pour cible et molestés pour l'unique raison qu'ils étaient européens.
Ce n'était pas la première fois, mais le caractère raciste n'avait encore jamais été évoqué. Pourtant, de nombreux habitants de Mayotte, originaires de métropole, avaient déjà affirmé avoir été victimes de comportements racistes sur les barrages établis sur les routes de Mayotte. Il s'agissait le plus souvent d'insultes ou de rackets perpétrés par de jeunes habitants des villages, parfois même des enfants, sous le regard amusé des femmes installées en retrait sous un arbre. Ce fut notamment le cas lors des barrages de 2004, érigés pour protester contre la fermeture annoncée des dispensaires dans les villages.
En début de soirée, vers 19h00, Petite Terre était dans le noir. Panne d'électricité ou coupure intentionnelle destinée à calmer les manifestants?


Le communiqué du préfet Hubert Derache

La liberté de manifester est reconnue à tout citoyen qui l'exerce dans le respect des lois et règlements en vigueur. L'exercice de ce droit suppose que des libertés essentielles à la vie en société, comme la libre circulation ou la liberté de travailler, soient en même temps préservées pour les autres citoyens.
Alors que des négociations ont été engagées entre les responsables politiques mahorais et les représentants des collectifs d'usagers sur différents points de revendication, des manifestants, sans attendre la fin des discussions, ont bloqué, en toute illégalité, le boulevard des Crabes sur Petite Terre et paralysé ainsi toute activité sur l'île.
Comme je l'avais annoncé, les forces de l'ordre ont reçu la consigne de rétablir la liberté de circulation dès ce matin. Le principe d'une manifestation pacifique a été accepté après négociations avec les représentants des manifestants. Or, cet engagement n'a pas été tenu et les forces de l'ordre ont essuyé des jets de projectiles et fait face à des personnes, encagoulées et munies de pierres, dont l'intention était manifestement d'exercer des actions violentes et d'en découdre pour des raisons très éloignées des motifs de la manifestation.
Les rues des communes de Petite Terre sont depuis lors livrées à des bandes mobiles de délinquants qui harcèlent les forces de l'ordre, la caserne de gendarmerie de Pamandzi, le centre de rétention administrative ou même la caserne des pompiers de Pamandzi en érigeant des barrages sur l'ensemble des voies de circulation.
Des passants ont été extraits de leurs véhicules et violentés au seul motif qu'ils étaient d'origine européenne, et des maisons ont fait l'objet de jets de pierres pour le même motif. Plusieurs fonctionnaires de gendarmerie et de police ont été blessés, notamment des femmes.
Ces exactions, sont regardées avec consternation depuis la métropole. Elles ternissent l'image de Mayotte qui s'est engagée avec tant d'enthousiasme dans le processus de départementalisation. Le préfet de Mayotte appelle donc la population au calme et à la raison et invite ceux qui se trouvent encore dans les rues à l'arrêt de violences inutiles et inqualifiables.
Seule la négociation pacifique permettra aux mahorais de faire entendre leurs revendications et leurs inquiétudes.



Mayotte - Ça chauffe en Petite Terre



Mercredi 02 Décembre 2009
Ça chauffe en Petite Terre


Les manifestants qui avaient bloqué Petite Terre le 12 novembre, ont poursuivi leur mouvement malgré les négociations en cours.
Ce n’est plus le même collectif qui bloque l’accès à l’aéroport de Pamandzi aujourd’hui. Une partie des leaders ayant été mis sur la touche : « une scission s’est produite entre les pro négociations et les autres qui ne voulaient pas perdre de terrain. Or dans une négociation, personne ne peut s’en sortir avec 100 % de satisfaction » explique Rahim un ex-porte parole.
Une vengeance de l’ex-président du Conseil général, Saïd Omar Oili envers la majorité actuelle, est ouvertement évoquée.
Le Boulevard des Crabes est à nouveau bloqué, rendant la circulation impossible et empêchant les passagers du vol de Comores Aviation de se rendre à l’aéroport. Pendant ce temps, ça barde au Rond Point du Four à Chaux et à Pamandzi. Les manifestants se sont en effet dispersés depuis 2 heures ce matin, et des affrontements ont lieu avec les forces de l’ordre : aux jets de pierres répondent les grenades lacrymogènes. Un jeune vient d’être mis en garde à vue après un jet de pierres sur un gendarme.
Ansoir, un des leaders du mouvement est au milieu du barrage : « la population montre ainsi sa réaction devant l’arrogance du Conseil général. Nous voulons la suppression des augmentations des tarifs du STM, mais aussi manifester contre la vie chère à Mayotte. »
Le président du Conseil général conteste : « Nous devions trouver un terrain d’entente aujourd’hui avec les représentants du Collectif que sont entre autre l’ASCOMA ou le MEDEF. Mais Ansoir, qui avait été mis en difficulté lors des négociations préalables à l’ouverture du Marché, a juré qu’il se vengerait. C’est pourquoi nous en sommes là ! ».




Le sénateur Adrien Giraud assure les négociations avec les manifestants
Le sénateur Adrien Giraud, traversant la manifestation en scooter et arborant une banderole tricolore, a rencontré le préfet Derache : « ma proposition d’étudier une sortie de conflit lors d’une réunion à 16h au Conseil général, a été retenue ». Le président Douchina avait provoqué cette réunion de travail pour « dépasser les polémiques stériles dans la morosité que traverse actuellement la Collectivité ».
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
corsika38
2 étoiles
2 étoiles
avatar

Nombre de messages : 357
Age : 45
Localisation : champagne ardennes
Emploi : alors, bon à tout et mauvais en tout, plus tu en as plus tu sers à rien...
Date d'inscription : 26/01/2009

MessageSujet: Re: MAYOTE - Des Gendarmes blessés !!!!   Jeu 3 Déc 2009 - 15:23

une énorme pensée à nos frères d'arme, en particulier à celui dans un état grave
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
maverick
4 étoiles
4 étoiles
avatar

Nombre de messages : 4430
Localisation : somewhere over the rainbow
Emploi : en Chine
Date d'inscription : 04/06/2008

MessageSujet: Re: MAYOTE - Des Gendarmes blessés !!!!   Jeu 3 Déc 2009 - 15:26

Mayotte:Envoi de renforts depuis la Réunion

Un gendarme a été grièvement blessé à Mayotte lors d’une manifestation hier contre la vie chère. Le rassemblement a tourné à l’affrontement avec les forces de l’ordre. Des renforts sont partis hier soir de la Réunion pour restaurer le calme.
Les renforts de gendarmerie ont quitté notre île à 19h30 hier soir. Ils doivent venir en aide à leurs homologues basés à Mayotte. Ce matin les écoles de Petites terre sont fermées.
Durant les affrontements d'hier, un gendarme a été grièvement blessé lors de manifestations contre la vie chère qui ont tourné aux affrontements avec les forces de l'ordre à Mayotte.
La ministre de l'Outre-mer Marie-Luce Penchard a appelé au calme, au soir d'une journée de troubles sur Petite-Terre, où se situe l'aéroport de Mayotte.

Un gendarme de 27 ans, gravement blessé aux reins, a été un temps "entre la vie et la mort", a déclaré le préfet de Mayotte. Mais la direction de la Gendarmerie nationale annonçait dans la soirée que son pronostic vital n'était plus engagé.

Selon Marie-Luce Penchard, il y a eu trois blessés graves et 12 plus légèrement atteints. Des renforts doivent arriver de La Réunion. Des accrochages sporadiques avec harcèlement des forces de l'ordre par des petits groupes de jeunes gens se poursuivaient dans la soirée sur Petite-terre où des troncs d'arbre étaient incendiés, selon le préfet.

Les barrages ont été dégagés, a-t-il indiqué. L'aéroport a fonctionné normalement même si nombre de voyageurs ont manqué leur vol pour cause de rues barrées.

Hausse du prix d'accès aux barges

Toute la matinée, des incidents avaient eu lieu sur l'île, selon un journaliste de l'AFP. La police a procédé à plusieurs arrestations. Les troubles ont éclaté à la veille d'une réunion du conseil général qui devait décider jeudi d'une hausse - différée une première fois après des manifestations hostiles - du prix d'accès aux barges assurant, toutes les demi-heures dans chaque sens, la liaison entre les deux parties de Mayotte.
Le ticket devait passer de 0,75 centime d'euro à un euro. Dans un souci d'apaisement, la délibération a été retirée de l'ordre du jour. Le conseil général devait demander une aide exceptionnelle de l'Etat pour ce territoire qui accuse plus de 90 millions d'euros de déficit.

A l'origine des incidents : une manifestation déclenchée tôt à l'appel du "collectif des citoyens perdus de Labattoir et de Pamandzi" (deux localités de Petite-terre). Ces protestataires, descendus pour la troisième fois dans la rue, ont occupé plusieurs ronds-points. Les manifestants ont aussi dénoncé la gestion du conseil général, et demandé la tête de son président, Ahamed Attoumani Douchina (UMP). Jean-Paul Musquin, membre du "collectif des citoyens perdus", accusait: "la population, avec de petits moyens de subsistance, des salaires minimes, ayant à peine de quoi se nourrir, n'a pas à subir les errements des élus".
L'ancien président du conseil général Said Omar Oili décrivait auprès de l'AFP "une vraie atmosphère d'insurrection". Mayotte compte près de 200.000 habitants, avec une très forte immigration clandestine venue des Comores voisines.



(source http://www.linfo.re/Mayotte-Envoi-de-renforts-depuis-la-Reunion )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Castelbriant
2 étoiles
2 étoiles
avatar

Nombre de messages : 117
Age : 43
Localisation : Au pays du champagne...
Emploi : Concierge de brigade fille...
Date d'inscription : 06/04/2008

MessageSujet: Re: MAYOTE - Des Gendarmes blessés !!!!   Jeu 3 Déc 2009 - 15:27

Une pensée pour mes camarades que j'ai laissé cette année pour rejoindre la GD !
Surtout quand on a été leur représentant pendant un moment et qu'on les a défendu bec et ongles...
Le plus grièvement blessé va être rapatrié sous peu...
Dur de voir un copain et ancien collègue de galère sérieusement blessé...
Pour les deux autres, un peu de repos et ils rejoindront les rangs sur place...
Bon courage à ceux qui restent pour tenir la boutique et à leurs familles qui attendent impatiemment leur retour...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cti 41
4 étoiles
4 étoiles


Nombre de messages : 4550
Age : 70
Date d'inscription : 14/01/2008

MessageSujet: Re: MAYOTE - Des Gendarmes blessés !!!!   Jeu 3 Déc 2009 - 15:29

Je souhaite bon courage aux gendarmes engagés et surtout un prompt et complet rétablissement aux blessés en espérant qu'in n'y en aura pas d'autres. Je pense aux familles qui doivent "tendre le dos" en attendant des nouvelles des maris, des frères et des fils engagés là-bas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
maverick
4 étoiles
4 étoiles
avatar

Nombre de messages : 4430
Localisation : somewhere over the rainbow
Emploi : en Chine
Date d'inscription : 04/06/2008

MessageSujet: Re: MAYOTE - Des Gendarmes blessés !!!!   Jeu 3 Déc 2009 - 15:29

Mayotte : Un couple de Métropolitains molesté par les manifestants




Notre confrère journaliste Patrick Millan nous apprend qu’un couple de Métropolitains a été agressé. Des manifestations violentes se déroulent à Mayotte depuis hier matin. Petite Terre est le théâtre d’affrontements entre population et forces de l’ordre.



Le témoignage de Patrick Millan joint par téléphone:

« Hier en fin de journée, il y a eu une agression sur des M’zungu. Les M’zungus, ce sont ce que vous appelez à la Réunion, les zoreils. Un couple a été pris à partie. Il se rendait dans une école pour récupérer ses enfants. L’homme et la femme se trouvaient dans une fourgonnette.

Le Partner a été caillassé et fracassé avec des barres de fer. Les vitres ont été cassées. Le couple a été extirpé de la voiture. La femme a reçu des claques et l’homme a été roué de coups. Les gens criaient « les m’zungu, cassez vous ! »

Les gendarmes sont rapidement intervenus. Le couple a été placé sous la protection des forces de l’ordre à la gendarmerie de Pamandzi.



Concernant les échauffourées, elles ont continué toute cette nuit. A 23h30, il y a un transall qui est arrivé de la Réunion et qui s’est posé avec à son bord, un escadron, c’est-à-dire 120 gendarmes mobiles arrivés en renfort.

A l’atterrissage, le collectif à l’origine de la manifestation d’hier était sur place pour les accueillir.

Les gens étaient derrière les grillages de l’aéroport. Il y a eu confrontation visuelle, mais il n’y a pas eu d’échanges violents. À Petite Terre, l’affrontement a continué jusqu’à 2 heures du matin.

Il y a eu usage de gaz lacrymogène, en sachant que là-bas il y a des montagnes. Les gens peuvent s’y cacher facilement. Ils descendaient pour lancer des cailloux. Ça a chauffé de nouveau à 4 heures du matin. Depuis, la Préfecture annonce un retour au calme. De mon côté, je travaille avec deux correspondants qui nous tiennent au courant heure par heure en direct sur Kwezi FM.

Depuis moins d’une heure, il y a un groupuscule qui s’est reformé au niveau du rond-point du four à chaux qui se trouve du côté de l’Abattoir. Il y aurait du caillassage sur les gens qui passent.



Hier soir, le Préfet a appelé la population au calme. Il a demandé aux gens de rentrer chez eux. En même temps, le président du Conseil général a demandé de geler l’augmentation du prix de la barge ; il s’agit d’un des éléments de démarrage des manifestations d’hier. Il a aussi été décidé de retirer cette question de la session plénière qui a lieu ce matin ».







[url=http://www.linfo.re/-Visionneuse-?id_document=56013&titre=Mayotte: Un couple de Métropolitains molesté par les manifestants] [/url]




[url=http://www.linfo.re/-Visionneuse-?id_document=56025&titre=Mayotte: Un couple de Métropolitains molesté par les manifestants]voir la vidéo [/url]

(source http://www.linfo.re/Mayotte-Un-couple-de-Metropolitains-moleste-par-les-manifestants )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
maverick
4 étoiles
4 étoiles
avatar

Nombre de messages : 4430
Localisation : somewhere over the rainbow
Emploi : en Chine
Date d'inscription : 04/06/2008

MessageSujet: Re: MAYOTE - Des Gendarmes blessés !!!!   Jeu 3 Déc 2009 - 15:31

mayotte,
publié : jeudi 3 décembre à 14:25

Mayotte : Le Préfet indemnise les victimes des manifestations



Les dommages commis lors des manifestations et attroupements ce mercredi 2 décembre 2009 peuvent donner lieu à une indemnisation de l’Etat dans des conditions définies. Les demandes sont à adresser maintenant au Préfet de MayotteLes violentes manifestations survenues hier et cette nuit encore sont à peine terminées que le Préfet de Mayotte annonce l'ouverture des procédures d'indemnisation des victimes des affrontements

Sont ainsi indemnisables, les dommages corporels, matériels ou commerciaux, causés par des délits (par exemple dégradation d’un bien appartenant à autrui ou à une personne chargée d’une mission de service public, usage de menaces ou de violences) commis dans le prolongement direct des attroupements, avec usage de violence.
La préfecture invite les personnes victimes de dommages, à se faire connaître auprès de ses services, en apportant tous les éléments :
- Prouvant le préjudice et son lien direct avec les attroupements
- Justifiant et évaluant le préjudice (factures, photos…). Une expertise pourra ultérieurement être fournie par le demandeur en complément du dossier initial.
- Si le demandeur est assuré pour les dommages allégués, il convient de prouver que le dommage n’est pas susceptible d’être pris en charge par son assureur. La victime peut demander à l’Etat de prendre en charge la partie éventuelle du dommage non indemnisée par l’assureur (« franchise »).
- Le demandeur peut être l’assureur de la victime (article L 121-12 du code des assurances) qui doit adresser à l’appui de sa demande la quittance subrogatoire, par laquelle l’assuré atteste qu’il confie à l’assurance cette démarche.
La demande doit être adressée au préfet et peut être déposée dès maintenant, à l’adresse suivante :
Préfecture de Mayotte
A l’attention de M. le secrétaire général
BP 676 97600 MAMOUDZOU
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
maggifresser
1 étoile
1 étoile
avatar

Nombre de messages : 31
Date d'inscription : 28/02/2008

MessageSujet: Re: MAYOTE - Des Gendarmes blessés !!!!   Jeu 3 Déc 2009 - 15:51

Une grande pensée à mes copains, ceux avec qui j'ai passé ces 7 dernières années...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
democratievitale
3 étoiles
3 étoiles


Nombre de messages : 711
Date d'inscription : 14/04/2009

MessageSujet: Re: MAYOTE - Des Gendarmes blessés !!!!   Jeu 3 Déc 2009 - 16:16

Aux derniers superheros des temps modernes, cernés par le chaos, les hordes de barbares et la decadence la plus totale:

LOL.

Citation :
Un jour ils se rendront compte qu'ils ont besoin de nous.

Oue ... besoin de vous pour les empecher de se faire entendre... pas sur.
vous n etes que les gardiens du couvercle face a de telles situations.
La pression monte, a juste titre il me semble.



Citation :
Tte les dégradations et agressions ne sont le fait que de jeunes c.. etc etc
Rangaine rangaine... pourquoi tu rabache ca sans arret?

tu y crois? t es serieux?

OUI les jeunes sont, ont toujours ete, et seront toujours les plus virulents, ils n ont pas encore les barrieres psycho de leurs ainés et quoi?
Selon toi ils devraient crever en silence? tout en regardant nos bourgeois se gaver a outrance?

Citation :

Vous êtes (nous sommes) les derniers Républicains, les derniers à ne pas en croquer et à faire simplement notre travail.
Mais personne ça personne ne s'en rend compte (je parle de nos dirigeants)



Mais nan mais les mecs... arretez votre naiveté corporatiste honteuse.

Tu penses franchement que les forces de l ordre sont "les derniers republicains" ... qu est ce que t appel etre republicain?

maintenir un ordre qui est defavorables aux plus demunis?

travailler dur, respecter les lois et soutenir la mafia qui depouille les biens du peuple de l interieur?

Ou tout simplement soutenir le pouvoir politique en place?



" ENTENDEZ LE PAS SOURD DES SENTINELLES, DU POUVOIR ELLES DÉFENDENT LES PASSE-DROITS ! QUAND DANS LES RANGS TOMBE L'UNE D'ENTRE ELLES, DIEU PARDONNEZ A CELUI DONT LE BRAS VIENT DE FRAPPER D'UNE FAÇON CRUELLE L'UN DE SES FRÈRES QU'IL NE CONNAISSAIT PAS ! ET QUI LE REPRIMAIT AVEC VIOLENCE (force?) SANS LE CONNAITRE NON PLUS, POUR SON BIEN"



Citation :

Bonsoir,

Bon rétablissement à tous les membres des forces de l'ordre qui font preuve encore une fois de leur abnégation et qui paient physiquement pour l'incompétence du monde politique toute tendance confondue. Assez de bonnes paroles.

Mais bon sang ! que le monde politique prenne enfin conscience que gens vivent avec presque rien alors que d'autres discutent leur salaire par millions d'euros (Non ce n'est pas normal, que des gens gagnent tant pendant que d'autres galèrent) Plutot que d'augmenter les patrons des grandes entreprises, on ferait mieux de ne pas augmenter les factures d'électricité des plus démunis et d'augementer leur pouvoir d'achat.

Guy Moulinier, militaire retraité de la gendarmerie



Monsieur Moulinier,

Sur ce forum, c est toujours un soulagement de vous lire, votre raison et votre sagesse vous honnore.

Merci.



Vous savez tous que la colere gronde partout, et plutot que de choisir en votre ame et conscience pour qui il est juste de prendre partie, VOUS LES FORCES DE L ORDRE, ne faites qu agir en soldat de plomb agissant a l inverse de ce que les textes stipulent, vous obeissez aveuglement:

« La garantie des droits de l'homme et du citoyen nécessite une force publique ; cette force est donc instituée pour l'avantage de tous, et non pour l'utilité particulière de ceux à qui elle est confiée ».


Aussi sur l obeissance:
Citation :



Il est peut-être bon de rappeler l'idée développée durant le procès de Nuremberg le 4 décembre 1945, par Sir Hartley Shawcross, représentant l'accusation pour le Royaume-Uni, en développait l'idée :

« Le loyalisme politique, l'obéissance militaire sont des choses excellentes, mais elles n'exigent ni ne justifient la perpétration d'actes manifestement injustifiables."



Il ajouta: " Il arrive un moment où un être humain doit refuser d'obéir à son chef, s'il doit aussi obéir à sa conscience. Même le simple soldat qui sert dans les rangs de l'armée de son pays n'est pas tenu d'obéir à des ordres illégaux. »



Un vieil indien d'Amérique a décrit sa vie intérieure comme un combat de deux chiens qui se disputent à l'intérieur de lui-même. Un des chiens est bon et l'autre mauvais. Quand on lui demanda lequel des chiens sort vainqueur, il répondit: « Celui que je nourris le plus. »



En enfermant les gendarmes, les militaires et autres forces de répression dans des casernes et en les isolant du reste de la population, le pouvoir nourrit les mauvais chiens et affaiblit les bons chiens en eux. Les crimes qu'ils commettent en sont une preuve.



Si les gendarmes de répression doivent apprendre quelque chose c'est que tous les ordres ne sont pas légaux. Le premier ordre illégal est l'ordre de tuer. La justice qui les acquitte n'est pas la vraie justice.










document.write('');
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MARSOUIN 26
5 étoiles
5 étoiles
avatar

Nombre de messages : 12531
Localisation : DROME
Emploi : Retraité Gie
Date d'inscription : 24/11/2007

MessageSujet: Blessé à Mayotte le gendarme vouzinois doit être évacué .   Jeu 3 Déc 2009 - 19:37

L'un des deux gendarmes ardennais, blessé mercredi à Mayotte, doit être évacué prochainement vers un hôpital militaire de région parisienne.

Ce gendarme mobile de 27 ans de l'escadron de Vouziers, gravement blessé aux reins, a été un temps "entre la vie et la mort", selon le préfet de Mayotte, Hubert Derache.

Un autre gendarme vouzinois de 31 ans avait également été blessé à la hanche et à la main.

http://www.lunion.presse.fr/index.php/cms/13/article/392383/Blesse_a_Mayotte_le_gendarme_vouzinois_doit_etre_evacue

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
malinois
3 étoiles
3 étoiles
avatar

Nombre de messages : 1605
Date d'inscription : 01/01/2009

MessageSujet: Re: MAYOTE - Des Gendarmes blessés !!!!   Jeu 3 Déc 2009 - 19:44

prompt rétablissement aux GM blessés et bon courage aux FDO qui sont sur place
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: MAYOTE - Des Gendarmes blessés !!!!   Jeu 3 Déc 2009 - 20:14

democratievitale a écrit:
Aux derniers superheros des temps modernes, cernés par le chaos, les hordes de barbares et la decadence la plus totale:

LOL.

Personnellement là, tu ne me fais plus rire du tout !

Morceaux choisis de ta vision des choses...

" ENTENDEZ LE PAS SOURD DES SENTINELLES, DU POUVOIR ELLES DÉFENDENT LES PASSE-DROITS ! QUAND DANS LES RANGS TOMBE L'UNE D'ENTRE ELLES, DIEU PARDONNEZ A CELUI DONT LE BRAS VIENT DE FRAPPER D'UNE FAÇON CRUELLE L'UN DE SES FRÈRES QU'IL NE CONNAISSAIT PAS ! ET QUI LE REPRIMAIT AVEC VIOLENCE (force?) SANS LE CONNAITRE NON PLUS, POUR SON BIEN"

...

Vous savez tous que la colere gronde partout, et plutot que de choisir en votre ame et conscience pour qui il est juste de prendre partie, VOUS LES FORCES DE L ORDRE, ne faites qu agir en soldat de plomb agissant a l inverse de ce que les textes stipulent, vous obeissez aveuglement:

« La garantie des droits de l'homme et du citoyen nécessite une force publique ; cette force est donc instituée pour l'avantage de tous, et non pour l'utilité particulière de ceux à qui elle est confiée ».


Aussi sur l obeissance:

...

Il est peut-être bon de rappeler l'idée développée durant le procès de Nuremberg le 4 décembre 1945, par Sir Hartley Shawcross, représentant l'accusation pour le Royaume-Uni, en développait l'idée :

« Le loyalisme politique, l'obéissance militaire sont des choses excellentes, mais elles n'exigent ni ne justifient la perpétration d'actes manifestement injustifiables."

Il ajouta: " Il arrive un moment où un être humain doit refuser d'obéir à son chef, s'il doit aussi obéir à sa conscience. Même le simple soldat qui sert dans les rangs de l'armée de son pays n'est pas tenu d'obéir à des ordres illégaux. »
.... etc etc...

En enfermant les gendarmes, les militaires et autres forces de répression dans des casernes et en les isolant du reste de la population, le pouvoir nourrit les mauvais chiens et affaiblit les bons chiens en eux. Les crimes qu'ils commettent en sont une preuve.

Si les gendarmes de répression doivent apprendre quelque chose c'est que tous les ordres ne sont pas légaux. Le premier ordre illégal est l'ordre de tuer. La justice qui les acquitte n'est pas la vraie justice.
Là, je trouve que tu dépasses très largement les bornes... Imagines un peu de tels évènements, sans aucun encadrement policier pour contenir les débordements... Crois-tu vraiment que c'est par plaisir que nos camarades s'opposent aux manifestants, par une violence proportionnée, et finalement rarement à la hauteur de la leur ? Arrête là ! ! !

Et aller jusqu'à rappeler "NUREMBERG", alors là...

Mais c'est ton droit de penser ce que tu penses, mais à la lecture de ces élucubrations, ne viens plus ici à l'avenir nous dire que parfois tu nous comprends, que le civil serait prêt à défendre nos idées à nos côtés, car tu ne fais au travers de l'ensemble de tes interventions, qu'un appel au désordre, à défier notre hiérarchie à tous propos, l'autorité et de manière générale, à foutre la "chianlie" à ta sauce "révolutionnaire"...

Je ne m'étendrai pas davantage sur tes considérations, car je risquerais réellement de devenir grossier à ton encontre ! Mais tu ne le mérites même pas !

Revenir en haut Aller en bas
lou gascoun
3 étoiles
3 étoiles
avatar

Nombre de messages : 820
Age : 49
Localisation : rarement près de la famille
Emploi : Multi-cartes
Date d'inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: MAYOTE - Des Gendarmes blessés !!!!   Jeu 3 Déc 2009 - 21:01

Prompt rétablissement à nos camarades blessés et tout mon soutien aux forces de l'ordre en place à Mayotte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gregthegrizzly
Membre de l'équipe G&C
Membre de l'équipe G&C
avatar

Nombre de messages : 10522
Age : 44
Localisation : Au pays des crocodiles...
Emploi : CDI (ne pas lire complètement dépourvu d'intérêt)
Date d'inscription : 11/08/2007

MessageSujet: Re: MAYOTE - Des Gendarmes blessés !!!!   Jeu 3 Déc 2009 - 21:07

Prompt rétablissement aux collègues.

Sacré année dans les DOM-TOM !!!


_________________

La différence entre le politicien et l'homme d'Etat est la suivante :
le premier pense à la prochaine élection, le second à la prochaine génération.
James Freeman Clarke
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/pages/Forum-Gendarmes-Citoyens/61967855
gm78
3 étoiles
3 étoiles
avatar

Nombre de messages : 1626
Age : 49
Localisation : Versailles-Satory
Emploi : GM
Date d'inscription : 11/11/2007

MessageSujet: Re: MAYOTE - Des Gendarmes blessés !!!!   Jeu 3 Déc 2009 - 21:51

Prompt rétablissement aux camarades blessés. Soutien total au force de l'ordre.
On ne risque pas d'être au chômage, nous...Où en est-on sur les dissolutions d'EGM ?

Sacré année dans les DOM-TOM !!!



Et l'année n'est pas encore finie!!

Quelle bonne idée d'avoir un équipage et un VBRG là-bas..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sable
3 étoiles
3 étoiles
avatar

Nombre de messages : 619
Localisation : Dans une BT au service des services et des administrations diverses
Emploi : GD noyé sous l'accumulation des missions et des PV
Date d'inscription : 10/02/2008

MessageSujet: Re: MAYOTE - Des Gendarmes blessés !!!!   Jeu 3 Déc 2009 - 22:11

bonsoir,

Comme castelbriant et maggifresser, j'ai laissé cet année mes camarades de l'escadron pour partir en GD. Je souhaite un bon rétablissement à mes anciens camarades et beaucoup de courage à l'ensemble de l'escadron en attendant le retour dans les familles.
Une pensée aussi pour les familles qui doivent s'inquiéter en regardant les infos.

a+ les moblos!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pollinamix
3 étoiles
3 étoiles
avatar

Nombre de messages : 628
Age : 64
Localisation : Varese Ligure Italie
Emploi : Coordinateur Anti-incendie .
Date d'inscription : 15/01/2008

MessageSujet: Re: MAYOTE - Des Gendarmes blessés !!!!   Jeu 3 Déc 2009 - 22:57

Bon rétablissement aux blessés courage pour les autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: MAYOTE - Des Gendarmes blessés !!!!   

Revenir en haut Aller en bas
 
MAYOTE - Des Gendarmes blessés !!!!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gendarmes Et Citoyens :: Gendarmes Et Citoyens : le Forum PRINCIPAL :: Les forces de l'ordre victimes de leur devoir ou les risques du métier-
Sauter vers: