Gendarmes Et Citoyens

Créé le 1er avril 2007
 
AccueilPortailCarteQui est quoi ?CalendrierFAQRechercherMembresGroupesConnexionS'enregistrerMentions légalesLiens

Partagez | 
 

 +2% ISPP = -2% effectif ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
arbod01
1 étoile
1 étoile


Nombre de messages : 54
Localisation : ain
Emploi : gd
Date d'inscription : 24/11/2007

MessageSujet: +2% ISPP = -2% effectif ?   Jeu 6 Nov 2008 - 11:22

Bonjour,
je lis pas mal de choses ici ou la sur ce qu'il se passe ( c pas fini cela ne fait que commencait ) et je fais un constat simple mais il me semble réaliste sur le sujet.
Avec la réforme sur le dégraissage, il apparaît qu'en 2009, 2000 effectifs environ vont être supprimés.
Cela represente 2% de la gendarmerie.

L'augmentation de la charge de travail sera donc de 2% pour la gendarmerie dans nos heures travaillés. Cela correspond à cette augmentation.
Par contre, cela n'augmentera pas nos heures astreintes.

De ce fait, Ils souhaitent les augmenter ( supression ql ou autre ) afin de combler la perte de ses effectifs.

Je vous rappelle juste que cette réforme s'étale jusqu'en 2013.
A ce rythme, cela représentera 10% de nos effectifs en moins.
La mutualisation de la pn et de la gn ne permettent pas de telles économies donc il faudra bosser plus.

D'ailleurs, certains personnels de la pn sont passés cadres afin de ne plus comptabiliser les heures sup donc de ne plus les payer. Le calcul se fait en nombre de jours travaillé donc aucun horaire. Il est passé de 203 à environ 215 jours.

Je pense que cette mesure sera généralisée à la majorité des personnels.
Un bruit court que l'ensemble des OPJ de la pn et de la gn soit cadre.

Qu'en pensez vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tabernakl
3 étoiles
3 étoiles
avatar

Nombre de messages : 747
Localisation : potentiellement en France
Emploi : potentiellement esclave 24h/24h
Date d'inscription : 29/10/2008

MessageSujet: Re: +2% ISPP = -2% effectif ?   Jeu 6 Nov 2008 - 11:24

la contrepartie sera décidée alors que les 2% de personnels qui partiront... ne seront pas partis !
c'est aussi simple que ça Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
FLECHE D ARGENT
2 étoiles
2 étoiles


Nombre de messages : 135
Age : 63
Localisation : vendee pres de la mer
Emploi : retraité ex cbMO
Date d'inscription : 29/05/2008

MessageSujet: 2% D ISSP   Jeu 6 Nov 2008 - 12:57

la phrase issue de l’article 1er du décret du 20 mai 1903 selon laquelle la
gendarmerie nationale
« est particulièrement destinée à la sûreté des
campagnes et des voies de communication »
(article 1er).
b) L’obligation d’occuper le logement concédé par nécessité absolue
de service : une garantie du « maillage territorial » de la
gendarmerie
Loin de représenter un simple avantage, la concession de logement
par nécessité absolue de service, qui se traduit par l’obligation faite aux
gendarmes de vivre en caserne avec leur famille sur leur lieu de travail,
constitue un élément essentiel du fonctionnement de la gendarmerie.
Avec le régime spécifique de disponibilité qui découle du statut
militaire, elle permet, en effet, à la gendarmerie d’assurer, avec des unités à
faible effectif disséminées sur l’ensemble du territoire, un service de
proximité, en mesure de monter très rapidement en puissance lorsque les
circonstances l’exigent.
C’est la raison pour laquelle dans l’une de ses recommandations sur
l’avenir de l’organisation et des missions de la gendarmerie, votre commission
considérait qu’elle devait être absolument préservée.
Or, le texte du projet de loi est ambigu sur ce point puisqu’il se
contente d’affirmer que les officiers et les sous-officiers de gendarmerie sont
soumis à des sujétions et des obligations particulières, notamment en matière
de logement en caserne
(article 5).
La rédaction retenue pourrait laisser penser que cette obligation n’est
pas générale mais qu’elle ne s’applique que dans certaines circonstances ou à
l’égard de certains personnels de la gendarmerie.
Votre commission a donc tenu à affirmer que
l’obligation d’occuper
le logement concédé est une obligation à laquelle il ne peut être dérogée
qu’exceptionnellement dans des conditions fixées au niveau réglementaire.
C. PRÉSERVER UN ÉQUILIBRE ENTRE L’EFFICACITÉ DE L’ACTION DES

SERVICES DE SÉCURITÉ ET LE RESPECT DES LIBERTÉS PUBLIQUES

Voici un extrait de la réponse de la commission du sénat sur le nouveau projet gendarmerie

Le DG pourrait s'en nspirer pour justifier l'attribution des 2% d'ISSP en plus.

Le fait de devoir occuper un LCNAS est déjà une contrainte, alors pourquoi vouloir rogner sur un minimum d'acqis qui ne feront que compenser de maniére totalement irresponsable les surcharges de travail à venir dans le cadre de la diminution de personnel à venir.

D'autre part, j'ai lu hier après quelques jours d'absence que les pistes énoncées proposent par exemple les QL à 19 h uniquement.
Pour ma part, dans notre unité c'est déjà tous les jours le cas, voir à 20 h en fonction des OCSR .

Alors où est le gains pour nous. S'il faut donner quelque chose, je préfére les QL à 19h au lieu de 18 h , et là aucune perte des QL de jours qui permettent à chacun de bénéficier soit d'une demi journée de repos supplémentaire déguisée ou une journée avec 2 QL de jour + 1 de nuit.

Cependant, il faut modifier le logiciel BB 2000 car 3 QL égal 24 h disponible sans une heure travaillée, donc obligation de travailler plus. Mon général penchez vous donc sur ce point , plutot que de rogner sur un minimum de repos donné au personnel en " compensation " non le mot n'est pas adéquat à vous de trouver le terme .

Pour en finir, si pour 2% d'ISSP il faut perdre quelque chose, pourquou en gendarmerie ne gérons nous que le temps de repos et non le temps de travail, alors qu'en police c'est l'inverse. Cela s'appelle de la parité.

DONC pour MAM proposer lui donc les 2% sans contrepartie, ou alors moins de travail et pas de 2% qui représente 30 euros pour une moyenne réelle de plus de 15 h de travail et disponibilité non rémunérée.

A analyser !
Pour ma part, j'avais prouvé à mes supérieurs qu'en transformant un 2 QL jour + 1 QL nuit, on gagnait en moyenne heure jour travaillé gend + 1 h soit un mini de 09 h jour soit 45 h semaines/ calculé par BB 2000

A quand la réalité des horaires

Ceci dit sans animosité aucune pour nos camarades policiers, qui pour certains ne prennent aucun gant en retour
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soldat Louis
4 étoiles
4 étoiles
avatar

Nombre de messages : 2371
Age : 60
Localisation : AUVERGNE
Emploi : Gendarme en retraite.
Date d'inscription : 07/07/2007

MessageSujet: Re: +2% ISPP = -2% effectif ?   Jeu 6 Nov 2008 - 13:04

Ton constat est excellent arbod01.

Travailler plus pour combler le départ de nos camarades.

Cependant, "ils" vont nous demander de travailler encore plus car il n'est pas question pour eux que les résultats et les statistiques n'évoluent pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: +2% ISPP = -2% effectif ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
+2% ISPP = -2% effectif ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gendarmes Et Citoyens :: Archives du forum :: Archives rémunération / grilles indiciaires-
Sauter vers: