Gendarmes Et Citoyens

Créé le 1er avril 2007
 
AccueilPortailCarteQui est quoi ?CalendrierFAQRechercherMembresGroupesConnexionS'enregistrerMentions légalesLiens

Partagez | 
 

 Réserviste : inutile ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
GliderPilot
Nouveau membre
Nouveau membre


Nombre de messages : 1
Date d'inscription : 05/02/2009

MessageSujet: Réserviste : inutile ?   Jeu 5 Fév 2009 - 16:07

Bonjour à tous,



Je suis nouveau sur ce site internet et je suis attristé par les remarques de certains (critiques non argumentées, lieux communs,…). Je me permets d’intervenir afin de vous faire part de mes remarques qui ne valent pas plus que d’autres mais par forcément moins non plus. Je préviens tout de suite que mon emploi du temps m’empêche de venir souvent sur ce forum et que je ne pourrai pas répondre très souvent (ce qui est la 1ère bonne nouvelle pour ceux qui posteront des remarques négatives concernant mes propos).



Mais entrons dans le vif du sujet !!! La Gendarmerie d’active et de réserve.



Mon parcours est le suivant : jeune français moyen (ayant les stéréotypes habituels sur les gendarmes), j’ai décidé de faire mon service militaire dans cette arme suite aux conseils d’un ami. Ainsi, gendarme auxiliaire dans l’unité la plus chargée de Basse-Normandie, j’ai effectué mon service (finalement 24 mois) dans cette brigade dans les années 90. J’ai pu y voir les bas-fonds de notre société et des gendarmes d’active extraordinaires ne comptant pas leurs heures et devant se frayer un chemin entre efficacité et légalité, avec au dessus d’eux un commandement ne les soutenant que rarement. Emballé par cette expérience, j’ai passé le concours que j’ai eu mais ai été blessé en service juste après. Des gendarmes m’ont conseillé de faire un dossier de pension au cas où j’ai des séquelles suite à mon opération. Malgré une IT9 (et donc par revu par le médecin à terme), mon entrée à Châtellerault a été annulée car soit on rentre en ESOG, soit on fait un dossier pension. Encore fallait-il le savoir. Le médecin m’ayant fait passer ma visite d’aptitude l’année dernière m’a dit que c’était illégal de le faire mais est-ce vrai ? Il me restait donc la réserve et je me suis investi au maximum de mes possibilités et de mon temps.



Maintenant, je vais me permettre de faire une liste de commentaires déjà entendu en brigade ou lu ce jour sur ce forum afin d’essayer de donner quelques réponses :





« Vous les réservistes, vous ne venez que pour l’argent !!! ».

Certains gendarmes frustrés de leur salaire (et je les comprends) critiquent les sommes que touchent les réservistes. Je ne veux pas faire le détail des avantages de part et d’autres mais je pense que d’une part ils connaissent mal les soldes des réservistes (je suis adjudant et je touche 67 euros et pas 150 comme je l’entends souvent. La solde dépend de l’ancienneté, si on est ancien d’active, si on a 2 enfants,…).

J’ai lu un commentaire sur le forum que je trouve intéressant concernant le fait de donner une solde unique quel que soit le grade. Je trouve cette piste intéressante. Ce que je pense c’est que de toute façon, il faut resserrer la pyramide des soldes au sein de la réserve. En revanche, je suis contre le bénévolat. Ce serait une exploitation et de toute façon et toute peine mérite salaire. Pour info, 75% des pompiers de notre pays sont des volontaires et il est normal qu’ils soient rétribués aussi.

Toutefois, je peux comprendre la remarque évoquée plus haut quand je vois le peu d’intérêt pour les différentes tâches dont font preuve certains réservistes. Quand on renforce une unité, il faut se mettre au service des actives.



Notre rôle est limité donc autant faire preuve de bonne volonté et essayer d’aider au maximum. Mention spéciale au réserviste W. rencontré en août 2006 à Cavalaire et qui m’expliquait que les anciens d’active sont un « trésor » pour la réserve car ils connaissent beaucoup de choses (et c’est vrai) mais qui passait son temps sur le jeu pinball 3D sur les ordinateurs de la brigade au lieu de donner un coup de main au planton. C’est le rôle des GD d’active de remonter les infos au CB qui doit remonter au bureau réserve afin de virer ces brebis galeuses.



Maintenant la bonne nouvelle pour les actives qui n’aiment pas les réservistes : selon le site officiel de la DGGN : (http://www.gendarmerie.interieur.gouv.fr/fre/sites/Gendarmerie/A-votre-service/Reserve-gendarmerie/La-reserve-en-gendarmerie)

Depuis la professionnalisation des armées, le rôle de la réserve militaire a considérablement évolué. Passée d’une réserve de masse, issue des anciens appelés du contingent, à une réserve de volontaires sélectionnés, les forces armées disposent désormais d’une réserve militaire qui répond à un besoin de renforcement de leur capacité.

Pour la gendarmerie, la montée en puissance de la réserve opérationnelle s'effectue en fonction de son activité.

Les effectifs :

Années

2000

2012

Total des armées

500 000

94 050

Gendarmerie

135 000

40 000

Rapport

27%

43, 80%

Le format de la réserve de la gendarmerie a évolué en parallèle avec les autres armées. D’une réserve de moindre importance, la gendarmerie disposera, à l’horizon 2012, de la réserve la plus importante en matière d’effectifs, soit plus de 43 % de la réserve opérationnelle.



Vous apprécierez la finesse de communication qui veut que malgré un retrait de 95000 réservistes à l’horizon 2012, la DGGN annonce que la gendarmerie disposera de la réserve la plus importante en matière d’effectifs. (C’est vrai mais uniquement par rapport au nombre total de réservistes toutes armes divisée par 5). Ainsi, pour ceux qui pensent que l’argent non dépensé pour la réserve ira à l’active, nous verrons. Pourtant il est évident qu’il faut des moyens pour la Gendarmerie et les gendarmes.





* « Je suis gendarme et quand je suis avec un MDL/C de réserve, c’est à lui que les gens parlent »



Mouais, je n’ai jamais vu le cas. Je comprends que cela puisse être frustrant mais je ne vois pas de solution. On peut habiller les réservistes avec un bandeau d’une autre couleur mais cela ne changera pas les habitudes des gens qui parlent en général au gendarme le plus âgé et/ou parlant le premier. Si cela arrive, c’est aussi au réserviste de proposer à l’interlocuteur de parler au collègue. Chacun doit rester à sa place.



« Je suis PAM et je sors avec un réserviste !! Tu te rends compte s’il se passe quelque chose !!! »

Commentaire intéressant (ou le mot réserviste est parfois remplacé par GAV, gendarme féminin, monogalon). Il est indéniable qu’il faut mieux être à 2 GD pour gérer un accident qu’un GD et un réserviste. Car c’est le GD qui va se taper toute la paperasse.



Toutefois, voici quelques pistes de réflexion.



* combien de fois par an cela arrive-t-il à un gendarme de gérer tout seul ce genre d’évènements ?

* cette remarque ne cache-t-elle pas non plus le fait qu’il y a de moins en moins de solidarité dans les brigades et que certains GD rechignent à donner un coup de main au collègue ?

* la Gendarmerie à tendance à considérer les réservistes comme force de remplacement alors que notre rôle est d’être un renfort. Un réserviste renforçant une patrouille à 2 GD est quasiment toujours un atout. Ce ne sont pas les réservistes qui font le service !!

*si le week-end il y a un active avec un réserviste, cela signifie parfois qu’un autre active est en week-end. Cela vaut peut-être le coup, ce n’est pas à moi de le dire.

* si les actives qui me lisent sont francs, ils admettront que parmi eux, il existe (même s’ils sont rares), quelques éléments avec lesquels on ne part pas sur intervention en toute confiance (que l’on soit d’active ou de réserve).





* « Attention, j’ai rien contre les réservistes, mais ils ne connaissent rien au boulot et ne servent à rien.!».



Drôle de commentaire à l’attention d’un corps aussi varié que les réservistes. Il n’y a personne de valable parmi les jeunes sortis de PMG ? Je ne pense pas ! Des anciens GAV, GA ou active perdraient-ils leurs qualités en entrant dans la réserve ? D’ailleurs au lieu de dire cela au réserviste, il faut que le GD ait le courage d’aller demander au CB de ne plus demander de réserviste. Autre point, la maîtrise de langues étrangères par un réserviste peut être un atout pour une brigade située dans une zone touristique.



Toutefois, je le concède, il y a une partie des réservistes dont l’apport est très limité (voire nul) :



- ils ne sont pas motivés et viennent pour le pognon : à virer !!

- ils manquent de connaissances. Là on touche un sujet intéressant. La PMG n’est sûrement pas suffisante c’est vrai mais la responsabilité incombe à la DGGN. L’emploi minimum d’un réserviste devrait être je pense de 15 jours minimum par an (et pas 5 comme aujourd’hui), il ne faudrait jamais annuler les formations annuelles théoriquement obligatoires pour des raisons budgétaires car il est incontournable de pouvoir tirer 1 fois par an, rappeler constamment les CPS et le CUA, l’IP et autres.





Une idée serait, hors renforts particuliers (courses vélos, autos,…), de rattacher un « pool » de réservistes à chaque brigade lorsque c’est possible. En effet, l’apport des réservistes étant limité, c’est plus intéressant quand on connaît la brigade, l’effectif, la circo. Pour les actives, cela leur permet de pouvoir jauger vraiment les réservistes et de pouvoir écarter les inefficaces.



En conclusion, je tiens à dire que nous avons collectivement beaucoup à perdre de cette défiance entre réservistes et actives. La réserve n’est pas parfaite, loin de là mais soyez certains amis d’actives dont j’admire le courage, que le jour où l’on vous retirera des réservistes, vous n’aurez pas de personnel en plus, malheureusement !!! C’est bizarre, connaissant mieux la Gendarmerie depuis que j’ai un petit pied dedans, je passe mon temps à la défendre auprès de mes amis, de mes connaissances et autres personnes rencontrées lorsqu’ils font des commentaires tronqués ou ouvertement stupides à son propos. De plus, la réserve est le dernier lien « Armée-Nation » et c’est un moyen d’informer les civils sur vos conditions de travail. Dernier point, la plupart des réservistes font des renforts par passion et essayent d’apporter ce qu’ils peuvent à leur unité. Parler des réservistes en général, c’est comme parler des actives en général !!! Cela n’a pas de sens. Mais il est vrai qu’il est plus facile de faire des généralités que d’entrer dans des analyses plus compliquées. Monter les gens les uns contre les autres n’est jamais une solution.:salut:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Réserviste : inutile ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gendarmes Et Citoyens :: Forums spécifiques (GM / GR / CSTAGN / GAV / Personnels Civils Gie / Réservistes) :: Forum spécial réservistes-
Sauter vers: