Gendarmes Et Citoyens

Créé le 1er avril 2007
 
AccueilPortailCarteQui est quoi ?CalendrierFAQRechercherMembresGroupesConnexionS'enregistrerMentions légalesLiens

Partagez | 
 

 suicide en gendarmerie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
le-fieu
2 étoiles
2 étoiles
avatar

Nombre de messages : 272
Date d'inscription : 10/11/2007

MessageSujet: suicide en gendarmerie   Mar 23 Juin 2009 - 11:49

Rappel du premier message :

Bonjour à tous,

Quelle est la solution pour éviter ce drame dans notre institution !

Je vous laisse débattre ..........

Si quelqu'un connait les chiffres exacts de 2008 et 2009 !!!, je suis preneur

le fieu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

AuteurMessage
moblot2000
3 étoiles
3 étoiles
avatar

Nombre de messages : 572
Localisation : RG EST
Emploi : GM
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: s   Ven 26 Juin 2009 - 21:17

Démocratievitale, sur ce lien:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
tu trouveras les chiffres dont nous disposons (peut etre les seuls qui existent); ils ne sont pas récents et ne concernent pas les policiers.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Yeti
3 étoiles
3 étoiles
avatar

Nombre de messages : 746
Age : 50
Localisation : savoie
Emploi : BMO ?
Date d'inscription : 27/11/2007

MessageSujet: Re: suicide en gendarmerie   Ven 26 Juin 2009 - 22:06

Eviter un drame comme le suicide est pour ma part impossible.
Cependant plus d' écoute et de considération ferait sans doute grand bien.
De ce fait, ce drame consommé, abstration de tout grade, est pour ma part un échec total.
J' enrage à chaque fois, de lire, que tel ou tel suicide n' est pas imputable au service, à notre service à tous.
Mais bon, je ne suis qu' un gendarme parmi beaucoup d' autres, je ne possède pas la science infuse, je réagis en tant qu' être humain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AG
3 étoiles
3 étoiles
avatar

Nombre de messages : 681
Emploi : gendarme sur le papier
Date d'inscription : 06/11/2008

MessageSujet: Re: suicide en gendarmerie   Ven 26 Juin 2009 - 23:14

Virginie01 a écrit:
cti 41 a écrit:
D'accord avec toi excel MAIS:
Quand un gars a de gros problèmes, santé, famille ou autres, vivre dans un monde hyper-stressé par le boulot ça n'arrange rien et pour avoir frôlé ça dans ma jeunesse il arrive que des gens ne voient aucune solution à leurs problèmes autre que de tout arrêter.

oui tout à fait OK avec excelsio et toi-même ! De plus vous avez une arme mais il n'y a pas que vous ! et il n'y a pas besoin d'arme pour se suicider, une corde suffit ! (je sais de quoi je parle de part ce que je vis).
tous ne se suicide pas avec leur arme de service (même si c'est le "plus facile").

Virginie01 a écrit:
chabal : celui qui en a marre de l'enfermement en caserne peut certyains week-end sortir, vous n'êtes pas de garde tous les week-end non plus vous avez des jours de repos heureusement !
C'est bien gentil de sortir et de t'aérer quand tu rentres le soir en caserne, que tu vois de nouveau tes collègues tu as les problèmes qui reviennent à la surface !


J'ai été malade pendant un moment suite au harcèlement de ma hiérarchie, certains pensaient que j'allais en terminer alors que je ne pensais qu'à une chose c'était la date de mon retour dans le civil !! comme quoi... certains se trompent ! depuis je vais mieux car j'ai appris à me détacher de tout ca. Ils se sont arrangés pour que ma carrière soit brisée ce qui fait de moi un nouveau cassos pour la gendarmerie. Je voulais l'OPJ, je ne peux même plus en rêver ! et bien pas grave !!! je resterai APJ toute ma carrière et qu'on ne vienne pas me faire de réflexion !
mais ce que je voulais dire c'est que lorsque l'on touche le fond nous n'avons pas du tout envie de sortir et nous nous coupons du monde. Dès que tu sors tu vois tes collègues, tu rentres idem donc pour les éviter tu ne sors pas. Et puis bon tu n'as envie de rien de toute façon No .

J'ai connu 2 suicides depuis que je suis en Gendarmerie et à chaque fois la hiérarchie s'est arrangée pour nous dire que c'était suite à des problèmes personnels ! alors effectivement ils en avaient mais ca c'est le cycle de la vie ! Ce qu'ils oublient de préciser c'est qu'en plus dans le boulot ils étaient considérés comme des canards boiteux...

PS: par contre je vais bien quitter l'Institution mais pas aussi vite qu'ils l'avaient prévu lol!

edit : et puis ce n'est pas facile pour la hiérarchie de mieux t'écouter quand le problème vient d'eux à la base Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Virginie01
4 étoiles
4 étoiles


Nombre de messages : 2074
Age : 50
Localisation : Quelque part....
Date d'inscription : 15/05/2008

MessageSujet: Re: suicide en gendarmerie   Sam 27 Juin 2009 - 1:43

AG a écrit:
Virginie01 a écrit:
cti 41 a écrit:
D'accord avec toi excel MAIS:
Quand un gars a de gros problèmes, santé, famille ou autres, vivre dans un monde hyper-stressé par le boulot ça n'arrange rien et pour avoir frôlé ça dans ma jeunesse il arrive que des gens ne voient aucune solution à leurs problèmes autre que de tout arrêter.

oui tout à fait OK avec excelsio et toi-même ! De plus vous avez une arme mais il n'y a pas que vous ! et il n'y a pas besoin d'arme pour se suicider, une corde suffit ! (je sais de quoi je parle de part ce que je vis).
tous ne se suicide pas avec leur arme de service (même si c'est le "plus facile").

Virginie01 a écrit:
chabal : celui qui en a marre de l'enfermement en caserne peut certyains week-end sortir, vous n'êtes pas de garde tous les week-end non plus vous avez des jours de repos heureusement !
C'est bien gentil de sortir et de t'aérer quand tu rentres le soir en caserne, que tu vois de nouveau tes collègues tu as les problèmes qui reviennent à la surface !


J'ai été malade pendant un moment suite au harcèlement de ma hiérarchie, certains pensaient que j'allais en terminer alors que je ne pensais qu'à une chose c'était la date de mon retour dans le civil !! comme quoi... certains se trompent ! depuis je vais mieux car j'ai appris à me détacher de tout ca. Ils se sont arrangés pour que ma carrière soit brisée ce qui fait de moi un nouveau cassos pour la gendarmerie. Je voulais l'OPJ, je ne peux même plus en rêver ! et bien pas grave !!! je resterai APJ toute ma carrière et qu'on ne vienne pas me faire de réflexion !
mais ce que je voulais dire c'est que lorsque l'on touche le fond nous n'avons pas du tout envie de sortir et nous nous coupons du monde. Tout à fait d'accord avec toi ! Dès que tu sors tu vois tes collègues, tu rentres idem donc pour les éviter tu ne sors pas. Et puis bon tu n'as envie de rien de toute façon No .

Exact, tout comme toi, je l'ais vécu aussi, mais justement c'est un cercle vicieux, donc pour s'en sortir, il faut malheureusement te forcer, lutter et surtout penser aux gens qui t'aiment, qui sont là pour te soutenir, sinn, oui arrivé à un certain stade tu te fiches de tout et tu en viens au suicide et généralement cela ne pardonne pas !

J'ai connu 2 suicides depuis que je suis en Gendarmerie et à chaque fois la hiérarchie s'est arrangée pour nous dire que c'était suite à des problèmes personnels !

(trop simple la politique de l'autruche, ça les gêne de voir la réalité des choses enface histoire que les tiens culpabilisentson "ton" ou "votre" état de santé ???

A mon avis ce n'est pas en agissant ainsi que le taus de suicide sera en baisse, mais justement en fesant remonter les informations de façon à ce que ça ne se reproduise plus ! (mais je ne crois plus au Père-Noël)

alors effectivement ils en avaient mais ca c'est le cycle de la vie ! Ce qu'ils oublient de préciser c'est qu'en plus dans le boulot ils étaient considérés comme des canards boiteux...

PS: par contre je vais bien quitter l'Institution mais pas aussi vite qu'ils l'avaient prévu lol!

edit : et puis ce n'est pas facile pour la hiérarchie de mieux t'écouter quand le problème vient d'eux à la base Laughing

en tous les cas je te souhaite un bon courage ! et ne baisse pas les bras, c'est sûrement ce qu'ils attendent !

bises à toi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://militaires-gendarmes.buy-forum.com/
chabal
3 étoiles
3 étoiles
avatar

Nombre de messages : 1101
Age : 60
Localisation : RHONE ALPES
Emploi : retraité gie actif
Date d'inscription : 28/09/2007

MessageSujet: Re: suicide en gendarmerie   Sam 27 Juin 2009 - 8:08

Virginie01 a écrit:
cti 41 a écrit:
D'accord avec toi excel MAIS:
Quand un gars a de gros problèmes, santé, famille ou autres, vivre dans un monde hyper-stressé par le boulot ça n'arrange rien et pour avoir frôlé ça dans ma jeunesse il arrive que des gens ne voient aucune solution à leurs problèmes autre que de tout arrêter.

oui tout à fait OK avec excelsio et toi-même ! De plus vous avez une arme mais il n'y a pas que vous ! et il n'y a pas besoin d'arme pour se suicider, une corde suffit ! (je sais de quoi je parle de part ce que je vis).

chabal : celui qui en a marre de l'enfermement en caserne peut certyains week-end sortir, vous n'êtes pas de garde tous les week-end non plus vous avez des jours de repos heureusement !

De plus en plus de gens restent chez eux, ne prennent pas de vacances et c'est pas pour autant qu'ils mettent fin à leurs jours !

Ceci dit, la vie est de plus en plus difficile, certains (je pense) aimeraient sortir, s'aérer (ce qui leur ferait le plus grand bien) mais de part la conjoncture actuelle, faute de moyens ne le font pas car ils ont sûrement un objectif, le gendarme qui est toujours dans la caserne prévoit sûrement de faire construire une maison un jour ou l'autre, donc mettre de l'argent de côté, et donc restreind les sorties, les vacances ....

Je pense que le fait de serrer la ceinture, donc s'abstenir de vacan,ces (à l'extérieur ou très peu) ne suffit pas à ce corps de métier pour évacuer le stress que vous emmagasinez

mais je peux me tromper .....


VIRGINIE, loin de moi de vouloir alimenter une polémique sur un sujet dont personne a la science infuse, mais je tiens à dire que les problèmes ne sont pas résolus, même si on peut s'oxygéner de temps en temps, même si on est propriétaire occupant ( temporaire) de sa maison. En fait, il faut avoir la capacité de les solutionner, voir de les rendre plus vivables. Je voudrais rajouter que c'est un propre à tout citoyen, gendarme ou pas, mais que notre vie de caserne, notre disponibilité, nos heures sans compter, sont un handicap supplémentaire qui ne nous permet plus à un certain stade de remédier à nos problèmes.
Le travail doit être fait avec " un peu de plaisir ou un peu de passion", sinon cela devient tout doucement un calvaire journalier. L'état d'esprit dans lequel on travaille a aussi un rôle important. Imaginons un gendarme mal dans son boulot, ce qui entraine un mal être dans sa famille, deux problèmes à régler, le troisième ( dettes ou autres) étant l'élément à court ou moyen terme du processus de fin.
En ce qui me concerne, ma présence en Gendarmerie était devenue un problème à régler et me pesait chaque jour, un peu plus. Le jour où je l'ai quitté, non sans inquiétude et appréhension, je me suis senti revivre. Mon entourage me l'a fait remarquer. Certain n'ont pas cette capacité de réagir ou n'ont pas la force. Il faut les encourager à être fort et a aller de l'avant, même s'il y a des risques. La gendarmerie n'est qu'un métier comme les autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
le-fieu
2 étoiles
2 étoiles
avatar

Nombre de messages : 272
Date d'inscription : 10/11/2007

MessageSujet: suicide en gendarmerie   Mer 2 Sep 2009 - 21:50

HEUREUX RETRAITE a écrit:
je me souviens, mais cela remonte à quelques années en arrières, nous avions reçu une note, nous demandant de ne plus utiliser le mot "suicide" pour un militaire de l'arme, mais de qualifier cette mort violente d'acte de "auto....????" c'était en fait une solution pour faire diminuer (sur le papier) le nombre de suicide....et ben oui, même s'il y en avait cela ne s'appelait plus comme ça. En fait encore une solution pour fausser les statistiques.


no coment !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
in the navy
4 étoiles
4 étoiles
avatar

Nombre de messages : 2103
Age : 50
Localisation : côtes d'armor
Emploi : la vérité est ailleurs
Date d'inscription : 30/12/2007

MessageSujet: Re: suicide en gendarmerie   Mer 2 Sep 2009 - 21:53

Les statistiques .... FFFFFF
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: suicide en gendarmerie   Mer 2 Sep 2009 - 21:59

on pourrait peut - être fusionner avec " suicides " ?

Je dis ça comme ça........
Revenir en haut Aller en bas
in the navy
4 étoiles
4 étoiles
avatar

Nombre de messages : 2103
Age : 50
Localisation : côtes d'armor
Emploi : la vérité est ailleurs
Date d'inscription : 30/12/2007

MessageSujet: Re: suicide en gendarmerie   Mer 2 Sep 2009 - 22:04

oui!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: suicide en gendarmerie   

Revenir en haut Aller en bas
 
suicide en gendarmerie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gendarmes Et Citoyens :: Archives du forum :: Blessés - Disparus-
Sauter vers: