Gendarmes Et Citoyens

Créé le 1er avril 2007
 
AccueilPortailCarteQui est quoi ?CalendrierFAQRechercherMembresGroupesConnexionS'enregistrerMentions légalesLiens

Partagez | 
 

 SECURITE : nouveaux défis, nouvelles menaces

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
clint
4 étoiles
4 étoiles


Nombre de messages : 2145
Localisation : Rhône-Alpes
Emploi : Retraité
Date d'inscription : 13/09/2007

MessageSujet: SECURITE : nouveaux défis, nouvelles menaces   Mar 6 Oct 2009 - 16:59

Rappel du premier message :

Dans ce sujet, on pourrait rassembler les informations et articles de presse concernant la sécurité des personnes et des biens,
en France, aussi bien qu'au niveau international.

Vaste et inépuisable sujet, tant est grande l'imagination des malfaiteurs en tous genres, des criminels et des terroristes,
à trouver de nouvelles astuces, à mettre au point de nouvelles techniques, presque toujours en avance sur les parades
et moyens de lutte légaux, dans une lutte incessante entre le glaive et le bouclier...

Ce sujet est donc destiné à l'information rapide de toutes les forces de sécurité, de même qu'à la mise en garde des citoyens.


**************





Pour commencer, c'est nouveau et ça vient de sortir (pardon pour ce jeu de mot un peu scabreux) :
la bombe-suppositoire.

http://www.liberation.fr/monde/0101595193-la-bombe-suppositoire-inquiete-les-services-de-securite
" La bombe-suppositoire inquiète les services de sécurité.

Selon une note interne de la Direction centrale du renseignement intérieur (DCRI), révélée par le Figaro, les terroristes islamistes
seraient dorénavant capables de dissimuler leur bombe à l'intérieur de leur corps.

C'est un attentat, revendiqué par une branche d'Al-Qaeda, contre le prince Mohammed bin Nayef, le 28 août en Arabie Saoudite,
qui a alerté les services de renseignement du monde entier.
L'auteur a utilisé «un explosif ingéré, ou plutôt introduit comme un suppositoire. Autant dire indétectable.
Le kamikaze n'avait plus qu'à le déclencher grâce à son téléphone mobile que les cerbères du palais n'ont pas eu la présence d'esprit
de lui retirer», a commenté un haut fonctionnaire du ministère de l'Intérieur à Paris.

Casse-tête sécuritaire
Cette escalade technologique dans la terreur inquiète au plus haut point les experts de la sécurité.
Cité par Le Figaro, un officier de la direction centrale de la police aux frontières (DCPAF) explique que «nos plates-formes aériennes
sont équipées de détecteurs de métaux, mais dans le cas du kamikaze saoudien, seul un contrôle aux rayons X aurait permis
de détecter l'explosif, comme on repère les capsules de drogue dans le ventre des passeurs. (...)
Or, on imagine mal devoir faire passer des millions de passagers à la radio avant de monter à bord.»

Confiscation des téléphones ?
D'autant plus que des expositions répétées aux rayons X sont dangereuses pour la santé en raison notamment
des risques de cancer.
Impensables pour les frequent flyers qui accumuleraient alors les radiations au même rythme que les miles de fidélité.

Si l'ingestion d'explosifs se révèle impossible à détecter de manière sûre et rapide, la seule solution
resterait d'empêcher leur déclenchement par radiofréquence, ce qui pourrait par exemple se traduire
par le retrait des téléphones portables durant les vols. "


Dernière édition par clint le Mer 7 Oct 2009 - 20:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

AuteurMessage
MARSOUIN 26
5 étoiles
5 étoiles
avatar

Nombre de messages : 12531
Localisation : DROME
Emploi : Retraité Gie
Date d'inscription : 24/11/2007

MessageSujet: Des vols de mobiles imaginaires à la pelle......   Mar 8 Déc 2009 - 10:25

SOCIÉTÉ - Un tiers des plaintes pour «vols avec violence» de téléphone portable seraient fausses...
Les vols de téléphone portable sont en baisse. Moins 10% en France l'année dernière, d'après le ministère de l'Intérieur, qui a recensé 156.500 plaintes, contre 185.000 cinq ans plus tôt. A Paris, au contraire, d'après la préfecture de police, les chiffres sont stables. En partie à cause des fausses déclarations concernant les vols de téléphone portable «avec violence». La nuance est capitale. Car à chaque dépôt de ce type de plainte dans un commissariat parisien, une enquête est ouverte. Et elle mobilise systématiquement un des dix policiers du service d'investigations transversales de la préfecture de police de Paris. Ils travaillent à plein temps et durant toute l'année pour tenter de retrouver les téléphones. Ou tout du moins, déceler les éventuels voleurs en série. Problème? D'après les policiers, sur les quelque 1.600 plaintes déposées pour «vol avec violence» d'un portable, un tiers seraient fausses (lire l'interview du commissaire divisionnaire). Ce qui alourdirait considérablement leur travail. Et aurait un coût: plusieurs centaines d'euros pour chaque enquête ouverte.

Escroquer son assurance
Les fausses dépositions représenteraient un peu plus de cinq cents procès-verbaux dressés l'an dernier à Paris. Le but: escroquer son assurance pour se faire rembourser son téléphone. «C'est la raison pour laquelle les opérateurs proposent plusieurs niveaux d'indemnisation», explique-t-on à l'Association française des opérateurs mobiles. Généralement, les assurances les moins chères ne prennent en compte que le vol «avec violence». Au mieux, le vol à l'arraché. Du coup, «certains déclarent qu'on leur a extorqué leur portable en les menaçant, par exemple, avec un couteau, alors qu'ils l'ont tout simplement perdu ou cassé», lâche-t-on très discrètement chez un grand opérateur de téléphonie mobile. «Surtout, on ne voudrait pas que ça donne de mauvaises idées», justifie-t-on.
Les fonctionnaires de police, eux, insistent sur le fait que la dénonciation de crime imaginaire est un délit au même titre que l'escroquerie à l'assurance. Des faits passibles de poursuites pénales, d'amendes, voire de peines de prison.

Usurpation d’identité
D'après nos informations, le préfet de police de Paris aurait rencontré plusieurs fois cette année les professionnels de la téléphonie mobile, pour trouver une solution aux fausses déclarations. Plusieurs pistes auraient été abordées. Et notamment la suppression de la mention «avec violence» dans les contrats d'assurances. Par ailleurs, une carte d'identité pourrait obligatoirement être demandée, comme c'est déjà le cas la plupart du temps, lors de la souscription à un abonnement en magasin. Afin d'éviter une technique de vol bien connue des receleurs: l'usurpation d'identité lors de l'achat d'un téléphone pour mieux le revendre incognito.

http://www.20minutes.fr/article/369250/article.php

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MARSOUIN 26
5 étoiles
5 étoiles
avatar

Nombre de messages : 12531
Localisation : DROME
Emploi : Retraité Gie
Date d'inscription : 24/11/2007

MessageSujet: Violée après avoir été contactée via son blog .   Mer 9 Déc 2009 - 18:53

Faits divers mercredi 09 décembre 2009

Un homme de 20 ans a été mis en examen mardi après le viol d’une jeune fille de 18 ans, vendredi. La victime avait été contactée sur son blog. Elle avait retrouvé son correspondant à Nantes, pour un rendez-vous à un arrêt de bus, et l’avait suivi chez lui, en ville. C’est seulement le lendemain, vers 14 h, qu’elle avait pu ressortir. Après avoir été violée trois fois, après avoir subi des coups, a-t-elle raconté aux gendarmes en déposant plainte. Le suspect avait été interpellé dimanche, et placé en garde à vue. Les enquêteurs de la gendarmerie vont devoir se pencher sur au moins deux autres affaires, bâties sur le même scénario. Deux jeunes filles contactées elles aussi via internet, par le même homme, avant de subir des violences sexuelles.

Le jeune homme, qui poursuit une formation, conteste les viols. Il maintient que la jeune fille venue chez lui vendredi était consentante. Le parquet avait requis son placement en détention provisoire. Le juge des libertés et de la détention en a décidé autrement. Il a été laissé libre, sous contrôle judiciaire, pendant la durée de l’instruction.

http://www.ouest-france.fr/ofdernmin_-Violee-apres-avoir-ete-contactee-via-son-blog-l%E2%80%99agresseur-presume-sous-controle-judiciaire_-1185475_actu.Htm

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MARSOUIN 26
5 étoiles
5 étoiles
avatar

Nombre de messages : 12531
Localisation : DROME
Emploi : Retraité Gie
Date d'inscription : 24/11/2007

MessageSujet: Arrestation du fondateur du site Allonews, 100.000 euros saisis .   Mer 9 Déc 2009 - 19:00

Exclusif ZATAZ : Le fondateur du site Allonews, qui commercialisait des accès à des Newsgroups aux contenus piratés, arrêté la semaine dernière. 100.000 euros saisis sur fond de pédophilie.
La semaine dernière, jeudi, les gendarmes Marseillais ont arrêté le fondateur du site Internet Allonews, un espace numérique enregistré à Belize qui permettait la commercialisation d'accès à des newsgroups aux contenus contrefaits (films, logiciels, musique, ...).
ZATAZ.COM vient d'apprendre que le fondateur de ce service, originaire de Grenoble, étudiant en informatique de 23 ans, a été mis en garde vue 48 heures, puis relâché, vendredi soir. Son domicile a été perquisitionné, documents bancaires, administratifs et informatique ont été saisis. Allonews commercialisait des accès Usenet (binaires) à des tarifs défiants toutes concurrences. Une association, Net@Tous, était censée être responsable d'Allonews, ce qui n'a jamais été le cas. Les gendarmes de la section cyber-criminalité de Marseille ont saisi 100.000 euros et découvert des incidences peu ragoutantes lors de la perquisition. Il a été découvert, par exemple, que le système Allonews avait donné l'occasion à des diffusions de documents pédopornographique. L'existence de deux autres espaces pirates ont été lis à jour. Le créateur d'Allonews les avait baptisé "Communauté secrète de partage". Derrière le CSP, deux sites Emule power et zone404. Les meilleurs clients d'Allonews y avaient accès. L'enquête ds militaire a durée plus d'un an. elle a permis l'arrestation d'un autre individu "Un vrai pédophile" souligne un enquêteurà la ZATAZ.COM.
Allonews annonçait sur le réseau des réseaux être "un service proposé par l'association Net@tous. Notre objectif est de faire découvrir le monde des newsgroups à travers des offres bon marché et des serveurs performants. Un serveur non censuré et anonyme de newsgroups (ou Usenet) sans engagement". Les prix variaient de 1,80 a 5 euros. Il suffisait de passer par Allopass ou encore Neosurf pour acquérir un accès.
Jean-Luc P., le webasteur d'Allonews, aurait fait transiter l'argent, d'après les constatations de la justice, via plusieurs comptes bancaires basés à l'étranger. D'après nles informations de ZATAZ.COM, l'étudiant stockait des centaines de copies sur des serveurs hébergeaient sur des serveurs loués en France. "Il était étudiant en informatique, souligne à ZATAZ.COM, Anthony AS., agent assermenté SACEM, Il voyageait beaucoup et empochait 5.000 euros par mois dans son trafic".
Les 100.000 euros saisis lors de l'arrestation ont servi de caution pour que l'individu ne soit pas incarcéré. "Nous avons agi rapidement, souligne la SACEM, Le pirate utilisait 7 identités différentes pour se cacher. Quelques mois de plus et il aurait totalement disparu." Sept noms exploités pour les comptes bancaires, le registrar ou encore pour la location des serveurs.
En août dernier, nous vous relations le message affichait sur Allonews. Le propriétaire du site venait d'être accusé de piratage par la SACEM "AlloNews est contraint de cesser son activité. Nous venons d'apprendre qu'une plainte à l'encontre de notre service a été déposée. L'équipe a ainsi décidé de fermer définitivement le service par prudence vis à vis de ses clients et vis à vis d'elle même."
Cinq mois plus tard, les gendarmes, la justice et les impôts se sont rappelés au bon souvenir du webmasteur d'Allonews. De son côté, la Sacem vient d'accrocher à son tableau de chasse Allonews après avoir fait tomber Mamie Trackers, Torrent News ou encore Métro Torrent.
Jean-Luc P. risque aujourd'hui, 45.000 euros d'amende et 3 ans de prison pour avoir permis la diffusion de documents pédophiles. 300.000 euros d'amende et 3 ans de prison pour les contrefaçons.
http://www.zataz.com/news/19732/allonews--usenet--newsgroup.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MARSOUIN 26
5 étoiles
5 étoiles
avatar

Nombre de messages : 12531
Localisation : DROME
Emploi : Retraité Gie
Date d'inscription : 24/11/2007

MessageSujet: .Vol à l'explosif à la poste de Pierrefitte.   Jeu 10 Déc 2009 - 18:45

Au moins deux hommes ont dévalisé mercredi la poste de Pierrefitte, en Seine-Saint-Denis, à l'aide d'un engin explosif, dérobant 100.000 euros, la dixième agression de ce type depuis le début de l'année dans ce département.

Selon les premiers éléments de l'enquête, confiée à la brigade de répression du banditisme (BRB), les suspects ont déposé peu avant 08h30 un engin explosif à l'aplomb d'une porte de la poste où se trouvait un distributeur automatique de billets de banque (DAB).

Celui-ci aurait été pulvérisé et les malfaiteurs ont emporté une somme estimée à 100.000 euros, selon les premières estimations. Des témoins ont vu "au moins" deux hommes s'enfuir sur un deux-roues motorisé. Ils étaient "bien renseignés", ont précisé les sources, le DAB venant d'être approvisionné en argent frais.

La nature de cet explosif n'avait pas été déterminée avec précision.

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2009/12/10/01011-20091210FILWWW00774-vol-a-l-explosif-a-la-poste-de-pierrefitte.php

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MARSOUIN 26
5 étoiles
5 étoiles
avatar

Nombre de messages : 12531
Localisation : DROME
Emploi : Retraité Gie
Date d'inscription : 24/11/2007

MessageSujet: Ain-escroquerie au numéro surtaxé.   Ven 11 Déc 2009 - 8:39

Le numéro surtaxé, c'est un peu la poule aux œufs d'or de la téléphonie. Il y a ceux qui sont légaux comme ces hotlines qui vous baladent dix minutes en vous demandant de composer le 1, puis le 4, la touche dièse et enfin le 5. Ou ceux de la chaîne télévisée qui vous demande qui a gagné la coupe du monde de football en 1998, « la France ou la Papouasie Nouvelle-Guinée ? », au cas où vous auriez vécu sur mars la dernière décennie.

Et puis il y a ceux qui cachent de véritables escroqueries et qui se multiplient comme des petits pains. Ludivine vous envoie un SMS, vous lui manquez, et elle vous demande de la rappeler. Sur un numéro en 08 bien sûr.

L'escroquerie dont viennent d'être victimes des habitants de l'Ain et de tout le Sud-Est était à la fois grosse comme une maison et assez subtile. Tout a commencé au mois d'octobre avec un courrier émanant de « l'étude Picaso de Marseille » qui bien entendu n'existe pas. Un huissier « mandaté par le Trésor publique (sic) pour recouvrir une créance de 34,82 euros ». À payer dans les 48 heures « sous peine de poursuites judiciaires ». La fin du courrier indique ensuite en grosses lettres un numéro de téléphone apparemment « normal », puisqu'il commence en 01 ( même si l'indicatif de Marseille est en 04).

La plupart de ceux qui ont reçu ce courrier, dans le secteur de Trévoux, Lagnieu, Izernore, Oyonnax et Bellegarde se sont méfiés. Certains ont appelé, sont tombés sur un message enregistré, et ont payé le prix fort sur leur facture téléphonique : plusieurs dizaines d'euros pour un simple coup de fil !

La gendarmerie a reçu une avalanche de plaintes et en enquêtant, elle a découvert que l'escroquerie provenait d'un pays du Maghreb. Le numéro en 01 n'était en fait qu'un « numéro passerelle ». « Un opérateur à l'étranger demande à un opérateur français d'attribuer un numéro et, en le composant, vous appelez sans le savoir un numéro à l'étranger et surtaxé », explique un gendarme de Bourg-en-Bresse.

« Dans ce type d'escroquerie on inonde une région de courriers, on empoche l'argent et puis on remonte une autre arnaque ailleurs. Et les escrocs ont un sentiment d'impunité parce qu'il n'existe pas toujours d'accord juridique entre la France et les pays concernés », ajoute le gendarme. Le fameux numéro français a bien évidemment été supprimé par l'opérateur sur demande de la justice, mais rien ne dit que l'escroquerie n'a pas repris avec un nouveau numéro.

« Il y a quelques années, dans l'Ain, nous avions eu une arnaque similaire, se souvient le gendarme, un site internet proposait des tarifs téléphoniques imbattables, mais la facture était salée. Le temps de remonter jusqu'à eux, en Italie, le site avait fermé. »

http://www.leprogres.fr/fr/region/l-ain/ain/article/2451674,179/Ain-fausse-lettre-d-huissier-vraie-escroquerie-au-numero-surtaxe.html

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MARSOUIN 26
5 étoiles
5 étoiles
avatar

Nombre de messages : 12531
Localisation : DROME
Emploi : Retraité Gie
Date d'inscription : 24/11/2007

MessageSujet: 93: attaque à l'explosif contre une poste !   Ven 11 Déc 2009 - 12:29

Des individus ont tenté de dévaliser la poste de Gournay-sur-Marne, en Seine-Saint-Denis, à l'aide d'un engin explosif, tôt ce matin, a-t-on appris de source policière.

Des témoins ont entendu une explosion vers 4h30 ce matin. Un distributeur automatique de billets de banque (DAB) a été détruit, mais les malfaiteurs n'ont apparemment pas pu s'emparer de l'argent. L'enquête a été confiée à la brigade de répression du banditisme (BRB).

Il y a eu une dizaine d'agressions de ce type depuis le début de l'année dans le département. Mercredi, au moins deux hommes avaient dévalisé la poste de Pierrefitte (Seine-Saint-Denis) également à l'aide d'un engin explosif, dérobant 100.000 euros.

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2009/12/11/01011-20091211FILWWW00370-93-attaque-a-l-explosif-contre-une-poste.php

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MARSOUIN 26
5 étoiles
5 étoiles
avatar

Nombre de messages : 12531
Localisation : DROME
Emploi : Retraité Gie
Date d'inscription : 24/11/2007

MessageSujet: Cartes bancaires : gare aux faux policiers au téléphone !   Ven 11 Déc 2009 - 17:09

Les policiers de Lons-le-Saunier font face à des malfaiteurs qui profitent de la période des fêtes pour voler des cartes bancaires avant de tenter d'obtenir les codes secrets par téléphone.


On se souvient des faux pompiers de l'an dernier. Plusieurs plaintes ont été déposées ces jours-ci auprès du commissariat de Lons-le-Saunier, mais les victimes ne sont pas que des Lédoniens.

De faux policiers sévissent par téléphone ; ils trouvent les coordonnées des personnes auxquelles ils viennent de voler leurs cartes bancaires, les appellent et leur demandent leur code secret. Certains sont tombés dans le panneau, ce qui a incité la police à faire passer un message d'avertissement à la population : «En aucun cas un policier n'a besoin du code secret de votre carte bleue, même pour l'enquête. On ne le demande jamais, ni oralement ni par écrit ! Ne donnez votre code sous aucun prétexte » insiste-t-on au commissariat de Lons.

http://www.leprogres.fr/fr/permalien/article/2452089/Cartes-bancaires-gare-aux-faux-policiers-au-telephone.html

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MARSOUIN 26
5 étoiles
5 étoiles
avatar

Nombre de messages : 12531
Localisation : DROME
Emploi : Retraité Gie
Date d'inscription : 24/11/2007

MessageSujet: Lutter contre la contrefaçon en ligne.   Lun 14 Déc 2009 - 19:37

Eléments d’actualité, par Myriam Quéméner, Magistrat.

Après ces derniers mois où l’actualité législative et juridique à été mobilisée par les nombreux débats relatifs aux lois « Hadopi (1) » qui visent la contrefaçon spécifique par téléchargement illicite sur Internet face au droits d’auteur, il peut être également utile de faire le point sur la répression de la contrefaçon des marques, dessins, modèles et brevets sur Internet qui a pris la forme d’une délinquance organisée et mondialisée pouvant être qualifiée de cybercriminalité.

Aujourd’hui, le développement de l’Internet fournit de nouveaux vecteurs de distribution par le biais par exemple de spam suggérant l’acquisition de faux objets ou médicaments ou de logiciels contrefaisants à des prix dérisoires. Certains contrefacteurs proposent également, sur un site consacré à leur commerce, la vente en gros de contrefaçons de nombreuses marques. Parfois le paravent des enchères « on line » est utilisé, ce qui est plus dangereux pour le consommateur qui est alors facilement trompé. Le commerce des produits contrefaits représentant aujourd’hui 10% du commerce mondial, il convient de se demander, au regard des causes et des effets de la contrefaçon au 21ème siècle, quels sont les remèdes envisageables.

De plus, la contrefaçon s’est étendue et n’épargne aujourd’hui aucun secteur d’activités, du domaine de l’alimentation, des jouets, des cosmétiques, du matériel high tech, des pièces détachées de véhicules jusqu’aux médicaments. Afin de gagner en rentabilité, les contrefacteurs n’hésitent pas à négliger les normes de fabrication et de sécurité des produits qu’ils copient. Les gammes de produits contrefaits ne cessant de se diversifier, des préoccupations d’ordre public telles que la santé ou la sécurité des consommateurs viennent s’ajouter aux préoccupations économiques et sociales déjà présentes.

Les trafics qu’elle génère sont en train de devenir aujourd’hui une menace sérieuse non seulement pour l’économie mondiale, mais aussi pour le développement durable. Il convient dans un premier temps de rappeler l ’arsenal existant et les projets législatifs en cours et de présenter les acteurs publics et privés agissant dans ce domaine de façon concertée au plan national et international.



Suite sur le lien ......

http://www.village-justice.com/articles/Lutter-contre-contrefacon-ligne,7123.html



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MARSOUIN 26
5 étoiles
5 étoiles
avatar

Nombre de messages : 12531
Localisation : DROME
Emploi : Retraité Gie
Date d'inscription : 24/11/2007

MessageSujet: Police & vie privée.   Dim 20 Déc 2009 - 14:15

http://www.lemagit.fr/article/web-flash-adobe-police-acrobat-droit-auteur-propriete-intellectuelle-ecoutes-failles-vie-privee-cnis-ump-quicktime/5130/1/special-securite-police-vie-privee-les-cavaliers-apocalypse-ump-une-majorite-pirates/


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MARSOUIN 26
5 étoiles
5 étoiles
avatar

Nombre de messages : 12531
Localisation : DROME
Emploi : Retraité Gie
Date d'inscription : 24/11/2007

MessageSujet: Deux «tamponneurs» écroués à Marseille.   Dim 20 Déc 2009 - 15:49

Ils pensaient arnaquer une personne âgée, ils sont tombés dans un guet-apens .

Deux hommes d'une trentaine d'années, membres présumés d'une bande de «tamponneurs», ont été écroués ce samedi à Marseille pour violences sur des personnes âgées. Tous deux avaient été interpellées jeudi à La Ciotat (Bouches-du-Rhône) pour une série présumée d'extorsions.

http://www.20minutes.fr/article/372268/Marseille-Deux-tamponneurs-ecroues-a-Marseille.php

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MARSOUIN 26
5 étoiles
5 étoiles
avatar

Nombre de messages : 12531
Localisation : DROME
Emploi : Retraité Gie
Date d'inscription : 24/11/2007

MessageSujet: Une vaste arnaque aux distributeurs truqués.   Jeu 31 Déc 2009 - 14:23

Cloner les cartes bancaires pour dérober l’argent des victimes en toute tranquillité. Tel était le mode opératoire choisi par quatre Bulgares, arrêtés lundi par la police judiciaire de Lyon alors qu’ils trafiquaient un distributeur. Le préjudice s’élèverait à plus de 250.000 euros, selon les informations publiées par le . journal Le Progrès
Depuis septembre dernier, la division économique et financière de la police judiciaire était sur les traces d’un collectif piégeant les distributeurs automatiques de billets du centre-ville de Lyon. Elle a pu remonter la piste de ce groupe d’arnaqueurs grâce au témoignage d’un homme venu retirer de l'argent place des Terreaux à Lyon. Après avoir inséré sa carte… une partie du distributeur lui était restée dans les mains. Il apporta donc le matériel en question au commissariat de la place Sathonay, permettant à la police judicaire de faire avancer son enquête.
Lundi, la police judiciaire interpelle enfin deux personnes rue Victor-Hugo, dans le deuxième arrondissement lyonnais. Une arrestation immédiatement suivie par l’interpellation de deux autres complices dans leur appartement en banlieue lyonnaise. La police y découvre alors du matériel informatique servant au piratage des distributeurs.
Le principe de l’arnaque repose sur le clonage des cartes bancaires. Un « skimmer », un lecteur de bande magnétique, est installé sur la fente d’introduction de la carte bancaire. Il permet de copier les données contenues dans la piste magnétique des cartes bancaires. Le dispositif est complété par une réglette vidéo collée sur le distributeur qui permet de filmer le code que compose l'utilisateur. Ainsi, l’usage retire normalement de l’argent dans son distributeur, avant que les arnaqueurs ne passent dans la journée relever les informations bancaires pour ensuite s’en servir à l’étranger, où les contrôles peuvent être moins rigoureux.
Identifiés grâce aux caméras insérées dans les distributeurs, les quatres Bulgares arrêtés ont été présenté au parquet mercredi. Le préjudice s’élèverait à plus de 250 000 euros, mais ne prend pas en compte les derniers méfaits de l'équipe, entre Noël et lundi dernier.

Source : Europe 1.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MARSOUIN 26
5 étoiles
5 étoiles
avatar

Nombre de messages : 12531
Localisation : DROME
Emploi : Retraité Gie
Date d'inscription : 24/11/2007

MessageSujet: Les braqueurs "jouaient" aux gendarmes......   Mer 6 Jan 2010 - 13:59

Trois braqueurs âgés de 17 à 21 ans ont été arrêtés dans la nuit de mardi à mercredi en Haute-Savoie, après un "home-jacking". Selon les informations récoltées par Europe 1, les trois malfaiteurs ont frappé à la porte d'un habitant de Marnaz en se présentant comme des gendarmes. Lorsque le propriétaire a ouvert, ils l'ont frappé à coups de battes de base-ball, avant de repartir avec sa voiture. La victime a pu donner l'alerte chez un voisin. Le plan épervier a immédiatement été déclenché et les malfaiteurs ont été interpellés à quelques kilomètres de là. La victime, sérieusement touchée, a été hospitalisée.

Source : Europe 1.

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2010/01/06/01016-20100106ARTFIG00493-trois-malfaiteurs-arretes-apres-un-cambriolage-ultraviolent-.php



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clint
4 étoiles
4 étoiles


Nombre de messages : 2145
Localisation : Rhône-Alpes
Emploi : Retraité
Date d'inscription : 13/09/2007

MessageSujet: Recrudescence des délinquants d'Europe de l'Est   Dim 10 Jan 2010 - 21:34

Qui a dit que nous n'avions plus à craindre de menaces venant de l'Est ?

Maintenant, ce ne sont plus des divisions blindées qu'il faut craindre, ce sont des communautés
mafieuses, qui envoient leurs "troupes", directement aux portes de la capitale.

Leur arme principale ?
Savoir contourner habilement toutes nos législations répressives et se jouer de la plupart des actions de police et de gendarmerie.
Ben oui, on ne peut pas faire grand chose contre des mineurs qui, en outre,
connaissent les bonnes astuces défensives du parfait petit délinquant ...

Au fait, cette délinquance est en nette augmentation. Pur hasard certainement !

Question à nos décideurs :
Qu'est ce qu'on peut faire, de plus efficace, contre ces délinquants qui pourrissent la vie
de beaucoup de citoyens et de touristes ?

Un article édifiant :
http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2010/01/09/01016-20100109ARTFIG00137-recrudescence-des-delinquants-d-europe-de-l-est-.php
(extraits)

" Placés souvent sous le joug de gangs mafieux et subissant des conditions de vie délétères
dans quelque 110 campements de fortune en région parisienne, les ressortissants
originaires d'Europe de l'Est - de Roumanie en particulier - sont, selon la police,
poussés à une délinquance de plus en plus préoccupante.
Exilée en France après la chute du mur de Berlin pour s'installer dans le début des années 1990
aux portes de la capitale notamment, cette population serait même à l'origine
d'une «recrudescence de la petite et moyenne délinquance».

À titre d'exemple, la Direction régionale de la police des transports (DRPT) a procédé
au cours de l'année dernière à 2 500 interpellations de jeunes femmes
qui, par groupe de 3 à 10, s'attaquaient aux voyageurs et aux touristes
pour les voler.
Multirécidivistes, elles passent à l'action lors de la montée en rame,
aux périodes de grande affluence.
«Cela a mené à 1 800 mesures de garde à vue, soit plus du double de l'activité répressive
de l'année 2008, illustrant ainsi la montée en puissance du phénomène»,
précise-t-on à la Direction de la sécurité de proximité de l'agglomération parisienne (DSPAP).

Selon les estimations policières, 3 000 personnes issues de la communauté rom
sont aujourd'hui installées en banlieue.
Écumant les lieux les plus touristiques, les pavillons déserts, les stations de RER,
et plus récemment les abords des distributeurs automatiques de billets,
elles se livrent à un panel d'infractions allant de la mendicité agressive aux «vols à la tire»
dans les poches et les sacs, en passant par les escroqueries à la charité publique
et les cambriolages en série.

Pour se soustraire à la loi française, ces organisations criminelles «hiérarchisées
et structurées» emploient comme exécutants des mineurs de 12 à 15 ans maximum.
Dépourvus de tout document d'identité et refusant en bloc les examens médicaux
pouvant déterminer leur âge, ils sont formellement connus des fichiers anthropométriques
sous de nombreux alias.
«L'enquête établit le cas échéant la certitude d'avoir affaire à la même personne,
mais sans connaître son identité officielle, déplore un haut fonctionnaire.
Dès lors, cette absence d'identification formelle empêche la procédure judiciaire
de s'appliquer normalement pour rendre une décision de justice dans le sens
d'une condamnation.»
Non soumis aux obligations de quitter le territoire français (OTQF), les mineurs
jouissent donc d'un réel sentiment d'impunité qui s'enracine dans les esprits. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MARSOUIN 26
5 étoiles
5 étoiles
avatar

Nombre de messages : 12531
Localisation : DROME
Emploi : Retraité Gie
Date d'inscription : 24/11/2007

MessageSujet: Pédophilie : les cyber-enquêteurs saisis de l'affaire Facebook.   Mer 20 Jan 2010 - 0:28

La plate-forme de veille sur la cybercriminalité a été saisie, lundi, de l'existence sur Facebook de groupes intitulés «Il n'y a pas de pédophiles, il n'y a que des enfants faciles». Ce sont «de nombreux internautes» qui ont signalé la constitution de ce groupe, dissous peu après son apparition sur le réseau social Facebook, puis reconstitué et à nouveau dissous à plusieurs reprises, précise ce mardi des sources policière, confirmant l'information du Parisien.fr du 17 janvier.

Ce groupe prônant la pédophilie et faisant de l'humour sur les enfants agressés par des adultes a créé la panique dimanche soir sur le site communautaire Facebook. Il avait atteint en quelques heures près de 900 membres, certains adhérant aux premiers commentaires postés par le créateur, d'autres s'insurgeant en demandant la destruction immédiate de ce profil Facebook.

Saisis lundi de l'existence de ce groupe, les cyber-enquêteurs soulignent que le réseau social «coopère facilement et sans problème». En revanche, si les groupes de ce genre sont systématiquement fermés, «ils renaissent assez rapidement». Avec une difficulté de taille : de nombreux sites sont hébergés à l'étranger.

«Lorsqu'on travaille sur de l'écrit, comme dans le cas présent, se pose notamment la question de la qualification des faits» qui doivent correspondre aux arsenaux juridiques de l'ensemble des pays concernés», explique les enquêteurs. Dans le cas présent, si «on essaie de travailler de façon pragmatique, nous rencontrons un problème de qualification». Le parquet de Paris a été avisé.

Plusieurs milliers de signalements par an

Gérée au sein de l'Office central de lutte contre la criminalité liée aux technologies de l'information (OCLCTIC, de la direction centrale de la police judiciaire), constituée à parité de gendarmes et de policiers, la plate-forme de veille sur la cybercriminalité a été créée en 2007 pour lutter contre la pédopornographie. Dès sa première année, elle avait reçu 14 465, signalements, dont 308 avaient été orientés vers des services d'enquête en France et 1 552 vers des services étrangers via Interpol. En 2009, l'action de cette plate-forme a été étendue à «tout type de contenus illicites».

Pour la seule année 2009, elle «a reçu plusieurs dizaines de milliers de signalements, concernant essentiellement, à parts pratiquement égales, la pédopornographie et les escroqueries», a-t-on indiqué de source policière. Le reste des signalements concernaient en particulier «la xénophobie, l'antisémitisme, ou parfois le terrorisme», avec la dénonciation de sites en faisant l'apologie ou donnant des recettes de fabrication d'explosifs.

http://www.leparisien.fr/faits-divers/pedophilie-les-cyber-enqueteurs-saisis-de-l-affaire-facebook-19-01-2010-783799.php
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MARSOUIN 26
5 étoiles
5 étoiles
avatar

Nombre de messages : 12531
Localisation : DROME
Emploi : Retraité Gie
Date d'inscription : 24/11/2007

MessageSujet: Fausses cartes, vols de codes… les pirates à la manœuvre .   Jeu 21 Jan 2010 - 10:57

Piratage de bases de données
L'affaire a eu un retentissement énorme en Europe. La découverte d'une fraude géante en Espagne, en novembre dernier, a incité les banques en Allemagne à retirer en urgence quelque 100 000 cartes bancaires de la circulation. Un gang de malfaiteurs avait piraté les bases de données d'une société espagnole, qui détenait des informations bancaires de particuliers - y compris des touristes - ayant utilisé leur carte de crédit dans la péninsule ibérique.
Grâce à ces éléments, les fraudeurs ont pu effectuer des achats sur Internet. Visa et Mastercard ont conseillé aux porteurs de cartes ayant voyagé ces derniers mois en Espagne de vérifier leurs relevés bancaires.........

http://www.lefigaro.fr/societes/2010/01/21/04015-20100121ARTFIG00017-fausses-cartes-vols-de-codes8230-les-pirates-a-la-man339uvre-.php

Cartes bancaires : la fraude qui menace ..........
http://www.lefigaro.fr/societes/2010/01/20/04015-20100120ARTFIG00925-cartes-bancaires-la-fraude-qui-menace-.php

http://lci.tf1.fr/economie/entreprise/2010-01/cette-faille-qui-fait-trembler-les-banques-francaises-5647963.html


Dernière édition par MARSOUIN 26 le Jeu 21 Jan 2010 - 15:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MARSOUIN 26
5 étoiles
5 étoiles
avatar

Nombre de messages : 12531
Localisation : DROME
Emploi : Retraité Gie
Date d'inscription : 24/11/2007

MessageSujet: Rouen: vaste arnaque sur Internet .   Jeu 21 Jan 2010 - 15:06

Deux frères de 30 et 34 ans et la jeune épouse de l'un d'eux âgée de 24 ans, soupçonnés d'avoir détourné frauduleusement plus de 200.000 euros de mandats pendant deux ans grâce à un faux site Internet bancaire, ont été interpellés à Rouen (Seine-Maritime), mis en examen et écroués hier, a-t-on appris auprès du SRPJ de Rouen.

Alors que l'enquête est toujours en cours, plus de 150 victimes ont été recensées, "mais ce chiffre pourrait vite monter à 500", a précisé Philippe Ménard, directeur du SRPJ de Rouen qui a immédiatement effectué un signalement national du trio mis en cause.

Grâce à des annonces de voitures fictives vendues à des prix alléchants, ces derniers demandaient des acomptes par mandat sur un faux site Internet reprenant la signalétique de la Banque Postale. Après manipulation, les escrocs encaissaient l'argent et les victimes ne voyaient bien évidemment pas leur achat se concrétiser.

L'enquête se poursuit pour remonter à la tête de ce réseau basé en Afrique. Les trois escrocs rouennais n'étaient que des intermédiaires qui encaissaient entre 10 et 20% de commission. La juge en charge du dossier devrait ouvrir ce jeudi une information judiciaire pour "escroquerie en bande organisée".

LIRE AUSSI

> Attention aux arnaques sur internet

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2010/01/21/01011-20100121FILWWW00516-rouen-vaste-arnaque-sur-internet.php
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clint
4 étoiles
4 étoiles


Nombre de messages : 2145
Localisation : Rhône-Alpes
Emploi : Retraité
Date d'inscription : 13/09/2007

MessageSujet: Re: SECURITE : nouveaux défis, nouvelles menaces   Sam 6 Fév 2010 - 1:12

Sécurité aérienne :
on peut toujours se décarcasser pour l'améliorer, notamment avec les fameux scanners corporels, comme à Roissy :

http://voyages.liberation.fr/actualite/le-scanner-corporel-de-roissy-finalement-installe-en-fevrier



si, à nos côtés, certains de nos bons voisins européens se montrent des plus laxistes,
comme à Fiumicino, aéroport de Rome, où 33 millions de personnes transitent chaque année :

http://www.lefigaro.fr/international/2010/02/05/01003-20100205ARTFIG00590-le-premier-aeroport-d-italie-sans-mesure-de-securite-la-nuit-.php


Inconscience, légèreté, paresse, bêtise, goût du jeu du genre roulette russe ??
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clint
4 étoiles
4 étoiles


Nombre de messages : 2145
Localisation : Rhône-Alpes
Emploi : Retraité
Date d'inscription : 13/09/2007

MessageSujet: Re: SECURITE : nouveaux défis, nouvelles menaces   Jeu 4 Mar 2010 - 21:45

La sécurité informatique.

http://www.leparisien.fr/flash-actualite-monde/espagne-demantelement-du-plus-vaste-reseau-mondial-d-ordinateurs-pirates-03-03-2010-834654.php

" La garde civile espagnole a annoncé mercredi avoir démantelé, en collaboration avec le FBI
américain, le plus important réseau mondial d'ordinateurs piratés, avec plus de 13 millions
de machines piratées, et interpellé trois Espagnols qui dirigeaient ce réseau.

Ces "ordinateurs zombies", répartis dans plus de 190 pays, étaient sous le contrôle des
délinquants qui avaient mis au point ce réseau et qui pouvaient soutirer des données personnelles,
notamment bancaires, à l'insu de leurs propriétaires, ou encore envoyer des pourriels (spams).

Il s'agissait d'ordinateurs de particuliers, mais aussi d'entreprises privées et d'organismes publics.
Sur l'ordinateur du responsable de ce réseau arrêté en février au Pays Basque espagnol (nord),
la garde civile a retrouvé des informations personnelles de plus de 800.000 usagers.

Selon la garde civile, ce dernier vivait de ce réseau d'ordinateurs "esclaves" en le louant
à des tiers à des fins délictuelles. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
moulinier
3 étoiles
3 étoiles


Nombre de messages : 1276
Age : 70
Localisation : guilherand granges 07
Emploi : retraité et grand père trois fois
Date d'inscription : 26/05/2008

MessageSujet: SECURITE : nouveaux défis, nouvelles menaces   Jeu 4 Mar 2010 - 23:06

Et si les concepteurs en matière d'informatique jouaient tout simplement comme certrains savants aux apprentis sorciers.

L'informatique a un côté pervers que l'on ne doit pas négliger.

C'est un bon outil de travail qui doit se cantonner dans ce domaine, s'il ne supprime pas d'emploi.

On irait pas jusqu'à souhaiter la monumentale panne electrique qui effacerait tout.
Tout système doit être purgé un jour, sinon on frôle l'indigestion, l'occlusion ou tout simplement l'overdose.....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://moulinier.guy@wanadoo.fr
clint
4 étoiles
4 étoiles


Nombre de messages : 2145
Localisation : Rhône-Alpes
Emploi : Retraité
Date d'inscription : 13/09/2007

MessageSujet: Re: SECURITE : nouveaux défis, nouvelles menaces   Sam 12 Juin 2010 - 23:02

http://www.rue89.com/entretien/2010/06/12/je-suis-un-juge-cow-boy-qui-sinteresse-aux-indiens-154449
(extraits)

"" Marc Trévidic a toujours été un bon élève. Fin juriste, gros bosseur et discipliné,
lorsqu'il était au parquet antiterroriste.
Mais, depuis qu'il a pris la suite du cabinet d'instruction de Jean-Louis Bruguière,
il est devenu le juge le plus détesté de la classe politique.
Lucide, indépendant et tenace.
Entretien.
[......................]

" Les menaces terroristes de demain sont internes. (à la France)
Avec une espèce de situation où l'on glisse de mouvements de banlieue
à de véritables mouvements terroristes.
Au lieu de quatre/cinq gars dans leur coin, on se retrouve avec de véritables gangs
de banlieue qui virent à une idéologie terroriste et pas que lucrative.
Parce que là, il y a une puissance potentielle qui peut faire peur.

Quand on voit les mouvements sociaux de 2005, les émeutes, on se dit
que ça peut aussi tourner vers du terrorisme à grande échelle,
par rapport au nombre de personnes impliquées.

Pour moi, c'est le plus grand danger. "
[......] ""
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clint
4 étoiles
4 étoiles


Nombre de messages : 2145
Localisation : Rhône-Alpes
Emploi : Retraité
Date d'inscription : 13/09/2007

MessageSujet: Re: SECURITE : nouveaux défis, nouvelles menaces   Sam 21 Aoû 2010 - 19:40

Attention à votre webcam !...

http://moreas.blog.lemonde.fr/2010/08/20/votre-webcam-vous-surveille/
" Votre webcam vous surveille

La caméra de rue, chère au maire de Nice (et surtout chère pour ses administrés),
est-elle en passe de devenir un objet ringard ?
Il est devenu si simple de surveiller les gens dans leur intimité qu’on peut se poser la question…
Ainsi, cette webcam que vous avez peut-être devant vous, alors que vous lisez ces lignes,
n’est-elle pas en train de vous espionner ?

Un jeu d’enfant avec le petit logiciel qu’il est possible de télécharger sur le Net
pour la modique somme de 8 €.
Et pour à peine le double, la version pro permet de se connecter à 24 ordinateurs simultanément.

« Il suffit d’entrer l’adresse de messagerie du compte de l’individu pour pirater sa webcam »,
nous dit le fabricant.
À défaut, l’adresse IP fera l’affaire, car le logiciel peut scanner l’ordinateur à distance
afin de détecter les ports ouverts.

Ce piratage est évidemment répréhensible. Un an de prison et 45 000 € d’amende.
Et la fabrication, la location ou la vente du dispositif qui permet cette infraction est punie
de la même peine.
Le simple fait d’en faire publicité aussi (art. 226-3 du Code pénal).
Vous comprendrez que je ne donne ni nom ni lien…

[.........] le vendeur pourrait se trouver loin de nos frontières…[....]
Mais ici, ce n’est pas le cas. La petite entreprise qui commercialise ce produit se trouve à Paris.

D'après un journaliste américain, traduit sur Slate.fr, il existe un procédé identique
pour hacker le micro d’un ordinateur.
Ce qui est encore plus sournois, car si l’on peut désactiver sa webcam,
ce n’est pas le cas du micro.
Pour éviter de se faire piéger, il donne les conseils suivants : ne pas ouvrir la pièce jointe
d’un mail dont on ne connaît pas l’origine et ne jamais cliquer sur un lien dans un message.
[..............] "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clint
4 étoiles
4 étoiles


Nombre de messages : 2145
Localisation : Rhône-Alpes
Emploi : Retraité
Date d'inscription : 13/09/2007

MessageSujet: Re: SECURITE : nouveaux défis, nouvelles menaces   Mar 31 Aoû 2010 - 18:16

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2010/08/29/01016-20100829ARTFIG00227-les-telephones-choqueurs-inquietent-la-police.php

" Les téléphones choqueurs inquiètent la police.
Le phénomène est balbutiant, mais il n'est pas sans inquiéter les policiers.
«Cet été, nous avons arrêté plusieurs personnes pour différents méfaits, qui se trouvaient être
en possession d'armes électriques de contact, s'alarme Patrice Ribeiro, de Synergie-officiers.
Et on craint que leur acquisition ne se développe à vitesse grand V.»
Le syndicaliste déplore la dangerosité potentielle de ce type d'armes, mais surtout le fait
qu'«elles se dissimulent facilement ».

L'inquiétude des policiers se focalise notamment sur un type d'arme électrique particulièrement
sournois : le «téléphone choqueur».
Il ressemble à un téléphone portable classique mais est capable d'envoyer de fortes décharges
au contact de la peau allant jusqu'à 3 millions de volts.
Les effets produits sont «très désagréables », comme l'indique un armurier, «semblables à une bonne décharge provoquée par une prise de courant ».
Ce professionnel précise que le plus souvent ce type d'armes est vendu «à des videurs de boîtes
de nuit, à des propriétaires de chien coriace, ou plus simplement, à des gens qui souhaitent
pouvoir se défendre ».
Les craintes se cristallisent en fait autour d'un éventuel détournement de ces armes de défense
en armes d'attaque.
[.........] "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
El jubilado
2 étoiles
2 étoiles


Nombre de messages : 168
Date d'inscription : 03/07/2010

MessageSujet: les téléphones choqueurs   Mar 31 Aoû 2010 - 19:30

Bonjour Clint,

J'avais lu l'article de presse sur les téléphones choqueurs.

Je crains que les responsables de la police aient raison.
On va bien trouver des pseudos Caïds porteurs de ces mobiles très spéciaux pour persuader leurs victimes qu'elles doivent coopérer.
Et pourquoi pas des braves gens qui réussiront à s'en procurer pour les utiliser comme arme de défense.

Je te laisse imaginer les risques d'accidents : ---
Mère-grand qui, pensant utiliser son portable pour appeler Papy qui est parti chercher le pain.
De retour à la maison, Papy constate que mère-grand est étendue, raide morte, dans le séjour.
Merde, elle avait confondu le téléphone choqueur (*) avec celui qui va bien pour passer des appels.
¡ Quel choc !

Clint, ça va faire des étincelles dans les cités "sensibles".

(*): les piles étaient neuves, des Duracel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clint
4 étoiles
4 étoiles


Nombre de messages : 2145
Localisation : Rhône-Alpes
Emploi : Retraité
Date d'inscription : 13/09/2007

MessageSujet: Re: SECURITE : nouveaux défis, nouvelles menaces   Mer 1 Sep 2010 - 18:16

La folie des individus malveillants est sans limites.
Certains s'en prenaient aux trains ; d'autres, maintenant, tentent le crash d'avion !...

http://www.lepoint.fr/societe/ces-rayons-laser-que-redoutent-les-pilotes-de-ligne-01-09-2010-1230909_23.php
" Ces rayons laser que redoutent les pilotes de ligne.

Interpellé dimanche sur un parking de Villeneuve-le-Roi situé près des pistes, un jeune homme
de 20 ans, poursuivi pour mise en danger d'autrui, a été condamné mardi par le tribunal
de Créteil à six mois de prison avec sursis.
Il braquait un laser de poche sur des avions de ligne atterrissant à Orly.
À peine 48 heures se sont donc déroulées entre les faits et la condamnation,
montrant l'importance que portent gendarmerie, justice et transporteurs aériens à ce phénomène
et à la nécessité de l'enrayer.
Le prévenu devra également verser un euro de dommages et intérêts aux deux compagnies
Air France et easyJet et à leurs deux pilotes qui s'étaient portés partie civile.
À l'étranger, la justice est plus sévère : en novembre dernier, un Américain qui avait
à deux reprises dirigé un laser contre des avions en train d'atterrir en Californie
a été condamné à deux ans et demi de prison ferme.

Selon la Direction générale de l'aviation civile à Paris, pas moins de 400 incidents de ce type
ont été enregistrés depuis le début de l'année, ce qui a entraîné la création d'un groupe
de travail spécialisé à la gendarmerie des transports aériens.
Celle-ci dispose maintenant de documents numériques précis sur les trajectoires des approches
vues des cockpits, permettant, dès qu'un laser est signalé par un pilote, de mieux cerner la zone
au sol d'où vient l'émission.
Entre septembre 2009 et avril 2010, 21 pilotes d'Air France se sont ainsi plaints d'avoir été éblouis
au laser à Paris, Marseille ou Toulouse et une procédure d'urgence a été mise en place
au sein de la compagnie.
À Carcassonne, un autre prévenu pour les mêmes faits qu'à Orly vient d'être laissé en liberté
mais doit subir une expertise psychiatrique.
Ce phénomène de viser les cockpits pour éblouir les pilotes semble, en effet, relever du domaine
de la maladie mentale, les conséquences pouvant être dramatiques et entraîner le crash
de l'avion lors de cette phase délicate qu'est l'atterrissage.
Cela découle souvent de paris entre jeunes mais aussi d'actions de riverains mécontents.
[.........] "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clint
4 étoiles
4 étoiles


Nombre de messages : 2145
Localisation : Rhône-Alpes
Emploi : Retraité
Date d'inscription : 13/09/2007

MessageSujet: Re: SECURITE : nouveaux défis, nouvelles menaces   Lun 27 Sep 2010 - 16:59

Il existe des délinquants susceptibles de se muer en criminels, du jour au lendemain :
ce sont ceux qui volent des câbles, au mépris des sociétés vandalisées,
mais surtout au mépris de la vie des usagers des transports ferroviaires.

Ces malfaiteurs ne se soucient absolument pas de la vie de leurs concitoyens.
Sont-ils d'ailleurs des con-citoyens pour agir avec autant d'irresponsabilité ??

Les vols de métaux, ce n'est pas nouveau.
Mais c'est l'ampleur prise par ces vols, depuis un ou deux ans, qui devient une nouvelle menace,
très réelle et sérieuse.

Du coup, la SNCF "pète un câble" se met en colère !!!...

http://www.leparisien.fr/transports/le-coup-de-gueule-de-la-sncf-contre-les-vols-de-cables-27-09-2010-1084621.php
" Le "coup de gueule" de la SNCF contre les vols de câbles.

2 100 vols par an, soit une quarantaine par semaine.
Guillaume Pépy, le patron de la SNCF, pousse un «coup de gueule» contre les vols répétés
de câbles en cuivre le long des voies ferrées.
«Les chiffres sont dramatiques», a lancé le président de l'entreprise de transports [......]

Car cette recrudescence de vols, principalement liée à la forte hausse des cours du cuivre
ces derniers mois, a des «conséquences sur les usagers énormes», tempête Guillaume Pépy.
Ces pillages sont souvent à l'origine de retards de trains immobilisés pour des raisons de sécurité.
[............]
Ces vols se produisent généralement dans des zones péri-urbaines.
Mais le phénomène s'étend de plus en plus à la campagne et en plein jour. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clint
4 étoiles
4 étoiles


Nombre de messages : 2145
Localisation : Rhône-Alpes
Emploi : Retraité
Date d'inscription : 13/09/2007

MessageSujet: Re: SECURITE : nouveaux défis, nouvelles menaces   Jeu 30 Sep 2010 - 19:31

Attention aux petites annonces qui peuvent donner des idées à des malfaiteurs ...

http://www.lepays.fr/fr/article/3882419/Voleurs-trop-bien-renseignes-grace-a-internet.html

" La gendarmerie du pays de Montbéliard pense que les auteurs de plusieurs
cambriolages -ou tentatives- perpétrés récemment ont été mis sur la piste de
leurs victimes grâce à des petites annonces publiées sur internet…

Prenez garde à ne pas divulguer trop de renseignements, et notamment votre adresse,
en rédigeant vos petites annonces apparemment très épluchées par les malfaiteurs.
C’est en tout cas la conviction de la gendarmerie du pays de Montbéliard, qui mène une lutte
impitoyable contre les cambrioleurs, les frics-fracs étant devenue une nouvelle plaie de l’insécurité.
[...............] "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clint
4 étoiles
4 étoiles


Nombre de messages : 2145
Localisation : Rhône-Alpes
Emploi : Retraité
Date d'inscription : 13/09/2007

MessageSujet: Re: SECURITE : nouveaux défis, nouvelles menaces   Mer 3 Nov 2010 - 1:51

http://www.lefigaro.fr/international/2010/11/01/01003-20101101ARTFIG00486-avions-de-ligne-la-menace-des-chiens-kamikazes.php
" Avions de ligne : la menace des chiens kamikazes
(et peut-être aussi de jeunes enfants kamikazes !).

Des chiens transformés en véritable bombe animale : les services de renseignement
occidentaux ont donné discrètement l'alerte sur ce nouveau mode opératoire des terroristes
islamistes.
L'affaire, que Le Figaro révèle aujourd'hui, a longtemps été gardée secrète.
Elle s'est déroulée il y a deux ans à peine en Irak. L'armée américaine a découvert
dans la zone de fret de l'aéroport de Bagdad deux chiens morts, dont l'autopsie a révélé
qu'ils étaient truffés d'un puissant explosif relié à un détonateur.
Ces deux chiens de rue avaient été placés dans des vari kennel (ces cages spéciales
pour animaux) destinées à l'embarquement. Ils auraient dû exploser en vol.
Mais les terroristes avaient mal recousu les pauvres bêtes qui sont mortes avant le décollage.
Ce qui a permis d'éviter un drame, puisque le personnel a pu constater qu'elles étaient inanimées,
les extrayant du lot d'animaux à embarquer.
[..........]
Pour le criminologue Christophe Naudin, expert dans le domaine aérien, «cette affaire
illustre la détermination des activistes d'al-Qaida qui tentent désormais de contourner
les contrôles antiterroristes par tous les moyens». [...........]

«La mise à niveau impose de se préparer au pire», estime Christophe Naudin.
Selon lui, les services occidentaux s'inquiètent ainsi du possible recours à de tout jeunes
kamikazes. [.........] ces enfants soldats pris en main par des prêcheurs fanatisés,
sont encore plus radicaux quand ils ont moins de 10 ans. [...........] "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clint
4 étoiles
4 étoiles


Nombre de messages : 2145
Localisation : Rhône-Alpes
Emploi : Retraité
Date d'inscription : 13/09/2007

MessageSujet: Re: SECURITE : nouveaux défis, nouvelles menaces   Mar 9 Nov 2010 - 20:07

Une menace qui n'est pas nouvelle, mais qui paraît se développer sur notre territoire.
Des malfaiteurs, dotés d'un culot monstre dans l'exercice de leur coupable industrie ...

http://www.leparisien.fr/orleans-45000/demantelement-d-une-equipe-de-vols-de-fret-7-interpellations-08-11-2010-1142323.php

" Démantèlement d'une équipe de vols de fret : 7 interpellations.

Sept personnes ont été interpellées en flagrant délit dans la nuit de jeudi à vendredi,
alors qu'elles s'apprêtaient à commettre un vol de fret de parfum, près d'Orléans
et dans l'Essonne, a-t-on appris lundi auprès de la police et de la gendarmerie.

Une "cellule d'enquête", autour de l'Office central de lutte contre la délinquance
itinérante (OCLDI) avait été mise en place en février 2010 après qu'un certain nombre
de vols de fret, en particulier de cigarettes, eurent été commis depuis près d'un an,
dans le Loiret, les Yvelines et près du Mans.

Menées avec les sections de recherche de gendarmerie de Versailles et d'Orléans,
les investigations, ponctuées de filatures, ont abouti à cette série d'interpellations,
réalisée avec l'appui du GIGN.

L'intervention a eu lieu alors que les malfaiteurs présumés, attendaient que le camion
sorte de l'entrepôt ou était stockée la marchandise après avoir bénéficié d'une complicité
interne au sein de la société de transport, selon les mêmes sources.

Cette équipe est soupçonnée de plusieurs autres vols de fret de cigarettes.
Ses membres agissaient encagoulés et armés, revêtus de combinaison "police",
à bord de véhicules volés de forte cylindrée munis de gyrophares.

Au cours des perquisitions, les enquêteurs ont découvert du matériel de cambriolage,
des voitures volées, des fausses plaques d'immatriculation et divers objets à la provenance
douteuse.
Les policiers et gendarmes ont agi sur commission rogatoire d'un juge de la Juridiction
interrégionale spécialisée (Jirs) de Paris.

Selon les mêmes sources, depuis le début de 2010, environ 400 vols ou tentatives
de vols de fret divers ont été comptabilisés en France."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MARSOUIN 26
5 étoiles
5 étoiles
avatar

Nombre de messages : 12531
Localisation : DROME
Emploi : Retraité Gie
Date d'inscription : 24/11/2007

MessageSujet: Pharmacies : le logiciel qui fraude le fisc tout seul.   Sam 11 Déc 2010 - 23:32

Aux grands maux, les grands remèdes ! Les propriétaires d’une pharmacie de Rémoulins, dans le Gard, utilisaient un logiciel de comptabilité dont une fonction « permet de minorer automatiquement les recettes à des fins de dissimulation fiscale ». L’information, révélée par notre confrère Midi Libre, a été confirmée hier le procureur de Nîmes, Robert Gelli. L’enquête sur cette officine a été lancée en 2008 après un signalement de la Sécurité sociale portant notamment sur des soupçons de fraudes à l’ordonnance. Elle a révélé l’existence de ce système informatique permettant de minorer les déclarations de recettes, qui pourrait avoir été utilisé par 4 000 pharmacies de France, selon le procureur de Nice, pour un préjudice pour le fisc estimé à 400 millions d’euros sur trois ans avec une « fourchette moyenne » de fraude par officine à « 50 000 euros ». Et « il est fort probable que ce montant soit en deçà de la réalité », estime un enquêteur de la section de recherches de la gendarmerie de Nîmes qui a mis au jour l’utilisation frauduleuse du logiciel qui sera commercialisé par au moins deux sociétés. D’autant que l’enquête porte sur les trois dernières années, durée maximale pour les dossiers fiscaux. La Direction générale des Finances publiques (DGFIP) a confirmé avoir constaté dans le cadre du contrôle fiscal, « dans certaines pharmacies et aussi dans d’autres activités commerciales », l’utilisation de « logiciels permissifs », « qui permettent d’occulter les opérations imposables et donc de frauder le fisc ». Elle n’a cependant précisé ni le nombre de commerces concernés, ni le montant du préjudice subi par le fisc. Selon le parquet, les dissimulations portent essentiellement sur les ventes de produits de parapharmacie, les médicaments étant soumis à des contrôles plus serrés, notamment par la Sécurité sociale.

http://www.google.fr/url?sa=t&source=web&cd=6&ved=0CDoQFjAF&url=http%3A%2F%2Fwww.leprogres.fr%2Ffr%2Ffrance-monde%2Farticle%2F4294377%2F4-000-pharmacies-soupconnees-de-fraude-fiscale-via-un-logiciel.html&ei=St8DTfLPCYHLswahruHuCQ&usg=AFQjCNFq3LWdbzsM5tVqr0SeoLcoeUTqIQ


Dernière édition par MARSOUIN 26 le Sam 11 Déc 2010 - 23:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MARSOUIN 26
5 étoiles
5 étoiles
avatar

Nombre de messages : 12531
Localisation : DROME
Emploi : Retraité Gie
Date d'inscription : 24/11/2007

MessageSujet: Bollène - Commerçants et gendarmes sur la même longueur d'onde.   Sam 11 Déc 2010 - 23:35

C'est une première en Vaucluse. Une initiative lancée par la gendarmerie nationale de Bollène.
Alerter les forces de l'ordre de mouvements douteux dans les commerces, où réciproquement, alerter les commerçants d'une vague de braquages dans la zone: un SMS constituera désormais le lien entre ces acteurs de la vie bollénoise.

Ce réseau d'échange, qui vient compléter les outils de lutte contre la délinquance locale, est donc mis à la disposition de la sécurité publique. "La victime d'un cambriolage peut le signaler grâce à un SMS. Aussi, celui qui observe des comportements suspects est encouragé à en faire part afin que la police municipale ou une équipe de gendarmes se déplace pour lever les doutes", explique Jérôme Tabariès, lieutenant de la brigade de gendarmerie de Bollène. "De la même manière, nous pouvons, nous aussi, informer à toute la liste de diffusion, des phénomènes de braquages dans les communes du département ou limitrophes, continue le militaire. Ou encore, si une bande agit localement".

Il ne s'agit pas d'impulser la délation, ni de se soumettre à la paranoïa. "On ne va pas interpeller toutes les personnes au comportement louche, assure le lieutenant. L'objectif est d'impliquer les commerçants dans leur sécurité sur la base du volontariat". Actuellement, le bulletin d'inscription est distribué en ville. Un prospectus qui enjoint une demande de numéro de téléphone et personne à contacter.

http://www.laprovence.com/article/bollene/commercants-et-gendarmes-sur-la-meme-longueur-donde
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: SECURITE : nouveaux défis, nouvelles menaces   

Revenir en haut Aller en bas
 
SECURITE : nouveaux défis, nouvelles menaces
Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gendarmes Et Citoyens :: Gendarmes Et Citoyens : le Forum PRINCIPAL-
Sauter vers: