Gendarmes Et Citoyens

Créé le 1er avril 2007
 
AccueilPortailCarteQui est quoi ?CalendrierFAQRechercherMembresGroupesConnexionS'enregistrerMentions légalesLiens

Partagez | 
 

 Justice et PRISONS-Peines exécutées,conditions de détention,

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage
clint
4 étoiles
4 étoiles


Nombre de messages : 2145
Localisation : Rhône-Alpes
Emploi : Retraité
Date d'inscription : 13/09/2007

MessageSujet: Justice et PRISONS-Peines exécutées,conditions de détention,   Mar 21 Juil 2009 - 20:11

Rappel du premier message :

Ce doit être démoralisant pour les gendarmes et les policiers de faire leur boulot, tout en sachant que l'intendance la Justice ne suit pas !...

En tout cas, pour les citoyens c'est consternant.
Il ne s'agit pas ici de crier haro sur la Justice, qui fait ce qu'elle peut avec ce qu'elle a :
son petit budget, indigne d'une nation comme la nôtre ;
ses magistrats et ses greffiers pas assez nombreux ;
ses prisons, dont beaucoup sont vétustes et qui, surtout, n'offrent pas assez de places pour loger tous les délinquants.

Avec ce problème des prisons constamment engorgées, on touche du doigt l'une de "nos" faiblessses bien françaises :
toujours très forts, quand il s'agit de théoriser, de multiplier les lois, les décrets, les circulaires d'application,
"nous" sommes beaucoup moins doués dans la mise en pratique ...
Ca fait combien d'années que l'on sait qu'il n'y a pas assez de magistrats et de greffiers, ni assez de places de prison ?

Evidemment, en période de crise, les moyens font encore plus défaut.
Mais la crise est récente. Avant, qu'avons-nous fait ?
Imprévoyance sans doute, mauvaise gestion des moyens budgétaires, probablement, volonté politique insuffisante peut-être ...

On pourra toujours continuer à durcir les lois sur la sécurité, condamner plus de personnes à aller en prison,
mais à quoi bon, s'il faut ensuite attendre très longtemps, trop longtermps, pour incarcérer les délinquants,
voire s'il faut, pour désengorger les prisons, aménager des peines de substitution qui n'ont plus qu'un lointain rapport avec la prison.

Les citoyens, tournés vers leurs plus hautes autorités, voudraient plus de résultats, eux aussi ...
SVP, moins de textes de lois et plus de mesures concrètes : il faut enfin devenir efficace et crédible !


Voici un article qui a largement inspiré mon mécontentement de citoyen :
http://www.lexpress.fr/actualite/societe/justice/plus-de-80-000-peines-de-prison-non-executees_775872.html

" Plus de 80 000 peines de prison non exécutées
Par LEXPRESS.fr avec Reuters, publié le 21/07/2009 12:55

Selon le rapport de l'Inspection générale, 82 000 peines de prison ferme restent en attente d'éxécution ou d'aménagement. Une situation inacceptable pour la garde des Sceaux.

Le gouvernement s'est engagé à résorber les 82 000 peines de prison ferme en attente d'exécution ou d'aménagement, que les syndicats de magistrats imputent à l'engorgement du système judiciaire et pénitentiaire.
Le chiffre, révélé après une enquête de l'Inspection générale du ministère de la Justice tenue secrète, avait déjà été donné par Nicolas Sarkozy dans son discours au Congrès de Versailles le 22 juin mais était alors passé inaperçu.

Michèle Alliot-Marie, qui a succédé le 24 juin à Rachida Dati au poste de ministre de la Justice, a repris lundi la statistique, annoncé la publication prochaine du rapport et déclaré que la situation était inacceptable.
"L'exécution des peines dans un délai raisonnable est l'une des conditions de la crédibilité et de l'efficacité de notre justice", a-t-elle dit aux présidents de cours d'appel, procureurs généraux, directeurs d'administrations, président et procureur général de la Cour de cassation, réunis à Paris.
Dans ce discours diffusé par son cabinet, elle annonce une circulaire prochaine sur "les bonnes pratiques".

"Engorgement du système"
Elle a par ailleurs fixé comme priorité de son action l'adoption du projet de loi pénitentiaire, en souffrance depuis près de deux ans, qui prévoit de développer les possibilités de libération et d'aménagement de peines.
Le syndicat de magistrats majoritaire a estimé que le problème venait de l'engorgement du système d'exécution des peines aggravé par le durcissement des lois, comme celle sur les "peines-plancher" pour les récidivistes.
Ce texte et une vingtaine d'autres adoptés depuis 2002 sur la sécurité ont fait passer les entrées annuelles en prison de 67 308 en 2001 à 89 054 en 2008, selon les chiffres officiels.
Virginie Duval, secrétaire nationale de l'Union syndicale des magistrats (USM) rejette par avance la circulaire ministérielle: "Soit on applique la loi, soit on ne l'applique pas. Les bonnes pratiques, ça ne peut pas exister".
Une vague d'incarcérations massive est impossible, car le système pénitentiaire français est déjà proche du record de surpopulation avec 63 189 détenus pour 51 000 places environ au 1er juillet.
Les prisons sont frappées par une vague de suicides, 115 officiellement en 2008 et 83 depuis le début de l'année, selon l'association Ban public.
Les détenus dorment fréquemment à cinq ou six par cellule de 10 à 20 m2, dans des maisons d'arrêt vétustes.
Trois anciens détenus victimes de telles conditions de détention jugées indignes ont obtenu en justice une condamnation financière de l'Etat le 8 juillet dernier à Nantes.

Services de probation
Les syndicats de magistrats, notamment le Syndicat de la magistrature (SM, gauche), estiment donc que la résorption du chiffre de 82 000 personnes frappées de peines non exécutées passe par un renforcement des services de probation.
Les peines supérieures ou égales à un an ferme -grande majorité des cas en instance- doivent en effet obligatoirement être examinées par un juge d'application des peines.
Ce magistrat est appelé soit à incarcérer soit, dans les cas où il le juge pertinent, à ordonner un aménagement de peine, comme une semi-liberté avec prison seulement la nuit, un placement sous bracelet électronique, ou autres modalités.
L'afflux de petites peines a paralysé le fonctionnement des cabinets de ces magistrats et des services de suivi. "La meilleure voie pour mettre en oeuvre de 'bonnes pratiques' est selon nous de renforcer ces moyens", dit Emmanuelle Perreux, présidente du SM.

Les finances font cependant défaut, plusieurs cours d'appel étant même presque en état de cessation de paiement. Michèle Alliot-Marie a annoncé dans son discours une réunion à l'automne avec les magistrats chargés de l'application des peines. "


Dernière édition par clint le Dim 15 Nov 2009 - 1:09, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

AuteurMessage
clint
4 étoiles
4 étoiles


Nombre de messages : 2145
Localisation : Rhône-Alpes
Emploi : Retraité
Date d'inscription : 13/09/2007

MessageSujet: Re: Justice et PRISONS-Peines exécutées,conditions de détention,   Mar 13 Sep 2011 - 19:17

30 000 places de prison construites d'ici à 2017 ?

Est-ce crédible et... réalisable, quand seulement quelques milliers de cellules ont pu être construites depuis 2007 ?

Des promesses, toujours des promesses !... Suspect

http://fr.reuters.com/article/topNews/idFRPAE78C0CA20110913?pageNumber=2&virtualBrandChannel=0&sp=true

" Nicolas Sarkozy a annoncé mardi la construction de 30.000 places de prison supplémentaires à l'horizon 2017 pour accélérer l'exécution des peines et mettre un terme à la surpopulation carcérale en France.
[........]
"Aujourd'hui, nous ne sommes pas encore en mesure d'héberger convenablement les 65.000 personnes détenues en France, ni d'assurer rapidement l'exécution des peines en attente", a-t-il dit.

"Pour assurer une exécution normale des peines d'emprisonnement, la France a besoin de 80.000 places de détention (...) ce qui nous conduira à créer 30.000 places supplémentaires", a-t-il ajouté.
[.............]
Quelque 64.584 personnes étaient incarcérées au 1er mai pour un parc pénitentiaire de 56.150 places réparties sur 192 établissements, avec pour conséquence que les détenus dorment parfois à quatre ou cinq par cellule.
[....................] "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GENDSTAS
4 étoiles
4 étoiles


Nombre de messages : 2257
Age : 67
Emploi : retraité
Date d'inscription : 25/04/2010

MessageSujet: Re: Justice et PRISONS-Peines exécutées,conditions de détention,   Mer 14 Sep 2011 - 3:32

Bonsoir,
Lorsque l'on analyse les statistiques de la délinquance, lorsqu'elles étaient communiquées correctement, c'est environ 150 000 places de prison qui sont nécessaires.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Breizh petuna
2 étoiles
2 étoiles
avatar

Nombre de messages : 247
Age : 48
Localisation : Breizh expatrié en Limousin
Emploi : Ancien moblo et maintenant GD
Date d'inscription : 08/01/2008

MessageSujet: Re: Justice et PRISONS-Peines exécutées,conditions de détention,   Mer 14 Sep 2011 - 16:24

Quand je lis tout ça, je comprends mieux pourquoi les malfrats ne se sentent plus inquiétés, avec des peines très souples et de surcroît avec ce manque d'hébergement pénitentiaire !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ANDIANA
1er flocon
1er flocon
avatar

Nombre de messages : 28
Localisation : Paris
Date d'inscription : 18/04/2008

MessageSujet: Re: Justice et PRISONS-Peines exécutées,conditions de détention,   Mer 14 Sep 2011 - 21:08

Bonsoir,

Oui, et ce n'est pas en nous sommant de fournir des statistiques deux jours avant que ça permet de faire un travail statistique précis ...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clint
4 étoiles
4 étoiles


Nombre de messages : 2145
Localisation : Rhône-Alpes
Emploi : Retraité
Date d'inscription : 13/09/2007

MessageSujet: Re: Justice et PRISONS-Peines exécutées,conditions de détention,   Mar 11 Oct 2011 - 19:29

Il y a au moins une chose, de la société française, que les délinquants ont su assimiler : c'est revendiquer !
A quand un syndicat de défense des détenus contre les vilains surveillants ?...


http://www.leprogres.fr/rhone/2011/10/11/maison-d-arret-de-lyon-corbas-nouvelle-petition-de-detenus

" Après une première pétition signée par quelque 225 détenus début septembre, 350 détenus de la maison d'arrêt de Lyon-Corbas ont dénoncé leurs conditions de détention et le fonctionnement de l'établissement dans une seconde pétition.

Les signataires critiquent notamment "le peu de compréhension voire d'humanisme" des surveillants à l'égard des familles dont l'accès aux parloirs "est aussitôt refusé" dès lors qu'elles arrivent en retard pour les visites.
Ils dénoncent aussi le fait que leur parole ne soit guère considérée en cas d'incident avec un gardien, alors que celle du surveillant est comme parole d'évangile.[.........]

Cette pétition est la seconde en deux mois. Début septembre, les détenus avaient notamment reproché à l'administration de la prison de les maintenir en cellule jusqu'à 24h/24, de limiter les activités sportives ou de les empêcher de cantiner, c'est à dire acquérir de produits en sus du minimum fourni par la prison, s'estimant mis "à la diète" par la prison. "


Observations :
Les détenus se demandent-ils,
1) s'ils ont agi avec "humanisme" en commettant leurs forfaits ?
2) si jamais, au grand jamais, ils n'ont contesté les paroles de leurs victimes ?


Dernière édition par clint le Jeu 13 Oct 2011 - 23:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GENDSTAS
4 étoiles
4 étoiles


Nombre de messages : 2257
Age : 67
Emploi : retraité
Date d'inscription : 25/04/2010

MessageSujet: Re: Justice et PRISONS-Peines exécutées,conditions de détention,   Jeu 13 Oct 2011 - 20:20

Bonsoir,
Comment vider les prisons ?
Pour ceux qui ont suivi le débat hier soir, les problèmes de sécurité ont été remarquablement absents si ce n'est que dans les derniers instants, pour respecter les grands principes humanitaires, Martine Aubry a annoncé qu'elle était pour la suppression des peines "plancher" et des peines incompressibles.
Les peines plancher n'étant pas mises à exécution, cela n'engage pas à grand chose si ce n'est à laisser les juges continuer à ignorer les règles de la récidive mais pour les peines incompressibles, les familles de victimes des pervers vont apprécier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clint
4 étoiles
4 étoiles


Nombre de messages : 2145
Localisation : Rhône-Alpes
Emploi : Retraité
Date d'inscription : 13/09/2007

MessageSujet: Re: Justice et PRISONS-Peines exécutées,conditions de détention,   Ven 14 Oct 2011 - 0:04

Bonsoir,

Il ne semble pas non plus, que l'insuffisance criante des moyens de la Justice, notamment en effectifs de magistrats et de greffiers, ait été évoquée dans les différents programmes ...
Alors, de là à investir dans la construction de nouvelles prisons, on en est bien loin !...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Justice et PRISONS-Peines exécutées,conditions de détention,   Ven 14 Oct 2011 - 0:40

J'ai constaté lors de passages dans les centres pénitenciers (en qualité de gendarme, je précise bien sur) des conditions de détention parfois inacceptables. Certains établissements me font d'avantage penser à des prisons turques du 19° siècle qu'à des établissements publics.
Revenir en haut Aller en bas
Christi@n
3 étoiles
3 étoiles
avatar

Nombre de messages : 1018
Age : 48
Localisation : Midi-Pyrénées
Date d'inscription : 15/11/2009

MessageSujet: Re: Justice et PRISONS-Peines exécutées,conditions de détention,   Sam 15 Oct 2011 - 10:49

Wagram a écrit:
J'ai constaté lors de passages dans les centres pénitenciers (en qualité de gendarme, je précise bien sur) des conditions de détention parfois inacceptables. Certains établissements me font d'avantage penser à des prisons turques du 19° siècle qu'à des établissements publics.
Peut-être mais l'inverse est vrai aussi.
Au fait, on va en prison pour être bien ou pour être punis ???
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GENDSTAS
4 étoiles
4 étoiles


Nombre de messages : 2257
Age : 67
Emploi : retraité
Date d'inscription : 25/04/2010

MessageSujet: Re: Justice et PRISONS-Peines exécutées,conditions de détention,   Sam 15 Oct 2011 - 15:53

Bonjour,
Mais qui dégrade les lieux de détention ?
Le jour où les détenus signeront un état des lieux en entrant dans une cellule et qu'ils auront l'obligation d'entretenir correctement et de remettre en état les lieux avant de partir, ils y réfléchiront probablement à deux fois.
Le plus incohérent est que le travail ne soit pas obligatoire en prison. Si les taulards avaient cette obligation mais avec un vrai salaire, ils sauraient d'une part qu'ils travaillent pour indemniser leurs victimes et d'autres part qu'ils rembourseront effectivement tous les dégâts qu'ils pourraient commettre.
Ce serait probablement plus formateur que la "muscu" pour la prochaine castagne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bilboquet
3 étoiles
3 étoiles


Nombre de messages : 1699
Age : 60
Date d'inscription : 04/02/2011

MessageSujet: Re: Justice et PRISONS-Peines exécutées,conditions de détention,   Sam 15 Oct 2011 - 16:18

GENDSTAS a écrit:
Bonsoir,
Lorsque l'on analyse les statistiques de la délinquance, lorsqu'elles étaient communiquées correctement, c'est environ 150 000 places de prison qui sont nécessaires.

Et une bonne dizaine de guillotines ...

(itinérantes bien sur)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cti 41
4 étoiles
4 étoiles


Nombre de messages : 4550
Age : 71
Date d'inscription : 14/01/2008

MessageSujet: Re: Justice et PRISONS-Peines exécutées,conditions de détention,   Sam 15 Oct 2011 - 16:34

C'est à la mode de se plaindre sans complexe,
Il suffit de voir les squatters qui occupent des locaux qui ne leur appartiennent pas
Ils n'hésitent pas à les montrer pleins de crasse
Ils se plaignent de ce que le propriétaire ne fasse rien pour l'entretien ou la remise en état.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clint
4 étoiles
4 étoiles


Nombre de messages : 2145
Localisation : Rhône-Alpes
Emploi : Retraité
Date d'inscription : 13/09/2007

MessageSujet: Re: Justice et PRISONS-Peines exécutées,conditions de détention,   Mer 23 Nov 2011 - 19:03

Les PRISONS françaises.
La situation actuelle.
Les programmes 2012 (controversés ?) de différents candidats et partis politiques...

(extraits d'après les analyses d'un spécialiste, Pierre-Victor Tournier, démographe du champ pénal)
http://leplus.nouvelobs.com/contribution/216193;prison-le-faible-programme-des-candidats-pour-2012.html

1) Situation actuelle :
" Au 1er novembre 2011, le parc pénitentiaire comprend 57.268 places opérationnelles (France entière) et l’on recense 64.711 détenus.
Dans les prisons surpeuplées, on compte 11.282 détenus en surnombre.
Ainsi selon les normes actuelles de l’administration, calculées sur la seule surface au sol des cellules, il faudrait, aujourd’hui disposer d’au moins 68.500 places.
Et le taux de croissance de la population détenue est de 5 %. "


2) Les programmes pour 2012 (vous avez dit cacophonie !...) :

a) A droite :

- " Si l’on en croit la déclaration faite par Rachida Dati devant le Sénat le 6 mars 2009, la France devrait disposer, en 2012, de 64.000 places réparties entre 45.500 cellules individuelles et 8.500 cellules collectives. "

- " le 13 septembre dernier, Nicolas Sarkozy annonçait la présentation à "l'automne" d'un projet de loi "de programmation relatif à l'exécution des peines", prévoyant la création de "30.000 places supplémentaires" de prison d'ici 2017, fixant, ainsi un objectif de 80.000 places disponibles, à la fin de la prochaine législature. "

- " le président doit faire face, sur sa droite, à bien des surenchères.
Ainsi, l’association dite "Institut pour la Justice" souhaite "porter la capacité totale autour de 90.000 places" pour faire notamment "reculer la criminalité de 15 % environ". "

- " L’lPJ se retrouve sur la ligne du Front national qui prévoit la construction de 40.000 places. "

- " La droite populaire voit plus loin encore en réclamant "plus de 100.000 places en 2020". "

- " Mais des voix s’élèvent aussi des rangs de l’UMP pour dénoncer ces effets d’annonce.
Ainsi Jean-René Lecerf, sénateur UMP du Nord parle-t-il, à propos de l’annonce du président de la République, d’une "disposition à caractère électoraliste". "

b) A gauche :

- " Bien peu de responsables socialistes se sont prononcés sur le sujet, au-delà des déclarations de principe sur la nécessité de réduire la surpopulation carcérale.

- " Marylise Lebranchu, ancienne garde des Sceaux du gouvernement Jospin, avait estimé "qu’il faudrait fixer le nombre maximum de places à 43.000" "

- " Dominique Raimbourg, député socialiste, précisait qu’il considérait comme nécessaire de disposer d’un parc pénitentiaire de 60.000 places (25/10//11).
Ce proche de François Hollande [....] "
le candidat socialiste ne semble pas remettre en cause la nécessité d’augmenter le parc pénitentiaire [....] "

- Le programme du PS est plus explicite (?) : "Nous mettrons en œuvre une politique qui permettra de doter la France des prisons dignes du pays des droits de l’Homme, en poursuivant l’effort sur la maintenance et en engageant un plan pluriannuel de réhabilitation".
"Maintenir", "réhabiliter", cela signifie en rester aux 57.268 places. "

- " On peut aussi penser que la gauche revenue au pouvoir achèvera la réalisation du programme 13.200, prévu dans la loi d’orientation et de programmation pour la justice du 9 septembre 2002. "

- " Dans son programme, le Front de gauche consacre 12 mots à la question des prisons en annonçant le "lancement d’un vaste programme d’humanisation de l’univers carcéral".
Mais pas un mot sur ce que cela peut bien vouloir dire. "

- " Quant aux Verts, ils se sont prononcés en faveur du numerus clausus, d'un droit à l'encellulement individuel et d'un moratoire sur la construction de nouvelles places. "


Comme on peut le voir, le flou n'a ici rien d'artistique !
C'est beaucoup plus facile, et intellectuellement confortable, de ne pas s'engager ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cti 41
4 étoiles
4 étoiles


Nombre de messages : 4550
Age : 71
Date d'inscription : 14/01/2008

MessageSujet: Re: Justice et PRISONS-Peines exécutées,conditions de détention,   Mer 23 Nov 2011 - 19:42

Coluche avait dit: ""les politiques s'intéressent plus aux prisons qu'aux écoles, car l'école ils sont certains de ne pas y retourner alors que la prison...........""
La tendance de l'époque serait-elle en train de s'inverser ???
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clint
4 étoiles
4 étoiles


Nombre de messages : 2145
Localisation : Rhône-Alpes
Emploi : Retraité
Date d'inscription : 13/09/2007

MessageSujet: Re: Justice et PRISONS-Peines exécutées,conditions de détention,   Mer 30 Nov 2011 - 1:38

Y a-t-il encore un pilote dans des gardiens de prison ??
C'est la question que l'on peut se poser après avoir lu l'article suivant.

Autre observation :
le fait d'être détenu en France n'empêche absolument pas de fonder sa "p'tite entreprise"..., en tout cas, pas dans certaines prisons !


http://www.lemonde.fr/societe/article/2011/11/29/le-proces-d-un-detenu-devenu-chef-d-un-trafic-de-drogue-international_1610926_3224.html

" Condamné à douze ans d'emprisonnement pour trafic de drogue, Boubacar Bah n'avait plus guère, à 70 ans, de perspective d'avenir. Le ressortissant guinéen, surnommé affectueusement "Papa" ou "le Vieux", s'est pourtant trouvé une reconversion quelque peu inhabituelle pour un détenu : chef d'un trafic international de cocaïne. Trafic qu'il organisait depuis 2008 de sa cellule de la prison de Meaux, en Seine-et-Marne, puis de Val-de-Rueil, dans l'Eure.

Une affaire de drogue peu banale sur laquelle le tribunal correctionnel de Paris s'est penché durant trois semaines.
Mardi 29 novembre, le parquet a requis contre lui dix-huit ans de réclusion, assortis d'une période de sûreté des deux tiers, ainsi que son interdiction définitive du territoire français.
Le tribunal rendra sa décision le 13 décembre.
[........................]
Durant son procès, "le Vieux" a reconnu avoir dirigé plusieurs "équipes" et donné des instructions pour organiser l'importation de grosses quantités de cocaïne venant de Colombie.
Dans sa cellule de la prison de Meaux, puis de Val-de-Rueil, c'est à la nuit tombée qu'il commençait son activité.
Il passait alors des dizaines de coups de fil en France, aux Pays-Bas et en Afrique
.
Habile, le prisonnier parvenait même à cacher à ses interlocuteurs qu'il croupissait derrière les barreaux.

Entre avril 2008 et octobre 2009, plus d'un millier d'appels auraient été recensés par les enquêteurs vers des narcotrafiquants colombiens ou des membres du réseau de Boubacar Bah.
[......................]
Alerté au plus tard trois jours avant l'envoi, Boubacar Bah activait son équipe et désignait aux Colombiens la personne qui serait leur interlocuteur en France et à laquelle les photos et les numéros d'enregistrement des bagages étaient envoyés.
Selon l'accusation, à l'atterrissage de l'avion à Roissy, un bagagiste se chargeait d'extraire la valise et la remettait à une autre personne qui disposait d'un véhicule pouvant circuler sur les pistes et était autorisée à sortir de la zone aéroportuaire.

Pour rassurer les narcotrafiquants avant qu'ils ne touchent leur dîme, Boubacar Bah leur désignait parmi les membres de son réseau en Colombie "une garantie humaine". En d'autres termes, si la drogue se perdait, les Colombiens pouvaient se venger en éliminant cette personne.
[....................] "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clint
4 étoiles
4 étoiles


Nombre de messages : 2145
Localisation : Rhône-Alpes
Emploi : Retraité
Date d'inscription : 13/09/2007

MessageSujet: Re: Justice et PRISONS-Peines exécutées,conditions de détention,   Mer 7 Déc 2011 - 21:36

A quand un organisme chargé de recenser les suicides dans la gendarmerie ?
Parce que, pour les prisons, un observatoire est déjà à l'oeuvre ...


" L'OIP alerte sur la recrudescence des suicides en prison en 2011.
Dans son nouveau rapport publié mercredi 7 décembre, l'Observatoire international des prisons (OIP) déplore une recrudescence des suicides dans les prisons depuis le début de 2011, ce malgré les plans de prévention mis en œuvre ces dernières années.

Sur les huit premiers mois de 2011, 82 détenus ont mis fin à leurs jours contre 73 un an plus tôt, une hausse de 12%, précise ce rapport sur "les conditions de détention en France", citant des chiffres de la Direction de l'Administration pénitentiaire (DAP) qui n'ont pas été rendus publics.

Sur les dix premiers mois de l'année, 97 détenus se sont donné la mort, une hausse de près de 8% (90 un an plus tôt), a précisé l'OIP à l'AFP.
[.......................] "

http://tempsreel.nouvelobs.com/societe/20111207.OBS6151/l-oip-alerte-sur-la-recrudescence-des-suicides-en-prison-en-2011.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cti 41
4 étoiles
4 étoiles


Nombre de messages : 4550
Age : 71
Date d'inscription : 14/01/2008

MessageSujet: Re: Justice et PRISONS-Peines exécutées,conditions de détention,   Mer 7 Déc 2011 - 21:51

Il faut croire que pour les médias les suicides en prison sont plus "porteurs" que lorsqu'il s'agit des membres des forces de sécurité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hawkins
2 étoiles
2 étoiles
avatar

Nombre de messages : 464
Localisation : FL10
Emploi : Petit parmi les grands
Date d'inscription : 25/05/2011

MessageSujet: Re: Justice et PRISONS-Peines exécutées,conditions de détention,   Jeu 8 Déc 2011 - 10:38

C'est malheureusement et scandaleusement vrai.

On accorde bien plus d'attention au sort des crapules qu'à celui des serviteurs de l'état. Je ne crois pas me tromper quand je dis que la france est le pays des droits du délinquant.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
excelsior
4 étoiles
4 étoiles
avatar

Nombre de messages : 2441
Localisation : 7.7
Emploi : retraité, citoyen du monde , européen , FRANCAIS AVANT TOUT , francilien, seine et marnais Briard pure race.....enquiquineur public et traqueur de cassoss
Date d'inscription : 26/07/2011

MessageSujet: Re: Justice et PRISONS-Peines exécutées,conditions de détention,   Jeu 8 Déc 2011 - 12:19

On suit beaucoup plus la santé des délinquants en Prison que l'on se soucie du sort de leurs victimes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GD-RGMP
4 étoiles
4 étoiles
avatar

Nombre de messages : 3385
Age : 43
Localisation : Eure-et-Loir (28)
Emploi : MDL/C en BTP
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: Re: Justice et PRISONS-Peines exécutées,conditions de détention,   Jeu 8 Déc 2011 - 12:30

Pour enfoncer le clou, vu hier soir à Soir 3 et article dans Libé et Le Monde :

http://www.liberation.fr/societe/01012376173-cri-d-alarme-du-controleur-des-prisons-sur-la-prison-de-noumea

http://www.lemonde.fr/societe/article/2011/12/06/le-controleur-des-prisons-denonce-l-etat-du-centre-penitentiaire-de-noumea_1613747_3224.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
excelsior
4 étoiles
4 étoiles
avatar

Nombre de messages : 2441
Localisation : 7.7
Emploi : retraité, citoyen du monde , européen , FRANCAIS AVANT TOUT , francilien, seine et marnais Briard pure race.....enquiquineur public et traqueur de cassoss
Date d'inscription : 26/07/2011

MessageSujet: Re: Justice et PRISONS-Peines exécutées,conditions de détention,   Jeu 8 Déc 2011 - 12:34

1 suicide en prison = une place de libre.................
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabb
1er flocon
1er flocon


Nombre de messages : 11
Date d'inscription : 26/05/2008

MessageSujet: Re: Justice et PRISONS-Peines exécutées,conditions de détention,   Mar 7 Fév 2012 - 21:01

excelsior a écrit:
On suit beaucoup plus la santé des délinquants en Prison que l'on se soucie du sort de leurs victimes...

J'en sais, quelque chose, je bosse en détention depuis 8 ans après un séjours de 19 ans dans l'armée. C'est consternant de voir avec quelles pincettes on les traites, et le pognon gasp.. oups !! dépensé, pour leur faire plaisir.
Stades de sport à plus de 350 000 euros, activités diverses (on voit des gus avec un emploi du temps ayant des activités prévues tous les quarts d'heures). Bien sur, ils n'y vont pas car les activités prévues durent une partie de l’après-midi. Mais bon, il y sont inscrit quand même, ça fait toujours ça de bien dans le dossier.

Et nous, nous devons gérer tout ça, en laissant bien sur le choix en dernier ressort au détenu : "Cet après-midi, vous allez au football, au théâtre, à la sculpture, ou à l’école ?".

"!! zarma, tu me réveilles surveillant !! je vais au foot !!"

Pauvre France, et nous on paye...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dahu73
2 étoiles
2 étoiles


Nombre de messages : 112
Date d'inscription : 28/02/2010

MessageSujet: Re: Justice et PRISONS-Peines exécutées,conditions de détention,   Mar 7 Fév 2012 - 23:03

Mais tout ca, jean pierre pernault n'en parle pas!!!!
Moi je sais pour qui voter en 2012!!!!!!!!!!!!!

C'est ici tout le problème sécuritaire Francais

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dahu73
2 étoiles
2 étoiles


Nombre de messages : 112
Date d'inscription : 28/02/2010

MessageSujet: Re: Justice et PRISONS-Peines exécutées,conditions de détention,   Mar 7 Fév 2012 - 23:06

dahu73 a écrit:
Mais tout ca, jean pierre pernault n'en parle pas!!!!
Moi je sais pour qui voter en 2012!!!!!!!!!!!!!

C'est ici tout le problème sécuritaire Francais

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Partisan 22
2 étoiles
2 étoiles
avatar

Nombre de messages : 339
Age : 57
Localisation : Drôme
Date d'inscription : 09/04/2010

MessageSujet: Re: Justice et PRISONS-Peines exécutées,conditions de détention,   Mar 21 Fév 2012 - 13:05


Bonjour,

Sur le canard ce matin : condamné en 1997 à 23 ans de prison, en 2008 il est dehors et il récidive en brûlant sa victime après l'avoir étranglé !




http://www.ledauphine.com/drome/2012/02/20/un-valentinois-condamne-a-perpetuite-pour-meurtre-dans-l-herault
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clint
4 étoiles
4 étoiles


Nombre de messages : 2145
Localisation : Rhône-Alpes
Emploi : Retraité
Date d'inscription : 13/09/2007

MessageSujet: Re: Justice et PRISONS-Peines exécutées,conditions de détention,   Mer 22 Fév 2012 - 20:21

Le point sur les prisons dans la campagne présidentielle 2012.

L'auteur de l'article suivant distribue allègrement ses critiques, contre le pouvoir actuel,
et aussi contre ceux qui vont (peut-être) lui succéder ...

http://www.marianne2.fr/Sous-Sarkozy-les-delinquants-font-la-queue-devant-les-prisons_a215775.html

" [......] Les délinquants peuvent remercier Nicolas Sarkozy. En 2009, la loi Dati a permis à nombre d’entre eux d’éviter la prison.
En effet, jusqu’à cette date, seuls les condamnés à un an de prison pouvaient voir leur peine aménagée vers des travaux d’intérêt général ou autres.
La loi Dati a porté ce seuil à deux ans de prison. Certes, tous les condamnés ne sont pas des dangers publics bons à enfermer.
Mais le problème est que cette réforme est plus justifiée par des motifs économiques qu’humanistes.

Car la France manque de places de prison.
Pour pouvoir enfermer des braqueurs de banque, le gouvernement a jugé bon de libérer des voleurs de scooters plutôt que de créer de nouvelles places.

Dans son livre " Derniers jugements avant liquidation " [...] le juge Gilbert Thiel [....] rappelle la sous-dotation de la France :
« Il est utile de savoir qu’il y a 83 places de détention en France pour 100 000 habitants, alors que la moyenne européenne est de 144. »

Et les derniers chiffres de la population carcérale soulignent une fois de plus la situation de crise.
Au 1er février, on comptait 65 699 détenus pour 57 213 places soit un taux de suroccupation de 114,5%.

En deux ans, avec la loi Dati, les aménagements de peine ont augmenté de 50%.
Et même pour ceux qui iront effectivement en prison
, la file d’attente est longue : en mai 2011, 80.000 peines attendaient encore d’être exécutées.
Les détenus actuels vivent des conditions déplorables et les futurs détenus ne sont pas prêts de rentrer. de quoi laisser des délinquants en liberté et de rendre encore plus dangereux ceux déjà emprisonnés.

Pour remédier à cela, le rapport du député Eric Ciotti proposait de construire 80 000 places de prison d’ici 2018.
Trop cher.
Finalement, la nouvelle loi pénitentiaire votée en janvier a fixé un objectif de 24 000 places d’ici 2017.
En septembre, Nicolas Sarkozy évoquait le chiffre de 30 000.


Du côté du PS, plusieurs logiques se croisent.
D’un côté, la logique budgétaire empêche tout grand plan de création de places de prison.
[.....] Hollande est peu bavard dans son projet sur le nombre de places de prison à créer.
S’il a critiqué le coût du plan pénitentiaire de Sarkozy, il n’a pas évoqué de chiffres précis.
Dans son projet, tout juste a-t-il promis : « Les peines prononcées seront toutes effectivement exécutées et les prisons seront conformes à nos principes de dignité. »
Il reste à déterminer comment rendre les prisons plus humaines, tout en y enfermant plus de personnes et sans les agrandir.

D’autant qu’en novembre dernier, avant le bouclage de projet, André Vallini, chargé des questions de justice, a été clair : « Notre priorité ne sera pas de construire des prisons, mais de remettre à flot le budget. Cela prendra sans doute deux législatures, soit dix ans. »
La solution serait alors d’élargir les possibilités d’aménagement de peines, comme l’a fait Nicolas Sarkozy.

Sur ce point au moins, la rupture n'est pas évidente. "


On en revient donc toujours à ceci : sans argent dans les caisses, on ne peut (presque) rien faire !... Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabb
1er flocon
1er flocon


Nombre de messages : 11
Date d'inscription : 26/05/2008

MessageSujet: Re: Justice et PRISONS-Peines exécutées,conditions de détention,   Jeu 23 Fév 2012 - 0:34

On peux aussi, remplacer la quantités par la qualité.
Au lieu de laisser glander un gus 4 ans dans une taule, ou il va passer son temps à creuser le déficit de l’état, foutre le bordel et s'amuser à mettre la pression au personnels pénitentiaires (qui ne peuvent rien faire que dire "amen"), il suffirait de lui en faire deux, dans des conditions de discipline et de travail obligatoire d'ou il sortirait avec moins l'envie de revenir se dorer la pilule au frais du contribuable et des victimes.

Terminé le théâtre, la peinture, le tour de Corse cycliste, football, muscu, sports de combats, sculpture, séances de cinéma et théâtre gratos, la brioche du samedi soir en sus du repas, et autres services qu'on leur rends à longueur de journée.
Tout est fait pour rendre la prison la plus accueillante possible, avec notre pognon. Ceci, évite de devoir gérer le mécontentement des "usager du service public pénitentiaire" et de leurs familles prêtent à mettre autant le bordel dehors, que dedans.

J'aurai un principe simple (et j'ai une tripotée de collègues... voire tous, qui pensent pareils) :
Peine correctionnelle à purger divisée par deux, si le détenu bosse réellement payer ce qu'il doit à la société et aux victimes. Nos routes manquent de cantonniers, idem pour les bois, les rivières.
Celui qui bosse peut cantiner pour améliorer l'ordinaire. Celui qui choisit de glander ne cantine rien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clint
4 étoiles
4 étoiles


Nombre de messages : 2145
Localisation : Rhône-Alpes
Emploi : Retraité
Date d'inscription : 13/09/2007

MessageSujet: Re: Justice et PRISONS-Peines exécutées,conditions de détention,   Sam 31 Mar 2012 - 17:40

" Le futur président de la République doit-il recourir à des grâces collectives ?

A son arrivée à la tête de l'Etat, Nicolas Sarkozy avait rompu avec la tradition de grâces collectives et d'amnisties.
Alors que la surpopulation carcérale est maintenant plus forte que jamais, le futur président doit-il revenir à ces pratiques ? Pierre-Victor Tournier, démographe du champ pénal, livre son analyse.

En matière pénitentiaire, les records succèdent aux records.

Au 1er mars 2012, le nombre de personnes sous écrou est de 76.428 (France entière) : 16.512 prévenus détenus, 49.933 condamnés détenus (soit 66.445 personnes détenues), 9.983 condamnés non détenus (8.856 condamnés placés sous surveillance électronique en aménagement de peine, 514 condamnés placés sous surveillance électronique en fin de peine et 613 condamnés en placement à l’extérieur, sans hébergement pénitentiaire).

Nouveau record du nombre de personnes sous écrou (maximum précédent : 75.222, le 01/2/2012).
Nouveau record du nombre de détenus (maximum précédent : 65.699, le 1/2/2012).
Le nombre de détenus en surnombre est maintenant de 12.378.
En revanche le nombre de personnes placées sous main de justice en milieu ouvert est resté quasiment constant entre le 1er janvier 2011 et le 1er janvier 2012 (173.000).
[.................] "

http://leplus.nouvelobs.com/contribution/512437-le-futur-president-de-la-republique-doit-il-recourir-a-des-graces-collectives.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
excelsior
4 étoiles
4 étoiles
avatar

Nombre de messages : 2441
Localisation : 7.7
Emploi : retraité, citoyen du monde , européen , FRANCAIS AVANT TOUT , francilien, seine et marnais Briard pure race.....enquiquineur public et traqueur de cassoss
Date d'inscription : 26/07/2011

MessageSujet: Re: Justice et PRISONS-Peines exécutées,conditions de détention,   Sam 31 Mar 2012 - 19:40

Rappelez vous cette phrase célèbre

:
" les Politiques préfèrent mettre de l'argent dans les prisons que dans les écoles , car à l'école il sont sûrs de ne pas y retourner "

c'est toujours valable.....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clint
4 étoiles
4 étoiles


Nombre de messages : 2145
Localisation : Rhône-Alpes
Emploi : Retraité
Date d'inscription : 13/09/2007

MessageSujet: Re: Justice et PRISONS-Peines exécutées,conditions de détention,   Jeu 31 Mai 2012 - 19:04

C.E.F. - Centres éducatifs fermés - La panacée pour les délinquants mineurs ?...

D'abord un article du 23 février 2012 :

http://www.liberation.fr/societe/01012391677-des-centres-educatifs-fermes-pas-tres-probants
" Des centres éducatifs fermés pas très probants.
Le contrôleur des prisons a dénoncé, hier, le manque de suivi de ces établissements plébiscités par les candidats à la présidentielle.
[........] Présentés comme une «alternative à la prison», on y place les mineurs délinquants pour six mois ou un an.
La droite les a créés en 2002, il en existe 44, François Hollande voudrait en doubler le nombre.

Les candidats devraient pourtant lire la dizaine de pages que leur consacre le rapport du contrôleur des lieux de privation de liberté, rendu public hier.
[.....................] "


Puis cet article, aujourd'hui :

http://www.leparisien.fr/combs-la-ville-77380/les-delinquants-saccagent-leur-centre-educatif-31-05-2012-2025669.php
" Les délinquants saccagent leur centre éducatif fermé.
Nouvel incident au centre éducatif fermé (CEF) de Combs-la-Ville.
...........................
« Ils l’ont tagué, ils ont cassé les vitres des chambres et des cuisines, dont certaines étaient en double, voire triple vitrage… décrit Jean-Michel Tavan, directeur de l’Association de sauvegarde de l’enfance et de l’adolescence (Adsea 77), qui gère le site.
C’est monté en puissance, avec une dynamique de groupe. La situation devenant trop risquée, le nouveau directeur a décidé d’appeler la police. Heureusement, les jeunes ne s’en sont pris qu’au matériel, pas au personnel. »

Montant des dégâts : « 25000 € », précise Bruno Dalles, le procureur de Melun. Quant aux sept mineurs du CEF, ils ont été arrêtés par les policiers de Sénart.
« Leurs gardes à vue ont été prolongées », ajoute le procureur. « Le centre n’est plus fonctionnel. Il ne peut plus accueillir de jeunes pour l’instant », regrette Jean-Michel Tavan.
La chancellerie a indiqué que « la protection judiciaire de la jeunesse (PJJ) a ordonné une inspection ».

Tout a commencé à cause d’un jeune que les éducateurs ont trouvé en possession d’un téléphone portable. Or le règlement intérieur interdit les portables, l’alcool, la drogue…
« Le personnel lui a pris son appareil. Le jeune ne l’a pas supporté » et les incidents ont démarré, portés par un effet de bande avec les six autres résidants, raconte Jean-Michel Tavan.

« Ce qui est arrivé ne nous étonne pas, confie le syndicat majoritaire du personnel, SNPES-PJJ-FSU 77. Les jeunes sentent qu’ils sont envoyés dans ce type d’établissement comme un placement-sanction, pas comme une mesure de protection et d’éducation. Résultat, ils n’adhèrent pas. Et les CEF concentrent les pires situations, les profils les plus difficiles.
[...................]
Les problèmes survenus sont peut-être aussi liés au durcissement — bienvenu — des conditions d’encadrement, au changement de direction consécutif à l’affaire précédente. Quoi qu’il en soit, les CEF restent une alternative à la prison, un atout supplémentaire pour les jeunes. Sans ces centres, ils seraient incarcérés. » "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Justice et PRISONS-Peines exécutées,conditions de détention,   

Revenir en haut Aller en bas
 
Justice et PRISONS-Peines exécutées,conditions de détention,
Revenir en haut 
Page 5 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gendarmes Et Citoyens :: Gendarmes Et Citoyens : le Forum PRINCIPAL-
Sauter vers: