Gendarmes Et Citoyens

Créé le 1er avril 2007
 
AccueilPortailCarteQui est quoi ?CalendrierFAQRechercherMembresGroupesConnexionS'enregistrerMentions légalesLiens

Partagez | 
 

 L'art de commander

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jean-Hugues Matelly
Membre de l'équipe G&C
Membre de l'équipe G&C
avatar

Nombre de messages : 3932
Localisation : Picardie
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: L'art de commander   Sam 7 Avr 2007 - 11:57

Une petite méditation autour de :

« J'entends par commandement, l'équité, l'amour pour ceux en particulier qui nous sont soumis et pour tous les hommes en général ; la science des ressources, le courage et la valeur, la rigueur, telles sont les qualités qui doivent caractériser celui qui est revêtu de la dignité de général ; vertus nécessaires pour l'acquisition desquelles nous ne devons rien négliger : seules elles peuvent nous mettre en état de marcher dignement à la tête des autres. »

SUN TZU

(il y a près de 2500 ans...)

_________________
"Que dites-vous? ... C'est inutile? ... Je le sais!
Mais on ne se bat pas dans l'espoir du succès!
Non! non! c'est bien plus beau lorsque c'est inutile!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Juste
1 étoile
1 étoile


Nombre de messages : 37
Date d'inscription : 04/04/2007

MessageSujet: Re: L'art de commander   Sam 7 Avr 2007 - 12:04

Petite réflexion autour de ce sujet que beaucoup de nos chefs feraient bien de méditer à leur tour.

Je suis un petit gradé d'une BTA. Depuis que je suis gradé je me suis toujours efforcé d'appliquer ce principe.

"NE JAMAIS DEMANDER A UN DE MES SUBORDONNES D'ACCOMPLIR UNE TACHE QUE JE SERAIS INCAPABLE DE REALISER MOI-MEME"

A bon entendeur ....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'art de commander   Sam 7 Avr 2007 - 12:48

JUSTE, une petite réflexion en passant :
- crois tu que pour être un bon architecte il faille savoir faire une gachée de béton ou de mortier ?
- crois tu que le PDG d'une entreprise d'informatique par exemple doit connaître le fonction d'une puce électronique ?

et
crois-tu qu'un cdt de compagnie doit savoir faire tout ce qu'un gendarme de base doit connaitre pour commander une compagnie ?
et ceci est valable pour tous les niveaux de commandement, du plus petit au plus grand.

En revanche, que celui qui est investi d'un commandement sache écouter, soutenir, défendre ses subordonnés, donner des directives, s'assurer qu'elles sont réalisables, vérifier que les ordres ont été judicieux et productif et que le résultat escompté a été atteint, me semble faire partie de l'art de commander.

Joyeuses Pâques
Christian
Revenir en haut Aller en bas
Juste
1 étoile
1 étoile


Nombre de messages : 37
Date d'inscription : 04/04/2007

MessageSujet: Re: L'art de commander   Sam 7 Avr 2007 - 13:02

JUSTE, une petite réflexion en passant :
- crois tu que pour être un bon architecte il faille savoir faire une gachée de béton ou de mortier ?
- crois tu que le PDG d'une entreprise d'informatique par exemple doit connaître le fonction d'une puce électronique ?

Christian, celà me semble tout à fait indispensable !

J'ai un commandant de Compagnie (St. Cyrien au demeurant) qui est sans doute très intelligent et très instruit (sans doute plus que moi) mais qui après deux ans de commandement est incapable de faire la distinction entre une enquête préliminaire, de flagrance ou une CR. Il ne passe dans la brigade que lorsqu'il y est obligé et n'a que des statistiques dans la bouche.

Je comprends bien qu'il soit tenu par des objectifs qui lui sont imposés par le Cdt. de Groupement. Je n'ai tout simplement pas la même conception du commandement.

Comment peut-on pondre des notes de service, organiser les patrouilles de nuit, décider de l'intervention ou non de la BR, décider ou non l'envoi de moyens spéciaux, décider ou non de l'envoi de renforts, si on a qu'une vague idée de ce qu'est une garde à vue ou un accident mortel ?

Ce qui est vrai pour bon nombre de commandants de Compagnie (pas tous c'est vrai j'en ai connu quelques uns de valable) l'est également à fortiori pour les commandants de Groupement et commandant de Région.
Je pense qu'il est impératif que les officiers fassent des séjours en tant que "gendarme de base" durant leur formation à MELUN. Qu'ils se mettent au moins une fois derrière une batteuse et qu'ils prennent une garde à vue avec tout ce que celà comporte comme responsabilités.

Comment un architecte pourrait-il faire ses plans sans connaître la nature du mortier qu'il va utiliser, ni comment il va être utilisé ?
Comment un PDG d'une entreprise d'informatique pourrait diriger sa succursale sans être à la pointe de la technologie et de l'innovation ?

En se reposant sur les gens qualifiés qui sont en dessous de lui ? Sans doute. Le problème est bien là !
La grille indiciaire proposée par MAM revalorise exclusivement et considérablement le salaire des officiers. Si l'on ne veut pas que le fossé se creuse davantage avec la base, il faut revoir la chose. Le chaudron est en train de bouillir tout autour de nous !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ulysse
1er flocon
1er flocon
avatar

Nombre de messages : 11
Date d'inscription : 03/04/2007

MessageSujet: Re: L'art de commander   Sam 7 Avr 2007 - 13:33

savez-vous la différence entre un officier de l'armée de terre et un officier de gendarmerie ?

L'officier de l'armée de terre dit à ses hommes : "tous derrière moi !"
alors que l'officier gendarmerie dit : "en avant, MARCHE !"

désolé capitaine Matelly...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
VIEUX BRISCARD
Nouveau membre
Nouveau membre


Nombre de messages : 8
Localisation : CALVADOS
Date d'inscription : 04/04/2007

MessageSujet: Re: L'art de commander   Sam 7 Avr 2007 - 14:21

lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Hugues Matelly
Membre de l'équipe G&C
Membre de l'équipe G&C
avatar

Nombre de messages : 3932
Localisation : Picardie
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: L'art de commander   Sam 7 Avr 2007 - 14:41

ulysse a écrit:
désolé capitaine Matelly...
Il n'y a pas de quoi. je ne me reconnais pas dans "en avant "marche" Wink .

_________________
"Que dites-vous? ... C'est inutile? ... Je le sais!
Mais on ne se bat pas dans l'espoir du succès!
Non! non! c'est bien plus beau lorsque c'est inutile!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Asgard
1 étoile
1 étoile
avatar

Nombre de messages : 54
Date d'inscription : 06/04/2007

MessageSujet: Re: L'art de commander   Sam 7 Avr 2007 - 16:31

Cela ne tient pas forcément du fait qu'il faille passer par le bas de la pyramide ou pas...mais de pouvoir en être capable...

BIGEARD, BONAPARTE furent des soldats avant d'être des commandants et généraux

DE GAULLE, LEONIDAS, quant à eux, l'un fut Roi dont le sacrifice fut à l'origine de la démocratie en occident et l'autre officier après avoir intégré st cyr...

Pourtant les uns et les autres furent de grands chefs...
Ils étaient à l'écoute et savaient faire passer leurs passions, leur flamme...ils ont su s'engager sur le terrain, les pieds dans la même tourbe que leurs hommes....
voilà ce qui fait la différence

ce n'est pas tant l'instruction, les diplômes, mais la valeur foncièrement humaine de partager la souffrance et de montrer à leurs hommes qu'ils étaient soutenus...
qu'au plus fort du combat et de la tourmente le mutilé pouvait encore trouver une épaule pour s'appuyer et repartir au combat,dusait il mourrir. Car il savait au fond de lui que son sacrifice ne serait pas vain, que des yeux avaient su le voir, et qu'une voix saurait le rapporter à la conscience collective pour que son nom soit déposer sur la pierre de la postérité.


De GAULLE par ses messages de soutiens à la résitance
BIGEARD toujours en tête de convoi
BONAPARTE qui dit à ses hommes '' Soldats! Je suis content de vous. Il vous suffira de dire que vous étiez à AUSTERLITZ pour que l'on vous réponde :"voilà un brave!''''
LEONIDAS qui fit avec ses 299 soldats le sacrifice de sa vie pour mourrir à leur côté

Voilà la réelle différence qui s'oppére entre un gestionnaire et un chef...
Pour certains nous ne seront toute notre vie que numéro et pour d'autres le visage d'un homme et son nom gravé dans leur mémoire ...

<< Les titres ne servent de rien pour la postérité : le nom d’un homme qui a fait de grandes choses impose plus de respect que tous les épithètes. >> Voltaire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Asgard
1 étoile
1 étoile
avatar

Nombre de messages : 54
Date d'inscription : 06/04/2007

MessageSujet: Re: L'art de commander   Sam 7 Avr 2007 - 16:40

''Le général qui voit avec les yeux des autres n'est pas capable de commander une armée''
celle ci aussi elle est de BONAPARTE.

Conclusion qui veut savoir vient voir par lui même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pret29
2 étoiles
2 étoiles
avatar

Nombre de messages : 204
Age : 56
Localisation : bretagne (ignacien)
Emploi : GD BPT
Date d'inscription : 03/04/2007

MessageSujet: Re: L'art de commander   Sam 7 Avr 2007 - 16:46

si le patron d'une entreprise quelconque ne sait pas ce que font ses ouvriers je pense qu'il aura du mal à la diriger.
ce n'est pas tout d'avoir les compétences il faut encore pouvoir faire exécuter le travail pas ses ouvriers.
savoir dire non je n'ai pas les moyens (techniques ou pas le personnel) c'est ce qui manque le plus actuellement.
Il n'est rien de plus facile que de le prévoir devant un ordinateur mais le mettre en application ne s'avère toujours pas réalisable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Juste
1 étoile
1 étoile


Nombre de messages : 37
Date d'inscription : 04/04/2007

MessageSujet: Re: L'art de commander   Sam 7 Avr 2007 - 16:46

Je te rejoins Asgard.

Le problème c'est que ce type d'officier il n'y en a pas beaucoup.

La plupart (et surtout ceux émanant de St. Cyr) n'ont qu'une seule idée en tête : Les étoiles

Il y avait déjà une cission entre les officiers rangs, les officiers externes, et les cyrards. Avec le page, une quatrième catégorie d'officiers (que certains officiers en place appellent déjà officiers pagre ou officiers au rabais) est en train de voir le jour.

Peut-être que ces officiers sauront combler le fossé qui existe entre eux et nous !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MTT
3 étoiles
3 étoiles
avatar

Nombre de messages : 1981
Age : 58
Localisation : Carcarssonne (11)
Date d'inscription : 06/04/2007

MessageSujet: Re: L'art de commander   Sam 7 Avr 2007 - 17:12

ulysse a écrit:
savez-vous la différence entre un officier de l'armée de terre et un officier de gendarmerie ?

L'officier de l'armée de terre dit à ses hommes : "tous derrière moi !"
alors que l'officier gendarmerie dit : "en avant, MARCHE !"

désolé capitaine Matelly...

Inutile de généraliser (si je puis dire...), Matelly n'est pas de ceux là, ça fait suffisament longtemps qu'il le prouve, au mépris de sa carrière et de la tranquillité (oisiveté) dont certains auraient profité à sa place...

Si il y a bien un adjectif qui ne s'adapte pas à lui, c'est bien celui de carriériste.

Il est de la race de ceux que l'on suit au combat les yeux fermés.

Fermez le ban. Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
moua
3 étoiles
3 étoiles
avatar

Nombre de messages : 1178
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: L'art de commander   Sam 7 Avr 2007 - 17:59

Je ne généralise pas mais force est de constater, à force de les côtoyer que certains officiers prennent un commandement ont tous la même devise :

"Pendant mon commandement surtout "pas de coui.les, pas d'embrouilles" !!!"

Est-ce cela qu'on leur enseigne à Melun ?

Pour être moins cinglant, je pense réellement que la formation initiale de nos officiers n'est absolument pas adaptée et qu'il serait bon de leur inculquer l'art du commandement, le management, et la communication avec leurs troupes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pso 50
Invité



MessageSujet: Re: L'art de commander   Sam 7 Avr 2007 - 18:35

Pour ma part je fais un métier, certains officiers font une carrière.
Revenir en haut Aller en bas
ISMOLO
1 étoile
1 étoile
avatar

Nombre de messages : 83
Localisation : 11
Emploi : GD
Date d'inscription : 05/04/2007

MessageSujet: OFFICIERS   Sam 7 Avr 2007 - 20:50

Et comme le disait Montaigne :

"une tête bien faite vaut mieux qu’une tête bien pleine."

A méditer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dragon
2 étoiles
2 étoiles
avatar

Nombre de messages : 115
Age : 62
Localisation : Auvergne - Puy de Dôme
Emploi : retraité
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: L'art de commander   Sam 7 Avr 2007 - 21:52

- L'art de la Guerre n'est pas impénétrable, mais il est fortement recommandé d'avoir une hygiène de vie, une approche de la vie et un comportement irréprochable, digne d'être un exemple pour ceux que l'on même au combat, comme les samouraïs qui vivaient à l'époque de SUN TZU, comme a vécu Myiamoto Musashi dans le livre de Eiji Yoshikawa et je crois qu'il y a peu de gens qui savent ce qu'un samouraî avait comme obligations et respect de la vie tout en étant un guerrier. Cela ne nous éloigne pas pour autant des temps modernes et certains devraient se pencher sur les classiques du genre, car l'histoire est un éternel recommencement, jusqu'à atteindre la perfection.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mailgend
3 étoiles
3 étoiles
avatar

Nombre de messages : 691
Age : 56
Localisation : Languedoc Roussillon
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: L'art de commander   Sam 7 Avr 2007 - 22:32

dragon a écrit:
- L'art de la Guerre n'est pas impénétrable, mais il est fortement recommandé d'avoir une hygiène de vie, une approche de la vie et un comportement irréprochable, digne d'être un exemple pour ceux que l'on même au combat, comme les samouraïs qui vivaient à l'époque de SUN TZU, comme a vécu Myiamoto Musashi dans le livre de Eiji Yoshikawa et je crois qu'il y a peu de gens qui savent ce qu'un samouraî avait comme obligations et respect de la vie tout en étant un guerrier. Cela ne nous éloigne pas pour autant des temps modernes et certains devraient se pencher sur les classiques du genre, car l'histoire est un éternel recommencement, jusqu'à atteindre la perfection.


Bonsoir dragon
j'ai eu cette conversation avec quelqu'un en début d'année , serez ce toi???
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Panisse
1 étoile
1 étoile
avatar

Nombre de messages : 69
Localisation : RGLR (30)
Date d'inscription : 03/04/2007

MessageSujet: l'art du commandement.   Dim 8 Avr 2007 - 1:31

Ulysse à dit :
Citation :
L'officier de l'armée de terre dit à ses hommes : "tous derrière moi !"
alors que l'officier gendarmerie dit : "en avant, MARCHE !"

Il dit aussi "armons nous et partez".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
XIII-GD77
1er flocon
1er flocon
avatar

Nombre de messages : 23
Date d'inscription : 04/04/2007

MessageSujet: Re: L'art de commander   Dim 8 Avr 2007 - 1:46

Et même des fois ( souvent d'ailelurs....) il dit : "Amenez moi la liste des MIS en retardss!!!! et un café."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Panisse
1 étoile
1 étoile
avatar

Nombre de messages : 69
Localisation : RGLR (30)
Date d'inscription : 03/04/2007

MessageSujet: L'art de commander   Dim 8 Avr 2007 - 2:05

J'en connais des "chefs" de tous grades dont la devise pourrait être :

"arrivera ce qu'il arrivera, pourvu qu'il ne m'arrive rien"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
XIII-GD77
1er flocon
1er flocon
avatar

Nombre de messages : 23
Date d'inscription : 04/04/2007

MessageSujet: Re: L'art de commander   Dim 8 Avr 2007 - 2:20

ET que les mis et les mij soient à jour!!! le café chaud etc... (je lol, y en a c est du thé kil prennent) Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'art de commander   Dim 8 Avr 2007 - 9:49

Christian a écrit:
JUSTE, .........

En revanche, que celui qui est investi d'un commandement sache écouter, soutenir, défendre ses subordonnés, donner des directives, s'assurer qu'elles sont réalisables, vérifier que les ordres ont été judicieux et productif et que le résultat escompté a été atteint, me semble faire partie de l'art de commander.

Joyeuses Pâques
Christian

Permet moi d'ajouter : Savoir reconnaitre une éventuelle erreur, se remettre en cause, examiner et étudier encore les situations, prendre le bon, ne pas repousser le mauvais, mais le conduire à réfléchir et savoir protéger ses hommes, et exiger de gérer ses problèmes à son niveau .
Le plus grand mal dans la gendarmerie actuelle, c'est que les échelons hiérarchiques se mélent de tout et de n'importe quoi, qu'il remettent ainsi la hiérarchie en cause et génèrent des problèmes plus qu'ils n'en règlent.

Peut-on apprendre à être un chef opérationnel en trois ans, j'en doute, c'est une longue expérience faite de grandes joies et de frustrations. Mais il y a des chefs nés, ils le sont d'instinct. Mais ils sont tellement rares.

Përsonnellement, j'ai commis bien des erreurs, mais j'ai toujours essayé d'en faire le constat, c'est pas facile, et de ne pas les renouveler, encore moins facile.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'art de commander   Dim 8 Avr 2007 - 14:14

L'une des principales qualités que j'attends d'un chef : c'est qu'il travaille ! qu'il fasse son service en tenant compte de tous les paramètres, qu'il se souvienne qu'il a été un jour gendarme de base, qu'il sache tenir tête à ses supérieurs quand leurs demandes sont manifestement éxagérées.
Malheureusement, le cas que j'ai sous les yeux est plutôt l'inverse : l'accession au trône est synonyme de tout faire faire par les autres. Quand la Cie demande quelque chose : oui oui mon LTN, puis il vient te voir : ... on peut pas faire autrement...c'est pas de ma faute, c'est la Cie...
Revenir en haut Aller en bas
dragon
2 étoiles
2 étoiles
avatar

Nombre de messages : 115
Age : 62
Localisation : Auvergne - Puy de Dôme
Emploi : retraité
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: réponse à Mailgend   Dim 8 Avr 2007 - 14:22

Désolé, non je n'ai pas l'honneur de vous connaître, mais c'est une conversation que nous aurions pu avoir, car la pensée médiévale japonnaise est un réconfort permament.
Les samouraïs avaient beaucoup de chose en commun avec nous gendarmes, par leur dévouement, leur abnégation, altruisme, désintéressement, générosité, et surtout l'honneur de servir.
Les antonymes sont : égoïsme, égocentrisme et cupidité, auxquels ont peux rajouter carrièrisme.
Et les antonymes du gendarme sont tout désignés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ROGER30
2 étoiles
2 étoiles
avatar

Nombre de messages : 139
Date d'inscription : 03/04/2007

MessageSujet: Re: L'art de commander   Dim 8 Avr 2007 - 15:17

Bonjour à toutes et toutes

L'art de commander ? king

le commandement est-t-il un art comme la peinture, le 7 ème art; il n'est pas donné à tout le monde, il y a des peintres du dimanche et des maîtres comme RUBENS et puis la peinture à l'eau est plus facile que la peinture à l'huile, mais le rendu n'est pas le même. Voilà une des causes des disparités de la capacité à commander ses subordonnés.

Il y a plusieurs type de commandements celui qui intègre ses collaborateurs et l'autre qui domine, impose une autorité ou une puissance presque de droit divin.

Le commandement est bien un art, il y a des doués et des moins doués.
Les mauvais décideurs ne cachent ils pas leurs lacunes par une dureté, un attachement à la petites bêtes, pas le dédain de ses subordonnés, aucune écoute ou compréhension de ses hommes, ces mauvais chef "règnent" souvent par la terreur et ne s'imposent que par leur nombre de barettes. Ils sont prêt à sacrifier n'importe qui pour arriver à leur objectif de carrière. Ce type de chef espère qu'une chose durant leur passage, pourvu qu'il n'arrive rien, pas de vague, pas d'ennuis.

Puis il y a les autres, les doués de nature qui intègrent leur subordonnés qui tirent les enseignement de leur erreur, qui se remette en question, qui progressent pas dans la carrière mais dans l'art de commander.

C'est quoi commander, celà signifie diriger l'action de ses subordonnés pour atteindre un but commun. La réussite de cette action passe la reconnaissance des prestations individuelles de ses hommes.

Le commandement militaire suppose l'engagement du chef et de sa volonté a savoir convaincre chacun.

la conduite pour atteindre l'objectif commun exige du chef courage et respect de la liberté d'action de leur surbordonnés,. Cette manière de commander exige du subordonné l'esprit d'iniative et d'indépendance mises au service de la mission à accomplir.

Les chefs sont responsables du bien être et de la sécurité de leurs hommes, ils ne leurs font pas courrir de risque inutiles.

Pour faire simple, un dicton du sud de la loire:

"On ne fera jamais d'un bourricot un cheval de course". :bball:

merci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kefremla
1 étoile
1 étoile
avatar

Nombre de messages : 45
Date d'inscription : 07/04/2007

MessageSujet: Re: L'art de commander   Dim 8 Avr 2007 - 16:28

Et oui, encore et toujours..............

De la bidasserie, encore de la bidasserie et toujours de la bidasserie.

Commençons par comprendre que commander n'est ni un métier, ni une profession et peut-être avancerons nous. C'est d'ailleurs pour cela que ce terme colle si bien au monde militaire !!! lol!


Effectivement, tant que nous serons plongé dans ce monde crétin et incrédule de la "bidasserie", nous ressortirons continuellement de belles phrases tirées de la bouches d'autres provenant d'autres temps. Que c'est beau la littérature, mais essayons d'être constructif. Je ne suis pas gendarme pour être militaire, mais pour effectuer des missions de service publique. Si j'avais voulu marcher au pas au son du clairon, entendre des inépties au quotidien sur les bienfaits de la tenue camouflage et tirer avec des gros fusils, et bien je me serais engagé dans un corps de l'armée de terre..............


Ce décallage avec les bidasse sortant de St Cyr et notre métier, correspond totalement au décallage entre les postes de "commandement" qu'ils occupent et nos réelles préocupations. Tout ce que je demande à ces gens là, c'est de répondre à mes besoins lorsqu'ils sont d'importances dans le cadre de dossiers. Et je m'aperçois qu'ils ne savent pas répondre présent dans ces cas là. "vous croyez" - "Est-ce bien nécessaire" etc... Bien sûr que non c...... puisque je te le demande c'est certainement que je n'en ai pas besoin !!!!!!

Par contre, les "attention à ci ou à ça" - "votre notation ..." - "n'oubliez pas de répondre au message de ou à la note de..." etc........, nous pourrions tous en mettre des tonnes de ce style.

Nous sommes dans deux mondes différents; j'ai la convictions que j'essaye avec mes petits moyens de répondre à l'attente des magistrats (que je considère comme mes seuls patrons) ainsi qu'aux parties lesées. Alors que le monde des officiers ne travaille en aucun cas pour la population mais uniquement pour leurs la gendarmerie et leurs propres carrières. je ne comprend d'ailleurs pas l'intêret de travailler pour la gendarmerie alors que déjà employée par elle. A moins que cela ne soit encore un moyen détourné de faire semblant d'avoir une activité !! Il s'agit d'un monde "d'autophage". Ils se nourrissent et se dévorent entre eux et s'admirent entre eux.

Je remarque quand même que ces gens ne présentent plus tellement d'intêret aux yeux du monde civil et de moins en moins aux yeux de nos magistrats.............et pour cause. Ils ne sont capable d'aucune crédibilité à leurs yeux.

Enfin; malgrès tout, fier de servir en gendarmerie qui à mes yeux reste une des plus belles institutions Française mais qui mérite d'évoluer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anonymou
Invité



MessageSujet: Re: L'art de commander   Lun 9 Avr 2007 - 11:45

Jean-Hugues Matelly a écrit:
Une petite méditation autour de :

« J'entends par commandement, .............................. etc.... »

SUN TZU

(il y a près de 2500 ans...)

Bonjour,

L'art de commander c'est avant tout l'art de prendre les décisions justes et justes les décisions qu'il faut prendre.
En gendarmerie, pour les officiers, c'est avant tout l'art de se faire valoir, de ce mettre en avant et surtout de dissimuler son incompétence

En 30 ans de carrière j'ai vu passer des officiers qui étaient des hommes des vrais avec un cerveau et surtout de l'honneur, de la compétence, du savoir faire et du faire savoir. Des militaires mais surtout des gendarmes capable de mener une enquête de A à Z. J'ai eu cet honneur et j'en suis fière.

Depuis quelques années, une majorité des officiers ont été formatés mais on a oublié de les reprogrammer avec le mot gendarmerie.
(excusez moi mais j'essai de rester poli et c'est pas facile)
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Dalaszynski
Membre de l'équipe G&C
Membre de l'équipe G&C


Nombre de messages : 1233
Localisation : AUVERGNE /GD-BT
Emploi : GD BT
Date d'inscription : 08/04/2007

MessageSujet: Re: L'art de commander   Lun 9 Avr 2007 - 12:41

Commander reste un art si la personne qui exerce son autorité sur un groupe d'individus le fait avec discernement.
Elle tient compte :
-du caractère de chacun, le bosseur, le râleur, le fainéant, le discret,....
-de l'âge
-de la situation familiale et des événements qui la ponctuent -mariage, naissance, décès, maladie, divorce,....-
-de la disponibilité de l'individu au moment voulu
-des capacités de l'individu
-du ressenti de l'individu
-de son expérience
Cela demande un don d'observation et une connaissance de l'homme, de son esprit.
Il faut du temps
La personne qui commande doit donc s'adapter en permanence.
Elle demande et reçoit, mais doit donner en contrepartie.
Elle sait parfois s'opposer à la demande de trop.
Elle tient compte de la fatigue du groupe. Elle économise le matériau humain.
Le groupe suivra alors sans problème.
Mais depuis quelques temps, le commandement est assimilé a du management ; le commandant est devenu technicien -gestion, organisation, direction-.
Ce technicien rationalise les moyens dont il dispose, parfois de manière brutale, mal ressentie par le groupe qu'il dirige.
Il faut faire vite, obtenir concrètement un résultat visible.
L'observation du comportement humain n'est plus de mise, le temps est devenu une denrée précieuse. Il faut quantifier, rentabiliser.
C'est l'exploitation totale de la richesse humaine, le "pressage du citron".
Commander, c'est aussi déléguer, mais à bon escient. Mais pour certains, déléguer revient vite à se débarrasser du difficile, de l'encombrant, du peu rentable, et déléguer devient un art.
Ce qui pourrait nous amener à un nouveau sujet de débat :
Le management est-il ou n'est-il pas un art ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kefremla
1 étoile
1 étoile
avatar

Nombre de messages : 45
Date d'inscription : 07/04/2007

MessageSujet: Re: L'art de commander   Lun 9 Avr 2007 - 16:01

Splendide Philippe,

Ce que tu dis est tellement vrai.

Cela ne fait que confirmer ce que je pense depuis toujours, il s'agit là de ressenti et d'humain et en aucun cas de "métier" ou de "profession". Tous cela nous le faisons et essayons de le rationaliser au quotidien, que ce soit au contact de nos officiers, afin qu'ils évitent de dire ou faire n'importe quoi (et ça c'est de la gestion directe et une forme de "commandement"). Nous le faisons avec nos subordonnés, à tous les échelons de la chaine (car malgrès les contraintes le travail doit bien se faire). Mais, plus subtil, ce commandement s'exerce également avec les gens de l'extérieur, qu'il s'agisse de nos magistrats (il faut bien parfois les aiguillier), les victimes, les gardés à vue ect.... Et cela n'est en aucun cas un art, mais simplement de la "gestion" de personne, d'humeur, de sentiment; sans oublier une petite part de "manipulation". Tout le mystère de la matière humaine.

Quand au management, système pur et dur d'avancée au sein d'une société pour tirer le maximum de bénéfices sur le "dos de la bête" peut s'expliquer dans le monde du travail. Cependant, restons objectif, cela ne peut s'apparenter en rien à notre profession. Nous ne sommes pas la pour être rentable economiquement. Nous ne sommes pas les commerciaux de la sécurité publique. Arrêtons de dire et faire n'importe quoi. Modernisation et avancée de doivent pas être systématiquement synonymes d'imbécilité au sein de l'arme, mais réellement un gage de qualité et terme de gestion de personnel, d'avancée social et de respect de la personne. Et cela, c'est autre chose que pratiquer le "commandement".

Que MELUN nous forme déjà de bons gestionnaires avec ce petit plus qui est la connaissance de notre métier, celui de la Gendarmerie. Arrêtons la bidasserie. Nous nous en porterons que mieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'art de commander   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'art de commander
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gendarmes Et Citoyens :: Archives du forum :: Archives fonctionnement des brigades-
Sauter vers: