Gendarmes Et Citoyens

Créé le 1er avril 2007
 
AccueilPortailCarteQui est quoi ?CalendrierFAQRechercherMembresGroupesConnexionS'enregistrerMentions légalesLiens

Partagez | 
 

 SECURITE : nouveaux défis, nouvelles menaces

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
clint
4 étoiles
4 étoiles


Nombre de messages : 2145
Localisation : Rhône-Alpes
Emploi : Retraité
Date d'inscription : 13/09/2007

MessageSujet: SECURITE : nouveaux défis, nouvelles menaces   Mar 6 Oct 2009 - 16:59

Dans ce sujet, on pourrait rassembler les informations et articles de presse concernant la sécurité des personnes et des biens,
en France, aussi bien qu'au niveau international.

Vaste et inépuisable sujet, tant est grande l'imagination des malfaiteurs en tous genres, des criminels et des terroristes,
à trouver de nouvelles astuces, à mettre au point de nouvelles techniques, presque toujours en avance sur les parades
et moyens de lutte légaux, dans une lutte incessante entre le glaive et le bouclier...

Ce sujet est donc destiné à l'information rapide de toutes les forces de sécurité, de même qu'à la mise en garde des citoyens.


**************





Pour commencer, c'est nouveau et ça vient de sortir (pardon pour ce jeu de mot un peu scabreux) :
la bombe-suppositoire.

http://www.liberation.fr/monde/0101595193-la-bombe-suppositoire-inquiete-les-services-de-securite
" La bombe-suppositoire inquiète les services de sécurité.

Selon une note interne de la Direction centrale du renseignement intérieur (DCRI), révélée par le Figaro, les terroristes islamistes
seraient dorénavant capables de dissimuler leur bombe à l'intérieur de leur corps.

C'est un attentat, revendiqué par une branche d'Al-Qaeda, contre le prince Mohammed bin Nayef, le 28 août en Arabie Saoudite,
qui a alerté les services de renseignement du monde entier.
L'auteur a utilisé «un explosif ingéré, ou plutôt introduit comme un suppositoire. Autant dire indétectable.
Le kamikaze n'avait plus qu'à le déclencher grâce à son téléphone mobile que les cerbères du palais n'ont pas eu la présence d'esprit
de lui retirer», a commenté un haut fonctionnaire du ministère de l'Intérieur à Paris.

Casse-tête sécuritaire
Cette escalade technologique dans la terreur inquiète au plus haut point les experts de la sécurité.
Cité par Le Figaro, un officier de la direction centrale de la police aux frontières (DCPAF) explique que «nos plates-formes aériennes
sont équipées de détecteurs de métaux, mais dans le cas du kamikaze saoudien, seul un contrôle aux rayons X aurait permis
de détecter l'explosif, comme on repère les capsules de drogue dans le ventre des passeurs. (...)
Or, on imagine mal devoir faire passer des millions de passagers à la radio avant de monter à bord.»

Confiscation des téléphones ?
D'autant plus que des expositions répétées aux rayons X sont dangereuses pour la santé en raison notamment
des risques de cancer.
Impensables pour les frequent flyers qui accumuleraient alors les radiations au même rythme que les miles de fidélité.

Si l'ingestion d'explosifs se révèle impossible à détecter de manière sûre et rapide, la seule solution
resterait d'empêcher leur déclenchement par radiofréquence, ce qui pourrait par exemple se traduire
par le retrait des téléphones portables durant les vols. "


Dernière édition par clint le Mer 7 Oct 2009 - 20:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
democratievitale
3 étoiles
3 étoiles


Nombre de messages : 711
Date d'inscription : 14/04/2009

MessageSujet: Re: SECURITE : nouveaux défis, nouvelles menaces   Mer 7 Oct 2009 - 12:47

Lamentable.

Le mieux, au vu de l evolution debile que prennent nos societés,
ca serait de nous poser un bracelet electronique des la naissance, de continuer a developper la video surveillance, couplée a la realité augmentée.

Comme ca celui qui n a pas son bracelet va en prison, et tous les autres sont gardés a vue, a vie.

Ne sourriez pas, a ne jamais reflechir quand on vous annonce un truc genre "la bombe suppo dejoue toutes les securité", c est le monde que VOUS dessinez.

Nous assistons a une revolution, mais elle est de droite.... d eeeextreeeeeeeemmmeeee droite meme.

Soyez riches ! ou soyez coupables.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: SECURITE : nouveaux défis, nouvelles menaces   Mer 7 Oct 2009 - 12:52

Moi je suis pour l'implantation d'une puce electronique sous la peau qui regrouperait renseignements d'identité , carte vitale , GPS.......

Et je recherche un brouilleur de téléphone portables , mais attention pas n'importe lequel , un truc qui si tu le mets en présence d'un portable allumé , lui grille carrément les ciorcuits , LE PIED.......

Avis aux amateurs ....
Revenir en haut Aller en bas
clint
4 étoiles
4 étoiles


Nombre de messages : 2145
Localisation : Rhône-Alpes
Emploi : Retraité
Date d'inscription : 13/09/2007

MessageSujet: Re: SECURITE : nouveaux défis, nouvelles menaces   Mer 7 Oct 2009 - 20:23

Cette fois, rien à voir avec la bombe-suppositoire,
mais l'usurpation d'dentité peut toucher n'importe qui ...

http://www.lexpress.fr/actualite/societe/200-000-victimes-d-usurpation-d-identite-par-an_792676.html
(extraits)

" [.....] Chaque année en France, plus de 210 000 personnes sont victimes d'usurpation d'identité,
un phénomène que la législation peine à réprimer, ce qui devrait inciter tout un chacun à adopter les bons réflexes
pour s'en prémunir.
[..................]
Pourtant les gens ont l'impression "de faire ce qu'il faut pour se protéger", relève Frédéric Lehuédé,
du Centre de recherche pour l'étude et l'observation des conditions de vie (Credoc), une idée démentie par une précédente étude.

Le principal vecteur d'usurpation est les documents papier et non le hacking.

Les poubelles de ménages franciliens avaient été dépiautées en 2008: 80% recelaient au moins un document
avec des données personnelles, dont un quart contenaient suffisamment de feuilles de paie, de sécu ou des relevés bancaires
pour qu'un escroc, ou un réseau, usurpe facilement une identité complète.
[..........]
Tout le monde peut être touché, du citoyen lambda au président de la République...
[...........]
... plus d'un quart des victimes disent s'être senties incomprises de la police ou de la justice.

"La plupart des enquêtes n'aboutissent pas, il y a un manque absolu d'information sur cette infraction",
déplore Christophe Naudin, qui plaide pour sa "criminalisation".

"En France, c'est le vide juridique", renchérit Me Olivier Sanviti, avocat spécialisé, rappelant que l'usurpation d'identité
n'est jamais qu'une infraction connexe au vol, à l'escroquerie, à l'usage de faux, etc...

Au Canada, raconte Me Sanviti, l'usurpation d'identité est un acte criminel passible de dix ans d'emprisonnement
et les compagnies d'assurance ont mis en place des mécanismes de réparation.
[..............] "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clint
4 étoiles
4 étoiles


Nombre de messages : 2145
Localisation : Rhône-Alpes
Emploi : Retraité
Date d'inscription : 13/09/2007

MessageSujet: Re: SECURITE : nouveaux défis, nouvelles menaces   Lun 12 Oct 2009 - 17:38

Les nouvelles menaces ...
Après la bombe-suppositoire, puis l'usurpation d'identité à très grande échelle,

voici le temps des "Black-blocs" et de leur commandos de casseurs, réussissant à se glisser sous déguisement,
jusqu'au coeur des grandes villes, tout en se jouant des forces de sécurité (c'est une constatation et non un reproche).

Il y avait déjà eu Strasbourg et Paris, malgré un énorme déploiement de police ...

Samedi dernier, ça s'est passé à Poitiers :
http://www.lemonde.fr/societe/article/2009/10/12/de-poitiers-a-paris-les-methodes-et-l-organisation-des-groupes-autonomes_1252599_3224.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clint
4 étoiles
4 étoiles


Nombre de messages : 2145
Localisation : Rhône-Alpes
Emploi : Retraité
Date d'inscription : 13/09/2007

MessageSujet: Les menaces cybernétiques   Jeu 19 Nov 2009 - 1:27

http://tempsreel.nouvelobs.com/actualites/vu_sur_le_web/20091118.OBS8148/la_france_aurait_mis_au_point_des_armes_cybernetiques.html
(extraits) :

" Un rapport sur la "course aux armements" sur Internet affirme que la Chine, la France, Israël, la Russie et les Etats-Unis
ont mis au point des "armes cybernétiques" destinées à attaquer les réseaux informatiques de leurs ennemis.

Une "course aux armements" sur internet, visant pour un pays à s'assurer une maîtrise des réseaux en cas de conflit,
constitue une menace réelle, a prévenu mardi 17 novembre la société américaine McAfee, spécialisée dans la sécurité du réseau.
[................]
"Aujourd'hui, les armes ne sont pas nucléaires mais virtuelles et tout le monde doit s'adapter à ces menaces",
prévient la société basée en Californie.

... des infrastructures pourraient également faire les frais d'une guerre cybernétique, comme les réseaux de distribution
d'eau et d'électricité, les télécommunications et les flux financiers.

"Dans la plupart des pays développés, les infrastructures essentielles sont connectées à internet
et ne sont pas suffisamment protégées", prévient la société dans ce rapport.
[.........] "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: SECURITE : nouveaux défis, nouvelles menaces   Jeu 19 Nov 2009 - 10:31

Une nouvelle menace :

Le beauf-pesudo-supporter des matchs de foot.........sa connerie n'a pas de limite
Revenir en haut Aller en bas
MARSOUIN 26
5 étoiles
5 étoiles
avatar

Nombre de messages : 12531
Localisation : DROME
Emploi : Retraité Gie
Date d'inscription : 24/11/2007

MessageSujet: Ils avaient escroqué 1,5 million à la Sécu !   Jeu 19 Nov 2009 - 13:46

Le plus âgé a 85 ans, le plus jeune aura 50 ans l’an prochain, un autre est décédé depuis la découverte de leur monumentale arnaque à la Sécurité sociale, il y a cinq ans, après un coup de filet du GIR 93 et des gendarmes. Une escroquerie qui vaut aujourd’hui à onze hommes, presque tous des Français originaires de l’ex-Yougoslavie, de comparaître au tribunal correctionnel de Bobigny pour « escroquerie en bande organisée » et recels, dans toute l’Ile-de-France, entre 2000 et 2004.

Ce réseau d’escrocs à la hiérarchie bien ordonnée vivait confortablement aux frais de la Sécurité sociale, usant et abusant de faux certificats médicaux et de bulletins de salaire bidon ou trafiqués. Ils auraient ainsi perçu des centaines de milliers d’euros d’indemnités et de remboursements de frais médicaux.

Alexandre, le « faussaire en chef » et doyen de la bande, connaissait parfaitement les arcanes et les failles de la CPAM (Caisse primaire d’assurance maladie). Il était le seul « vrai » malade du réseau. Sa maladie lui avait d’ailleurs déjà servi, puisqu’elle lui avait permis de sortir de prison pour raison de santé.

Un coup de filet en juin 2004

Partageur dans ses talents de falsificateur, il aurait « aidé » ses compatriotes à rejoindre le clan des arnaqueurs pensionnés… La CPAM du 93 et la Caisse régionale (Cramif), blousées pendant plusieurs années, ont estimé leur préjudice total à plus de 1,5 million d’euros.

Lorsqu’elles ont porté plainte, dès 2003 pour la Cramif et 2004 pour la CPAM 93, les administrations ont recensé une soixantaine de cas « litigieux ». Les onze fraudeurs, finalement mis en examen par le juge d’instruction Roger Le Loire, avaient fait profiter au moins soixante personnes de leurs talents de faussaire.
L’arnaque aurait peut-être duré plus longtemps si l’un de ses chefs d’orchestre n’avait intéressé de très près des enquêteurs de la brigade financière. Au printemps 2004, le démantèlement d’une filière de blanchiment d’argent avait conduit au Serbe Miroslav, mis en cause dans une affaire d’investissements immobiliers d’une ampleur peu commune et manifestement suspecte, portant sur l’achat d’une cinquantaine de villas à travers tout le département.

Un coup de filet fut mené en juin 2004 à Romainville, Montreuil, Drancy, Bondy, au Blanc-Mesnil, au Pré-Saint-Gervais, dans le Val-de-Marne et à Paris. L’inspection de certaines de ces villas, hébergeant les maillons du réseau, avait permis de comprendre le « bon usage » que faisaient les malades imaginaires des pensions obtenues : chez l’un d’eux notamment, les enquêteurs avaient saisi une Mercedes valant 30 000 € et quelque 40 000 € de bijoux. Arrêté à la fin de l’année 2004, Miroslav est décédé quelques mois plus tard.

http://www.leparisien.fr/seine-saint-denis-93/ils-avaient-escroque-1-5-million-a-la-secu-19-11-2009-716468.php


Dernière édition par MARSOUIN 26 le Ven 20 Nov 2009 - 8:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MARSOUIN 26
5 étoiles
5 étoiles
avatar

Nombre de messages : 12531
Localisation : DROME
Emploi : Retraité Gie
Date d'inscription : 24/11/2007

MessageSujet: Condom. 1200 et 1 500 € escroqués sur le net.   Jeu 19 Nov 2009 - 15:06

Ce sont les cris d'un enfant et les pleurs d'une mère qui ont attiré l'attention des gendarmes d'Eauze de retour à la brigade après une patrouille, hier matin. En interrogeant la jeune mère, les militaires constatent qu'une personne de l'arrondissement vient encore d'être victime d'une escroquerie en voulant acheter un véhicule sur internet. Une première plainte pour des faits similaires a été déposée auprès de leurs collègues de Condom, quelques jours plus tôt, par un acheteur potentiel délesté de 1500¤. « Là, la jeune femme lésée venait de souscrire un prêt à la consommation de 1 000¤ au taux de 20 % afin d'acheter ce véhicule » déplore le commandant Colombani, commandant la compagnie de gendarmerie de Condom. « Il me semble nécessaire d'alerter les gens pour qu'il n'y ait pas d'autres victimes ».

Depuis le togo

Dans les deux affaires du Condomois, qui ne sont pas isolées, les escrocs ont tissé leur toile sur le site de petites annonces gratuites « leboncoin.fr », très populaire auprès des internautes. « Les escrocs proposent, depuis des cybercafés implantés en Afrique de l'ouest, notamment au Togo et au Bénin, mais aussi en Europe de l'Est, des annonces, portant principalement sur la vente de voitures. La plupart du temps il s'agit de voitures en bon état, proposées à la vente à un prix légèrement inférieur à celui de l'argus afin bien sûr de ne pas éveiller les soupçons. L'acheteur entre en contact par courrier électronique. C'est à ce moment-là que le vendeur lui expliquequ'il réside en Afrique et exige avant toute visite de la voiture un paiement en numéraire par l'intermédiaire de Western Union. Ce règlement s'effectue uniquement en argent liquide, laissant peu de chance pour retrouver l'identité de l'escroc » explique le commandant Colombani.

Appel à la vigilance

La localisation des escrocs en Afrique empêche toutes poursuites judiciaires. Seule la prévention prévaut donc. « Les gens doivent être vigilants s'il n'y a pas de numéro de téléphone en France mentionné sur l'annonce publiée. Ils doivent aussi se méfier d'un prix attractif,, du fait que le vendeur réside en Afrique de l'ouest (Togo et Bénin) ou en Europe de l'Est ». Méfiance aussi si le vendeur explique être un ressortissant français travaillant dans ces pays, qu'il se présente comme étant curé, ingénieur, ou professeur… « Les gens doivent également être attentifs à ne pas se laisser tromper par un escroc qui s'exprime dans ses courriers électroniques dans un français quasi parfait et sans faute » note encore le commandant Colombani. Enfin et surtout, le client doit refuser toute demande d'envoi de numéraire. « Il ne faut surtout jamais envoyer d argent par la Western Union à des inconnus ».

http://www.ladepeche.fr/article/2009/11/19/718129-Condom-1200-et-1-500-escroques-sur-le-net.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kratos
2 étoiles
2 étoiles


Nombre de messages : 143
Age : 36
Localisation : Alsace
Emploi : Commandant de BP
Date d'inscription : 14/08/2009

MessageSujet: Re: SECURITE : nouveaux défis, nouvelles menaces   Jeu 19 Nov 2009 - 15:23

Bonjour,

Leboncoin c'est pas encore trop pollué, allez faire un tour sur anoncesavec.com c'est magnifique.
Ils piquent les photos du lambda moyen pour faire faire leurs annonces.
Dans ce site on apprend notamment que Paris ça se trouve en Nord pas de Calais...
Il y a même des dons de bagnoles qui valent dans les 5000 €, et toujours des faux prétextes de maladie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MARSOUIN 26
5 étoiles
5 étoiles
avatar

Nombre de messages : 12531
Localisation : DROME
Emploi : Retraité Gie
Date d'inscription : 24/11/2007

MessageSujet: 800.000 fausses cartes prépayées saisies .   Jeu 19 Nov 2009 - 19:18

Près de 800.00 cartes téléphoniques contrefaites, d'une valeur marchande d'environ six millions d'euros, ont été récemment saisies à Paris par les services de la répression des fraudes, a annoncé dans un communiqué la ministre de l'Economie Christine Lagarde.

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2009/11/19/01011-20091119FILWWW00612-800000-fausses-cartes-prepayees-saisies.php
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MARSOUIN 26
5 étoiles
5 étoiles
avatar

Nombre de messages : 12531
Localisation : DROME
Emploi : Retraité Gie
Date d'inscription : 24/11/2007

MessageSujet: Saisie record de fausse monnaie.   Ven 20 Nov 2009 - 8:55

Deux de ces trentenaires, arrêtés à Enghien-les-Bains, étaient porteurs de près de 200 000 sous la forme de 10 000 faux billets de 20 . Dans le même temps, un dispositif policier était en place pour interpeller un troisième homme, cette fois dans un camp de gens du voyage du Val-d’Oise. Déjà connues des services de police, ces trois personnes seront présentées aujourd’hui à un magistrat de la juridiction interrégionale spécialisée (Jirs) de Lille (Nord).


L’enquête remonte à cet été. Les enquêteurs de l’OFCRM constatent alors que de nombreux faux billets circulent à travers toute l’Ile-de-France, tous provenant de la même source. Mais c’est un renseignement qui met les policiers sur la piste de ce groupe qui écoulait la marchandise.


Concrètement, les billets saisis mardi représentent le volume d’une petite valise, pour un poids de 10 kg, à raison de 1 g par billet. Selon l’OFCRM, ces coupures sont « de bonne facture, réalisées via une chaîne graphique numérique, développe Valérie Maldonado, la patronne de l’office. Les faussaires utilisent un ordinateur, une imprimante. Cela peut être fait à domicile, même s’il faut déjà posséder une bonne expertise en la matière.»


Pour les policiers, le choix des coupures de 20 € n’est pas anodin. « C’est une valeur courante, les gens y sont habitués. Cela suffit pour tromper les particuliers et les commerçants », note Valérie Maldonado. Dans la plupart des dossiers de ce type, ce sont des « mules », généralement des jeunes filles, qui utilisent les billets en question pour de petits achats, et récupèrent ensuite la vraie monnaie rendue.


L’enquête se poursuit et pourrait connaître de nouveaux rebondissements. Les fabricants de ces billets n’ont pas encore été identifiés. La dernière saisie de pareille ampleur dans l’Hexagone remonte à 2004. On estime que 600 000 à 700 000 faux billets circulent chaque année au sein de l’Union européenne. Avec l’Italie ou la Grande-Bretagne, la France est l’un des principaux producteurs de fausse monnaie.



http://www.leparisien.fr/val-d-oise-95/saisie-record-de-fausse-monnaie-20-11-2009-717893.php
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
humungus
2 étoiles
2 étoiles
avatar

Nombre de messages : 332
Localisation : Limousin
Emploi : GD
Date d'inscription : 15/11/2007

MessageSujet: Re: SECURITE : nouveaux défis, nouvelles menaces   Ven 20 Nov 2009 - 10:38

Excelsior a écrit:
Une nouvelle menace :

Le beauf-pesudo-supporter des matchs de foot.........sa connerie n'a pas de limite

Excellent !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
patoche315
3 étoiles
3 étoiles


Nombre de messages : 1345
Age : 59
Localisation : 31 Haute Garonne
Emploi : Invalide
Date d'inscription : 10/11/2007

MessageSujet: Re: SECURITE : nouveaux défis, nouvelles menaces   Ven 20 Nov 2009 - 11:43

Et le signalement sur la cellule net de gouv.fr ou en sont les résultats ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MARSOUIN 26
5 étoiles
5 étoiles
avatar

Nombre de messages : 12531
Localisation : DROME
Emploi : Retraité Gie
Date d'inscription : 24/11/2007

MessageSujet: "Faire de la police, ce n'est pas faire la guerre"   Ven 20 Nov 2009 - 15:09

Face à la montée des violences urbaines et du trafic de drogue, les policiers s'arment de Flash-Ball et de culture du résultat. Analyse d'une politique de sécurité vouée à l'échec avec le sociologue Sébastian Roché.

Règlements de comptes, montée des violences dans les "quartiers" et les villes moyennes. La politique de sécurité revient sur le devant de la scène. Le sociologue Sebastian Roché, l'un des meilleurs spécialistes de la question, indique les impasses dans lesquelles nous nous sommes fourvoyés.

Nicolas Sarkozy avait fait de la lutte contre la délinquance l'une de ses grandes promesses. A-t-il tenu parole ?
Les historiens verront dans la politique de sécurité l'un des points les plus faibles de son bilan présidentiel. Dire "la délinquance baisse" ou "la délinquance monte" n'a pas grand sens. Il faut analyser les évolutions par grands types de délit et voir ce qui se cache derrière certains chiffres avant de parler de résultats d'une politique.

La plus grande erreur d'analyse est de croire que la politique policière est la première explication des variations des volumes de délits. Prenons la diminution du nombre de vols, sur laquelle les pouvoirs publics ont beaucoup communiqué : elle est indéniable, mais elle n'est ni spécifiquement française ni liée à l'action de la police. Elle n'est pas le résultat du fait qu'en France on a eu un ministre de l'Intérieur puis un président très dynamique. Les pays voisins ont connu une baisse des vols comparable.

La baisse statistique est due à la diminution des vols de véhicules à moteur. Parce qu'ils sont beaucoup mieux protégés par les constructeurs. De même pour les vols de chèques : on utilise de plus en plus des cartes de crédit, plus sécurisées que les chèques. Finalement, cette baisse de la délinquance est celle des atteintes aux biens, et elle s'explique par le renforcement des mesures de protection.

Et les autres formes de délinquance ?
Il s'agit d'abord des événements qui portent atteinte à la cohésion sociale, les émeutes, qu'on fait entrer, en France, dans les "violences urbaines". Depuis une dizaine d'années, l'évolution est inquiétante. En 2005, nous avons connu les émeutes urbaines les plus importantes en France depuis un demi-siècle. Elles ont constitué un record européen, par le nombre de communes touchées, de véhicules détruits et de jours d'émeute consécutifs. A partir de 2005, on a constaté une forte augmentation de l'usage contre les forces de police d'armes à feu susceptibles de tuer. Il y a une montée des tensions avec la police dans les quartiers dits "sensibles", au point que le gouvernement, qui a longtemps refusé d'en entendre parler, a ouvert l'été dernier une table ronde "police-jeunes", jeunes voulant dire minorités.

Est-il vrai qu'il y a chaque jour en France une cinquantaine de "violences contre détenteur de l'autorité", donc contre les forces de l'ordre ?
Le chiffre n'est pas extravagant si l'on se rappelle qu'il y a environ 140 000 policiers et 100 000 gendarmes. D'ailleurs, sur une année, dans la Seine-Saint-Denis, vous pouvez avoir une grande proportion des effectifs blessés. Ces violences sont concentrées dans certains endroits, des quartiers défavorisés où l'on trouve aussi le plus de minorités.

Autre "exception française" : les attaques de postes de police. La concentration des minorités défavorisées contribue aux débordements. La ville est profondément et durablement multiethnique. Cela devrait être pris en compte à tous les niveaux, par exemple dans la formation de la police. Mais cette "exception française" tient aussi à l'administration très centralisée de la police, qui est là pour rendre compte de résultats au ministre, voire au président de la République. C'est une police tournée vers le pouvoir. Un élu a de grandes difficultés à faire entendre ses demandes, il doit se tourner vers l'Assemblée ou vers le ministre pour que cela revienne vers le préfet, puis vers le directeur départemental de la sécurité publique, avant que ça n'aboutisse sur le terrain.

Quel est le rôle du trafic de drogue dans ces violences ?
Sur vingt ans, on constate une forte progression de la consommation des drogues, et donc du trafic. C'est un business, avec des investisseurs, des réseaux d'approvisionnement et de distribution. Cela engendre une compétition pour le contrôle des territoires de revente. Le trafic structure la délinquance et explique une partie de l'élévation du niveau des violences et des homicides. Dans la Seine-Saint-Denis, encore, les taux d'"homicidité" sont cinq fois supérieurs à la moyenne de l'Ile-de-France.

Les violences banales, dans les rues, les lieux publics ou les écoles, ont-elles vraiment augmenté ?
Le ministère de l'Intérieur reconnaît qu'il y a une augmentation très forte des plaintes pour ce qu'on appelle les violences contre les personnes, les coups et blessures volontaires. Une grande partie relève de la catégorie des violences domestiques, que les autorités sont tentées d'ignorer au prétexte que la police ne peut régler ce type d'affaire. Or c'est très discutable. Qui d'autre que la police va s'occuper des violences faites aux femmes ? Enfin, ce discours ne cache-t-il pas une dépénalisation rampante de ces violences contre les femmes ?
Sébastian Roché


Ce sociologue est directeur de recherche au CNRS et responsable du pôle sécurité et cohésion à l'Institut d'études politiques de Grenoble. Il est notamment l'auteur de Police de proximité (Seuil, 2005) et du Frisson de l'émeute (Seuil, 2006). Il a été membre de la Commission nationale de suivi et d'analyse de la récidive pour le ministère de la Justice et du Haut Conseil à l'intégration.


http://www.lexpansion.com/economie/actualite-economique/faire-de-la-police-ce-n-est-pas-faire-la-guerre_208147.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
democratievitale
3 étoiles
3 étoiles


Nombre de messages : 711
Date d'inscription : 14/04/2009

MessageSujet: Re: SECURITE : nouveaux défis, nouvelles menaces   Ven 20 Nov 2009 - 15:36

Citation :
Face à la montée des violences urbaines et du trafic de drogue, les policiers s'arment de Flash-Ball et de culture du résultat. Analyse d'une politique de sécurité vouée à l'échec avec le sociologue


.... c est pas moi qui le dit....

Citation :
Ces violences sont concentrées dans certains endroits, des quartiers défavorisés où l'on trouve aussi le plus de minorités.

...
Citation :
La concentration des minorités défavorisées contribue aux débordements.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
patoche315
3 étoiles
3 étoiles


Nombre de messages : 1345
Age : 59
Localisation : 31 Haute Garonne
Emploi : Invalide
Date d'inscription : 10/11/2007

MessageSujet: Re: SECURITE : nouveaux défis, nouvelles menaces   Ven 20 Nov 2009 - 16:20

Donc si on suit ton raisonnement démo ; dans les cartiers défavorisés on casse tout ! Et donc ça leur permet d'avoir des revendications sereines et d'obtenir tout ce qu'ils demandent à savoir : avoir un travail comme comme tout le monde, avoir une dacia comme beaucoup, être sage à l'école etc....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: SECURITE : nouveaux défis, nouvelles menaces   Ven 20 Nov 2009 - 16:42

patoche64 a écrit:
Et le signalement sur la cellule net de gouv.fr ou en sont les résultats ?

Pour répondre en partie à ton interrogation

Arrêt provisoire du mail dénonçant les délits
Lancée en septembre, l’adresse Internet invitant à informer discrètement la police a permis d’élucider une quinzaine d’affaires. Face aux virus, le système est en maintenance.

Le Parisien 17.11.2009, 07h00

Elle avait crée la polémique, enflammé les esprits, des commissariats au ministère en passant par
certains élus et associations. Quasiment deux mois après sa mise en place, la nouvelle adresse mail de « dénonciation » de la police est à l’heure du premier bilan.

Une soixantaine de mails sérieux
Les citoyens du département ont-ils allumé leur ordinateur confortablement installés dans leur salon afin de se connecter sur police-ddsp.91/interieur.gouv.fr ?
Ont-ils dénoncé le mari d’à côté qui bat sa femme, les vendeurs de drogue visibles en bas de l’immeuble, l’enfant négligé et maltraité ?
La Direction de la sécurité publique du département annonce avoir reçu 200 messages… Jean-Claude Borel-Garin, le patron de la DDSP précise : «
Sur ces 200 messages, nous avons eu une soixantaine de mails sérieux que les gens nous ont envoyés mais aussi quelque 140 spams.

» Et aussi « quelques perles diffamatoires ou méchamment ironiques : dont un Venez ! Y a un juif dans ma cave ! » ajoute un policier… La possibilité de dérapages potentiels avait lancé un vif débat sur cette nouvelle adresse d’aide à la police nationale. Reste que police-ddsp.91/interieur.gouv.fr a permis
de résoudre une quinzaine d’affaires sur ces 60 mails « sérieux ». Des cas de violences conjugales, des affaires de stups dont un trafic international donné à un service spécialisé. Un appel à l’émeute sur
Internet a été neutralisé et son auteur d’Epinay-sous-Sénart qui rameutait ses troupes sur un blog interpellé. Mais curieusement, l’adresse mail est bloquée depuis le 12 octobre. «Elle ne fonctionne plus pour des raisons de sécurité », précise Jean-Claude Borel-Garin. Cette adresse « grand public » pourrait
parasiter le réseau police, avec des spams, des virus mais aussi des mails malveillants. « Nous voulons un réseau consacré à cette tâche.
Nous allons renforcer la sécurité de l’adresse », promet-on à la DDSP. Au passage, le patron de la police du département recadre les choses :« Mais on continue. Cette adresse mail est un vecteur de communication comme un autre, comme le 17 et les téléphones des commissariats. » Etpromet que le site sera bientôt opérationnel. Sans préciser de date.


Revenir en haut Aller en bas
MARSOUIN 26
5 étoiles
5 étoiles
avatar

Nombre de messages : 12531
Localisation : DROME
Emploi : Retraité Gie
Date d'inscription : 24/11/2007

MessageSujet: Abus de faiblesse : les personnes âgées briefées ....   Sam 21 Nov 2009 - 10:32

Escroqueries, abus de faiblesses, arnaques à la consommation : c'est un fait, les personnes du troisième âge sont des cibles faciles et privilégiées.

http://www.lavoixdunord.fr/Locales/Seclin/actualite/Secteur_Seclin/2009/11/21/article_abus-de-faiblesse-les-personnes-agees-br.shtml
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MARSOUIN 26
5 étoiles
5 étoiles
avatar

Nombre de messages : 12531
Localisation : DROME
Emploi : Retraité Gie
Date d'inscription : 24/11/2007

MessageSujet: Le vol de numéros de carte bancaire en plein essor.   Sam 21 Nov 2009 - 10:47

Avec l'envol du commerce sur Internet, les cybercriminels piratent de plus en plus nos cartes de paiement. Dans une ville comme Rennes, les plaintes ont été multipliées par dix en cinq ans.

Enquête

« Aujourd'hui, les affaires de cybercriminalité représentent 30 % de nos plaintes », assure le patron de la brigade financière, au commissariat de police de Rennes. « Nous sommes passés de 75 affaires, en 2004, à 852 en 2009. Soit une augmentation de plus de 1 000 %. » Une impressionnante inflation, à mettre en perspective avec la très forte démocratisation de l'Internet et l'essor du commerce électronique.

« Le cas classique, c'est la personne qui s'aperçoit de retraits inexpliqués sur son compte bancaire alors qu'elle est toujours en possession de sa carte bleue. » Des sommes allant de quelques dizaines d'euros à plusieurs milliers. La technique des cybercriminels est simple : récupérer le numéro des cartes et les utiliser sur des sites de commerce en ligne.

http://www.ouest-france.fr/actu/actuDet_-Le-vol-de-numeros-de-carte-bancaire-en-plein-essor-_3636-1162102_actu.Htm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MARSOUIN 26
5 étoiles
5 étoiles
avatar

Nombre de messages : 12531
Localisation : DROME
Emploi : Retraité Gie
Date d'inscription : 24/11/2007

MessageSujet: les cybercriminels s’enrichissent avec le Tamiflu.   Sam 21 Nov 2009 - 21:36

Le médicament contre la grippe A est en vente libre sur la Toile alors qu’il ne peut être prescrit que sur ordonnance en France. Un trafic illégal qui profite de l’aggravation de la pandémie pour s’étendre. Et qui n’est pas sans danger.

http://www.france-info.fr/sciences-sante-2009-11-21-grippe-a-les-cybercriminels-s-enrichissent-avec-le-tamiflu-371703-29-30.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MARSOUIN 26
5 étoiles
5 étoiles
avatar

Nombre de messages : 12531
Localisation : DROME
Emploi : Retraité Gie
Date d'inscription : 24/11/2007

MessageSujet: Factures record d'Orange : attention aux faussaires !   Lun 23 Nov 2009 - 21:40

Les pirates informatiques pourraient profiter de la médiatisation de factures exorbitantes chez Orange et de la promesse des opérateurs de mieux informer leurs clients pour lancer de nouvelles attaques visant à escroquer les usagers, a mis en garde lundi un expert de Trend Micro. Déjà, des mails, soit-disant envoyés par le service clients d'Orange (France Télécom), ont été reçus ces derniers jours par des internautes : faisant état d'"une erreur critique" sur leur compte client, ils les invitent à cliquer sur un lien pour corriger des informations, sous peine, de suspendre leur ligne sous 24 heures.
http://lci.tf1.fr/high-tech/2009-11/factures-record-d-orange-attention-les-faussaires-en-profitent-5554407.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clint
4 étoiles
4 étoiles


Nombre de messages : 2145
Localisation : Rhône-Alpes
Emploi : Retraité
Date d'inscription : 13/09/2007

MessageSujet: La France en retard d'une cyber-guerre ?   Jeu 26 Nov 2009 - 1:07

http://www.rue89.com/2009/11/20/piratage-informatique-la-france-en-retard-dune-cyber-guerre-126771

" Alors qu'elle relevait encore de la science-fiction il y a peu, la cyber-guerre est une menace bien réelle
pour les entreprises et les Etats.
Pour les services de renseignement et les armées du monde entier, Internet est le terrain de bataille du futur.
Le coup peut partir de n'importe où, y compris d'ennemis disposant de peu de moyens : les hacker-patriotes n'ont besoin
que d'un ordinateur et de quelques connaissances en programmation pour, en réseau, agresser qui bon leur semble.
Et gagner, au passage, pas mal d'argent.

Recruter les meilleurs attaquants, doctrine officielle en Chine
Conséquence : ces criminels en ligne sont désormais très recherchés par les services secrets, surtout par les Chinois
et les Américains.
Les deux superpuissances forment des militaires sur ces questions ; c'est même devenu une doctrine officielle :
recruter les meilleurs attaquants qui sauront faire planter les ordinateurs de l'ennemi sans se faire repérer.
[................]
Face à l'agressivité de l'ennemi, la France sera bien obligée de rentrer un jour dans la bataille.
[...............]

Outre-Atlantique, on s'inquiète d'ailleurs des progrès réalisés par la Chine dans la cyber-guerre.
Un rapport du Congrès américain, dévoilé jeudi, pointe une augmentation de 20% des cyber-attaques chinoises
entre 2007 et 2008.
Elles visent à infiltrer des sites du gouvernement américain ou de personnalités que Pékin considère comme hostiles,
à l'instar du dalaî-lama.
Selon la commission, la Chine est d'ailleurs le pays le plus agressif en termes d'espionnage informatique.
Sur le « marché du développement de la vulnérabilité », elle fait même exploser les prix.
[.......................] "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
democratievitale
3 étoiles
3 étoiles


Nombre de messages : 711
Date d'inscription : 14/04/2009

MessageSujet: Re: SECURITE : nouveaux défis, nouvelles menaces   Jeu 26 Nov 2009 - 13:11

patoche64 a écrit:
Donc si on suit ton raisonnement démo ; dans les cartiers défavorisés on casse tout ! Et donc ça leur permet d'avoir des revendications sereines et d'obtenir tout ce qu'ils demandent à savoir : avoir un travail comme comme tout le monde, avoir une dacia comme beaucoup, être sage à l'école etc....

Ne te fais pas plus bete que tu ne l es deja (c est possible?)

-Les quartiers defavorisé sont peuplés de gens pauvres. Au smic, vivant a credit, et n ayant pas acces a des loisirs permettant l epanouissement. Ils pensent ne pas pouvoir se permettre de revandiquer quoi que ce soit, au prix de perdre le peu qu ils ont.
Ou tout simplement ils sont comme 99% des francais : FATALISTES (voter suffira)

-Ceux qui cassent ne sont pas des adultes mais des gamins, y compris dans les manifs.

-Comme je l ai deja dit 50 000fois, si les adultes avaient moins de chaines aux pieds et assumaient un peu plus leurs devoirs citoyens, il y aurait bien moins de gamins dans les manifs et accessoirement dans les rues.

-Casser ne solutionne rien, si ce n est chimiquement, cela permet au cerveau de trouver un repos illusoire et temporaire, de soulager un instant sa boule de haine interieur a coup d adrenaline et d endorphine.

Enfin, c est la strategie des medias et de l etat qui porte ses fruits: une manif qui se passe bien reste une manif dont on ne parlera pas.

Alors ca casse.

Un jour y a longtemps des gens ont ecrit tout ce qu il nous fallait pour cultiver une paix sociale, ils avaient finit leur texte par:
"Quand le gouvernement viole les droits du Peuple, l insurrection est pour le Peuple comme pour chaque portion du Peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensables des devoirs."

Etrangement ce paragraphe n apparait plus dans le texte actuel... peut etre qu eux meme se sont rendu compte que le "quand" a ete atteint et depassé il y a longtemps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: SECURITE : nouveaux défis, nouvelles menaces   Jeu 26 Nov 2009 - 14:11

t'as raison " Anarchie vaincra !!!"

non je déconne !

si si !!!!
Revenir en haut Aller en bas
MARSOUIN 26
5 étoiles
5 étoiles
avatar

Nombre de messages : 12531
Localisation : DROME
Emploi : Retraité Gie
Date d'inscription : 24/11/2007

MessageSujet: Fraude à la CB: perquisition chez Dell .   Ven 27 Nov 2009 - 15:08

Des perquisitions étaient en cours aujourd'hui dans les locaux du groupe informatique Dell à Montpellier dans le cadre d'une enquête sur une fraude à la carte bancaire menée par un juge d'instruction parisien, a-t-on appris de source judiciaire.

La juge Nadine Berthelemy-Dupuy enquête sur une fraude portant sur environ 500 cartes American Express et dans laquelle serait impliquée la plateforme téléphonique du groupe informatique américain au Maroc.

Selon la Gazette de Montpellier, des employés de Dell à Casablanca, au Maroc, sont soupçonnés d'avoir organisé l'escroquerie en écoulant des cartes contrefaites grâce à des complices récemment interpellés à Paris.

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2009/11/27/01011-20091127FILWWW00452-fraude-a-la-cb-perquisition-chez-dell.php
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MARSOUIN 26
5 étoiles
5 étoiles
avatar

Nombre de messages : 12531
Localisation : DROME
Emploi : Retraité Gie
Date d'inscription : 24/11/2007

MessageSujet: Cybercriminalité - Une menace accrue en temps de crise.   Ven 27 Nov 2009 - 15:18

Dans un contexte de crise économique qui exacerbe la concurrence, y compris déloyale, les PME et PMI sont fragilisées par le pillage de leurs données et de leurs technologies via internet.

La démonstration est sans appel. En 30 secondes, montre en mains, des gendarmes spécialisés en cybercriminalité sont entrés dans un réseau interne d’une entreprise fictive et ont piraté son contenu : comptabilité, fichiers de clients etc. Et en quelques minutes, les mêmes gendarmes ont téléchargé sur internet un logiciel malveillant type cheval de Troie, l’ont modifié pour le rendre invisible à l’antivirus, avant de l’introduire dans le réseau de l’entreprise via un courriel d’apparence inoffensive. « Dès qu’il sera ouvert, ont expliqué les gendarmes, ce petit logiciel nous enverra un message d’alerte. Puis il désactivera le pare-feu et l’antivirus. Le champ sera libre ! »

Forum transfrontalier
Cette démonstration avait pour but de sensibiliser les chefs d’entreprise aux cybermenaces, c’est-à-dire aux attaques malveillantes via internet.

Elle avait lieu dans le cadre d’un forum du Rhin supérieur, organisé hier, à l’Ena de Strasbourg, par la gendarmerie nationale et auquel assistaient près de 150 personnes : des chefs d’entreprises mais aussi des policiers français, suisses et allemands et des magistrats.

« Le cyber espace est revendiqué comme un lieu de liberté absolue », soulignait hier le général Marc Watin-Augouard, inspecteur général des armées-gendarmerie. Mais il a ouvert « une nouvelle ère en matière de criminalité et de délinquance ».

Des escroqueries sur internet « rapportent énormément d’argent » en raison de l’effet de masse pour des risques minimes si on les compare à un vol à main armée ou une attaque de fourgon blindé, qui relèvent tous deux des assises.

« Mais le cyberespace est aussi un lieu ou la défense et la sécurité intérieure ont des problématiques qui se recoupent », reprend le général.

Il a ainsi rappelé que lors de la guerre récente en Géorgie, avant le déploiement des troupes conventionnelles, tous les services informatiques du pays avaient été victimes d’une cyberattaque. « Il faut une prise de conscience collective du danger que représente la cybercriminalité. »

Sophistication accrue
D’autant que « l’interconnexion des systèmes les rend plus vulnérables », « l’externalisation des services » et la « multiplication des supports nomades » (PDA, Téléphones portables, clés USB) « facilitent les attaques malveillantes et augmentent la vulnérabilité des systèmes », comme l’a relevé Daniel Guinier, expert judiciaire près de la cour d’appel de Colmar. « Et le niveau de sophistication de ces attaques ne cesse de croître ».

Ce spécialiste plaide pour « une défense en profondeur » avec une approche globale et une véritable éducation à la culture de sécurité qui doit concerner tout le monde, particulier, familles, entreprises et institutions.G.D.-A.

http://www.lalsace.fr/fr/region/alsace/article/2242941,208/Une-menace-accrue-en-temps-de-crise.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MARSOUIN 26
5 étoiles
5 étoiles
avatar

Nombre de messages : 12531
Localisation : DROME
Emploi : Retraité Gie
Date d'inscription : 24/11/2007

MessageSujet: Les voleurs trouvent trop souvent porte ouverte.   Lun 30 Nov 2009 - 13:50

Sécurité. Dans le Tarn, un cambriolage sur deux est commis sans effraction. Les gendarmes lancent un appel à la résistance passive.

http://www.ladepeche.fr/article/2009/11/30/726563-Les-voleurs-trouvent-trop-souvent-porte-ouverte.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MARSOUIN 26
5 étoiles
5 étoiles
avatar

Nombre de messages : 12531
Localisation : DROME
Emploi : Retraité Gie
Date d'inscription : 24/11/2007

MessageSujet: Titres de séjour/paternité:5 interpellations .   Mar 1 Déc 2009 - 22:45

Une enquête sur des tentatives, par des étrangers en situation irrégulière, d'obtention de titre de séjour par reconnaissance de paternité, s'est soldée par l'interpellation de 5 personnes dans le sud de la France, dont deux mamans qui ont monnayé entre 4.000 et 6.000 euros leur implication.

"Ces deux mères ont reçu entre 4.000 et 6.000 euros pour permettre aux clandestins d'obtenir ces titres de séjour, l'une ayant déjà permis la reconnaissance d'un de ses enfants de la même façon", a-t-on indiqué mardi à l'AFP de source policière à Paris.

Les deux femmes percevaient en outre une rente mensuelle de 150 euros des faux pères, selon la police qui a précisé que les interpellations avaient eu lieu fin novembre à Montpellier, Perpignan, Nice et Menton.

Les deux faux pères, Tunisiens, ont été mis en examen et placés sous contrôle judiciaire.

Les deux mères, ainsi que l'organisatrice du réseau, ont été laissées en liberté en attente d'une convocation devant la justice.

A l'origine de l'affaire, des demandes de titre de séjour auprès de la préfecture de l'Hérault qui a constaté des éléments "troublants" dans ces dossiers, en particulier le caractère tardif de la reconnaissance de paternité, selon la police.

L'enquête de la police aux frontières a révélé que les deux hommes n'étaient pas les vrais pères et mis au jour les sommes perçues par les deux mères.

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2009/12/01/01011-20091201FILWWW00608-titres-de-sejourpaternite5-interpellations.php
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MARSOUIN 26
5 étoiles
5 étoiles
avatar

Nombre de messages : 12531
Localisation : DROME
Emploi : Retraité Gie
Date d'inscription : 24/11/2007

MessageSujet: La compagnie de Calais fait dans la vidéo prospection.   Mer 2 Déc 2009 - 9:39

| PRÉVENTION |



Deux correspondants sûreté prospectent les communes couvertes par la gendarmerie de Calais ...

afin de proposer aux élus, chefs d'entreprise et particuliers, des solutions en terme de sécurité, notamment la vidéoprotection.

« Identifier les points faibles d'un lieu public, d'une entreprise, améliorer la sûreté, réaliser un diagnostic complet et présenter diverses solutions : telles sont les principales missions de ces agents », explique le commandant Bertrand Roehrig, à la tête de la compagnie. Éric Mahieu et Laurent Thirard sont chargés de ces missions : « Si un élu, un chef d'entreprise ou un particulier nous contacte, alors nous nous déplaçons et réalisons une analyse complète, gratuite. On ne donne pas d'adresse ni de marque pour les éventuels systèmes d'alarme et autre. Il s'agit d'un constat verbal qui consiste à améliorer la sécurité d'un site (alarme, renfort aux fenêtres, vidéoprotection...).

http://www.lavoixdunord.fr/Locales/Calais/actualite/Secteur_Calais/2009/12/02/article_la-compagnie-de-calais-fait-dans-la-vide.shtml


Dernière édition par MARSOUIN 26 le Dim 21 Avr 2013 - 17:03, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: SECURITE : nouveaux défis, nouvelles menaces   

Revenir en haut Aller en bas
 
SECURITE : nouveaux défis, nouvelles menaces
Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gendarmes Et Citoyens :: Gendarmes Et Citoyens : le Forum PRINCIPAL-
Sauter vers: